Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Sans émotions, il est impossible de transformer les ténèbres en lumière et l’apathie en mouvement.» Carl Gustav Jung

Fête des secrétaires assistantes : "Une profession qui mérite toutes les attentions"

Accueil > Actualités > Société • • jeudi 16 avril 2009 à 01h17min

A l’occasion de la fête des secrétaires et assistantes célébrée, ce jeudi 13 avril 2009, la présidente nationale de l’Association professionnelle des secrétaires du Burkina (APSB), Diélia Sorgho invite les responsables et chefs d’entreprise à montrer leur reconnaissance à l’endroit de leur collaboratrice directe.

La fête des secrétaires et assistantes est célébrée le 3e jeudi du mois d’avril, et est devenue un événement attendu et incontournable au sein des membres de l’Association professionnelle des secrétaires du Burkina (APSB), des entreprises et administrations burkinabè. Elle aura lieu cette année le jeudi 16 avril. Elle sera donc une nouvelle fois l’occasion pour les responsables et chefs d’entreprise de montrer leur reconnaissance à l’endroit de leur collaboratrice directe.

Une profession qui mérite toutes les attentions

Pour décrire le métier de secrétaire ou d’assistante, les clichés stéréotypés ne manquent pas. L’image n’a pas évolué, la réalité quant à elle s’est métamorphosée.

La secrétaire silencieuse, simple machine à dactylographier n’existe plus ! Vous pouvez ranger cette ancienne fonction au musée des métiers. Un nouveau métier est né : celui d’assistante - ou office manager dans les pays anglo-saxons.

La fête des secrétaires et assistantes est donc l’occasion de remettre les pendules à l’heure en participant à la reconnaissance de ce métier en pleine évolution. Elles sont devenues des collaboratrices indispensables au bon fonctionnement des entreprises en s’imposant comme de véritables pivots pour la transmission d’information.

Que faire ce jour-là ?

Toutes générations confondues et quel que soit le lieu de travail ou la taille de l’entreprise, le bouquet de fleurs, demeure le cadeau qui leur fait le plus plaisir ce jour-là. Néanmoins, elles souhaiteraient que leur employeur reconnaisse mieux leur rôle tout au long de l’année et pas seulement ce jour-là en marquant une plus grande considération à l’égard de leur métier.

A Cette occasion, il me plaît de vous souhaiter une bonne fête

Je lance un appel à toutes les secrétaires pour les inviter à valoriser l’image de la secrétaire en prenant plus d’initiatives, à améliorer les relations entre, d’une part, les secrétaires et d’autre part, les secrétaires et leurs partenaires, à renforcer la culture de l’excellence dans l’exécution de nos tâches quotidiennes au sein de notre entreprise.

Je profite de cette occasion, pour vous informer que l’APSB a programmé une série d’activités au cours de cette semaine, du 16 au 25 avril 2009, dont le programme est joint. Je vous invite à y prendre massivement part.

Bonne fête à toutes les secrétaires et assistantes.

Note devise : Loyauté - Efficacité - Discrétion

Sorgho Diélia, Présidente nationale de l’APSB : Chevalier de l’Ordre du mérite

- PS : Pour une question de commodité noue utilisions le féminin mais les hommes secrétaires sont tout autant concernés.

Sidwaya

Vos commentaires

  • Le 16 avril 2009 à 18:16, par Bella En réponse à : Fête des secrétaires assistantes : "Une profession qui mérite toutes les attentions"

    Ceci est une très belle initiative. Les patrons pourront au cours de cette année demander à ce que le café ne leur soit plus servi.
    Je ne pense pas que cet acte soit dans le "job description" de la secrétaire ou du secrétaire.

    Répondre à ce message

    • Le 27 avril 2009 à 19:42, par Lalaïcha En réponse à : Fête des secrétaires assistantes : "Une profession qui mérite toutes les attentions"

      je crois qu’il faut reconnaitre que la profession évolue au fil des ans, d’où justement il faut un récyclage permanent et des séances de formation à l’intention de nos braves secrétaires ; ce qui leur permettra de se conformer à l’environnement professionnel actuel. servir du café à son patron et à ses visiteurs devrait se faire avec grand plaisir plutot que d’être là à dire que "servir du café" ne figure pas dans le "job description". Mes soeurs, dans un monde en perpétuelle mutation où de plus en plus, on recherche l’excellence, ayons la culture du professionnalisme et du savoir faire pour mériter nos places et salaires en fin de mois au sein de l’entreprise. si nous refusons de poser cet acte, qui va le faire à notre place ? Par exemple un visiteur qui attend le patron, le bon sens voudrait quand même que nous lui servions non seulement du café ou thé, mais aussi de mettre à sa dispositiondes des revues pour lecture, question de briser l’ennui et la solitude en attendant l’arrivée du directeur. ARRETON LES MESQUINERIES, EVOLUONS AVEC LE TEMPS, CAR CA NE COUTE RIEN DE PREPARER UN THE OU UN CAFE.

      Répondre à ce message

      • Le 14 avril 2010 à 20:10 En réponse à : Fête des secrétaires assistantes : "Une profession qui mérite toutes les attentions"

        Moi qui suis assistante depuis un paquet d’années, j’ai décidé de me le faire toute seule mon cadeau (nan parce que j’ai attendu attendu et j’ai jamais rien vu ...) J’ai écrit un livre sur le métier d’assistante pour ENFIN avoir le droit à la parole et pouvoir vider mon sac (et mes tiroirs plein de dossiers suspendus). Le livre en question : MON CHEF CE HEROS, ASSISTANTES REBELLEZ VOUS ! aux éditions les petits matins

        Et je n’ai JAMAIS croisé de Chef Héros ... C’était mon cri de révolte ^^

        Sabrina Bellahcene, assistante for ever on dirait bien

        Répondre à ce message

  • Le 16 avril 2009 à 18:20, par bobomousso En réponse à : Fête des secrétaires assistantes : "Une profession qui mérite toutes les attentions"

    Bonne fete a toutes,et tous les secretaires et assistantes, assistants du Burkina en particulier et du monde entier.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Fonction publique : « Tôt ou tard, il y aura une situation de saturation », prévient le gouvernement
Choc entre tradition et religion à Loropéni : Surmonter les divergences par le dialogue et l’acceptation de l’autre
Promotion du civisme et prévention des conflits : Le NDI satisfait de ses actions
Permanence syndicale : La comparution de Bassolma Bazié servira-t-elle de leçon ?
Réduction des inégalités : « Au Burkina, 20% des plus aisé-e-s concentrent 44% des revenus », alertent les OSC
Situation humanitaire au Burkina : 1 034 609 personnes déplacées internes à la date du 8 septembre
Projet de réduction des pertes post-récoltes : Un bilan satisfaisant après sept ans de mise en œuvre
Prévention des maladies chroniques : Une série musicale pour sensibiliser le public
Seconde trajectoire du leadership au Burkina Faso : Des organisations paysannes renforcent leurs capacités
Ouagadougou : Le Maire lance un appel à l’endroit de 32 femmes à venir récupérer leurs kits de culture maraîchère
Incendie à l’Assemblée nationale : L’oeuvre "des génies" comme au siège du FESPACO ?
Comparution de Bassolma Bazié : « Beaucoup de choses ont été dites ; certaines étaient vraies mais beaucoup étaient aussi fausses », Me Prosper Farama
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés