Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Quand on enferme la vérité sous terre, elle s’y amasse, elle y prend une force telle d’explosion, que, le jour où elle éclate, elle fait tout sauter avec elle. Emile Zola» 

El hadj Seydou Sanogo, président de la communauté Burkinabè au Ghana n’est plus !

Accueil > Actualités > Nécrologie • • samedi 20 novembre 2010 à 16h35min

Né il y a de cela une soixantaine d’années, El hadj Seydou Sanogo a été élu Président de la communauté Burkinabè au Ghana depuis 2004, poste qu’il a occupé jusqu’à son dernier souffle ce jeudi 18 novembre 2010. Reconnu comme l’un des meilleurs Présidents de la communauté, Monsieur Sanogo a oeuvré tout au long de son mandat à promouvoir la fraternité et l’intégration des burkinabè au Ghana.

Au nom de l’Ambassade du Burkina au Ghana, des différents chefs coutumiers, de la grande communauté Burkinabè, de l’association des étudiants, des travailleurs et des Hommes d’affaires au Ghana, nous adressons nos condoléances les plus profondes à la famille éplorée.

Etalon

Vos commentaires

  • Le 20 novembre 2010 à 21:52 En réponse à : El hadj Seydou Sanogo, président de la communauté Burkinabè au Ghana n’est plus !

    Paix à son âme. Que la terre lui soit légère et qu’Allah le Tout Puissant dans sa miséricorde l’accueille dans son immense Paradis. Amen !
    Je voudrais saisir l’occasion pour demander à Cyriaque PARE et/ou ses administrateurs de ce site s’ils sont absorbés par les élections Présidentielles ou si c’est délibérément fait de passer sous silence sur le décès d’un des imminents Mathématiciens Algébristes du Burkina Faso, celui dont à l’époque on disait que "lorsqu’il se déplace c’est l’Algèbre du Burkina Faso qui se déplace". Oui, Professeur Akry COULIBALY puisque c’est de lui dont nous parlons, nous a quitté le Jeudi 18 Novembre 2010 à 5h du matin au Maroc. Sa dépouille arrive entre 24h et 4h du matin, donc dimanche 21 Novembre 2010.
    S’il y a un commentaire que j’ai à faire c’est de me rappeler de l’assertion suivante de Friedrich Wilhelm Nietzsche philologue, philosophe et poète allemand né le 15 octobre 1844 à Röcken, en Saxe : "l’Etat est un monstre froid qui ment froidement et voici le mensonge qui rampe de sa bouche : moi l’Etat, je suis le peuple !" Oui, l’Etat burkinabé est un monstre froid et est loin d’être le peuple. Pire, ceux qui se sont sacrifiés pour lui sont bien souvent payés en monnaie de singe. C’est le cas de ce Professeur, ancien directeur d’UFR, ancien Vice Recteur de l’UO, ancien Recteur de l’Université Polytechnique de Bobo-dioulasso, Professeur COULIBALY, qui a formé des générations de cadres burkinabé et dont l’Etat a trainé à l’évacuer à temps à l’extérieur pour sa prise en charge alors que l’on a vu des gens pour des petites choses être évacuées. Ne dit-on pas qu’au Burkina Faso, il faut être proche du pouvoir pour être évacué lorsque l’on tombe malade ?
    Les candidats à la Présidentielle devraient insérer dans leur programme la prise en charge médicale des fonctionnaires, des retraités et des personnes du troisième âge comme ce qui est effectif dans la sous région.

    Répondre à ce message

    • Le 21 novembre 2010 à 19:55, par sevignet En réponse à : El hadj Seydou Sanogo, président de la communauté Burkinabè au Ghana n’est plus !

      Bonsoir,Mr/Mme
      Bien je suis Mr Pascal sevignet je vis à londres ami du defunt El hadj Seydou Sanogo, il était un grand ami avec lui je faisais des affaires et nous étions comme des frères plus que des amis et avant de partir je devais lui envoyer un contenaire de marchandise d’une valeur de six millions de fcfa ce conténaire se trouve actuellement au port d’abidjan(Côte d’ivoire) je l’est confié à un ami chargé au port là bas et je ne s’est pas si vous pouvez rentrer en contacte avec moi pour que je vous explique convenablement je vous laisses mon contacte qui est le suivant:00 447 035 997 148 je suis disponible de 7h à 18h.

      Que Dieu veille sur sa famille

      Répondre à ce message

  • Le 25 novembre 2010 à 10:15 En réponse à : El hadj Seydou Sanogo, président de la communauté Burkinabè au Ghana n’est plus !

    C’est une escroquerie cette affaire de conteunaire. Apres c’est pour demander de l’argent pour les douments relatifs au conteunaire. Ce sont les memes personnes qui envoient des messages disant qu’ils ont de fortes sommes d’argent de personnes defuntes et qu’ils souhaiteraient discretement transferer moyennant une retribution de celui qui accepte de les aider dans l’operation de transfert. Priere etre vigilent.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Décès de KONATE N’GOLO MICHEL : Programme des obsèques
Décès de KONATE Yssouf : Remerciements et faire part
Décès de Fatoumata Marie Simone TOE/TOE : Remerciements
Décès de SEBOGO Kayouré Antoine : Faire part
Décès de Aimé Damiba : Le témoignage de la famille de Jacqueline et Joseph Ki-Zerbo à l’homme et son œuvre
In memorium : Marcel Paré, Charles André Désiré Paré
Décès de El hadj OUATTARA HEMA Bakary : Faire part
Décès de DA/KAMBIRE Christine Céline : Remerciements et faire part
Nécrologie : Sylvain Vuuru-Sôg Dabiré n’est plus
Décès de KY Firmin : Remerciements et faire part
Décès de PALENFO / DA Yéri Marie Laure : Remerciements
Décès de SONDO Nomouindé François : Remerciements et faire part
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés