Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «La véritable cause de nos malheurs actuels est l’étonnante médiocrité qui égalisе tοus lеs individus. Si un hοmmе dе géniе раrаissаit, il sеrаit lе mаîtrе.» Joseph-Alexandre de Ségur

Championnat national de natation : Adama Ouédraogo à 6 secondes du record mondial

Accueil > Actualités > Sport • • lundi 21 juillet 2008 à 11h44min

Les phases finales du championnat national de natation se sont déroulées, le vendredi 18 juillet 2008 à Ouagadougou. 68 athlètes issus de 10 équipes ont pris part à cette compétition. Adama Ouédraogo de la diaspora ivoirienne aura été le plus séduisant de ce championnat. Il a tutoyé le record mondial de 6 secondes en nage libre.

Il n’y a pas eu match entre Adama Ouédraogo et ses adversaires de la catégorie seniors à ce championnat national de natation et de sauvetage. Il a été le héros de toutes les cinq disciplines dans lesquelles il a compéti (nage libre, crawl, brasse, dos, papillon). Adama a même frôlé le record mondial. Le directeur technique national Roland
Ouédraogo, très émerveillé par cette performance, confie <>.

Le DTN a foi en la capacité du garçon de progresser si toutefois il bénéficie d’un bon encadrement. En effet, Adama Ouédraogo est un Burkinabè qui réside en Côte d’Ivoire. Il est venu spécialement pour le championnat. Selon ce garçon de 21 ans, la Fédération burkinabè de natation et de sauvetage l’a découvert en décembre 2007 au championnat d’Afrique de la zone II tenu en Côte d’Ivoire. Il participe donc pour la première fois au championnat national de son pays pour lequel il s’engage désormais.
Le véritable challenger de Adama à cette compétition était Aziz Belemtougri : au papillon, crawl, brasse il est arrivé respectivement après 3", 0"02 et 2"2. Chez les dames de la même catégorie, Elisabeth Nikiéma a damé le pion sur Fabienne Ouattara. En juniors, Daouda Ouédraogo de la formation de Kossouka a été également au-dessus du lot. Il a terminé premier au papillon (40"2), Crawl (35"09), brasse (39"6). Chez les cadets Gaël Tindano s’est bien illustré tandis que chez les minimes Ingrid Sanou en dames et Thierry Sawadogo en messieurs, tenaient les rênes.

Ce championnat 2007/2008 a connu la participation de 68 athlètes venus de Kongoussi, Kaya, Tenkodogo, Bobo-Dioulasso (Escale club, Centre mirage) et de Ouagadougou (Sonkiéta, SONABEL, Kossouka, Elite, Nong-Taaba). Les premiers de chaque compétition ont reçu chacun une enveloppe de 10 000 F, les deuxièmes 7 500 et les troisièmes 5 000 FCFA.

B. Léopold YE

Sidwaya

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
CAN 2019 : Paulo Duarte présente ses excuses après l’élimination du Burkina
CAN 2019 : Les Etalons du Burkina Faso ne seront pas en Egypte
Santé : Les Etalons au chevet de l’hôpital Yalgado
Jeux Olympiques Spéciaux « Abou Dhabi 2019 » : Déjà cinq médailles pour les Étalons
Championnat national D1 : L’USO surprend l’EFO (2-1)
Golf : le Burkina remporte la Rudy Cup 2019
Coupe CAF : Fin de parcours pour Salitas (1-0)
Eliminatoires CAN2019 : Le Burkina reçoit la Mauritanie sans Charles Kaboré
Kung Fu Wushu : Les dragons de Ouagadougou préparent le tournoi national
Championnat national D1 : L’USO prend des points face à l’ASFB
Coupe CAF : Presque fini pour Salitas
Première édition de la Super coupe féminine : L’USFA s’octroie le trophée
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés