Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «La forêt pour grandir a besoin d’arbres. Frédéric Titinga Pacéré» 

Mariage de Dadis à la Patte d’Oie : Et Moussa devint Moïse

Accueil > Actualités > International • • lundi 30 août 2010 à 00h43min

Les grandes orgues de la presse internationale avaient rapporté sa soif de retrouver sa Guinée natale qu’il dut quitter en décembre 2009, quand un confrère malien annonçait, pour ce point, son arrivée incognito sur les bords du Djoliba.

A telle enseigne qu’à Ouagadougou, la capitale burkinabè, l’on se demandait légitimement s’il répondait encore présent à l’appel de la clinique présidentielle de Kosyam, Moussa Dadis Camara, l’illustre patient du « Docteur Honoré », en convalescence prolongée.

Mais voici qu’en ce mois d’août finissant, la Faucheuse, l’agenda politico-diplomatique du président-médiateur Blaise Compaoré, et la conjoncture guinéenne vinrent éloquemment lever le doute.

L’ancien chef de la junte demeure toujours au « Pays des hommes intègres ». En tout cas, preuve nous en a été donnée tant à la faveur du transit de la dépouille mortelle de son fils adoptif, Moriba Dadis Camara Junior, le 24 août dernier ; le séjour les 26 et 27 août de son intérimaire, le Général Sékouba Konaté au « Compaoré Land ».

Mieux, le capitaine Moussa Dadis Camara, dont on peut se féliciter d’une santé retrouvée, se serait fait baptiser en même temps qu’il régularisait son mariage religieux dans la soirée du dimanche 22 août 2010. Théâtre de cette double célébration : l’église Notre Dame des Apôtres de la Patte d’Oie, à un jet de pierre de sa résidence à Ouaga 2000.

De sources généralement bien informées, celui-là qui s’appelle désormais Moïse Dadis Camara aurait, devant le vicaire général de l’archidiocèse de Ouagadougou, Abbé Pascal Nikièma, et face à des convives triés sur le volet, promis amour et fidélité à Jeanne Saba, tout au long de leur vie.

Parrains et témoins de ce jeune couple chrétien à qui nous souhaitons heureux ménage, si cela s’avérait, le ministre de la Jeunesse et de l’Emploi, Justin Koutaba, et la juge constitutionnelle, Maria Goretti Sawadogo/Korogho. Et bien, si Dadis a pu vaincre les balles de son aide de camp, retrouver la paix du cœur et de l’esprit, pourquoi désespérer de sa patrie, cette Guinée en peine depuis l’éternité sur les voies rocailleuses de l’Etat de droit et de la démocratie ?

La rédaction

L’Observateur Paalga

Messages

  • une fois de plus dadis prouve que les balles de son aide de camp ne l’ont pas ratés, pas seulement physiquement mais aussi mentalement.

    • Je remercie notre Président ;le facilitateur Blaise COMPAORE
      pour sa bravoure,mais il faut qu’il limite ses médiations
      de peur de se faire contrer et de nous envoyer la gueurre
      un jour ou l’autre.Plus il se fait voir dans la sous-région
      et dans le monde,et plus il se rée des problèmes sans le savoir.Et ces médiations,c’est payant ou quoi ?Il n’est pas Dieu pour résoudre les problèmes des autres.Pourtant chez
      lui ça ne va pas.Nos hommes d’Etats nous font croire que tout va bien.

  • le burkina faso est fort partout, du courage ont restent integre amen

  • Est ce que ce type a réellement retrouvé la santé ???
    Du moins la santé mentale ???
    On n’est pas supposé convoler en noces quand on vient de perdre un être aussi cher qu’un fils et qu’on devrait normalement être en deuil.

    • Prenez toujours le temps de lire un article avant de réagir.Lorsqu on dit qu il regularisait em même temps son mariage,cela ne veut pas dire qu il vole en noce avec une autre femme mais puisqu il vient de se baptiser ,il va de soi qu il se marie religieusement avec sa femme avec qui il vie à Ouaga depuis un certain temps.Ce n est pas aussi difficile que ca à comprendre mon Dieu !!

    • Nous ne sommes pas des lecteurs de ce qui est dans l’ esprit des journalistes. Ca c’est ton interpretation a toi. Il n’est pas dit en tout cas, noir sur blanc, que Dadis s’ est marie avec son ancienne compagnie. Qu’est-ce qui prouve que cette Jeanne n’est pas une nouvelle trouvee tout de suite a ouaga ? Tu sais que pour bcp de femmes aujourd’ hui, c’est manger et mourir. Ona vu des femmes aller se marier a des mogopuissants tres malades ou tres vieillissants. C’est le travail du journaliste d’ ecrire de telle sorte que ses suspicions soient levees. S’ ils sont mal formes pour le faire, ce sera toujours mon ionterpretation contre votre interpretation. Et pourquoi penseriez- vous que la votre est la meilleure ?

    • Ainsi vous persistez dans votre logique à ne pas reconnaitre que vous aviez mal cerné l information sur la regularisation du mariage de Moussa dadis dit Moise Camara.Voyons,je vous envoie à cet article de www.guineevision.org/archives2009/courierarchive/la retraite marocaine de Jeane Dadis camara ou bien vous lancez cette recherche sur google avec « la retraite marocaine de jeane Dadis Camara :est-ce le debut d un exil sans retour ? » comme mots clés.Ne me dites surtout pas que Dadis aurait pu trouver une autre Jeane dadis camara née Saba à Ouaga.Bonne lecture.

    • Relisez bien mon message. Faut- il donc que les journalistes nagent dans le flou et que quand il y a mauvaise inter[pretation, qu’ on nous renvoie a des liens ? Je commence a comprendre que ce n’est pas votre role de defendre des journalistes qui font partiellement leur travail d’ informer.
      Merci du lien mais que dire de ceux qui ont appris l’ information sur hard paper ou meme ceux qui n’ ont pas la connection chez euxt et qui ne peuvent se payer le luxe d’ aller faire des recherches sur un fou- president devenu has been ?

  • Il n’a pas fini de pleurer son enfant qu’il s’est marié. ha, les hommes ici bas !!!!!!!!!!!!!!!

  • Trop bizzare cette histoire !!!!!!!!!!!!!!!!!!!

  • Hé Burkinabé !!!! Jeanne Saba n’est-elle pas sa compagne de longue date ?? Il adopte d’ailleurs Moriba en rencontrant cette femme. Si le couple a trouvé que son mariage pouvait soulager sa peine suite a la disparition de son défunt fils, quoi de plus légitime ?
    Arrêtez svp

  • JE SUIS DESOLE POUR CEUX QUI ONT CELEBRE CE MARIAGE. UN HOMME MARIE EN TANT QUE PRESIDENT ET APRES AVOIR FROLE LA FOLIE OU BIEN S’IL NE L’EST PAS TOUJOURS, ON ACCEPTE DE LE REMARIER SI, JE NE ME TROMPE A UNE BURKINABE. VEUT-ON LE BANNIR DE LA GUINEE POUR LE NATURALISER BURKINABE. PAUVRE DADDIS, QUE VA T-IL DIRE QUAND IL RETROUVERA LA CONSCIENCE ?

  • Hé la politique, quand tu ne le fais pas, il te fait indirectement !
    Quand tu le fais et pas bien, il te fait directement et là c’est souvent non irrécupérable.
    No pitié in business of politique

  • En tout cas je ne comprends rien dans de tels agissements. Mais c’est pas étonnant, c’est d’ailleurs les mêmes manières que quand il était au pouvoir.

  • Il ya rien de mal à ca mon chers et je l’encourage c’est très bien. Il essaie de tourner la page et je trouve ca formidable.
    Le deuil est passé, ce qui est fait est fait, Et personne mieu que lui et sa famille ne saura mieu parler de Deuil. Et je pense que c’est une bonne philosophie qu’il est entrain de faire,l’essenciel c’est de reconnaitre ces erreurs et allé de l’avant. On ne peu critiquer une personne sans connaitre réellement ce qu’il aurrais voulut de son pays, en lui il pensais faire du bien, mais dans toute chose il ya ceux que tu pense de bien et ce que pense les autres et comment tes ordres seront exécutés. En plus je pense qu’il a bien appris de ses erreurs et il essaie de se reconstruire une vie digne. Alors soyons indulgeant et aidons le à tourner la page.

    • C’est vrai, on doit oublié le passé mon cher, mais et les gens qui sont morts, blessés et violés lâchement au stade du 28 février, crois tu qu’on pourrait oublié ça facilement ; non toi mai pas les autres car toi tu n’avais aucun parent la bas. Il faut savoir analyser les choses en se mettant souvent à la place des victimes aussi.

  • Je souhite Mr DADIS et à son épouse Heureux ménage,Que DIEU les bénisse,leur donne longue vie,des enfants,de la prospérité...La question est de savoir si Jeanne SAGA est une Burkinabée ou une ancienne épouse de Mr DADIS ? Si c’est le cas(une Burkinabée)alors, chers internautes,imaginons un temps soit peu, n’est-elle pas en mission ??? Et de plus celui qui se prend pour falicitateur:Comment a-t-il accédé au pouvoir ? Avec son image tachée de sang,on se prend pour un homme de paix !!!Quelle honte !!!Et de plus évoquer le prix Nobel de PAIX !!!.Honorables frères et soeurs burkinabés,je vous encourages à une prise de conscience sur les réalités de votre chère patrie"Pays des Hmmes Intègres".Aussi comment peut-on s’agiter à vouloir modifier la CONSTITION ?Pense-t-on etre le seul intellectuel ou sage du BURKINA ?

    QUE DIEU BENISSE LE BURKINA ET SES FILS,leur accorde de la sagesse,de l’intelligence, de la santé,et surtout une prise de conscience.VIVE LE PEUPLE BURKINABE.

    • Drôle de mariage. je veux qu’on m’explique comment Dadis a pu préparer ce mariage. De Moussa, il devient Moise ? A quel moment a t-il été baptisé et de surcroit se marier ? A t-il suivi ses cours de catéchèse où et pendant combien de temps ?.Je reste sur ma faim. Mes chers la politique et la religion ne doivent pas faire bon ménage. Je demande un peu de sérieux dans nos pratiques.

    • Il est bien écrit qu’il a régularisé son mariage religieux. Dadis n’a pas changé de femme, c’est avec la même femme Jeanne guinéenne qu’il a régularisé mon mariage devant Dieu. Eh ! les burkinabè ! un peu d’effort pour ne pas voir le mal partout !

  • Arrêtez-moi ça !arrêtez-moi ça,je risque de démissionner,je risque de démissionner !ainsi parlait Dadis camara ! maintenant que Moîse camara ne risque rien,bonnes gens donner lui la nationalité burkinabè pendant que nous y sommes !

  • Hé Burkinabè. vous m’étonnez fortement dans vos différentes analyses, vos jugements et vos condannations. L’article dit que la régularisation a eu lieu le 22 août et la dépouille mortelle de son fils adoptif est arrivée le 24 août.
    Primo n’est ce pas deux dates différentes : le 22 août vient avant le 24 août. Aviez vous l’assurance qu’ils (lui et sa épouse) etaient informés de la triste nouvelle ? connaissiez vous l’état de santé actuel de Moïse, pardon de Moussa pour penser à une régularisation ? Alors arrêtez vos conneries et pensez à être productif
    secondo : Régulariser selon le larousse signifie rendre conforme aux règlements, aux lois. Alors rendre conforme suppose que l’on evoluait dans une non conformité, donc vivait déjà dans ce contexte avec une femme en dehors du règlement qui regit la vie en coupe selon l’église. Donc il ne s’agit pas d’une "nouvelle" femme mais de l’ancienne avec qui il a passé un certain nombre d’années.
    Mes frères arrêtez de voir du noir dans tout ce qui s’entreprend dans ce pays. Seules les critiques constructives peuvent nous faire avancer. Arrêter de vous en prendre à l’église. N’a t on pas le droit de changer de réligion.... Soyons positifs car le pays est à nous

    • En faite mon frère c’est l’article même qui est tordu a tel point que ça laisse libre champ aux gens de faire des observations tordues !
      Si vous relisez l’article vous allez vous rendre compte qu’il a une espèce d’auto-censure que le journal s’est fait ! Alors les foras seront a la hauteur de l’article.Il n’y a aucun mal a ce que l’obs nous donne une information complète en nous disant si il s’agit d’une burkinabè qu’il a rencontrer ici ou c’est la mère de ses enfants ou une marocaine qui l’accompagne !!!!!!!!!etc etc...................

  • Retenez que nous planifions toujours tout ce que nous désirons tant que nous sommes en vie mais LA MORT NE PREVIENS JAMAIS. NUL NE SAIT LE JOUR NI L’HEURE MAIS ELLE ARRIVE TOUJOURS. Si le mariage du père et la mort du fils ont coincidé, c’est que le mariage était déjà prévu sans bien sûr tenir compte du plan de Dieu que nous ignorons tous. On ne fait pas un mariage religieux ni un baptême sur un coup de tête. Il ya des préparatifs à l’avance. Et en Afrique on dit toujours qu’un mariage ne se reporte pas.

    PERMETTEZ LUI DE VIVRE SA VIE SVP ET OCCUPEZ VOUS DE LA VÔTRE.

  • MrDadis, a une bonne logique,sa raison représente une folie pour tous ceux qui ont besoin de régulariser leur situation. faites comme lui car vous ne savez ni l’heure ni le jour que viendra le maître.s’il vous trouve endormi parce que vous avez perdu un fils et que vous n’avez pas de moral, vous risquez gros.et puis le mariage tout comme le baptème ne sont pas des occasions rejouissances uniquement mais surtout de grâce reçus de Dieu.si vous êtes en deuil vour pouvez maintenir dans la foi votre engagement .bien sûr, tout dépend de la compréhension des choses et aussi de ce qu’on fait des sacrements. félicitation mr Dadis car vous êtes un nouvel homme né pour vivre car vous avez choisi la vie, une vie nouvelle au vrai sens du terme.tout peut recommencer.Oui ! le conteur à zéro et c’est parti.rien n’est impossible pour celui qui croit.

    • Moi en tout cas je suis dans le meme cas d’ irregularite que dadisquand il n’ avait pas encore eu la gentillesse d’ eberger une bonne balle en acier dans la trocnhe. Ce garcon doit avoir du cuivre a la place d’ jun crane. Ou alors, on a du le cogner avec la crosse d’ un fusil et dire que c’est une balle. Jusque- la on ne comprend rien de ce pretendu assassinat d’ un president qui a des gardes coprs et celui qui a tire se moque meme des gens en apparaissant de temps en temps pour bavarder sur la radio de ceux qui veulent voler les ressources de la guinee. Tu interviwe un criminel recherche et tu fais semblant de ne pas savoir ou il est. Eh ! France. Toi meme faut faire pardon.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Référendum en Nouvelle-Calédonie : Un défi à relever pour le Pr Augustin Loada
Dénucléarisation de la péninsule coréenne : Un enjeu qui ne semble pas intéresser l’Afrique
Nouveau gouvernement en Ethiopie : De quoi inspirer le Burkina
Cameroun- Déclaration de Londres : “Le CODE appelle l’armée camerounaise à faire allégeance au Président élu Maurice Kamto”
« La CPI n’est pas du tout une institution qui vise à écraser les peuples… », Ambassadeur de France au Burkina, Xavier Lapeyre de Cabanes
Prix Nobel de la paix 2018 : Le gynécologue congolais Denis Mukwege, lauréat
RDC : La CPI condamne Jean-Pierre Bemba à 300 000 euros d’amende pour subornation de témoins
Sénégal : Le torchon brûle au PDS autour de la candidature de Karim Wade
Mali : Le collectif d’associations et mouvements pro IBK nie une crise post électorale
Côte d’Ivoire : Alassane Ouattara met fin à la polémique sur le report des élections locales
Bénin : les candidats à la présidentielle devront désormais payer une caution de 250 millions de francs CFA
RDC : le parti de Jean-Pierre Bemba envisage un boycott du processus électoral
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés