Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «La valeur du pardon se mesure à la gravité de la faute pardonnée» Charles Blé Goudé

Autant le dire… : C’est de l’hypocrisie pure et simple

Accueil > Actualités > Opinions • • jeudi 20 janvier 2011 à 22h55min

La France va suivre de près les avoirs et les mouvements des biens de Ben Ali sur son sol. Quant à la Suisse, elle décide de bloquer, au cas où il le faut, tous les biens mal acquis de Ben Ali et qui se trouvent sur son territoire. D’autres pays européens vont faire de même. C’est de l’hypocrisie pour se faire tout simplement bonne conscience. En effet, Ben Ali est au pouvoir en Tunisie depuis 23 ans. Il a eu tout le temps d’amasser les biens qu’il voulait, de les déposer pour ce qui est de l’agent liquide, dans les banques de ces mêmes pays occidentaux. Et les dirigeants de ces pays le savaient très bien. Il en est de même des biens immeubles.

Si réellement ces pays étaient dans une position raisonnable, pourquoi n’avoir pas interdit en son temps que Ben Ali y dépose ses sous et y acquise des immeubles ? Ben Ali a pillé pendant 23 ans les richesses de la Tunisie. On pourrait même dire que c’est avec la complicité de ces pays-là. Puisque ces biens mal acquis produisent des taxes pour eux. Si tant est qu’ils nous aiment beaucoup et qu’ils doivent aider à rapatrier les biens que nos dirigeants déposent dans leurs banques, qu’ils interdisent tout simplement que ces biens arrivent chez eux. C’est aussi simple que cela.

Car à l’analyse, c’est de cette même manière que ces pays, notamment la France et la Suisse, qui accueillent et camouflent la plupart des biens mal acquis de nos dirigeants, se comportent. Il a fallu en Tunisie que la population ait suffisamment mal et mare pour qu’enfin ces pays se souviennent que Ben Ali y a déposé et y a des biens estimés à environ 5 milliards de dollars. Même les organisations de défense de droits de l’homme et de lutte contre la corruption et le blanchissement d’argent comme Transparency international sont complices. On se rappelle que c’est mollement qu’elles se battent pour dénoncer les fortunes mal acquises de certains de nos dirigeants actuellement en fonction.

Ben Ali, tant qu’il était au pouvoir était le président chouchou de la France et de l’Union européenne. Il n’y avait rien à lui reprocher, même quand tout le monde savait qu’il a muselé la presse et les libertés syndicales et politiques dans son pays. Il en est de même de beaucoup d’autres dirigeants africains actuellement au pouvoir. Mais, tant que les comptes son bons, il n’y a rien à dire. Comme pour dire, « débrouilles-toi pour ne pas qu’on sache ; nous on ne voit rien ».

C’est pourquoi, face à ces questions, les Africains doivent eux-mêmes prendre leurs responsabilités. Car, quoi qu’on dise, ces gens-là ne viendront jamais faire notre bonheur à notre place. Et c’est par des comportements du genre qu’ils contribuent à crédibiliser les positions maximalistes de Laurent Gbagbo en Côte d’Ivoire. Il faut qu’un jour ça cesse. On ne peut pas impunément dérober les biens de tout un peuple et aller les déposer ailleurs.
C’est pourquoi, on pourrait dire que, s’il faut poursuivre Ben Ali et les autres, il faut citer les banques et les pays dans lesquels se trouvent ces biens-là comme complices. Car, en réalité c’est purement et simplement de cela qu’il s’agit.

Dabaoué Audrianne KANI

L’Express du Faso

Vos commentaires

  • Le 21 janvier 2011 à 07:30, par daniel En réponse à : Autant le dire… : C’est de l’hypocrisie pure et simple

    Je pense qu’il est indispensable, pour une bonne gouvernance, que les juristes,notamment le TPI créent le concept d’Etat receleur.

    Répondre à ce message

  • Le 21 janvier 2011 à 07:34, par daniel En réponse à : Autant le dire… : C’est de l’hypocrisie pure et simple

    Je pense qu’il est indispensable, pour une bonne gouvernance dans les pays en développement, que les juristes,notamment le TPI créent le concept d’Etat receleur.

    Répondre à ce message

  • Le 21 janvier 2011 à 08:42, par tarè En réponse à : Autant le dire… : C’est de l’hypocrisie pure et simple

    Bonjour.

    C’est tout simplement la verité....
    c’est vraiment de l’hypocrisie occidentale.

    Répondre à ce message

  • Le 21 janvier 2011 à 10:00, par maria En réponse à : Autant le dire… : C’est de l’hypocrisie pure et simple

    je suis d’accord avec votre analyse mais en complement je voudrais dans un 1er temps que l’on s’accorde sur un constat qui est le suivant : il est de plus en plus difficile pour les dirigeants Europeen de se conduire coomme le font les notres. Pas qu’ils n’en ont pas l’envie par moment mais qu’ils réalisent que le faire serait une Utopie car tout serait vite decouvert et la sanction y relative appliquée. Cela veut dire tout simplement que ces pays se sont donnés les moyens de s’auto dicipliner et de s’auto sanctionner à travers toute la législation adoptée et repectée.
    C’est vrai que certains argumenterai que si en Afrique nous en sommes la, cela est due à la jeunesse de nos DEMOCRATIES . Soite je concede, mais utilisons un peu notre intellligence !!! A qoui doit servir l’expérience des autres ?
    A s’en inspirer ! dirais- je ! Alors arretons de prendre en excuses notre RELATIVE JEUNESSE ET PRENONS NOS RESPONSABILITES à travers une prise de conscience qui passera selon moi succintement :
    - L’élaboration de texte legislatives qui s’applique à TOUS
    - le respect de la justice par TOUS !
    - la nomination de responsables competents et honnetes
    - l’élévation du niveau de conscience du peuple à travres l’instruction
    - l’elaboration et la misse ne oeuvre d’une politique de developpement
    le partage éuiitable des fruits de la croissance--------
    les respect par

    Répondre à ce message

  • Le 21 janvier 2011 à 14:02, par l’autre Burkinabe En réponse à : Autant le dire… : C’est de l’hypocrisie pure et simple

    bjr c’est que j’ai toujours dis autant de feu bongo(paix a son ame)c’etait pareille lui qui s’est fait n fois reelire avec la bennediction de la France lui qui a eu a financer des campagnes electorales en France. Et apres son deces on parle de biens mal acquis. la France et la suisse sont en tete des receleurs. et puisqu’il ya des chefs d’etat inconscients...

    Répondre à ce message

  • Le 23 janvier 2011 à 20:20 En réponse à : Autant le dire… : C’est de l’hypocrisie pure et simple

    Le message de l’Europe est clair : vous pouvez cacher vos biens mal acquis chez moi mais je vous denonce si vous ruez dans les brancards.
    Recels pur et simple, avec complicité aggravée.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Relations internationales : La politique d’intelligence économique de la Chine face aux pays en développement
2e Guerre mondiale : Sidiki Boubakari, un Burkinabè compagnon de la libération mort pour la France le 23 octobre 1942
Coupures récurrentes d’internet au Burkina : AfricTivistes s’interroge et interpelle le gouvernement burkinabé !
Lutte contre le terrorisme : Un doctorant de la Carter School for Peace & Conflict Resolution fait des propositions
Burkina Faso : Inata ou de la nécessité d’une révolte patriotique
Burkina Faso : La mémoire courte de l’incompétence qui tue
Tribune : Depuis quand des Noirs ont gagné une guerre ?
Lutte contre le terrorisme : « Je m’accuse, je suis coupable »
Présence de la Chine populaire en Afrique : Menace ou opportunité ?
Crise sécuritaire au Burkina : Un citoyen propose la mise en place d’une transition politique, avec une Assemblée nationale et un gouvernement de cohésion sociale
Burkina : Vaincre l’hydre terroriste grâce à une intelligence collective ! (Abdoul Karim Sango)
Burkina Faso : Face à la guerre, le tout régalien de l’Etat est-il encore tenable ?
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés