Burkina : les nouveaux prix des passeports et visas sont entrés en vigueur

lundi 5 juillet 2010

A partir du 1er juillet 2010, les nouveaux coûts des passeports et des visas d’entrée au Burkina sont entrés en vigueur, conformément au décret pris par le ministère de l’Economie et des finances, le 3 mars 2010. Le commissaire de police Ousmane Sawadogo, en charge du service de la division de la migration a confié à l’équipe de Fasozine.com, le 1er juillet dernier, que l’affluence que connaissaient, ces derniers jours, les locaux où se délivrent ces documents, a fait place à une certaine accalmie, due sans doute à l’entrée en vigueur de cette nouvelle tarification.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez

Fasozine.com : On constate une relative accalmie au sein de vos services. Cela est-il dû à l’entrée en vigueur, ce jeudi 1er juillet 2010, du changement de tarification ?

Commissaire Ousmane Sawadogo : Nous avons, effectivement, connu une grande affluence ces derniers jours. Cela ne nous a pas surpris. Nous avions pris toutes les dispositions pour satisfaire la demande. Nous avons enregistré plus de 300 demandes de passeports par jour. Avec le changement intervenu ce matin (jeudi 1er juillet, ndlr), l’affluence a considérablement baissé. Nous avons commencé l’application des nouveaux tarifs ce matin. Comme les gens avaient été bien informés, sur les nouveaux tarifs, nous n’avons pas rencontré de problème particulier. Dans les jours à venir nos services seront de nouveau pris d’assaut par les citoyens à la recherche de visas ou de passeport.

En la matière, rencontrez-vous des difficultés particulières dans la délivrance des passeports et visas ?

Des citoyens se présentent régulièrement avec des documents erronés. Il faut leur expliqué et souvent les orienter vers les bonnes adresses. Nous sommes parfois confrontés aussi au problème des intermédiaires. Ces derniers usent par moment de la naïveté des demandeurs de passeport ou de visas. Et il n’est pas rare des voir des gens défiler à longueur de journée devant nos services, parce qu’ils ont été grugés par un intermédiaire. Très souvent les gens aussi ne prennent pas le temps de venir se renseigner sur les documents à fournir et nous présentent par moment des dossiers incomplets.

Il est aussi question d’individus qui mettent à la disposition des citoyens de faux documents qui leur faciliteraient l’obtention du passeport…

Notre formation de base nous permet de déceler les documents qui proviennent des faussaires. Dans ce sens, nous nous sommes référés plusieurs fois aux commissariats d’arrondissement de police de la ville. C’est pour contrer ces faussaires que l’Etat met à la disposition des citoyens des documents infalsifiables. Cela a un coût et c’est, ce qui justifie en partie la révision des tarifs. Les passeports délivrés par nos services répondent aux normes internationales et sont très fiables. En ce qui concerne les faussaires nous demandons la collaboration des populations, pour lutter contre eux. Nous sensibilisons, conseillons et orientons les demandeurs pour leur faciliter la tâche. Mais certains ne sont pas très coopératifs.

C’est pourquoi nous souhaitons que les citoyens évitent au maximum les intermédiaires. Il y a des délais de délivrance pour chaque document. Car, outre le rallongement du temps du traitement du dossier et parfois des charges supplémentaires, les intermédiaires peuvent voler l’identité de celui qui leur confie son dossier. Les portes du service des passeports sont grandement ouvertes. Tous les citoyens peuvent s’y rendre pour obtenir toutes informations relatives aux documents qu’ils veulent se faire établir.

Un mot sur les nouvelles tarifications ?

Le coût d’établissement du passeport ordinaire passe de 25 000 à 50 000 francs CFA. Soit une augmentation de 100%. Celui du passeport diplomatique est désormais fixé à 70 000 francs CFA alors que le passeport de service s’établit maintenant à 60 000 francs CFA. Les visas d’entrée au Burkina, établis à la frontière, selon leur spécificité, vont de 94 000 pour ceux de court séjour, à 500 000 francs CFA pour les visas pour groupe-coopération. Le visa de long séjour d’au maximum 6 mois coûtera 130 000 francs CFA pour une entrée, etc.

Joel Zoundi

Fasozine

Imprimer l'article

Messages

  • Etes vous bien certain des nouveaux Coûts de Visa d’Entrée au Burkina ???.. 94.000 CFA ???

  • Pourquoi ne pas donner le site internet du service des passeports ou la liste des documents requis serait affichee. L’internet est un moyen simple pour aider les citoyens a facilement avoir l’info et se passer des intermediaires escrocs. Je parie que l’informaticien du ministere de la securite se tourne les pouces a longueur de journee. Dites lui de creer le site internet. Tous les pays ont un site internet detaillant les conditions d’obtention de passeports et visa selon le pays d’origine du demandeur

  • Pourquoi a t on besoin d intermediaire pour l etablissemt de passeport ? Ainsi naissent les faux detenteurs de passeports et d autres usurpateurs.Partout ds le monde les demandeurs de passeports se presentent en personne afin d eviter toutes tricheries.Voila pourquoi circulent beaucooup de faux passeports burkinabe a l etranger.Des nationalites etrangeres moyennant 500 000 a 1000 000 frs pasent par des intermediaires et obtienent le precieux sesame.ils sont plein en France et en Belgique ici.Mr le Ministre revisez vos procedures car il y va de la credibilite du Faso

  • Après une augmentation de 100%, il faudrait quand même changer certains aspects du passeport.

    Il faudrait d’abord, augmenter aussi de 100% la durée de validité du passeport qui passera de 5ans à 10ans.

    Il faudra revoir cette histoire de profession qui à mon sens est caduque. Nos flics confondent la notion de profession et de diplôme.

  • bonjour mon commissaire et a toute son equipe . au moins vous bcp vous pour votre loyaute . mon cmmissaire n, oublier la promesse d,hamburg . mon petit qui veut se marier depuis ....... bne jrnee.

  • Mon cher Gérard, vous avez bien lu.Oui, 94000FCFA. Mais vous n’êtes pas allé au bout de votre lecture.Il s’agit des visas délivrés aux frontières ce qui est tout à fait normal.Il faut que certains voyageurs prennent l’habitude de s’adresser aux représentations diplomatiques pour leurs visas au lieu de se présenter aux frontières pour s’en faire délivrer. Vous imaginez-vous demandant un visa à votre arrivée à Roissy ou dans n’importe lequel des aéroports européens ? Nous avons été trop longtemps complaisants.

    • 94.000 FCFA !!!??? C’est trois fois le prix demandé à l’ambassade de Bamako... C’est de l’escroquerie ! Comme moi, je connais beaucoup de gens qui viennent au Burkina Faso avec leur véhicule pour faire dons de matériel, vêtement, livres, etc, au peuple Burkinabé, à titre individuel mais via des ONG, en ayant des visas touristiques et donc M. Zoundi je trouve tout à fait normal que l’on puisse obtenir son visa à la frontière lorsque l’on vient par voie terrestre. Par voie aérienne, c’est autre chose. Comme beaucoup de pays d’Afrique, si le Burkina Faso veut vivre mieux (économiquement, socialement, etc) il doit s’ouvrir vers l’extérieur, ce n’est pas de la complaisance, mais de l’intelligence.

    • Avant d’écrire n’importe quoi, informe-toi sur le nombre de consulats de France dans le monde et celui du Burkina.
      Cette procédure est avant tout salutaire pour un pays qui veut vivre du tourisme. Il est dommage qu’il n’y ait pas de dialogue entre ministères ou services dans notre pays.

  • Je suis très étonné et même choqué par cette indescriptible augmentation des prix des visas qui ont été multiplié par 10. Je suis ressortissant d’un pays d’Afrique centrale et je réside au Burkina depuis 3 ans avec ma famille. Jusque là, le renouvellement des visas annuels des 5 membres de ma famille coûtait 100 000F à raison de 20 000F par personne. Avec la nouvelle tarification, il faudra trouver 196 000F par personne, soit 980 000F par an, c’est ahurissant. J’ai vraiment du mal à comprendre, je pense que les autorités burkinabè se disent à tort que tous les étrangers vivant au Burkina sont riches. Ce n’est pas vrai. Il y a aussi des gens qui, par le hasard de la vie ont trouvé bon de se poser et de faire leur vie au Burkina.

    Je trouve aussi un peu incohérent que le Burkina, qui connait très bien les méfaits d’une taxe de séjour, l’institue aussi facilement. Avec ça, il faudra bientôt commencer la chache aux sans-papiers. Ca ne ressemble pas au Burkina que je connais.

  • L’augmentation du prix du passport ordinaire de 25.000 cfa a 50.000 cfa peut-etre considerer comme une folie de la part de l’Etat dans la mesure ou la duree de la validite rest maintenu a 5 ans. Soyons serieux nous connaissons les realites du pays, surtout avec les salaires derisoires par ci par la je crois que l’Etat doit absolument revenir sur sa decision , a mon avis c’est inacceptable.

    • C’est en tant que fiscaliste que je donne mon point de vue. Effectivement, c’est cher. Mais c’est surement une facon pour l’ Etat de se procurer de l’argent. C’est une forme d’ imposition, ce qui est assez intelligent car politiquement plus acceptable d’autant qu’ il n’ y aura jamais une coalition de candidats a l’ emigration s’organiser et contester cette decision. Ca fait mal mais les dits candidats vont se preparwer et casquer. Il est difficile pour l’Etat de se faire des sous reutilises pour les depenses publiques. L’argent du gouvernement, c’est l’ argent que tous en tant que citoyens contribuons. L’ imposition est une question volatile dans des democraties peu consoldiees comme le Burkina Faso. Honnetement, je soutiens le gouvernement dans une telle demarche qui est differente de la TDC qui est de l’escroquerie de tous les citoyens. Ces augmentations dans les passe- ports et autres ont l’avantage qu’ elles ne frappent que ceux qui ont plus ou moins envie d’aller ailleurs ou de s’ installer au Burkina. Quant aux visas, a proprement parler, je crois que l’ Etat a decide d’appliquer le principe de la reciprocite. Ce que les autres etats nous font, nous devons leur faire la meme chose. Donc, meme si tous les immigres vivant au Faso ne sont pas tres riches,c’est la loi de l’ impersonnalite qui s’ impose. Alors taisez- vous et casquez.
      LOP

  • Bonjour à tous. Vu les nouveaux tarifs, il faut être d’une certaine classe pour obtenir un passeport. 50 000 FCFA, c’est trop pour un Burkinabè moyen. Nous osons espérer qu’il y’aura au moins une amélioration dans la qualité des nouveaux services.

  • Bonjour,
    C’est avec une petite surprise que je viens de lire et d’apprendre la hausse des tarifs des documents administratif. Je ne suis pas choqué du faite que l’on ne puisse pas prendre de visa a l’aéroport,ou que le prix soit dissuasif mais, il faut ce rendre compte des réalités du pays.
    Je suis désolé aussi qu’en étant Burkinabè et ayant une autre nationalité il faut obligatoirement un visa pour rentré au Burkina. C’est la surprise que nous avons eu quand on voulais rentré en France après notre séjour au Burkina " c’est avant tout mon pays de naissance et que j’ai quitté il y a moins de 3 ans"...
    Je suis pour la révision de la duré de validité du passe port et la suppression de la fonction.
    Merci

  • Le Burkina Faso fait partie des pays où la pauvreté est récurrente. En effet, l’incidence de la pauvreté était estimée à 40,8% en 2006. Pour lutter contre cette pauvreté, plusieurs stratégies sont mises en place au nombre desquelles l’augmentation des recettes de l’Etat afin de financer le développement du pays. Cela pourrait donc justifier en partie la décision du Gouvernement de revoir à la hausse les coûts de délivrance des visas d’entrée.
    Cependant, je me demande si des secteurs d’activités données telles que le tourisme ont été pris en compte dans le processus de prise de décision ?
    Le tourisme constitue de nos jours 8% des exportations mondiales, 12% du PIB international et crée plus 200 millions d’emplois dans le monde et pèse 2,54 milliards USD par jour dns l’économie mondiale.
    Au Burkina Faso, l’activité touristique a généré plus de 47 milliards de recettes en 2008 avec des emplois directs estimés à 41.155 en 2002.
    Par conséquent,pour un pays comme le Burkina Faso aux ressources naturelles limitées, ce secteur pourrait constituer une alternative ou une solution supplémentaire pour sortir le pays de son sous-développement.En effet, le pays dispose d’énormes potentialités écotouristiques, historiques et culturelles (hospitalité de sa population,stabilité, sites touristiques et richesses fauniques prisés des visiteurs etc.).
    Mais un certain nombre de contraintes font que ce secteur n’arrive pas à s’épanouir et à contribuer fortement au dévelopement socioéconomique et culturel du pays.
    Il s’agit du problème d’accessibilité de la destination "Burkina Faso"(du entre autres à la faiblesse de la desserte et du coût prohibitif des transports aériens, à l’accessibilité de ses sites touristiques), la faible visibilité des produits touristiques burkinabè sur les marchés des pays émetteurs de touristes, la faiblesse du budget alloué à ce secteur etc. en plus de ces difficultés, il faudrait désormais ajouté le coût de délivrance des visas d’entrée au Burkin Faso.
    Mon inquiétude est que cette augmentation du coût de délivrance des visas n’est de nature à favoriser le tourisme burkinabè en concurrence avec les autres pays de l’espace UEMOA et même ouest africains.
    Déjà que ce tourisme n’ést pas compétitif pour les raisons sus-citées, cette augmentation pourrait empirer la situation et anéantir les efforts que l’Etat lui même et ses partenaires et l’ensemble des acteurs privés font pour booster ce secteur.
    Les conséquences négatives de cette augmentation pourraient être entre autres la diminution des flux touristiques en direction du pays et par conséquent des recettes touristiques pour l’Etat, le ralentissement de la dynamique de création d’emplois grâce à ce secteur.

    Aimé Ouédraogo, élève à l’ENAM

  • Que le ministre du tutel songe a la prorogation des passports dans nos differentes ambassades pour facilite´ les tracasseries que rencontrent certains expatries´ qui se terminent souvent par des escroqueries. PAPA

  • Zoundi tu n’as pas posé la question la plus élémentaire dans ce genre de situation : “qu’est ce qui motive une augmentation de 100% ?”

  • Pourquoi l’ambassade du Burkina Faso à Paris a-telle appliqué les nouveaux tarifs avant la date d’entrée en vigueur ???????????????
    Quelque chose m’échappe !!!!!!

  • J’aimerais bien savoir pourquoi cette augmentation de 100% des passports. Aussi cela pourrait-il pas augmenter le taux de corruption et des trafiquants de passport ?

  • Du courage,mon commissaire, pour lutter contre les faussaire, je vous conseille ceci. demander à ce que celui qui a besoin d’un passeport se présente lui pour déposer ses dossiers le cas échéant le fait déposer par quelqu’un. Mais au retrait, il faut exiger que le demandeur se présente en personne, signe le passeport et un registre devant vous. Cela éviterait que les bandes de faussaires fassent qui seront vendus à des étrangers à l’extérieur du pays.

  • ce que moi je voudrait savoir avons nous a ce prix la le passport biometrique ou pas parce que a ce prix la nous avons des voisin qui déjà délivre le passport biometrique alors monsieur s’il faut augmenter par ce que vous en avez envie la ce n’est pas du tous sérieux,et vous faite preuve d’un très grand amateurisme c’est vraiment triste de voir que rien n’ait fait pour que les chose évolue.
    je voudrait aussi soutenir le frère qui a parler de création de site web en fin de tenir les éventuel demandeur de passport informer des documents a fournir,je ne sait vraiment pas si ce ministère a vraiment un charger a la communication et si c’est le cas vraiment il ne mérite pas vraiment son salaire franchement.

  • Bonsoir chers camarades lecteurs.Il y a des choses que j’aimerias savoir,pourquoi augmenter le coùt du passeport au moment où les gens ont de grosses difficultés economiques ? Et la durée de ce document ? Avec le nouveau coùt ,est- ce que la documentation change en renouvellant l’ancien ? Je conseille au gouvernement de mettre un service serieux d’information au centre d’etablissement de ce document .Et nous qui vivons à l’etranger nous souhaitons que le gouvernement trouve une solution pour que nous puissions renouveller nos passeports dans nos ambassades.

  • 100% pour le prix, donc la validite aussi 100% = 10 ans au lieu des 5 ans, partout dans le monde c’est 10 ans ou meme 15 ans

  • Il faut vraiment que les autorités revoient leur copie. Les expatriés n’ont, à ma connaissance, pas eu vent de cette nouvelle. Je suis un Burkinabè ayant aussi la nationalité Canadienne et ici, le passeport coûte 87$, soit environ 38 000 FCFA (avec toute la nouvelle technologie et les mesures de sécurité). A bon endendeur, salut.

  • Comment mieux faire venir le touriste ? En rendant le prix d’un visa exhorbitant !! Les grands argentiers du Burkina sont tombés sur la tête.

  • cette nouvelle tarification des passports et visas d’entree au Burkina n’a pas d’autres buts que de financer la campagne de Blaise.

  • Bjr à tous ls internautes !A parcourir ls différentes réactions l’on s rend compte q ls gens manquent vraiment d’infos.par exple d’aucuns s mettent à comparer le prix du passeport burkinabé avec celui d’autres pays ;sachez q ces derniers ont tout ou presq toutes ls infrastructures de confection sur place,et nous ?...Outre ceci,sachez que la fiabilité du passeport burkinabé a été renforcée,cela a un coût n’est-ce pas ? Si l’on va +loin,selon un des intervenants, ces prix seraient destinés à décourager l’émigration.loin de là,le BF a un bilan positif sur ls migrations.Si on vous sort ls chiffres sur l’investissement de la diaspora,ls rapatriements de fonds, etc vs resterez perplexes.Bien au contraire on essaie de mettre en place des stratégies pour encourager la migration légale et lutter contre celle irrégulière. Quant à celui qui se plaint d l’application des nveaux tarifs ds ls ambassades avant la date,je vous informe que cela a été fait au regard du décret du Ministère des Finances qui a sillonné ls ambassades bien avant q l’info n soit repandue au niveau national.Dc c’est avec juste raison.Il ya aussi qqn qui semble ne pas être au courant que l passeport est renouvellable à l’ambassade.En réalité c’est ce qui est recommandé d’ailleurs ;c’est la voie la +normale pr un résident à l’étranger.la demande de renouvellement ou d’établissement doit être déposée auprès de l’ambassade qui la transmet au Ministère des Aff Etrangères qui par l’intermédiaire du Conseil Supérieur des Burkinabé de l’Etranger (CSBE) transmet les dossiers directement au service des passeports (Direction du Contrôle de la Migration).Après traitement, les documents de voyage établis suivent le même canal pour parvenir aux intéressés.Sinon ceux qui restent à l’étranger et font parvenir leurs dossiers à des parents...c’est irrégulier.
    J’espère avoir apporté un tant soit peu un éclaircissement sur certains points.
    Merci pour votre compréhension.Allsaints

  • UN FRANCAIS PAYAIT 10000 FCFA POUR ENTRER AU BURKINA AVEC LE SMIC EN FRANCE A 650000 FCFA(donc 1/65eme de leur smic).
    ET UN BURKINABE PAYE LE VISA POUR LA FRANCE A 45000 POUR UN COURT SEJOUR(1fois et demi notre smig) + 29520 POUR LE CERTIFICAT D HEBERGEMENT + UNE ASSURANCE RAPATRIMENT A AU MOINS 25000 FCFA DONC LE VISA COURT SEJOUR POUR LA FRANCE COUTE EN REALITE DANS LES 99520 FCFA.
    EN PLUS IL DOIT JUSTIFIE DE 16400 FCFA PAR JOUR POUR TOUT SON SEJOUR DONC 492000 POUR 30 JOURS.
    et que tu ais le visa ou pas pas de rembousement.
    PAR CES ELEMENT MOI JE PENSE QUE C EST TOUT A FAIT NORMAL CETTE AUGMENTATION ET JE DEMANDE AU PAYS DE LA CDEAO DE FAIRE LA MEME CHOSE.
    POUR CE QUI EST DES PRETENDU HUMANITAIRES QU ILS COMMENCE A PAYER CES SOMMES POUR AIDER NOS ETATS A NOUS PRENDRE EN CHARGE CAR ON CONNAIT JE RECOLTE DE VIEUX CAHIERS ET CRAYON CASSER EN FRANCE JE PAYE UNE VOITURE A 600 EUROS JE FAIT UN BEAU VOYAGE A TRAVERS L AFRIQUE J ARRIVE AU BURKINA JE FAIT DON DE MA POUBELLE(nourri, blanchi,logé) JE REVEND LA VOITURE A 3000 EUROS ET JE RENTRE CHEZ MOI AVEC DES BENEF.
    Merci le burkina vous faites la fierté de l’Afrique car vous n’etes pas qu’intègre vous avez aussi les coilles et de vrai.

    • A celui qui a écrit les âneries suivantes : "UN FRANCAIS PAYAIT 10000 FCFA POUR ENTRER AU BURKINA AVEC LE SMIC bla bla bla..." Mais toi tu n’est jamais sorti de ta brousse mon pauvre ami !!! On ne peux pas comparer un pays d’Europe avec un pays d’Afrique car le cout de la vie est totalement different !!

    • Toujours les mêmes bétises !!! Ecrire que l’on vient d’Europe avec un véhicule de 600€ pour le vendre 3000€ en étant nourri, logé etc...!!! Mais mon vieux, il y a urgence à se faire soigner la tronche ! Les délires anti-blancs de certains aigris ont des relents peu ragoûtants.
      Si vous avez des "plans/combines" pour trouver des acheteurs d’épaves à 2 000 000cfa qui en plus vous hébergent gratos, n’hesitez surtout pas : Je suis preneur. Si, si ! Je suis sérieux ! (moi !). Le pire, c’est que des imbéciles vont vous croire. Je vous plains et vous méprise.

  • MERCI pour avoir dit ceci :"UN FRANCAIS PAYAIT 10000 FCFA POUR ENTRER AU BURKINA AVEC LE SMIC EN FRANCE A 650000 FCFA(donc 1/65eme de leur smic). ET UN BURKINABE PAYE LE VISA POUR LA FRANCE A 45000 POUR UN COURT SEJOUR(1fois et demi notre smig) + 29520 POUR LE CERTIFICAT D HEBERGEMENT + UNE ASSURANCE RAPATRIMENT A AU MOINS 25000 FCFA DONC LE VISA COURT SEJOUR POUR LA FRANCE COUTE EN REALITE DANS LES 99520 FCFA. EN PLUS IL DOIT JUSTIFIE DE 16400 FCFA PAR JOUR POUR TOUT SON SEJOUR DONC 492000 POUR 30 JOURS. et que tu ais le visa ou pas pas de rembousement. PAR CES ELEMENT MOI JE PENSE QUE C EST TOUT A FAIT NORMAL CETTE AUGMENTATION ET JE DEMANDE AU PAYS DE LA CDEAO DE FAIRE LA MEME CHOSE. POUR CE QUI EST DES PRETENDU HUMANITAIRES QU ILS COMMENCE A PAYER CES SOMMES POUR AIDER NOS ETATS A NOUS PRENDRE EN CHARGE CAR ON CONNAIT JE RECOLTE DE VIEUX CAHIERS ET CRAYON CASSER EN FRANCE JE PAYE UNE VOITURE A 600 EUROS JE FAIT UN BEAU VOYAGE A TRAVERS L AFRIQUE J ARRIVE AU BURKINA JE FAIT DON DE MA POUBELLE(nourri, blanchi,logé) JE REVEND LA VOITURE A 3000 EUROS ET JE RENTRE CHEZ MOI AVEC DES BENEF. Merci le burkina vous faites la fierté de l’Afrique car vous n’etes pas qu’intègre vous avez aussi les coilles et de vrai."

  • ah ah mon pauvre pays , le peuple souffre. certains pays chercher a diminuer tout , le prix de passeport alors que mon pays qui faire parti des pays en voie de développement ne fais qu augmenter qu’allons nous changer , ces vraiment une calaminité , une injustice , une augmentation de 100pourcent ces vraiment inoble pour des personnes qui disent qu il aime leur population. mon pauvre pays tu souffre et cela me donne beaucoup de peine.

  • Bonjour, je suis etudiant au burkina faso et franchement. je trouve les prix des visas trop chers on devait faire des prix etudiants, je vous prie de trouver une solution

  • Bonjour. A combien revient alors le cout pour un renouvelement de passeport !?

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2016 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés