Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Quelle que soit la difficulté de la vie, il y a toujours quelque chose que vous pouvez faire et réussir.» Stephen Hawking Artiste, Astronome, Astrophysicien

20 ans de Sidwaya : Que de chemin parcouru

Accueil > Actualités > Multimédia • • lundi 5 juillet 2004 à 08h20min

Il y a de cela 20 ans (05 avril 1984) que notre confrère SIDWAYA est né. L’événement a été fêté en grande pompe le week-end écoulé. C’est le Premier ministre, Ernest Paramanga Yonli, qui a présidé la cérémonie de lancement des activités, le vendredi 02 juillet 2004 à 10 h.

De Carrefour africain autour des années 1970 à SIDWAYA en 1984, que de chemin parcouru ! Ce fut, selon M. Salifou Ouédraogo, directeur de l’imprimerie, représentant du personnel, le parcours du combattant. SIDWAYA a suivi jusque-là le cours de l’évolution, et est aujourd’hui une structure qui fait dans la modernité. Son ambition de l’heure, s’autofinancer.

Pour le directeur des éditions SIDWAYA, M. Michel Ouédraogo, son journal est au service de la démocratie. Il a connu des mutations, ce qui a renforcé sa crédibilité au fil des années. Des réflexions sont menées pour une nouvelle dimension du canard, et des changements notables sont perceptibles. SIDWAYA participe avec la grande famille de la presse au combat pour consolider le processus démocratique et ancrer la bonne gouvernance dans le quotidien des Burkinabè.

Aller toujours de l’avant

Les autorités de notre pays, a souligné le ministre de l’Information, M. Joseph Kahoun, marquent de l’intérêt pour une entreprise de presse saine, économiquement viable, concurrentielle et accessible à tous. SIDWAYA en est une. « L’information et la communication constituent ensemble un outil stratégique pour la gouvernance démocratique... ». SIDWAYA s’efforce donc de jouer pleinement son rôle, aidé par l’Etat qui a le souci constant d’être très proche des citoyens.

Pour ses 20 ans, il a bénéficié de lui d’une nouvelle imprimerie d’une valeur de 800 millions de F CFA. Ce qui va certainement accroître et consolider ses performances, et le ministre Kahoun d’inviter tous les acteurs de la grande maison SIDWAYA, notamment les journalistes, à travailler à relever les défis quotidiens qui se présentent à eux.

La fête s’est poursuivie avec au programme des manifestations sportives et culturelles. Il s’agit entre autres d’un tournoi interrédaction, d’une soirée de gala qui regroupé des artistes nationaux et internationaux sur un même plateau dans la salle des banquets de Ouaga 2000. SIDWAYA a atteint l’âge de la maturité, veut encore grandir et réaliser des ambitions toujours plus nobles.

D. Evariste Ouédraogo
L’Observateur

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Burkina Faso : La Fédération des associations du numérique du Faso dresse un bilan après cinq ans d’existence
Votre journal "L’Evénement" du 25 septembre 2021 est disponible !
Médias : Mathias Tankoano démissionne du Conseil Supérieur de la Communication
Promotion des droits de l’enfant : Le journaliste Abdel-Aziz Nabaloum remporte le prix international Ulrich-Wickert
30 ans du Pays : Le programme des festivités
Prix PaxSahel pour le journalisme sensible aux conflits : Les œuvres sont attendues jusqu’au 22 octobre 2021
Burkina Faso : Un projet de connectivité urbaine pour améliorer l’accès à internet
Koudougou : Des Hommes de médias outillés sur la planification familiale, le mariage d’enfants et les violences basées sur le genre
Banque de l’union du Burkina Faso : Une nouvelle agence ouvre ses portes à Dédougou
Votre journal "Courrier confidentiel" N° 247 est en Kiosque !
Médias : Jean-Emmanuel Ouédraogo désormais aux commandes de la RTB télé
Burkina : « Il faut que les journalistes continuent de travailler avec le sens élevé de la responsabilité » (Pr Serge Théophile Balima)
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés