Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : « "La vie est un mystère qu’il faut vivre, et non un problème à résoudre." Gandhi» 

Le Sahel échappe au CDP... par la faute de Kader Cissé

Accueil > Actualités > Politique • • vendredi 19 mai 2006 à 08h29min

Kader Cissé

On avait prédit la perte de suprématie du CDP dans la région. Elle est en voie de réalisation. Le parti majoritaire a été déboulonné dans toutes les communes importantes de la région. Gorom, Sebba et Dori passent entre les mains de la coalition PDS/CDF/ADF.

Seul Djibo reste dans le giron du CDP. Pour beaucoup, c’est davantage une sanction du coordonnateur régional, le ministre Kader Cissé, qu’une véritable désaffection pour le CDP.

Contrairement aux autres régions du pays, le coordonnateur régional du parti au pouvoir était bien esseulé dans la campagne pour les municipales. Il faut dire qu’en une dizaine d’années de responsabilité, comme premier leader politique de la majorité dans la région, Kader Cissé s’est progressivement évertué à se séparer de toutes les personnalités locales qui avaient fait la force du CDP dans la région.

Certaines personnes ont été même inutilement humiliées par les méthodes autoritaires du coordonnateur. C’est le cas par exemple de l’actuel patron de L’ADF/RDA dans le Seno, autrefois premier responsable du GDP et un des princes de la localité. Bassirou Amirou, c’est son nom, a subi la plus grande humiliation de sa vie, en se voyant refusé de prêter serment comme délégué du médiateur dans le Sahel, alors qu’il avait fait le déplacement de Ouagadougou.

C’était en 1998. Un acte de méchanceté gratuite, qui a eu pour conséquence de couper définitivement Kader de la branche majeure de la famille royale du Liptako. C’est vrai qu’il a tenté de jouer les branches de cette famille, les unes contre les autres, notamment en cooptant l’actuel maire de la commune, mais fondamentalement l’étroitesse de son management a fini par l’éloigner de toutes les personnalités qui comptent. La même chose a prévalu avec les autres composantes sociales de la région. Le grand opérateur économique de la région, Oumarou Nouhoun Maïga a divorcé avec lui, même s’il n’a pas non plus rejoint le camp adverse.

Par contre, El Hadji Hama Bassirou Dicko, un autre opérateur économique important, a non seulement divorcé, mais il a rejoint l’Emir et la CDF. Toutes ces défections ont fini par fragiliser le CDP, réduisant son principal représentant au rang de simple leader de la région. Dans cette posture évidemment, Kader Cissé, a peu de poids et de légitimité comparé aux mastodontes qui sont en face de lui : Hama Arba Diallo et l’Emir du Liptako.

Pour donner du lustre à sa campagne électorale, celle des municipales, il a dû user et abuser des services de l’administration publique, qu’il a de fait réquisitionnés pour continuer à donner l’illusion de force et d’importance. Durant la campagne, un des motards de son escorte, alors que sa délégation croisait celle du ministre Diemdioda, est venu heurter la voiture de ce dernier. Le long et imposant cortège du ministre Kader, escorté et encadré par les forces de sécurité, soulevait une telle quantité de poussière que les éléments de l’arrière train étaient en danger permanent.

Au finish dans la région, le CDP a perdu sa position de leader. La province du Soum, pour des raisons propres à la contrée, notamment le poids de la féodalité de Djibo et la popularité de certaines personnalités comme Bana Ouandaogo, Hamadoun Dicko et Laya Sawadogo est la seule que le parti au pouvoir a pu conserver.

A Gorom Gorom, Diemdioda a confirmé son emprise sur les siens en emportant la commune de Gorom et la plupart des communes rurales de la province. Il est devenu plus que jamais une personnalité de la région. Son alliance avec l’Amirou de Liptaako a rogné la position du CDP dans le Seno où il s’en sort avec 27 sièges de conseillers dans la commune de Dori et qui le place comme le troisième parti de la commune, juste après le PDS de Hama Arba Diallo avec ses 45 sièges.

Si l’on se fie au protocole d’accord signé le 27 avril dernier entre le PDS, L’ADF/RDA, la CFD et le RDEB, la commune de Dori devrait tomber dans le giron du parti de Hama Arba Diallo. Le CDP avec ses 82 conseillers reste le premier parti de la commune, mais n’a pas la majorité pour conserver la mairie. A Bani, le tandem PDS/CDF coiffe au poteau le CDP et la commune, selon le protocole cité plus haut, devrait revenir au parti de Diemdioda.

Une dynamique d’entente dictée davantage par la base qui va à l’encontre des logiques mouvancières qui devraient voir plutôt la CDF et l’ADF/RDA se trouver plus naturellement avec le CDP qu’avec le PDS. Et ce sont ces mêmes considérations de la base qui font de Hama Arba Diallo celui qui a les faveurs pour occuper la présidence du Conseil régional, au-delà de toute vision partisane.
Dans la province du Yagha, C’est le PDS de Hama Arba Diallo qui dicte sa force. Ce parti devrait gérer la commune de Sebba, chef-lieu de la province et la plupart des communes rurales du Yagha. Voilà les réalités sorties des urnes. Est-ce que les aléas politiques dicteront une autre composition ?

Rien n’est impossible. Par exemple, si Kader Cissé perdait son poste de premier responsable du parti dans la région et qu’un autre coordonnateur plus consensuel était désigné, les alliances actuelles ne seraient pas, dans ce cas, à l’abri de remise en cause.
En tout état de cause, la perspective des législatives de 2007 va peser, plus que tout autre, dans les alliances. Même celles déjà formalisées

Newton A. Barry

L’Evénement

P.-S.

Lire aussi :
Municipales 2006

Vos commentaires

  • Le 19 mai 2006 à 21:12 En réponse à : > Le Sahel échappe au CDP... par la faute de Kader Cissé

    LA démocratie et le fonctionnement des institutions ne doivent pas être tributaire d’un seul homme.
    Je trouve que vous faites un faux procès à M. Kader CISSE. Ange, France

    Répondre à ce message

    • Le 20 mai 2006 à 20:20 En réponse à : Bonne vue

      Je pense que vous avez écrit ce que tout le monde pense ; comment peut-on vouloir mettre sur la tête d’une seule personne l’échec d’un parti politique qui est au pouvoir. C’est dangereux.

      Répondre à ce message

      • Le 21 mai 2006 à 04:54, par Bakus En réponse à : > Bonne vue

        Je suis Burkinabè à l’extérieur du pays. Je trouve que l’analyse de Newton A Barry est assez argumenté et basé sur des faits réels sur le terrain. Si vous Ange et autre, depuis Paris, vous avez une autre lecture du verdict des urnes dans la région du Sahel qui montré un déclin du CDP dans cette région par rapport aux autres, vous pouvez nous la donner. En cas de réussite, c’est le premier responsable qui savoure les honneurs. Alors en cas d’échec, ce dernier doit également faire son mea culpa et accepter les critiques.

        A ma connaissance, même dans la capitale, c’est le PF, le PM et le Président qui ont droit à une escorte. De quel droit se fait-il escorter par des motards dans le sahel pour battre campagne ? N’y a-t-il pas un abus excessif et inutile des biens et des moyens de l’Etat (les biens du contribuable) ?

        Répondre à ce message

        • Le 21 mai 2006 à 14:31 En réponse à : > Bonne vue

          Moi j’ai un service privé de sécurité en France. Et alors ?
          La sécurité n’a pas de prix. Pourquoi vous en voulez personnellement à M. Kader CISSE que je ne connais même pas.
          ça se sent dans votre écrit que vous êtes haineux de M. CISSE. Si défaite il y a c’est la défaite de tout le parti et non d’un individu. Et ça vous ladmettez au moins ou pas. Savez-vous qui est bakus, dieu grec de la boisson. Etes-vous saoul ou quoi ? Ange, France.

          Répondre à ce message

          • Le 21 mai 2006 à 23:06, par Bakus En réponse à : > Bonne vue

            Ange se fait escorté en motards par un sevice privé de sécutié en France ? Mon oeil !!! je connais bien la France et j’y ai vécu.

            Qu’importe ! Ici les motards qui ont escorté Kader Cissé pour battre campagne sont des biens matétiels et des ressouces humaines publiques, les biens du contribuable qui croupit sous le poids de la pauvreté. Sur les plans juridique et moral, il y a abus. C’est ridicule de défendre un tel acte de mal gouvernance qui, comme tant d’autres, fait que l’Afrique ne peut avancer sur le chemin du développement.

            (Dîtes-vous que moi je ne connais Kader Cissé qu’à travers la presse et je ne milite pas dans un parti politique.)

            Répondre à ce message

            • Le 23 mai 2006 à 17:32 En réponse à : > Bonne vue

              La sécurité n’a pas de prix. M. Kader CISSE est un homme d’Etat. Il est tout à fait normal que les motards des services de police ou de gendarmerie assurent sa sécurité. En diriez-vous de même pour les autres hommes d’Etat.
              Personnellement je ne me fais pas escorter par des motard car je suis un simple citoyen comme vous dont la sécurité importe peu. Je ne vous ai donc pas ditque je me déplaçais avec des motards. C’est surtout ces types de réflexion qui font reculer le pays.
              Que savez-vous de la mal gouvernance en Afrique. Il y a pire mon frère. Laissez tranquille notre frère Kader CISSE. Ange.

              Répondre à ce message

              • Le 24 mai 2006 à 00:05 En réponse à : > Bonne vue

                C’est vous qui êtes ridicule Ange. Chaque ministre a sa sécurité. Même un simple citoyen si ça vie est en danger et que c’est justifié, il a droit à une sécurité. Mais les motards c’est autre chose. C’est une question de rang et d’honneurs avant tout. Seul le PF, le PM et le Président de l’AN ont protocolairement droit à une escorte en motards. Pourquoi M. KADER ne circule-t-il pas escorté par des motards à Ouaga.

                Ce n’est pas parce qu’il y a pire qu’il faut se taire sur certains actes de mal gouvernance. C’est un acte de mal gouvernance pour un ministre de mobiliser des motards (ressources publiques) pour se faire escorter et battre campagne. Les internautes se feront une idée de ce débat.

                Répondre à ce message

                • Le 24 mai 2006 à 21:32, par Soukil En réponse à : > Bonne vue

                  Mr Ange, admettez que tout le monde ne peut pas penser comme vous. Pour vous toutes les idees des autres sont ridicules ou ne font pas avancer le pays. A vous lire, vous etes l’homme parfait, qui sait ce que les autres ne peuvent pas savoir, pour etre simple. Si vous n’etes pas d’accord avec Barry qui vit au Burkina et qui fait une analyse argumentee de la situation, alors apportez quelque chose de concret. Je crois que votre attitude arrogante, votre manque de politesse envers les autres traduit vos limites qui vous empechent d’accepter le debat.

                  Répondre à ce message

                  • Le 25 mai 2006 à 13:44 En réponse à : > Bonne vue

                    Soukil,
                    Vous vous trompez dans le jugement que vous faites de moi.
                    J’admets toujours, en bon démocrate, que les autres pensent autrement, mais dans des limites tout de même acceptables.
                    Je vous précise donc que je ne suis, ni impolie, ni arrogante, et encore moins un "Homme parfait" enfin, une femme parfaite. La perfection n’existe pas. J’ai, simplement, des idées simples, de réconciliation de tolérance et d’amour. Vous remarquerez que je ne fais qu’utilser vos qualificatifs (ridicule, impoli, arrogant) pour vous répondre. Par conséquent, après cette exégèse, je me demande maintenant, qui nous deux est "ridicule", "impoli" "arrogant" ne faisant, en cela, que de reprendre vos propres mots. Ne faites jamais aux autres ce que vous ne voulez pas qu’on vous fasse. Je vous mets au défi de retrouver des mots identiques ("ridicule", "impoli" "arrogant") dans l’intégralité de mes messages. C’est toute la différence avec vous. Et ça, je vous l’impose que vous le voulez ou non. Mon éducation ne m’autorise pas à manquer de respect à autrui. Au fait et pour revenir à nos moutons, vous n’avez pas répondu aux questions qui vous étaient légitimement posées dans mon précédent message et qui auraient enrichi le débat. Je vous la repose si ça ne vous dérange pas. Conserve-t-on le titre de Premier ministre à vie à l’instar de la pratique française ? En conclusion, conseil gratuit et précieux : faites la paix avec votre âme personnelle concernant M. Kader CISSE car, je suis convaincu qu’il ne vous en veut point, ayant, pour sa part, d’autres chats à fouetter plutot que de gloser sur son service de sécurité. Enfin, et pour être utile vraiment, je vous propose de changer de thème qui serait axé sur le développement de l’internet dans les villages burkinabè par le biais du "WIFI". Ce système permet d’envoyer et de recevoir des messages via le net dans n’importe quel coin du monde à partir d’un ordinateur portable. Ce sera plus intéressant que le débat sur le service de sécurité de M. Kader CISSE. Qu’en pensez-vous Soukil ? Mme Ange.

                    Répondre à ce message

                • Le 25 mai 2006 à 08:59 En réponse à : > Bonne vue

                  Il est inutile de prendre les internautes à témoin. Exprimez-vous pour vous-même sans désemparer et assumez vos opinions. Si l’un de nous est ridicule, c’est bien vous. J’ai un trou de mémoire. Pouvez-vous me confirmer s’il vous plaît si M. Kader CISSE a déjà été premier Ministre ? Je pense qu’il s’agit d’un titre à vie en France. En est-il de même au Burkina ? Merci d’avance de votre éclairage. Par conséquent, M. Le premier Ministre KADER CISSE a aussi droit à son service de sécurité y compris les motards même si je suis d’accord avec vous que la sécurité de tous les citoyens est primordiale en cas de nécessité. Mais ça, on ne pourra certainement pas mettre un motard derrière ou devant les 10 millions de burkinabè. Le ridicule est là. Pour moins que le grade et la stature de M. Kader CISSE, des étrangers qui viennent au Burkina sont escortés. Franchement, ce débat commence à m’écoeurer car j’ai peur que ça n’en vale pas la peine. Ce qui est fait est fait. Ce n’est certainement pas dans cette hypothèse d’ailleurs que la gabégie doit être montrée du doigt avec autant d’insistance et autant de haine. A votre haine vous commencez à ajouter une dose de qualificatifs inappropriés (ridicule) en étant vous même ridiculement bas. Ange.

                  Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Crise à la CENI : Harouna Dicko analyse les « scènes du film »
CDP section USA : Les militants mobilisés pour la reconquête du pouvoir
Commune de Tchériba (Mouhoun) : Des militants du MPP menacent de quitter le parti
Assemblée nationale : Une première conférence sur les grandes questions de la nation
Député Nicolas Koumbaterssour Dah : « Ma retraite politique ne tardera pas »
Crise de Gouvernance : Kadidjia Traoré, le maire de Gourcy suspendu, des populations protestent dans la rue
Assemblée nationale : Deux jours de séminaire pour renforcer le leadership féminin
Commune de Gourcy : Le maire Kadidjia Traoré suspendue de ses fonctions par arrêté ministériel
Assemblée nationale : Un comité ad hoc pour relire le Règlement intérieur de l’Assemblée nationale en faveur du genre
Assemblée nationale : L’association des Anciens Ambassadeurs du Burkina Faso reçue en audience
Commune de Gorom-Gorom : Les conseillers UPC et alliés dénoncent une « gestion mafieuse » du maire
Commune de Ziniaré : Le Conseil municipal mobilise les énergies pour les perspectives 2019
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés