Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «La forêt pour grandir a besoin d’arbres. Frédéric Titinga Pacéré» 

BAKARY SORO (Défenseur à Arles Avignon en ligue française) : « Je suis prêt à défendre les couleurs du Burkina »

Accueil > Actualités > Sport • • jeudi 9 septembre 2010 à 03h04min

Le dimanche 5 septembre 2010 lors du match amical face aux Panthères du Gabon en France, il était sur le banc de touche des Etalons avant de faire son entrée sur le terrain au cours de la deuxième mi-temps. Il s’agit du défenseur central ivoirien, Bakary Soro. Ce jeune est passé dans un centre de formation à Abidjan, puis a rejoint l’équipe première de l’ASEC Mimosas en 2003, club avec lequel, il a joué quatre ligues africaines des champions. En 2006, Bakary Soro s’est retrouvé à Charlton en Angleterre où il n’a véritablement pas joué pour des problèmes de papier mais il trouvera un point de chute au club de GBA en Belgique avant de jouer avec Lorient et depuis janvier 2010, il évolue sous les couleurs de Arles Avignon qui, de la ligue 2 est en ligue 1 cette saison. A la faveur de la rencontre amicale contre le Gabon, nous l’avons approché pour savoir un peu plus sur ses débuts avec les Etalons.

"Le Pays" : Comment analyses-tu ce match face au Gabon qui constitue ta première sortie sous les couleurs du Burkina ?

Bakary Soro : Dans l’ensemble, ce fut un bon match au vu du résultat et du contenu, nous avons respecté les consignes de l’entraîneur. Nous avons été mené et cela s’est un peu compliqué lorsque nous avions perdu deux joueurs sur cartons rouges. Après l’égalisation, il nous a demandé de resserrer et bien bloquer les couloirs et cela a été satisfaisant par la suite. Pour l’instant, il n’y a pas trop d’automatismes avec les autres coéquipiers mais comme c’est le football, cela n’a pas été aussi compliqué.

Peux-tu nous expliquer comment s’est passée ton intégration dans le groupe des Etalons quand on sait que tu frappais à la porte des Eléphants de Côte d’Ivoire après y avoir joué dans les petites catégories ?

Pour moi, c’est d’abord une prise de contact avec le Burkina et cela ne me déplairait pas de jouer avec les Etalons. A travers cette première convocation, il s’agissait de venir voir le groupe, discuter avec le staff dirigeant et si tout se passe bien, défendre les couleurs du Burkina par la suite. Il faut souligner que c’est Aristide Bancé qui m’a parlé de la sélection du Burkina en me faisant savoir que c’est un bon groupe et s’il y a une possibilité pour moi de jouer avec eux ce serait bien. Il a ensuite parlé de moi à l’entraîneur Paulo Duarte qui est entré en contact avec moi et m’a convoqué pour ce regroupement de Nice.

Que veux-tu dire en parlant de discuter d’abord avec les dirigeants avant de décider ?

Il s’agit de discuter avec les dirigeants parce que ce n’est pas un choix facile. Si je suis là, c’est pour m’impliquer et il faut que cela soit aussi réciproque. Mon objectif, c’est d’avoir une bonne carrière internationale et si le Burkina m’offre cette opportunité, pourquoi ne pas la saisir ?

Comment as-tu trouvé l’ambiance au sein du groupe ?

J’ai trouvé une bonne ambiance que ce soit avec les joueurs, l’encadrement technique, les dirigeants. Tout s’est bien passé et le respect est mutuel. J’avais déjà côtoyé certains joueurs comme Bakary Koné, Charles Kaboré en clubs en France et d’autres comme Mohamed Koffi en sélection des jeunes en Côte d’Ivoire, tandis que Aristide Bancé est un ami d’enfance. L’intégration s’est faite naturellement avec des joueurs qui sont tous sympathiques. Cela ne veut pas dire que j’ai gagné ma place. Et si tout se passe comme nous le souhaitons tous, je dois me battre pour obtenir une place de titulaire ou de remplaçant.

Qu’as-tu à dire aux Burkinabè qui te découvrent pour la première fois, au sein des Etalons ?

Je tiens d’abord à leur dire que si je suis là, c’est de mon propre gré et si je dois défendre les couleurs du Burkina, je donnerai le meilleur de moi-même pour les satisfaire, avec la joie au cœur.

Propos recueillis par Antoine BATTIONO

Le Pays

Messages

  • bonjour
    j’aimerai avoir aussi les infos sur lacina traoré ?
    est il devenu etalon ?

    • mon frere faut laisser affaire de traoré lanciné la tu sais pas qu’il est ivoirien quand il joue il porte les couleur de la cote d’ivoire au poigné

  • L’article est incomplet : il est burkinabè ou ivorien ? Il nous faut cela car je pense que les étalons ne sont pas une équipe que certains veulent utiliser comme tremplin pour lancer leur carrière.

    • zagor l’article est assez clair il est ivoirien comme il n’a pas sa place avec les elephants il tente sa chance partout même si la soumalie lui fait appel il ira c’est tout ca le foot tout le monde y gagne .

  • absolument d’accord avec Zagor
    si l’objectif c’est d’utiliser le BF pour lancer une carriere internationale !!!!!!!!!!!!!

    • ON S’EN FOUT DE SA NATIONALITE. C’EST UN FRERE QUI VEUT AIDER LE BURKINA ET S’AIDER. S’IL PEUT LANCER SA CARRIERE ET SOUTENIR EN MEME TEMPS LE BURKINA FASO, OU EST LE PROBLEME.

    • MAdi tu as très bien repondu !!!!

    • Bien dit. La question de nationalité ne doit pas se poser car nombre de burkinabés ont évolué avec la sélection de la Côte d’Ivoire. Recemment un ghanéen de pure souche a joué pour les étalons. ainsi va la vie et bienvenu au frere SORO

  • Mes xhers amisautant des burkinabès se concertissent pour lancer leur carrière dans d’autres nations, autant d’autres nations peuvent se convertir pour aider le Burkina. Alors, sommes sereins pourvu que ces reconvertions se fasse,nt dans les règles qui ne pénalisent personne

    • franchement le Burkina à besoin de jeunes talents pour booster le niveau de notre foot ball. A ce propos je souhaite la bienvenue à Bakary SORO. Mais quand je le lit j’ai l’impression d’entendre quelqu’un parler d’un club et non d’une équipe nationale fanion. on a besoin de patriote et non d’aventurier. Vive le BURKINA

  • Ou est le problème ? Connaissez vous le nombre de burkinabè qui font la fierté et le bonheur de la Côte d’Ivoire ? Burkina Côte d’Ivoire ou est la difference ? Connaissez vous les origines des joueurs français ? et de plus en plus dans les équipes nationales en Europe et partout dans le monde on retrouve des africains d’origine. Si un ivoirien ne peut pas jouer pour le Burkina, là on est vraiment en retard !!!!!

    Hé SORO, viens, si tu es bon on est avec toi. Peu importe ta couleur, ta réligion, tes origines.

    On dira après la victoire que le Burkina a gagné. Sur les ondes ou dans les médias, la même chose.

    Nous aurons au contraire des supporters ivoiriens.

    Ou se trouve l’intégration d’ailleurs !!!!???

    Beaucoup crient au nationalisme, mais incapable defendre la cause du pays quand il le faut.

    Excusez moi le ton mais nous avons très souvent des débats inutils, voir bidons.

    Le colon est venu nous morceler l’Afrique en de micro nations et nous on s’en glorifie, on joue aux orgueilleux.

    SORO, que tu en profite pour relancer ta carrière est une bonne cause. Toi au moins tu es honnête. Ce qui veut dire d’ailleurs que tu te battras pour faire ta place et donner une bonne image des étalons.

    Courage et bon vent !

    Je précise que je ne te connais pas, mais bonne chance !

    Le Ché

  • Je ne comprend pas le frère qui cherche à savoir s’il est ivoirien ou burkinabè.Le plus important est qu’il defende les couleurs de notre patrie avec respect.Il y’a des burkinabè d’origine en cote d’ivoire qui ont opté pour la nationnalité ivoirienne et qui jouent aujourd’hui avec les éléphants alors où est le problème.

  • s il peu aider le faso c estle plus important.ocansey ?mohamed koffi.en cote d ivoire dindane ,copa barry.jerome boateng en allemangne.
    soro n ira pas sur le terrain avec un drapeau ivoirien.
    c est le faso ki gagne,ke tou ceux ki on le talen vienne

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés