Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Ne priez pas pour une vie facile, priez pour avoir la force d’endurer la difficulté.» Bruce Lee, Acteur, Artiste, Cinéaste, Pratiquant d’art martial, Sportif (1940 - 1973)

TELECEL FASO : Le passage à Moov n’est pas pour aujourd’hui

Accueil > Actualités > Multimédia • • mercredi 16 mai 2007 à 07h10min

"A partir de minuit, Telecel Faso devient Moov..." Comme une traînée de poudre, cette information s’est répandue chez les abonnés de Telecel Faso hier en milieu de matinée. Des milliers de personnes y ont cru et ont relayé l’information, espérant ainsi voir réaliser la promesse de 10 000 F CFA de communication (quand l’information est envoyée à 10 personnes).

Malheureusement, tous, ou presque, sont tombés dans le piège de l’intox. Au siège de Telecel Faso, nous avons trouvé dans la soirée du mardi 15 mai la direction en réunion de crise. Pour le directeur général, Ben Cheick Haïdara, ce SMS mensonger a causé des désagréments importants au réseau en le saturant.

Ainsi, à 17h, 17 000 messages attendaient d’être transmis. Et face à la menace qui pesait sur l’intégrité du système, la direction technique a pris la décision de bloquer le service SMS jusqu’à ce que le flux diminue. "C’est de la concurrence déloyale", s’est indigné Cheick Haïdara."Nous allons porter plainte contre X", a-t-il poursuivi.

Pour le patron de Telecel Faso, loin d’être une action isolée, cette conspiration vise à anéantir la portée des actions dans la perspective du passage à Moov. "Telecel Faso est une société honnête. Il est de notre devoir de protéger nos clients, et c’est pourquoi nous allons travailler à limiter les dégâts", rassure le DG. Telecel Faso passera prochainement à Moov, mais l’heure n’est pas encore arrivée parce qu’il y a encore des investissements à faire.

C’est cela, la vraie information pour Cheick Haïdara et ses collaborateurs, qui ont vécu quelques moments de frayeur ce mardi 15 mai 2007.

Par D. Parfait SILGA

Le Pays

Vos commentaires

  • Le 16 mai 2007 à 11:10 En réponse à : > TELECEL FASO : Le passage à Moov n’est pas pour aujourd’hui

    Vive la concurrence, afin que le consommateur en sorte mieux servi !!!

    Répondre à ce message

  • Le 17 mai 2007 à 15:08 En réponse à : > TELECEL FASO : Le passage à Moov n’est pas pour aujourd’hui

    Puisque c’est votre journal qui a eu la primeur de publier cet article intitulé "le sms mensonger", nous les auteurs du sms, avons l’honneur de vous envoyez ce mail pour quelques clarifications.

    Sachez tout d’abord que nous n’aurions pas réagit si nous n’avions pas appris qu’un individu s’était fait injustement arrêté.

    Ensuite, nous tenons à souligner que nous avons agît délibérément et sans lien avec une quelconque compagnie concurrente.

    Aussi, vous pourrez remarquer que dans le message original qui est le suivant "A partir de 00 h 00, Teleçel devient M00v, envoyez ce message à 10 personnes et recevez un crédit de 10.000 f. M00v, un tout nouveau concept. Let’s M00v together ! », il n’est nullement question de "Telecel Faso" mais de "Teleçel", une compagnie qui n’existe pas. Aussi, Le slogan "Let’s Moov together" est loin d’être celui de Moov qui d’ailleurs s’écrit avec la lettre "o" et non le chiffre "0".

    Nous avons déjà pris nos dispositions en écrivant ce sms car c’était juste pour le fun.

    En attendant, let’s M00v together.

    NB : Publiez le pour que la vérité triomphe !

    Monsieur X

    Répondre à ce message

    • Le 21 mai 2007 à 16:42 En réponse à : > TELECEL FASO : Le passage à Moov n’est pas pour aujourd’hui

      "Monsieur X", vous avez signé, ne semble pas être le nom indiqué pour une personne soucieuse du triomphe total de la vérité. C’est vrai qu’il faut de la concurrence et nous consommateurs, notre devoir est de pousser les opérateurs à une telle situation qui ne peut qu’être saluée. Il faut cependant, si l’on a le souci de nous battre pour nos droits en tant que consommateurs, que nous soyons les premiers à respecter les principes que l’on veut imposer aux autres. Pourquoi viser "telecel" qui n’existe pas comme société au burkina au lieu d’une autre société "celtel" ou que sais-je encore, qui n’existe pas non plus en tant qu’entité juridique. Si vous voulez vraiment que la vérité triomphe, assumez vos responsabilités, vu que vous semblez avoir pris les dispositions utiles pour vous prémunir d’éventuelles poursuites, et présentez-vous à qui de droit pour justifier votre action ! C’est aussi ca le triomphe de la vérité...

      Merci !

      Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Nécrologie : Le journaliste Amadou Zapré a définitivement rangé le micro
Burkina/Education aux médias : AmiNet sensibilise les élèves du Lycée Manegba de Kombissiri à une bonne utilisation des réseaux sociaux
Burkina Faso : Inoussa Traoré nommé directeur général de l’Agence nationale de promotion des TIC
Conseil supérieur de la communication : La magistrate Valérie Saouadogo remplace le conseiller démissionnaire Alexis Konkobo
Votre journal Courrier confidentiel N° 271 vient de paraître !
Expulsion de Fanny Kabré : Le gouvernement burkinabè regrette l’acte et réaffirme son engagement à préserver la liberté de la presse
Journaliste expulsée du meeting de Kémi Séba : Les organisations professionnelles des médias dénoncent « un manque de respect et de courtoisie à l’endroit du peuple et des autorités burkinabè »
Centre-est : Les journalistes des éditions Sidwaya renforcent leurs capacités
Digitalisation au Burkina : Du matériel informatique remis à quatre universités
Lutte contre la Cybercriminalité : Un réseau de présumés auteurs d’actes d’avortement et de proxénétisme mis aux arrêts
Service d’information du gouvernement : Jérémi Sié Koulibaly, nouveau coordonnateur, installé dans ses fonctions
Lutte contre la cybercriminalité : Des acteurs de la police judiciaire et de la gendarmerie à l’école de la gestion des infractions
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés