Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Aucune cause juste ne peut être servie par la terreur. Kofi Annan» 

DEUIL : Affo Love n’est plus

Accueil > Actualités > Société • • dimanche 1er février 2009 à 02h13min

De son vrai nom Affodohouto Kowémaho Yvette, Affo Love est une artiste chanteuse africaine originaire du Bénin. Elle est née le 18 mai 1979 à Aglogbé-Adjarra, un petit village de Porto Novo, la capitale politique béninoise. Sa voix mélodieuse et ses déhanchements à la Yondo Sister qui ont émerveillé le public africain, se raconteront désormais au passé. En effet, Affo Love est décédée hier dimanche 1er février au Centre national hospitalier et universitaire (CNHU) de Cotonou la capitale économique du Bénin. La nouvelle a plongé les artistes et les mélomanes béninois dans une totale consternation. Elle serait morte d’une anémie chronique alors que CNHU serait en manque de sang.

De sa longue maladie qui a eu raison d’elle, peu de personnes étaient au courant, tout comme de son séjour au CNHU où l’artiste s’est éteinte. Le public burkinabè qui l’a adoptée depuis qu’elle avait commencé à danser, notamment sur les différentes éditions du Tour du Faso, pleure Affo Love, tout comme le monde musical de la Côte d’Ivoire où elle s’est installée il y a quelques années. Dans cet entretien qu’elle a accordé à nos confrères de "Top Visages", Affo Love fait quelques révélations sur sa maladie et prend le contre-pied des rumeurs.

AFFO LOVE, DEPUIS LE BENIN

“Arrêtez de raconter n’importe quoi”

Tout ou presque a été dit sur la maladie de la chanteuse, Affo Love. Mais jusque-là, la concernée n’avait pas vraiment eu l’occasion de s’exprimer sur le mal qui la ronge. Cette semaine, Top Visages, lui en donne l’occasion.

• Allo Affo Love ! C’est Top Visages. On dit quoi ?
- Ça va, ça va. Et chez toi ?

• Chez moi, ça va. C’est plutôt pour toi qu’on s’inquiète à Abidjan ici.
- Il n’y a pas de quoi s’inquiéter, c’est juste la fatigue. Je faisais des tournées, je ne me reposais pas. Mon médecin m’a dit de me reposer.

•…
- Je ne sais pas pourquoi à Abidjan les gens racontent n’importe quoi sur moi.

• D’accord, mais tu souffres de quoi, au juste ?

- Il paraît qu’il y a des gens qui racontent qu’il y a de l’eau qui sort de mon corps, d’autres disent même que je suis morte etc. C’est juste mon corps, qui est fatigué, rien d’autre. Je suis juste fatiguée alors, je me repose.

• Certains te disent séropositive.

- (Elle marque une pause) Il ne faut pas écouter les racontars. Je te dis que je ne suis pas malade. Je ne suis pas morte, il n’y a pas de l’eau qui sort de mon corps. Tout ça, c’est des conneries.

• Ça fait combien de temps que tu es malade ?

- Ça fait un mois que je suis ici. Avant ça, j’étais en tournée. Je suis allée en Afrique du Sud, au Mali, au Niger etc.
On m’a dit de me reposer, donc je me repose. Je ne fais pas de spectacles. Ici au Bénin, je mange, je dors, c’est tout ce que je fais.

• Comment ta maladie a commencé ?

- Ç’a commencé par mon corps qui chauffait. J’avais perdu l’appétit, j’étais tout le temps fatiguée. Quand je suis allée consulter un médecin, il m’a dit que c’est ma tension qui était trop montée.

• Et au Bénin, tu vis chez qui ?

- Je suis venue chez moi. Je suis chez mes parents pour me reposer.
Je suis chez ma maman et mon papa.

• Après un mois, est-ce qu’il y a du mieux chez toi ?

- J’ai repris mais je suis encore un peu fatiguée alors, je continue de me reposer.

• Tu comptes revenir quand à Abidjan ?

- Je ne sais pas quand est-ce que je vais revenir à Abidjan. Ça dépend de mon docteur.

• …

- Je suis guérie, je me repose. C’est moi-même qui veux me reposer ici. Parce que si j’arrive à Abidjan, il y a les fêtes de fin d’année qui approchent. Je risque d’aller faire des spectacles et rechuter. Pour ne pas prendre de risques, je préfère rester tranquillement ici.

• O. K. Passe-moi ta maman, s’il te plaît (elle donne le téléphone à sa mère)

• Bonjour maman

- La mère : Bonjour

• Toi qui vis avec Affo, comment elle va ?

- La mère : Affo va bien, elle n’a rien. On lui a dit de se reposer, elle se repose. Je suis tous les jours avec elle. Elle prend ses médicaments, elle mange bien, elle se repose.

• Ah bon ?

- La mère : Oui. Le docteur lui a dit d’attendre. Donc pour le moment, elle se repose.

• De quoi elle souffre alors ?

- La mère : En fait, c’est sa tension qui est montée, mais là, ça va…

(Affo Love reprend le téléphone, sans prévenir)

- C’est Affo Love, j’ai repris le téléphone.

• Oui Affo, il se raconte aussi que tu aurais été envoutée.

- Les gens racontent trop de conneries. On ne m’a pas gbassée. Je n’ai rien, on ne m’a pas envoûtée, je ne suis pas morte.

• …

- S’il y a des gens qui veulent des nouvelles, ils n’ont qu’à appeler mon manager (la communication se coupe)

• (Nous la rappelons) Pourquoi tu as coupé le téléphone ? En plus tu m’as l’air assez énervée…

- Non, je n’ai pas coupé. Ça doit être le réseau. Je ne suis pas énervée, c’est parce que je t’explique et tu ne me comprends pas. Tu me reposes les mêmes questions comme si tu ne me croyais pas. C’est normal qu’un homme tombe malade, il y a le palu, il y a plein d’autres maladies. Je ne suis pas une machine, je suis une personne.

• …

- Je me repose. Si je ne me repose pas, je vais rechuter.
Je me soigne pour revenir en force à Abidjan.

• D’accord mais, il y a des jours où tu ne réponds même pas au téléphone…
- Je ne prenais pas mon téléphone, c’est vrai. Ce que je fais, c’est manger et me reposer. Je ne sors pas, je ne fais pas de spectacles. Ici, au Bénin, personne ne sait que je suis là.

• Tu as un message à passer à tes fans ?

- Oui, je veux dire à mes fans de se tranquilliser. Je ne suis pas morte, je ne vais pas mourir tout de suite parce que je suis dans le sang de Jésus. Les gens qui m’ont enterrée, leurs bouches ne peuvent rien me faire. Ils vont mourir avant moi. Je ne suis pas une machine, tout le monde tombe malade. Je suis fatiguée alors, je me repose, c’est tout.
Ces gens qui racontent ces choses sur moi, il faut leur demander où ils prennent leurs nouvelles.

Jordan et Usher Aliman

Extraits du journal Le Pays et Top visages

Vos commentaires

  • Le 2 février 2009 à 07:29, par Edgard M. En réponse à : DEUIL : Affo Love n’est plus

    Je suis plus que consterné... D’elle, je garde de bons souvenirs tant à Ouaga qu’à Abidjan. Je joins ma voix à celles des promoteurs culturels du Burkina pour présenter mes condoléances à sa famille et à ses fans. Que la terre lui soit légère...

    Répondre à ce message

  • Le 2 février 2009 à 10:11, par Rodjar En réponse à : DEUIL : Affo Love n’est plus

    Toutes mes condoléances les plus attristées à la famille éplorée. Puisse le Seigneur l’accueillir dans sa grâce infinie.
    PAIX A SON AME ET QU’ELLE REPOSE DANS LA GLOIRE DE DIEU

    Répondre à ce message

  • Le 2 février 2009 à 10:16, par océane richesse En réponse à : DEUIL : Affo Love n’est plus

    YAKOO deh !!!!! vraiment ja eu la chair de poule quand jai appris la nouvelle ce matin.Mais l’ HOMME n’est rien deh !!!! que la terre lui soit vraiment légere voici une artiste dont le talent était approuvé par tous.

    on le dit tjrs un artiste ne meut pas on entendra tjrs la voix de affo love a travers ses clips et ses chansons tant apprécié

    Répondre à ce message

  • Le 2 février 2009 à 11:20, par mercury En réponse à : DEUIL : Affo Love n’est plus

    Quel dommage !Ttes mes condoléances à sa famille !Mais il y’a qlq chose qui n’ait pas claire dans cette disparution brusque des artistes en Afrique de l’Ouest.Après DOUK SAGA, Joèl C et que sais je encore, c’est le tour de AFFO LOVE.Il y’a anguille sous roche dans tout ses décès. Le monde du Show biz en Afrique de l’Ouest serait-il hanté par hasard ?Il faudrait que ça dimunie un jour.A vous les journalistes, arrètez vos emmerdements losqu’un artiste est malade.Vraiment c’est triste surtout pour son age. Que la terre lui soit légère !Burkina Faso.

    Répondre à ce message

  • Le 2 février 2009 à 11:29, par TCHAKO Marcellin En réponse à : DEUIL : Affo Love n’est plus

    Bonjour

    Affo love nous a laissé sur notre faim nous ses frères et soeurs béninois et béninoises résidents (es) en Côte d’Ivoire

    Répondre à ce message

  • Le 2 février 2009 à 14:56, par ogbè En réponse à : DEUIL : Affo Love n’est plus

    Les yeux inondés de larmes, je présente mes condoléances à ta famille, tes frères, soeurs, et mère.
    Je garderai de bons souvenirs de toi, chère petite belle-soeur
    Ta mort est une grande perte.
    Paix à ton âme

    Répondre à ce message

  • Le 2 février 2009 à 16:32, par RV HONLA En réponse à : DEUIL : Affo Love n’est plus

    Hervé Honla (journaliste culturel)

    je suis personnellment attristé par cette nouvelle que j’ai reçu comme un coup de poignard.
    je me souviens des multiples interviews qu’elle m’accordait quand elle venait à Ouagadougou.
    c’est vraiment domage pour sa famille, ses proches et surtout ses fans.
    Voilà un si bon sujet que les journalistes culturels ne s’apesantiront plus.
    Que le Seigneur l’acceuil spirituelement dans son somptueux royaume.

    Répondre à ce message

  • Le 2 février 2009 à 16:33, par B.L En réponse à : DEUIL : Affo Love n’est plus

    Triste, triste, triste. Que ton âme repose en PAIX AFFO LOVE. Tu nous manqueras.

    Répondre à ce message

  • Le 2 février 2009 à 16:40 En réponse à : DEUIL : Affo Love n’est plus

    Mon coeur saigne. L’homme n’est rien. Sachons nous pardonner les uns les autres comme le Seigneur nous a pardonné car nous sommes ts appelé à mourrir. La mort d’Affo est plus qu’une souffrance pour moi. AFFO que le Seigneur Jesus Christ t’accueil et qu’il te garde à la droit de Dieu le père. Amen

    Répondre à ce message

  • Le 2 février 2009 à 16:53 En réponse à : DEUIL : Affo Love n’est plus

    Que la terre libre du Benin te soit légère et que vive l’artiste. Tu n’es pas morte pour rien ; Reposes en paix.

    Répondre à ce message

  • Le 2 février 2009 à 17:17, par Chaffa Ralph En réponse à : DEUIL : Affo Love n’est plus

    Tchiéé donc c’est vrai que tu nous as quitté ? Moi qui pensais a ton prochain album et au succes probable que cela allait rencontrer ? Dja la bouche des spéculateurs de ta maladie aurait eu raison de toi. Tu faisais ma fierté en tant que béninois résidant a abidjan. Dimanche matin quand on m’a apris ca c’est sur le champ que j’ai apéllé a cotonou pour vérifier et j’en ai eu les larmes aux yeux. Que ta terre te soit leger ma soeur et que Dieu ait ton ame. Meme si ton passage sur terre a été bref tu as fais ce que tu pouvais.
    ADIEU L’ARTISTE

    Répondre à ce message

  • Le 2 février 2009 à 18:28 En réponse à : DEUIL : Affo Love n’est plus

    Paix à son ame et puisse le signeur la recevoir dans son saint royaume

    Répondre à ce message

  • Le 2 février 2009 à 21:04, par yasmine A. En réponse à : Affo Love n’est plus

    Il n’y à pas de mot pour décrire se que je ressens c’est vraiment triste il faut qu’on se remet en cause nous AFRICAIN !!!!!!!! mais tout se que la nature fait est bon. Que DIEU donne du courage et la force à ses parents de pouvoir surmonter cette epreuve. personnellmt je suis trés triste et mm choqué, elle estera toujours dans mon coeur que la terre lui soit légère

    Répondre à ce message

  • Le 3 février 2009 à 13:46, par Al100taure En réponse à : DEUIL : Affo Love n’est plus

    Dis-donc Dieu qu’est-ce-qui s’est passe ? Ce que je ressents dans mon coeur est une forte douleur d’apprendre la Mort d’AFFO l’Artiste Chanteuse subitement.
    Dieu pourquoi as-tu abandonné AFFO Love ? Quels comptes à rendre avait-elle à ces gens de la terre ? Est-ce-que c’est de ta volonté son sort aujourd’hui ? Je crois que la vérité finira par triompher sur cette affaire au quelle nous passons tout le temps sur internet qui nous fournit tant de version.
    Suis de l’Afrique Centrale,je dis ce que je pense,ce que je crois et ce que je pressents.Ne plus voir une jeune Artiste de talent qui s’inspirait quelques fois des Musiciens du CONGO est une douleur à perpétuité mais elle restera innoubliable !
    Le cimétière des humains n’est pas au ciel,au fonds de la terre où logera bientôt AFFO est la même pour ceux qui usent des pouvoirs occultes pour faire mal à des familles en éliminant des êtres chères.Tout se paie ici bas,Que l’âme d’AFFO repose en paix,Que Dieu punisse sans rélâche ceux qui méditent la perte des autres ! AMEN

    Gillou Mfoumou ya jésus-Christ !

    Répondre à ce message

  • Le 3 février 2009 à 16:04, par HAMED En réponse à : DEUIL : Affo Love n’est plus

    Les yeux inondés de larmes, je présente mes condoléances à ta famille, 1 fan de affo love en coté d’ivoire je suis trist mai ces la volonte de dieu on nis peux rien on doi priere pour son àme frères, soeurs, et mère. Je garderai de bons souvenirs de affo love, Ta mort est une grande perte. Paix à ton âme

    HAMED 1 FAN DE AFFO LOVE

    Répondre à ce message

  • Le 3 février 2009 à 16:21, par Charlemagne En réponse à : DEUIL : Affo Love n’est plus

    c’est pas du tout facille de comprendre

    J’imagine que les agnostiques n’auront pas répondu à cette question, mais l’important pour ceux qui le savent, est de sentir à l’intérieur, cette petite flamme vive qui est là, et qui ne s’éteint pas. Alors cela ne sert plus à rien d’être triste, parce qu’elle continue d’être là, à travers nous, nos gestes, nos rires, nos pensées et c’est cela aussi qui aide à continuer dans les moments où la vie est lâche et nous trahit.

    je sais QUE TOUS LES FANS DE AFFO LOVE SERONT TOUCHES POUR CE DECES BRUTAL QUE LA TERRE LA SOIE LEGERE
    AU NOM DE JESUS

    Répondre à ce message

  • Le 3 février 2009 à 23:55, par philowange En réponse à : le bon dieu n’a pas pitié

    Quelle triste nouvelle ?
    A dieu ma soeur que ton âme se repose en paix et mes condoléances à toute sa famille

    Répondre à ce message

  • Le 4 février 2009 à 19:06, par HOUNGUE En réponse à : DEUIL : Affo Love n’est plus

    QUELLE SURPRISE DESAGREABLE ?
    MEME SI JE N’AI PAS EU LA CHANCE DE COTOYER CETTE CHARMANTE ARTISTE, J’APPRECIE BIEN SA BEAUTE A TRAVERS SES EXTRAVAGANCES,SA DANCE ET SON EMERGENCE FACILE ET RAPIDE .LA NOUVELLE DE SA MORT ME CHOQUE ET JE CONTINUE DE REPENSER CELA SANS CESSE J’EN SUIS PRESQUE MALADE.LOVE TU ES PARTIE DANS LA FLEUR DE L’AGE SANS MEME LAISSER UN ENFANT ET TOUS TES BIENS TU LES LAISSES A QUI ? TOUT TES HABIBTS, BIJOUX ET ARGENT ?VRAIMENT TA MORT EST SURPRENANTE.LA DERNIRE FOIS QUE JE T’AI VU SUR LA TV BENINOISE J’ETAIS CHOQUEE PAR TON ETAT PHISIQUE DONC TU ETAIS DEJA MALADE ET SOUFFRAIS EN CE MOMENT.QUE LA TERRE TE SOIT LEGERE ET PUISSE DIEU TE PARDONNER TES PECHES.MAIS QUE TES ENNEMIS SACHENT QUE NUL N’EST ETERNEL SUR TERRE.DORS BIEN EN PAIX LOVE MEME SI JE NE TE CONNAIS PAS ET N’A JAMAIS ACHETE TON CD.MAIS JE T’AIME QU’EN MEME PUISSE QUE JE TE VOYAIS DANSER AVEC PELAGIE DANS VOS DEBUT DE CARRIERE.QUE LA TERRE TE SOIT LEGERE.BYE

    Répondre à ce message

    • Le 5 février 2009 à 16:32, par yanlove En réponse à : DEUIL : Affo Love n’est plus

      MES CONDOLEANCES LES PLUS ATTRISTES A LA FAMILLE D’AFFO LOVE. KE LA TERRE TE SOIT LEGERE MA SOEUR.PUISSE DIEU PARDONNER TOUT TES PECHES ET TE DONNER LA VIE ETERNELLE. AMEN. REPOSE EN PAIX AFFO LOVE

      Répondre à ce message

  • Le 5 février 2009 à 18:39, par konan kouassi aimé En réponse à : DEUIL : Affo Love n’est plus

    salut moi c’est aimé l’un des fan de LOVE je suis tres deçu de la mort de LOVE.mes condoleances a la famille epleurée et a la famille artistique.LOVE repose en paix que la terre te sois legère.
    TON FAN AIMé

    Répondre à ce message

    • Le 6 février 2009 à 10:42, par fatiti En réponse à : DEUIL : Affo Love n’est plus

      Allahou Ak Bar l’homme n’est rien, nous attendons tous la mort, que son Ame repose en paix, et que la terre lui soit lègère. AMEN ! mes condolénaces a sa famille ainsi qu’à tous les artistes du monde entier.
      fatiti depuis Niamey

      Répondre à ce message

  • Le 6 février 2009 à 16:05, par Naika depuis ouagadougou En réponse à : DEUIL : Affo Love n’est plus

    Hééééééééé AFFO LOVE tu es partis dans la fleur de l’age que ton ame répose en paix
    Je m’addresse maitenant aux parents de la disparue : je connais la douleur que réssent une personne lorsqu’elle perd quelqu’un de très chers mais on y peut rien mais tout cequ’on peut faire c’est de prier le tout puissant afin que la terre lui sois legère.

    Répondre à ce message

  • Le 6 février 2009 à 17:03, par KONATE HADO DJENEBA (KHD) En réponse à : DEUIL : Affo Love n’est plus

    Je suis tellement decu que je ne sais plus quoi faire c’est avec un coeur triste que j’essais de me rendre a l’evidence que notre très chère Affo est bien parti mais comme c’est la volontée de dieu nul ne peu contre que la terre te soit leger que le bon dieu t’aceuille à sa droite.

    Répondre à ce message

  • Le 6 février 2009 à 21:29 En réponse à : DEUIL : Affo Love n’est plus

    La mort ! si l’on pouvait savoir ton mode opératoire, nous te promettons de te prendre en piège.

    Tu viens de nous faire du mal encore. Tu penses avoir fait un exploit mais rassures toi, t’es vaincue.

    Affo Love vit dans les seins du Père Céleste entourée des Séraphins. Elle est en plein concert dans les cieux.

    Que la terre te soit lègère

    MD

    Répondre à ce message

  • Le 26 février 2009 à 23:48, par djeneba En réponse à : DEUIL : Affo Love n’est plus

    moi je n etais pas au courant, je l ai appris il y ajuste deux jours, et je n y croyais pas vraiment. On venait juste de diffuser son clip yeye dingo, sur africable et mon amie rose disait : elle est belle.
    arrivee a la maison j ai demander a ma famille et tous le monde etait surpris par la nouvelle, on a decider de verifier sur le net , et c etait vrai.

    C est la volonte de Dieu et on ne peut que l accepter on est triste, mais faison une priere pour Affo.toute mes condoleances a la famille

    Répondre à ce message

  • Le 1er mars 2009 à 18:58, par frère béninois En réponse à : vraie version de la cause de notre chère love affo

    nous ne t’oublierons jamJe vous remercie beaucoup pour cette marque de reconnaissance. Et c’est cette marque de reconnaissance qui a fait que vous avez quitté Abidjan pour Cotonou. Plus précisément pour la recherche de la vérité. Parce que Affo Love n’est pas n’importe quelle artiste et il faut gérer sa port avec transparence. La mort de Love a été comme un grand tremblement de terre. D’abord pour les parents, pour son pays et pour les autres nations, surtout la Côte d’Ivoire, le Sénégal, le Mali, le Nigeria, le Niger etc.…jusqu’en France. C’est donc un grand coup qui a frappé le monde entier.

    Compte tenu de sa dimension, nous, parents, nous avons une responsabilité. Cette responsabilité est liée à la transparence que nous devons jouer en tout état de cause. Et je voudrais dire que nous ne nous retrouvons pas à travers ce qui est dit ça et là, ce qui est radoté , rabâché dans la presse.

    De quoi s’agit-il ?

    Depuis quelques mois, notamment en septembre 2008, notre sœur a commencé un malaise, dont la manifestation est le gonflement de son abdomen. L’abdomen a exagérément pris du poids. Et à l’analyse, les médecins ont tout de suite décelé une sorte d’ascite. Une infection caractérisée par le gonflement du ventre.

    Pour la guérir, Il fallait faire des ponctions successives, un, deux, trois jours. Donc, on lui soutirait régulièrement de l’eau, cinq, six, parfois sept litres d’eau de son abdomen. Alors dès qu’on lui fait cette ponction là justement elle faiblit. Et lorsqu’elle faiblit, dès qu’on lui met le sang, elle se requinque. Et vous le savez, en la matière, que l’ascite est une maladie insidieuse, c’est la forme la plus cruelle du cancer de foie. Donc le mal dont elle souffrait c’est de l’ascite, il faut que ce soit clairement dit, ce n’est pas la cirrhose de foie.

    Soutien

    Nous apportons donc un démenti formel à tous ceux qui disent qu’elle a été négligée. Ni ses parents, ni ses amis, ni le ministère de la culture, ni le ministère de la santé, ne l’ont abandonnée. Vous voyez, ce qui s’est passé, c’est que quand le mal est arrivé, et qu’on a demandé son évacuation sanitaire, et vous savez que dans tous les pays, pour l’évacuation sanitaire, il y a un collège de médecins qui analysent pour prospecter le mal. A cette assise là, à plusieurs occasions, il a été révélé que le drame était là. Nous étions devant le fait accomplit.

    Un cas délicat

    On nous a dit que nous étions devant un cas délicat. Vous comprenez ce que ça veut dire. Alors, ce n’était plus utile de l’évacuer. Ce n’est pas que l’Etat béninois a refusé de l’évacuer. Ça, nous démentons formellement, la chose.

    J’en arrive également à la thèse selon laquelle c’est le manque de sang, c’est vrai que le sang manque cruellement, nous sommes en Afrique, où sur le plan médical, toutes les dispositions ne sont pas prises pour régler certains petits problèmes. Effectivement, lorsqu’il y a eu manque de sang, automatiquement le ministre de la culture, de l’alphabétisation et de la promotion des langues nationales, le ministre de la santé, ils se sont mis en branle. Ils se sont battus pour avoir ce sang. Malheureusement, elle mourrait au moment où le sang arrivait. Donc, encore une fois, je démens ce n’est pas une négligence, et c’est réellement ainsi que les choses se sont passées.

    Le sang

    Le sang qui devait la sauver était là, mais son cadavre était là. Donc nous avons dit, nous avons tiré la conclusion que c’est la volonté de Dieu, ce n’est pas une négligence quelconque. Les populations ne nous ont pas abandonnés. La famille ne l’a pas lâchée, le gouvernement, non plus, ne l’a pas lâchée, et je dis que c’est ce qui devrait arriver. C’est vrai, nous le déplorons et je profite de l’occasion pour dire que Love souffrait trop. Il est vrai que la mort, c’est la tragédie la plus dramatique qui soit.

    Libération

    Personne ne la souhaitée, mais la mort était venue pour libérer Love de la douleur. Imaginez, cher monsieur, vous êtes un homme vivant, et tous les jours on vous met des aiguilles dans les veines, dans la bouche, dans l’abdomen, tout ça ce n’est pas la vie ! On vous dit ne mangez pas telle chose, et tout le temps, il faut vous ingurgiter du sang. Non ! Écoutez, la douleur était à son pinacle au point où nous avons dit, la mort vraiment, elle est venue, on ne l’a pas souhaitée, mais c’était une libération. Parce que la douleur était atroce.

    Les coups de fil

    Autre chose qu’on constatait chez Love, c’est que dans son lit de maladie, elle s’énervait, parce que, de temps en temps, elle recevait des coups de fil de gauche à droite, lui disant ‘’Love il y a tel spectacle au Sénégal, Love il y a tel spectacle en Côte d’Ivoire surtout la Côte d’Ivoire. Dans le courant de la fin d’année, il y a eu près de dix spectacles pour lesquels on l’attendait. Donc dès qu’elle entend ça, ce sont des pleurs. Maman est là, c’est elle qui gère ça. Nous, il fallait courir de gauche à droite, donc elle s’énervait.

    Quitter le piège

    Elle voulait quitter le piège, le bourbier de la maladie, mais la maladie était insidieuse et la tenait très fort. Mais, sincèrement Love y croyait fort. Elle croyait qu’elle pouvait être sauvée, qu’elle pouvait sortir de l’étau. Elle luttait contre la mort, malheureusement la mort a été plus forte, nous en prenons acte. Mais, une chose est certaine Love n’est pas morte. Elle vit, et ses enfants, ce sont ses albums. Elle dédie ses albums à toute l’Afrique, aux Etats africains, qui l’ont vu se déhancher.

    Le problème du sang

    Le problème est ceci. Je vous ai dit tantôt que l’opération de sauvetage consistait à réaliser des ponctions régulièrement. Et lorsqu’on fait des ponctions, il y a le sang qui coule tout naturellement. L’eau sort, et à des moments donnés, avec un peu de sang. Vous savez, elle est sous l’emprise de plusieurs médicaments, et les moments où elle a dû vomir, c’est certainement au moment où il y a eu relâchement, quelque part dans les soins. Mais je crois que les vomissements ne sont pas la cause de sa mort, pas du tout. C’est l’une des séquelles, les derniers jours effectivement, il y avait du sang.

    ais

    Répondre à ce message

  • Le 11 août 2009 à 11:48, par Olga-Louise Benango En réponse à : DEUIL : Affo Love n’est plus

    Paix à ton âme, artiste lumineuse qui nous a apporté de la joie. Cette mort est tragique, en pleine jeunesse, en pleine beauté, elle avait encore la vie devant elle.

    (PS : je trouve que le journaliste est extrêmement insistant et lourd en interrogeant cette jeune femme. C’est du voyeurisme. Peu importe la maladie dont elle souffrait, aucune n’est scandaleuse, et à la fin, Dieu nous tend la main si nous avons été bons avec nos proches)

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Journées Entreprises 2018 de 2iE : Faire de l’entreprenariat une stratégie d’insertion professionnelle
Province du Bam : L’ONG World Agroforesty Centre visite ses réalisations
Ecole nationale de police : Les élèves de la 48e promotion effectuent une sortie d’études dans les Hauts-Bassins
Revue annuelle du programme de coopération 2018-2020 entre le gouvernement du Burkina Faso et l’UNICEF : jauger le niveau de progrès réalisé
Ecole polytechnique de Ouagadougou (EPO) : Des réflexions pour son opérationnalisation
Sécurité alimentaire : L’ORCADE encourage les orpailleurs à la pratique de la culture familiale
Energies renouvelables : Un atelier national pour se pencher sur la régulation du secteur
Commune de Ouagadougou : La mairie et ses partenaires préparent l’atelier international d’urbanisme de 2019
Salon du livre africain de Koudougou : La littérature burkinabè à l’honneur
Etude sur l’insécurité au Burkina : Des citoyens accusent l’ancien régime
2iE : Un colloque pour réfléchir à l’interaction entre eau, énergie, alimentation et habitat
Commune de Ouagadougou : Des espaces de vente d’aliments dans les écoles pour garantir l’hygiène
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés