Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Quelle que soit la difficulté de la vie, il y a toujours quelque chose que vous pouvez faire et réussir.» Stephen Hawking Artiste, Astronome, Astrophysicien

Conseil Supérieur de l’Information : Les conseillers font leur bilan

Accueil > Actualités > Multimédia • • mardi 20 avril 2004 à 09h34min

Le collège des conseillers s’est réuni en séance extraordinaire, le mardi 13 avril 2004 à Tanvi, dans le département de Koubri, sous la direction du président du Conseil supérieur de l’information, M. Luc Adolphe Tiao.

L’ordre du jour a porté essentiellement sur le bilan de fin de mandat des conseillers. Il faut rappeler que le présent collège est presqu’à la fin de son premier mandat qui a duré trois ans. La loi organique stipule en effet, à son article 6 que le mandat des membres de l’institution est de trois ans renouvelable une fois.

D’une manière générale, les conseillers se sont réjouis des résultats obtenus grâce à l’engagement des uns et des autres et à un climat de travail empreint de courtoisie et de respect mutuel. Malgré la modicité des moyens, les missions fondamentales ont été remplies.

L. A. TIAO,
président du CSI

Aussi, les conseillers ont-ils montré leur satisfaction de voir le CSI s’enraciner véritablement dans le processus démocratique, dans son rôle d’organe de régulation de la communication, de plus en plus intégré par les professionnels et l’ensemble de la classe politique.

Le Conseil a également relevé des insuffisances et fait des propositions. Les conseillers ont insisté sur les points suivants :

- le renforcement des compétences et des capacités de l’institution ;

- la décentralisation de l’institution dans les grandes villes du pays par la mise en place des comités régionaux de suivi de l’information (CRSI) ;

- la mise en œuvre des dispositions pratiques relatives au respect du pluralisme et de l’équilibre de l’information dans les médias publics ;

- la construction du siège du CSI ;

- la gestion des fréquences radioélectriques pour la radiodiffusion sonore et télévisuelle ;

- la loi sur la communication audiovisuelle pour tenir compte des nombreuses mutations qui s’opèrent dans ce secteur.

Le Conseil a par ailleurs examiné un canevas pour une méthodologie d’observation des médias. Le conseil mettra à la disposition du public des informations périodiques par rapport aux tendances sur le respect du pluralisme et de l’équilibre de l’information au niveau des médias audiovisuels publics et privés.

Le collège des conseillers s’est enfin penché sur la problématique de la réglementation de la publicité dans le domaine de la santé au Burkina Faso. Il est ressorti qu’un vide juridique existe en la matière et devra être comblé par les pouvoirs publics.

Département Communication et Relations publiques du CSI

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Médias : Mathias Tankoano démissionne du Conseil Supérieur de la Communication
Promotion des droits de l’enfant : Le journaliste Abdel-Aziz Nabaloum remporte le prix international Ulrich-Wickert
30 ans du Pays : Le programme des festivités
Prix PaxSahel pour le journalisme sensible aux conflits : Les œuvres sont attendues jusqu’au 22 octobre 2021
Burkina Faso : Un projet de connectivité urbaine pour améliorer l’accès à internet
Koudougou : Des Hommes de médias outillés sur la planification familiale, le mariage d’enfants et les violences basées sur le genre
Banque de l’union du Burkina Faso : Une nouvelle agence ouvre ses portes à Dédougou
Votre journal "Courrier confidentiel" N° 247 est en Kiosque !
Médias : Jean-Emmanuel Ouédraogo désormais aux commandes de la RTB télé
Burkina : « Il faut que les journalistes continuent de travailler avec le sens élevé de la responsabilité » (Pr Serge Théophile Balima)
Union catholique africaine de la presse (UCAP) : Le Burkinabè Alexandre Rouamba préside le premier bureau exécutif
Coopération numérique : Le Burkina fait des recommandations à l’UEMOA et à la CEDEAO
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés