Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Les nations sont nées dans le cœur des poètes, elles prospèrent et meurent dans les mains des politiciens.» Mohamed Itqbal (poète, barrister et philosophe de l’époque de l’Inde britannique)

Balé : une gestion concertée de la faune

Accueil > Tourisme • • lundi 19 avril 2004 à 10h26min

Le campement touristique "Le caïcédrat" niché dans le parc national des deux Balé et donnant sur le fleuve Mouhoun a servi de cadre, le 8 avril dernier, à un atelier d’organisation et de fonctionnement de l’Unité de conservation de la faune (UCF) de Boromo.

Présidée par le haut-commissaire Fatimata Légma, cette rencontre a connu la présence du directeur régional de l’Environnement et du Cadre de vie de la Boucle du Mouhoun, le maire de Boromo, le directeur provincial de l’Environnement et du Cadre de vie des Balé Léon Yaméogo, du coordonnateur du Projet d’appui aux unités de conservation de la faune (PAUCOF), Lamoussa Hébié. On notait également la présence du concessionnaire du parc, le professeur Alassane Séré.

A l’ouverture des travaux, le haut-commissaire Fatimata Legma a dit qu’elle est sérieusement marquée par les feux de brousse, qui sont légion dans les forêts classées de même que des animaux domestiques y divaguent. Pourtant c’est une richesse à préserver pour les générations futures, a-t-elle rappelé.

Le directeur régional de l’Environnement et du Cadre de vie, Lassana Traoré a souligné que le comité de gestion de l’UCF est une structure légale et participative de gestion à même d’insuffler une dynamique de protection et d’exploitation des aires fauniques de la province.

Cela fait partie des objectifs poursuivis par le ministère de l’Environnement et du Cadre de vie à travers la réforme de gestion de la faune et de son habitat depuis 1996. Cette réforme vise surtout, selon Lassané Traoré la responsabilisation des populations riveraines pour une gestion participative et consciente des ressources fauniques et des retombées économiques. Le projet d’organisation et de fonctionnement de l’unité de conservation de la faune de Boromo soumis à l’attention des participants a été présenté à André Jean de Dieu Ilboudo, consultant du Cabinet d’études en environnement et en foresterie (CEEF).

Il a défini le comité de gestion de l’UCF de Boromo comme structure d’appui à la gestion des aires fauniques et des espaces environnants. Le comité est mis en place par l’ensemble des intervenants dans l’unité de conservation de la faune. Il jouit d’une autonomie de fonctionnement.

Après des questions d’éclaircissement les participants à la rencontre ont adopté le projet soumis par Monsieur Ilboudo. L’unité de conservation de la faune se compose du parc national des deux Balé, des forêts classées de Baporo, Laba, Sorobouly et de forêt protégée de Pâ. Entouré d’une trentaine de villages organisés en comité de gestion villageoise de la faune, l’unité compte 16 comités villageois déjà reconnus par l’administration. Le braconnage, la pression humaine sur l’habitat de la faune (agriculture itinérante, le pâturage des animaux domestiques, les feux de brousse tardifs), l’insuffisance de retenue d’eau sont constatés par les techniciens de l’Environnement dans cette unité.

Rasmané ZONGO
(AIB-BALE)

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Office national du tourisme (ONTB) : Kiswendsida Marie Aimé Ouédraogo à la manœuvre
Burkina Faso : Les députés adoptent un projet de loi portant loi d’orientation du tourisme
Burkina Faso : La mare aux crocodiles sacrés de Bazoulé se meurt
Centre écotouristique de Bagré : La renaissance
Diaspora : Boubacar BARA lance les cartes à jouer ‘’Burkina Tourism’’ pour promouvoir l’image du Faso
Promotion du tourisme en milieu scolaire : L’agence de voyage NOURAINI Travels apporte sa contribution
Spécial Saint Sylvestre au restaurant "L’Eau vive" de Ouagadougou
Burkina Faso : Le ministère du Tourisme sensibilise sur l’apport économique du secteur touristique dans le Sud-Ouest
Bobo-Dioulasso : L’Office national du tourisme burkinabè renforce son partenariat avec les acteurs de l’hôtellerie des Hauts-Bassins
Promotion du tourisme interne : Les tarifs hôteliers en baisse de 25%
Restaurant l’eau-vive : Spécial Saint valentin
Spéciale Soirée Saint Sylvestre au Restaurant "L’Eau Vive" de Ouagadougou
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés