Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Aucune cause juste ne peut être servie par la terreur. Kofi Annan» 

55e anniversaire du Prytanée Militaire du Kadiogo : l’entrée des filles annoncée pour 2007-2008

Accueil > Actualités > Société • • mercredi 11 octobre 2006 à 07h32min

Le Prytanée militaire du Kadiogo (PMK) célèbre son 55e anniversaire à travers une série d’activités qui auront lieu du 10 au 13 octobre 2006.
La cérémonie de lancement de ces activités commémoratives s’est déroulée à Ouagadougou, le mardi 10 octobre 2006.

« Culture de l’excellence et promotion du genre, » tel est le thème sous lequel le Prytanée militaire du Kadiogo célèbre son 55e anniversaire sous le haut patronage du ministre de la Défense, Yéro Boly. La cérémonie de lancement des activités commémoratives de cet anniversaire a connu la participation d’autorités politiques, militaires, paramilitaires, de hauts cadres militaires ainsi que d’invités venus de pays amis comme le Bénin, la Côte d’Ivoire, le Niger et le Sénégal.

A cette occasion, la présence de M. José Desmergers colonel français à la retraite et ancien chef de corps du PMK a été saluée, tout comme celle d’autres anciens commandants nationaux. Dans son discours d’ouverture, le ministre Yéro Boly a fait l’historique de cette école, qui, de son avis, constitue un véritable pôle d’excellence au service de la nation burkinabè voire d’autres pays voisins.

De l’Ecole des enfants de troupes qu’elle était en 1951 au Prytanée militaire du Kadiogo (PMK) d’aujourd’hui en passant par sa fermeture temporaire de 1985 à 1992, le parcours de cette institution républicaine a été retracé par le ministre Boly. L’information capitale livrée à cette occasion aura incontestablement été l’ouverture du PMK aux filles dès la rentrée 2007-2008.

Le thème de cette célébration « excellence et promotion du genre » illustre, du reste, les préoccupations du moment au niveau de cette école qui veut se mettre en phase avec l’évolution du monde. Pour M. Yéro Boly, cette mutation montre « que le PMK n’est pas une institution retranchée derrière ses habitudes et ses certitudes ».

L’élargissement de l’école aux jeunes filles est un objectif qui, selon Yéro Boly, est une fantastique aventure historique et humaine, « car il envisage d’effacer désormais de notre environnement, la discrimination injuste parce que contreproductive entre garçons et filles dans le processus d’acquisition du savoir ».

Toutefois, le premier responsable du département de la Défense, ne perd pas de vue les enjeux d’une telle mutation. Pour lui, les difficultés d’adaptation ne manqueront pas ; et c’est pourquoi un effort d’accommodation à ce changement se manifestera à travers certaines mesures.

La révision du mode de fonctionnement de l’institution, ainsi que la mise en place de normes de discipline plus strictes sont au nombre de celles-ci. La mutation d’une école destinée à l’origine exclusivement aux garçons vers un établissement mixte le commande, a précisé le ministre. Cette innovation, espère-t-il, devra induire une accélération du processus d’accroissement des effectifs féminins en cours au sein des forces armées nationales. Dans cette logique de prise en compte du genre, Mme le ministre de l’Action Sociale et de la solidarité nationale, Pascaline Tamini a animé une conférence sur la mise en valeur de la contribution féminine à la construction nationale.

Ladji BAMA (yacoubama_byl@hotmail.com)

Sidwaya

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Journées Entreprises 2018 de 2iE : Faire de l’entreprenariat une stratégie d’insertion professionnelle
Province du Bam : L’ONG World Agroforesty Centre visite ses réalisations
Ecole nationale de police : Les élèves de la 48e promotion effectuent une sortie d’études dans les Hauts-Bassins
Revue annuelle du programme de coopération 2018-2020 entre le gouvernement du Burkina Faso et l’UNICEF : jauger le niveau de progrès réalisé
Ecole polytechnique de Ouagadougou (EPO) : Des réflexions pour son opérationnalisation
Sécurité alimentaire : L’ORCADE encourage les orpailleurs à la pratique de la culture familiale
Energies renouvelables : Un atelier national pour se pencher sur la régulation du secteur
Commune de Ouagadougou : La mairie et ses partenaires préparent l’atelier international d’urbanisme de 2019
Salon du livre africain de Koudougou : La littérature burkinabè à l’honneur
Etude sur l’insécurité au Burkina : Des citoyens accusent l’ancien régime
2iE : Un colloque pour réfléchir à l’interaction entre eau, énergie, alimentation et habitat
Commune de Ouagadougou : Des espaces de vente d’aliments dans les écoles pour garantir l’hygiène
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés