Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «C’est dans l’effort que l’on trouve la satisfaction et non dans la réussite. Un plein effort est une pleine victoire.» Gandhi

CSI : Trois fréquences retirées

Accueil > Actualités > Multimédia • • mercredi 24 mars 2004 à 10h09min

Le Collège des conseillers s’est réuni en séance ordinaire, le jeudi 18 mars 2004, sous la direction du président du Conseil supérieur de l’information, monsieur Luc Adolphe Tiao. Avant le début du conseil, le président a demandé une minute de silence à la mémoire de Raphaël Zongo, doyen de la presse burkinabè décédé le 17 mars 2003 à l’âge de 71 ans.

L’ordre du jour a porté essentiellement sur l’examen de la synthèse des observations sur le respect du pluralisme et de l’équilibre de l’information au niveau des médias audiovisuels publics durant toute l’année 2003 et de la situation des radios dont les délais de démarrage ont expiré par rapport aux dates de signature des conventions. La synthèse du rapport public d’observations est mise à la disposition du public qui peut la consulter au Conseil supérieur de l’information.

Le conseil a par ailleurs examiné une proposition de planning d’observations des médias de la ville de Ouagadougou pour l’année 2004 et pris connaissance de la liste des radios ayant demandé le renouvellement de leur fréquence.

Au terme de l’examen des différents dossiers, le collège des conseillers a décidé du retrait de trois fréquences qui avaient été octroyées à Radio Kombissé (94.500 Mhz) de Ouagadougou, Radio Démissin (103.100 Mhz) de Bobo-Dioulasso et Radio La Voix du Sud-Ouest (101.500 Mhz) de Diébougou.

Les deux premières radios qui ont signé la convention en novembre 2002 et qui devraient commencer à émettre au plus tard une année après la signature, ne se sont toujours pas exécutées. Quant à la Voix du Sud-Ouest, elle a cessé d’émettre de façon régulière depuis 2002. Ne remplissant plus les conditions exigées par la convention, la fréquence sera retirée.

Le Conseil a enfin décidé d’adresser une mise en demeure à Radio Némarro de Kassou qui a obtenu un sursis de deux mois pour respecter ses engagements.

Par ces décisions, le conseil a voulu signifier l’obligation pour tous les opérateurs des médias audiovisuels de se conformer à la loi.

Département Communication
et Relations publiques

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
L’Evemenent No 456 : Votre journal du 25 octobre 2021 est disponible !
Festival Allons à Kaya : Une bibliothèque numérique inaugurée
Concours blog4dev de la Banque mondiale : Trois lauréats burkinabè récompensés
Smart city challenge : La première édition est lancée
FESPACO 2021 : La presse nationale en synergie avec les cinéastes
Archives audiovisuelles : L’UEMOA et la Guinée se penchent sur une conservation durable
Journée internationale de la jeune fille à Kombissiri : Des adolescentes s’engagent à une utilisation responsable de l’internet
Paix et sécurité en Afrique : La jeunesse du G5 Sahel à l’école des médias et de l’information
Votre journal "L’Evénement" du 10 octobre 2021 est disponible !
Médias au Burkina : Vingt journalistes formés sur les genres rédactionnels majeurs
Votre journal "Courrier confidentiel" N° 249 est disponible
Burkina : la 9e édition du FILEP se penche sur la résilience des médias face aux crises et mutations qui assaillent le métier du journalisme
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés