Samira Sawadogo ou Inspectrice Mouna

mercredi 14 janvier 2009 à 02h25min

GIF - 27 ko
Samira Sawadogo

Jeune et belle à la démarche imposante, son doux regard et son sourire vous libéreraient de tout commissariat de tristesse ou de désespoir. Intelligente mais très têtue, du fonds de son minable commissariat d’un quartier pauvre dans un pays sous développé, elle est débordante d’ambitions et de détermination. Son rêve, jouer un jour dans des films en Europe ou aux Etats- Unis. Elle, c’est Samira Sawadogo plus connue sous le nom de « Inspectrice Mouna » du commissariat le plus populaire de Ouagadougou, le Commissariat de Tampy. En cette nouvelle année, pour vous, elle ouvre son carnet secret.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez

L’Eveil éducation : Comment avez- vous passé les fêtes de fin d’année au Commissariat de Tampy ?

Inspectrice Mouna : Bon, les fêtes de fin d’année je ne les ai pas passées au commissariat de Tampy mais plutôt en famille. Mais ça s’est très bien passé.

Il n’y a pas eu d’intervention ce jour là ?

Non pas du tout vous aussi ! Mais peut- être que les autres étaient de garde mais moi je n’étais pas de garde, je n’ai pas travaillé ce jour, comme c’était la fête, j’étais en famille.

Qui est l’inspectrice Mouna ?

C’est une policière intelligente, charmante et incorruptible. L’inspectrice Mouna c’est la fille d’un commissaire à la retraite, ce qui veut dire qu’elle est née dans les enquêtes ; puisque son papa était commissaire. Elle veut continuer ses études pour avoir le doctorat en criminologie. C’est pour ça d’ailleurs que l’inspectrice Mouna a accepté de travailler dans un commissariat minable comme celui de Tampy, question d’avoir le temps pour continuer ses études et avoir son doctorat en criminologie. En gros c’est ça l’inspectrice Mouna.

Quel a été votre domaine de formation et vous vous retrouvez aujourd’hui dans le cinéma ?

J’ai fait le Bac G2, après ça j’ai fait la gestion commerciale mais avant j’ai fait une année en FASEG (faculté des sciences économiques et gestion), ça n’a pas marché je suis partie faire deux ans de formation pour avoir le BTS en gestion commerciale ; donc je suis agent commerciale.

Le cinéma, est-ce un rêve d’enfance qui se réalise pour vous ?

Pour dire vrai le cinéma n’a jamais été un rêve pour moi. Je n’ai jamais rêvé faire le cinéma. C’est venu comme ça.

Et comment avez- vous pu décrocher le rôle d’inspectrice dans la série policière "Commissariat de Tampy" ?

Bon, j’ai été faire un casting comme tout le monde, et on m’a retenue. Mais c’était juste d’abord pour faire l’épisode pilote et par la suite les gens ont dit que je jouais bien et le réalisateur a tenu à me garder pour les autres épisodes qui suivaient.

Comment vous sentez- vous aujourd’hui dans ce rôle d’inspectrice ?

Je me sens très bien, très très bien parce que j’ai les encouragements de tout le monde ; que ce soit les enfants, les femmes, les hommes, les vieilles personnes ; donc je ne peux que me sentir bien dans ce rôle.

Comment vous assumez le titre d’inspectrice dans votre environnement familial et professionnel ?

Dans ma famille déjà, je commence à perdre mon nom à l’état civil. On commence par m’appeler Mouna, Mouna. Souvent je suis pas d’accord et je dis de m’appeler par mon nom. Pour ce qui concerne les gens de dehors, en circulation les gens me voient et ils disent « Inspectrice je suis au garde à vous ! » tout ça c’est pour me taquiner mais en tout cas on m’a toujours reconnue. Je peux plus me cacher.

Dans la série vous incarnez un rôle qui tend à promouvoir la femme, est-ce qu’ainsi vous vous sentez dans un combat pour l’égalité des droits entre l’homme et la femme ?

Bien sûr ! Parce que tout simplement vous verrez que dans certains épisodes comme celui parlant de l’excision où le vieux dit que lui il ne sert pas la main à une femme ou qu’il ne parle pas à une femme, je dis non. Je peux bien faire le boulot comme l’inspecteur Rock. Je suis une inspectrice et je vais partout où ma mission me commande donc il n’y a pas de raison qu’on dise que je suis une femme et que je ne peux pas le faire pourtant nous avons les mêmes galons. Dans ce rôle je me sens dans un champ de bataille pour l’émancipation de la femme.

Quel message à vos sœurs qui rêvent de jouer un tel rôle ?

Mon message à mes sœurs c’est de toujours espérer, de croire qu’on peut toujours faire ; parce que moi avant de faire le casting du commissariat de Tampy j’ai vu le communiqué à la télé mais je me suis dit que je ne peux pas jouer un rôle d’inspecteur de police. Comment je vais le faire ? Et le lendemain je suis partie faire le casting et on m’a retenue. Je joue bien et tout le monde apprécie. Il faut toujours essayer ça peut toujours aller.

Durant la défunte année 2008 l’université de Ouagadougou a connu une grave crise. Comment avez- vous perçue cette crise au niveau du commissariat de Tampy ?

Bon, pour vous dire vrai, j’ai pas bien suivi cette affaire de l’université parce qu’il y a trois mois je n’étais pas là, j’étais en France. Mais j’ai été étudiante, je pense qu’il faudra qu’on mette ces gens là (les étudiants) en bonnes conditions parce qu’ils sont l’avenir de ce pays. J’aimerais quand même qu’on s’occupe bien d’eux parce que tout le monde est passé par là, même ceux- là même qui nous gouvernent sont passés par là. Quand j’étais en FASEG en première année j’ai vu comment on vivait. C’est parce que c’était invivable que j’ai préféré aller m’inscrire dans une grande école mais la majorité des étudiants n’ont pas ces moyens pour s’inscrire dans les grandes écoles. Ils n’ont pas les moyens pour aller à l’extérieur où on peut étudier dans de bonnes conditions et revenir. Il faudrait quand même que les autorités fassent un effort pour leur donner le minimum de conditions de vie.

Est-ce que le commissariat de Tampy pourrait intervenir un jour à l’université ?

(Rires) ! Pourquoi pas ! Le commissariat de Tampy pourrait intervenir un jour à l’université mais ça dépendra. (Grands rires).

Quel est l’avenir du commissariat de Tampy et aussi votre avenir en tant qu’actrice dans cette série policière ?

L’avenir de cette série dépend beaucoup plus même pas du réalisateur mais plutôt des bailleurs de fonds parce que le réalisateur veut continuer, les gens réclament la troisième saison mais vous savez pour faire une production c’est pas facile. Ça demande beaucoup de moyens, donc s’il n’a pas de soutien il ne peut pas continuer. Pour parler de mon avenir dans le cinéma, je compte y faire carrière mais comme vous le savez ici en Afrique particulièrement au Burkina Faso, l’art ne nourrit pas son homme, surtout le cinéma. C’est ça qui pourrait me freiner sinon je me sens bien dans le cinéma.

En dehors du commissariat de Tampy, qu’est-ce que vous faites dans la vie ?

J’ai fait des études en gestion commerciale. J’étais en stage dans une société de téléphonie mobile de la place, pour le moment j’ai arrêté mais je compte reprendre d’ici à un mois en tant qu’agent commercial.

Pour vous qui est l’homme ou la femme de l’année 2008 ?

L’homme de l’année c’est Barak Obama parce que je le soutenais beaucoup et le jour des élections j’ai suivi en direct jusqu’à 4h du matin.

Quel est votre signe zodiaque ?

Je suis sagittaire. Je suis née un 11 décembre.

Etes- vous un cœur à prendre ou plutôt un terrain loti ?

(Longs rires et soupirs !) Ah ya ya hi !! (Rires). Je sais pas, je sais pas ! Un terrain loti ?
En conclusion cela veut dire que vous êtes un cœur à prendre ?

Non ! Je ne suis pas un cœur à prendre, mon cœur est déjà pris.

Comment vous décrivez- vous en quelques mots ?

En quelques mots, Samira Sawadogo est une fille qui est très têtue. Je suis très têtue. Je suis, peut-être que je vais pas me lancer des pierres mais je sais que je suis une fille battante, je me bats dans ma vie et je suis une fille qui pense qu’il faut toujours travailler pour obtenir ce qu’on veut.

Qui est votre acteur ou actrice de cinéma que vous préférez ?

Angélina Jolie et Brade Pitt sont mes acteurs préférés.

Quelle est votre couleur préférée ?

Le jaune

Votre animal préféré ?

(Long silence) Je n’ai pas de préfére

nce, mais je peux dire entre le chien et le chat.

Quel est votre rêve ?

Mon rêve en tant qu’inspectrice c’est de jouer un jour dans un film international en Europe ou aux Etats- Unis, un peu partout, c’est ça mon rêve.

Interview réalisée par SaintAnge

L’Eveil Education

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 14 janvier 2009 à 13:05
    En réponse à : Samira Sawadogo ou Inspectrice Mouna

    Merci petite soeur bon courage

    Répondre à ce message

    • Le 31 mai 2009 à 17:56, par ILLBOUDO VANESSA VIRGINIE
      En réponse à : Samira Sawadogo ou Inspectrice Mouna

      bonJ ou bonsoir je m`apel vanessa ilboudo virginie j`ai 12 ans je vie en espagne avec mes parents je voudrais vous DIRE etes une belle fille et le role que vous avez jouer dans comisaria de TAMPUY MA BAUCOUP PLUS .JE VOUDRAIS VOUS POSSEZ UNE PETITE QUESTION. A TÍL ETE DIFICIL DE JOUER CE ROLE’ OU PAS . JE VPOUDRTAIS BIEN SAVOIRE LA REPONSE. JE SUIS BURKINABE COMME VOUS.MECI BAUCOUP.JE VOUS AIME BOCOUP.

      Répondre à ce message

    • Le 7 août 2009 à 00:06, par le barbu
      En réponse à : Samira Sawadogo ou Inspectrice Mouna

      t’as raison el merite des encouragement .vous faites du bon boulo.juste pour vous dire de faire appel a de vrais flics pour vous guider dans les series avenir afin que ça cadre un peut aux vecu cotidien des policier

      Répondre à ce message

    • Le 16 février 2014 à 19:40, par maman chafiou
      En réponse à : Samira Sawadogo ou Inspectrice Mouna

      bn swar etes vs mme mouna du commi ssariat de tampy ?

      Répondre à ce message

    • Le 16 février 2014 à 19:47, par maman chafiou
      En réponse à : Samira Sawadogo ou Inspectrice Mouna

      bnswar samira,c’est moi maman chafiou depuit niger j vs demande svp de me dir votr adress telephonique

      Répondre à ce message

  • Le 14 janvier 2009 à 15:01, par drissa
    En réponse à : Samira Sawadogo ou Inspectrice Mouna

    Cette fille est tres charmante. Bravo et courage

    Répondre à ce message

  • Le 14 janvier 2009 à 17:50, par Panglos
    En réponse à : Samira Sawadogo ou Inspectrice Mouna

    Artiste a 2 sous oui. Elle joue comme une cloche. Arrete de reciter sinon bonjour le ras de paquerettes.

    Répondre à ce message

  • Le 14 janvier 2009 à 18:00, par Alass
    En réponse à : Samira Sawadogo ou Inspectrice Mouna

    T’as raison ! Quand on lui demande qui est l’inspectrice Mouna, elle a péroré sur le role alors il a fallu lui reposer la question.
    Tout travail qu’on fait doit comporter rigueur et professionalisme petite soeur. ceux qui te flattent que tu es belle, intelligente ou quoi, ne les ecoute pas, bosse c’est mieux pour toi.

    Répondre à ce message

  • Le 14 janvier 2009 à 18:16, par Jo USA
    En réponse à : Samira Sawadogo ou Inspectrice Mouna

    J’ai regardé et beaucoup aimé la serie le commissariat de tampy à qui je souhaite longue vie. L’inspectrice Mouna est tres belle, professionelle et présente une image tres positive de la femme noire. Je lui souhaite plein de courage et de succes. Tout en prospectant la filiere européenne et/ou americaine, les series ivoiriennes ou nigerianes peuvent etre une rampe de lancement pour elle, à cause de leur large auditoire.Je reste convaincu que si elle se fait connaitre, elle pourra se vendre facilement. Good luck.

    Répondre à ce message

  • Le 14 janvier 2009 à 18:43, par rab
    En réponse à : Samira Sawadogo ou Inspectrice Mouna

    Inspectrice je suis au garde de vous. continuez dans cette lancée vous dirigerez le commissariat de tampy dans les jours à venir

    Répondre à ce message

  • Le 14 janvier 2009 à 21:07, par Le sage
    En réponse à : Samira Sawadogo ou Inspectrice Mouna

    Interview bien menée. J’apprécie très bien "l’inspectrice Mouna" et l’encourage dans son second métier qui est devenu une passion pour elle. Et pour le rêve qu’elle a, je lui donne deux conseils :
    - Améliorer son expression orale (éviter de parler le langage familier lors d’une interview qui sera publiée)
    - Les acteurs de haut niveau se consacrent entièrement au cinémas, alors si c’est vraiment son rêve d’être une actrice de haut niveau, qu’elle soit prête a abandonné son travail et a se spécialiser dans le cinéma avec des formations plus pointues. A ce niveau, ce n’est pas seulement la beauté qui compte mais ce qui est dans la tête !
    Bon Vent

    Répondre à ce message

  • Le 15 janvier 2009 à 00:50, par le cousin Pasek
    En réponse à : Samira Sawadogo ou Inspectrice Mouna

    bonjour de la diaspora !
    vous etes bien apprecié ici et on suit ce telefilm burkinabé depuis le sat a dakar
    courage et soyez battante et têtue.
    vous les jaloux là, au lieu d’encourager cette brave jeune dame a perseverer dans l’effort, vous jouez aux tintins.vous allez maigrir ici

    Répondre à ce message

  • Le 15 janvier 2009 à 16:35, par Alass
    En réponse à : Samira Sawadogo ou Inspectrice Mouna

    Mon cher Pasek qui vit à dakar et qui es gros, nous ne faisons que l’encourager. Moi je vis à paris et je ne vois aps ce que je vais lui jalouser. Juste quelques conseils pour qu’elle s’améliore c’est tout.

    Répondre à ce message

  • Le 16 janvier 2009 à 13:24, par Bak à Ouaga
    En réponse à : Samira Sawadogo ou Inspectrice Mouna

    Tout ce que chacun de vous a dit comporte une part de verité et de bonne intention. C’est dejà bien d’ecrire quelque chose en reaction à cet interview.
    Pour ma part j’ai quelque chose à dire à la jeune soeur :
    - il y a des gens qui t’apprecie pour ton role ou pour autre chose
    - il y a ceux dont les critiques peuvent aider à avancer.
    Ce qu’il faut faire, c’est de faire faire des critiques sur ton role en tant inspectrice ou cineastre. Ca t’aidera à mieux avancer.
    Tu es têtue comme tu le dis. C’est une énergie capitaliser dans le bon. Car elle comporte des inconvenient.

    Merci et courage !
    Quelqu’un qui t’apprecie.

    Répondre à ce message

  • Le 6 mars 2009 à 19:57, par simpson
    En réponse à : Samira Sawadogo ou Inspectrice Mouna

    Je ne peut pas comprendre un instant ces gens qui insulte le grand talent de Samira sous le couvert de critique pour qu’elle s’améliore. De grâce mes frères encourager plutôt cette prestigieuse dame pour qu’elle puisse davantage démontrer les grandes potentialités du Faso dans le domaine du cinéma.
    Courage petite sœur. N’écoute pas les jaloux. Mais décide toi pour ce que tu veux réellement car on ne peut pas poursuivre deux lièvre à la fois.

    Répondre à ce message

    • Le 9 avril 2009 à 22:24, par bebote
      En réponse à : Samira Sawadogo ou Inspectrice Mouna

      C’est très ambitieux de vouloir jouer en Europe ou aux USA ma cherie mais redescend sur terre, tu es une bonne actrice pour le cinema burkinabé et peut être africain ,mais sur le plan international, c’est pas demain que tu cotoieras Angelina ou Penelope Cruz ; prend le cinema pour un divertissement et accroche toi à ton BTS pour te trouver un vrai job parce que ta beauté et ton charme ne feront pas mouche à Hollywood

      Répondre à ce message

      • Le 19 mai 2009 à 17:12, par colonelbaden
        En réponse à : Samira Sawadogo ou Inspectrice Mouna

        deconne pa frangin car elle ne veut pas user de sa beauté comme tu le pense c’est juste un rêve et le rêve est permis.partir de rien pour devenir quelqu’un c’est possible.à l’instar de certains de mes frères negros,avoir un président noir américain était une utopie pour moi mais obama nous a dit le contraire.courage inspectrice et bonne chance !

        Répondre à ce message

        • Le 30 mai 2009 à 00:15, par latif
          En réponse à : Samira Sawadogo ou Inspectrice Mouna

          slt a tous moi j’aimerai repondre a celui ki ne croi pa en elle pour hollywood...jimon hounsou est un beninois ki a percer a hollywood et pourtan il etait pratiquement dans des conditions similaires a celle de cette meuf...dans cette vie pleins de gens on prouver ke malgré tou ce ki se disai sur leur soi disan echec artistique ils pouvaient se faire une renomée dans ce monde...gohou est bien connu en europe Non ? de plus hollywood a besoin de nouveaux visages authentiques , pas toujours stereotypes...ces dernieres années beaucoups d’aficain se son fai connaitre dan le monde ,des senegalais ,des maliens, des kenyans, des sud africains...jamais de burkinabè sa fai pitié...mai sa va aller dieu est grand...pice out

          Répondre à ce message

  • Le 20 juillet 2009 à 21:09, par CHAIBO
    En réponse à : Samira Sawadogo ou Inspectrice Mouna

    bsr mouna tts mes encouragements et bonne chance mais au fait en tant que nigerien est il vrai que tu est née ou alors grandie à niamey capitale du niger ?

    Répondre à ce message

  • Le 24 septembre 2009 à 14:15, par paul ouedraogo
    En réponse à : Samira Sawadogo ou Inspectrice Mouna

    bon vent mme la charmandel’inspectrice mouna.god bless you.sache ceci:vouloir c’est pouvoir si la volonté y est.merci à sidwaya pour cet entretien.paul à abidjan.

    Répondre à ce message

  • Le 29 septembre 2009 à 17:33, par guy
    En réponse à : Samira Sawadogo ou Inspectrice Mouna

    tu connais Ben non le gars qui sortait avec toi ici a new york tu sais de quoi je parle je crois il t’avais louer une maison ici a new york pour ton sejour non il est marrie et donc cherche quelqu’un d’autre c’est mieux le nom de sa femme c’est koro

    Répondre à ce message

    • Le 4 juillet 2010 à 19:00, par la race
      En réponse à : Samira Sawadogo ou Inspectrice Mouna

      moi g pense k ca sera pas la peine de profiter des occasions pour mettre le ku de la jeune fille charmante en public, pourkoi parler de ben de new york du moment k cest son protege g pense k cette personne a tendance a confondre vitesse et precipitation. pas k g defev mai il sera mieu k voi rectifier vos dire ki poura vous porter prejusdice dans les enketes renforcee take care

      Répondre à ce message

  • Le 27 mai 2010 à 19:01, par vanessa
    En réponse à : Samira Sawadogo ou Inspectrice Mouna

    je suis vanessa ilboudo je voudrais vous dire une chose a la bande de cmisaria de tampouy . je n’ai jamais perdu une capitule de votre film vraiment j’ai beucoup adoreeee ca ete impecaaables comediens fffff chocho ooyou mouna poupette inpecteur comissaire l’homme du oyouf je je je ai iii et le reteeeeeeeeeeeeeeeeeeee

    Répondre à ce message

  • Le 24 mai 2013 à 01:47, par minion12
    En réponse à : Samira Sawadogo ou Inspectrice Mouna

    Bonjour, je vis a Kinshasa et j’ai vu sur TV5 un film : après le vote. J’ai beaucoup aime votre rolr dans le film. Moi je suis journaliste et je lutte contre l’injustice social dans mon pays. Je serai heureux d’entrer en contact avec vous. Mon email : millstshibangu@hotmail.com ou sur facebook. Mills tshibangu. J’espere vous lire vite. Merci

    Répondre à ce message

  • Le 9 mai 2014 à 08:56, par Abdoulk savadogo
    En réponse à : Samira Sawadogo ou Inspectrice Mouna

    je t’Encourage vraiment Inspecteur mouna que le bn dieu fait que tn rêve soit de realité ......gard2vs

    Répondre à ce message

  • Le 11 mars 2015 à 12:06
    En réponse à : Samira Sawadogo ou Inspectrice Mouna

    je vous voir toujours très belle vous êtes tjrs impressionnante dans votre rôle du commissariat de tampy moi je suis un Béninois du nom Nicodème que Dieu vous dans votre ambition mon adresse mail nbiaou@Yahoo.fr

    Répondre à ce message

  • Le 6 octobre 2015 à 15:54, par kouda
    En réponse à : Samira Sawadogo ou Inspectrice Mouna

    Slt j vs aime.e vs etre tres bel mon reve est d vs rencontre oici mn numero 71882808

    Répondre à ce message

  • Le 14 mars à 20:50, par ousmana salou
    En réponse à : Samira Sawadogo ou Inspectrice Mouna

    salu ma soeur, vraiment je suis passionée de votre role dans le tampy. tu es vraiment belle. exuse moi aussi si tu es déjà au foyer. mon call number 00227 99001416

    Répondre à ce message

  • Le 9 mai à 14:44, par karim
    En réponse à : Samira Sawadogo ou Inspectrice Mouna

    Salut je vous écris de très loin mais j’ai suivie votre série "commissariats de tampy " je j’ai beaucoup aime et j’aimerais savoir si il y aura la saison 4
    Merci

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2016 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés