Palais de justice : Partir en France à tout prix

vendredi 28 janvier 2011 à 01h48min

« Je suis un artiste musicien. Je cherchais donc à partir dans le pays de Sarkozy (France). Pour me faciliter la tâche, j’ai fait un morceau pour au moins avoir la carte d’artiste. J’ai également intégré une troupe de musique qui a obtenu une tournée en mars en France. Le « boss » de la troupe a pu avoir le ticket d’avion de ses frères, mais il nous a dit, à deux autres jeunes et moi, de chercher nous-mêmes le prix de notre billet d’avion. Voila pourquoi, en voulant chercher à boire dans une cour, j’ai changé d’idée lorsque j’ai vu une moto Crypton garée.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez

Je l’ai volée dans l’espoir de la vendre pour m’acheter le ticket d’avion dont le voyage est prévu en mars prochain », a expliqué Salifou, (26 ans) aux juges. Il est prévenu pour ce fait de vol, et de tentative d’évasion. Interpellé, sans détours, il reconnaît les faits. Et s’est justifié effectivement par le fait qu’il devait se rendre en France pour une prestation. D’où la raison du vol et de la vente d’une moto pour s’acheter le billet d’avion. Mis aux arrêts le 6 janvier 2011 à la Maison d’arrêt et de correction de Bobo en attendant que la justice statue sur son sort, Salifou, très pressé a tenté de s’enfuir le lendemain.

Comme quoi, il ne « supporte pas cet environnement » et a eu « peur des agents de la Garde de sécurité pénitentiaire qui tiennent toujours une arme », explique-t-il. Toujours est-il que son acte est clair. « Seul le travail paye et quiconque refuse de reconnaître cette maxime mérite une sanction sans pitié », lui a martelé le procureur. Conformément à l’article 450 du code pénal, 12 mois fermes ont été requis contre lui pour l’évasion et 3 mois fermes pour le vol. Le tribunal après délibération l’a condamné à 8 mois fermes pour le vol de la moto et 6 mois fermes pour l’évasion.


Un taxi devenu chambre de passe

Prévenu pour tentative de vol aggravé, Zoumana, taximan de profession a comparu devant la juridiction de Bobo, le vendredi dernier pour se défendre. « J’ai pris ma cliente Alizéta au quartier Tounouma pour la déposer à Bobo 2010, « la cité des forces vives ». A la recherche de carburant, je me suis retrouvé au secteur 15 à Ouezzin-ville devant une chambre de passe. Où j’ai stationné après avoir condamné toutes les portières avec ma cliente à l’intérieur. Nous avons passé la nuit ensemble. C’est au petit matin que j’ai constaté la disparition de mon argent », explique Zoumana devant les juges.

Dans le procès verbal établi à la police, il ressort que le taximan a abusé de sa cliente toute la nuit. Et au petit matin, lorsqu’il repartait la déposer, à destination, il l’accuse de vol. Face à ses déclarations, le procureur a estimé que le prévenu est dangereux, même si son casier judiciaire est vierge. Cinq ans de prison assortis d’une sûreté de 30 mois ont été requis contre lui, en conformité avec l’article portant sur le grand banditisme. Verdict le 1er février.


« Il m’a seulement acheté du faro »

Souleymane et Ibrahim ont comparu à la barre pour des faits de recel d’un veau. Tous deux affirment ignorer qu’il s’agissait d’un animal volé. En effet, Solo, un de leurs amis aurait soustrait deux vaches et un veau. Après avoir vendu les vaches, il confie la garde du veau à Souleymane, et lui à son tour le confie à Ibrahim. Durant un mois, Ibrahim s’occupa de l’animal jusqu’au jour de la vente. Jour également de leur interpellation. A la barre, chacun se rejette la balle. Ibrahim est berger et a aussi pour fonction la garde des animaux pour qui veut. Moyennant un pécule par mois.

Mais de concert avec Souleymane, il vendit le veau à 27 500 F. Son acolyte déclare n’avoir rien reçu de lui comme argent. « Il ne m’a acheté que du faro », soutient Souleymane. En tout cas, pour le ministère public, c’est un vrai recel. Pire, les prévenus sont de mauvaise foi. Il serait donc judicieux de prendre une sanction qui réparera leur faute. 18 mois fermes ont été requis. Le tribunal rendra son verdict le 4 février.

Rassemblés par

Bassératou KINDO

L’Express du Faso

Imprimer l'article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés