Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Quelle que soit la difficulté de la vie, il y a toujours quelque chose que vous pouvez faire et réussir.» Stephen Hawking Artiste, Astronome, Astrophysicien

Communiqué O.NA.P. N° 25 : Justice a été rendue à Jean Hélène

Accueil > Actualités > Multimédia • • mercredi 18 février 2004 à 05h45min

Le 21 octobre 2003, le journaliste français, Jean Hélène, correspondant de Radio France Internationale en Côte d’Ivoire tombait sous les balles meurtrières du sergent de police Théodore Séry Dago. Crime crapuleux commis à bout portant, au moyen d’une kalachnikov sur un homme qui ne faisait que son travail de journaliste.

En effet, notre confrère Jean Hélène attendait la sortie de prison de onze opposants ivoiriens incarcérés à l’époque dans les locaux de la police. Ce crime indescriptible perpétré contre notre confrère a suscité et continue encore de susciter beaucoup d’émotions à travers le monde et plus particulièrement dans la presse. Ce n’est pas la première fois qu’un homme de média fasse les frais de cette crise ivoirienne dont tout le monde attend impatiemment un dénouement pacifique et durable.

Aujourd’hui, justice est rendue à notre confrère, au terme d’un procès de trois jours, Théodore Séry Dago a été condamné à une peine d’emprisonnement de 17 ans fermes et à une amende de 500 000 F CFA de dommages et intérêts. Par ailleurs, le Tribunal militaire qui a jugé l’affaire, a condamné l’Etat ivoirien à payer à la famille de Jean Hélène la somme de 30 millions de F CFA.

L’Observatoire national de la presse (ONAP) se réjouit non seulement de l’issue judiciaires de l’affaire mais aussi et surtout des délais dans lesquels la justice a été rendue. Il interpelle les autorités ivoiriennes sur leur responsabilité à veiller sur la sécurité de tous les citoyens du ressort territorial de la Côte d’Ivoire et plus particulièrement les hommes et femmes des médias qui ne demandent qu’à faire leur travail dans la quiétude. L’ONAP s’érige et s’érigera contre toute atteinte à l’intégrité morale ou physique des journalistes, où qu’ils exercent et d’où qu’ils viennent.

C’est aussi l’occasion pour l’ONAP. de dénoncer ici avec vigueur, la garde à vue arbitraire, pendant quelques heures, de M. Paul Kaboré, journaliste burkinabè au quotidien « Le Pays » dans les locaux du commissariat central de police de Ouagadougou le samedi 31 janvier 2004, sur injonction du huissier de justice Serge SEKLOKA. Ce genre d’action n’est pas digne d’un Etat de droit, encore moins d’un auxiliaire de justice.

Pour le Bureau exécutif

Le Président, Bassirou SANOGO

P.D. Le vice-président, Ferdinand DABIRE

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Burkina Faso : La Fédération des associations du numérique du Faso dresse un bilan après cinq ans d’existence
Votre journal "L’Evénement" du 25 septembre 2021 est disponible !
Médias : Mathias Tankoano démissionne du Conseil Supérieur de la Communication
Promotion des droits de l’enfant : Le journaliste Abdel-Aziz Nabaloum remporte le prix international Ulrich-Wickert
30 ans du Pays : Le programme des festivités
Prix PaxSahel pour le journalisme sensible aux conflits : Les œuvres sont attendues jusqu’au 22 octobre 2021
Burkina Faso : Un projet de connectivité urbaine pour améliorer l’accès à internet
Koudougou : Des Hommes de médias outillés sur la planification familiale, le mariage d’enfants et les violences basées sur le genre
Banque de l’union du Burkina Faso : Une nouvelle agence ouvre ses portes à Dédougou
Votre journal "Courrier confidentiel" N° 247 est en Kiosque !
Médias : Jean-Emmanuel Ouédraogo désormais aux commandes de la RTB télé
Burkina : « Il faut que les journalistes continuent de travailler avec le sens élevé de la responsabilité » (Pr Serge Théophile Balima)
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés