Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Aucune cause juste ne peut être servie par la terreur. Kofi Annan» 

Markala, un pont historique entre le Mali et le Burkina

Accueil > Actualités > Diplomatie - Coopération • • jeudi 22 octobre 2009 à 04h29min

Le pont de Markala, à Ségou au Mali fait partie de ces architectures historiques réalisées pendant les travaux forcés. Sa construction a été à l’origine de l’installation de milliers de ressortissants du Burkina dans la commune de Kolongo au Mali. Il surplombe un barrage appelé le barrage de Markala, devenu à ce jour, le plus grand barrage de retenue d’eau du Mali

Markala est une commune du Mali, installée sur les berges du fleuve Niger, à 35 km au nord-est de la ville de Ségou . Elle est historiquement connue pour son imposant pont qui fait sa fierté. Cet ouvrage attise la curiosité, de par son relatif gigantisme architectural. Erigé entre 1934 et 1947 sur le fleuve Niger, le pont de Markala, surplombant une voie ouverte au trafic routier, est entièrement en métal, d’une longueur de 816 mètres. Il a été construit, en même temps qu’un barrage, à l’époque coloniale dans le but de favoriser l’irrigation pour le développement de la culture du riz, de la canne à sucre et du coton.

Sa réalisation a été rendue possible, grâce en grande partie à la main d’œuvre constituée de milliers de Voltaïques dans le cadre des travaux forcés initiés par les autorités coloniales. C’est à cette occasion que nombre de ressortissants burkinabè se sont définitivement installés dans cette région qui enregistre aujourd’hui la plus forte communauté de Burkinabè au Mali. La réalisation du pont de Markala a engendré beaucoup de souffrances, notamment des pertes en vies humaines, dont environ 70% de Burkinabè. C’est fort logiquement que l’entrée de l’ouvrage est ornée d’une plaque sur laquelle on peut lire : « A la mémoire de tous ceux qui ont payé de leur vie pour la réalisation de cet ouvrage ». Cela résonne en tout cas, comme un hommage à ceux qui ont donné de leur force et surtout leur vie pour la construction du pont de Markala.

Kpénahie Traoré

Fasozine

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Coopération franco-burkinabè : Le président du Faso en visite officielle à Paris
Institut 2iE : « Un outil précieux au service du développement socio-économique de notre continent » (président tchadien Idriss Déby Itno)
Coopération : « Le Burkina et le Maroc se sont accordés à supprimer la formalité du visa à leurs ressortissants respectifs » (Farhat Bouazza, ambassadeur du Maroc)
Coopération sino-burkinabè : Séjour instructif pour 29 journalistes à Pékin
Une demi-douzaine de recommandations pour promouvoir l’industrie extractive dans les Etats membres de la CEDEAO
Interdiction des armes chimiques : Le Burkina veut créer un centre de compétence
Relations sino-burkinabè : Bilan satisfaisant après six mois de coopération
Coopération : Bientôt l’ouverture de la chancellerie du Burkina à Pékin
Programme d’investissements prioritaires du G5 Sahel : Partenaires et bailleurs de fonds ont délié le cordon de la bourse !
Espace G5 Sahel : La parole à la jeunesse des pays membres
Sécurité transsaharienne : Les parlements du G5 Sahel renforcent leur coopération
UEMOA : Le Conseil du travail et du dialogue social examine l’égalité en milieu professionnel
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés