Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «La grandeur d’un métier est avant tout d’unir les hommes ; il n’est qu’un luxe véritable et c’est celui des relations humaines.» Antoine De Saint-Exupéry

Utilisation du logiciel libre : Un système sûr et sécurisé

Accueil > Actualités > Multimédia • • mercredi 27 mai 2009 à 03h42min

A la faveur de la Ve édition de la Semaine nationale de l’Internet (SNI) et des autres Technologies de l’information et de la communication (TIC), une journée du logiciel libre s’est tenue le 26 mai 2009 à Ouagadougou.

"Les logiciels libres : principes et enjeux". C’est sous ce thème que s’est tenue la journée du logiciel libre le 26 mai à l’occasion de la Ve édition de la SNI et des autres TIC. En initiant une telle journée, il s’est agi pour les organisateurs, de mieux présenter le logiciel libre et ses avantages et susciter la réflexion à travers des échanges sur son utilisation. Selon Sylvain Zongo, directeur de l’entreprise ZCP informatique, le logiciel libre est un programme dont on est libre d’exécuter, d’étudier le fonctionnement afin de l’adopter, de redistribuer les copies du produit (obtenu) et de publier ses améliorations.

Cependant un logiciel libre n’est pas nécessairement gratuit et tout logiciel non commercial n’est pas forcément libre. Et les logiciels libres ne le sont pas aussi de droit. Car, c’est en vertu de leurs droits d’auteurs que les contributeurs d’un logiciel libre accordent les quatre libertés qui sont d’utiliser le logiciel sans restriction, de l’étudier, de le modifier pour l’adopter à ses besoins et de le redistribuer sous certaines conditions.

"Sans logiciel libre, dira Sylvain Zongo, 70% de l’Internet ne marche pas". Et parlant des autres avantages du logiciel libre, le directeur général de ZCP informatique évoquera la sécurité du système, l’élimination des évolutions imposées, l’adaptabilité des environnements... A titre d’exemple de logiciel libre, Sylvain Zongo, citera Firefox, le navigateur le plus utilisé. Pour le ministre en charge des TIC, qui a présidé l’ouverture de la journée, Noël Kaboré les logiciels dits "propriétaires" constituent, à l’heure actuelle, l’écrasante majorité des solutions logicielles et leurs prix restent à la limite du supportable pour "nos pauvres pays". Voilà pourquoi, selon le ministre, la vision de plus en plus réaliste du marché et du bien-fondé des solutions logicielles libres comme alternative plausible en termes d’acquisition logicielle est une hypothèse à explorer.

Gabriel SAMA

Sidwaya

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
AstuceTic : Voici trois outils pour créer des podcasts géniaux
Enquête sur le pluralisme de l’information dans les médias en ligne au Burkina Faso
Hackaton Smart city challenge : La première édition s’achève sur des notes d’espoir pour le futur
Région du Centre-Ouest : Les journalistes et communicateurs outillés sur la communication en temps de crise
Audiovisuel : Fin de formation en son et images pour les jeunes bénéficiaires du projet Haro
Courrier confidentiel N° 274 DISPONIBLE en ligne sur www.courrierconfidentiel.net.
Menaces de mort contre Newton Ahmed Barry : Les organisations professionnelles des médias demandent l’ouverture d’une enquête
Médias au Burkina : Des femmes journalistes partagent leurs expériences
Protection des enfants au Burkina : L’application “Kogl-kamba” voit le jour
Protection de données à caractère personnel : La Commission de l’informatique et des libertés sensibilise le personnel des banques
The U.S. Mission in Ouagadougou is seeking eligible and qualified applicants for the position of Engineer/Building Engineer Supervisor
Métier du digital : 100 jeunes de Bobo-Dioulasso bénéficient de la formation de développeurs full stack offert par Orange Digital Center
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés