Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «La foule croit qu’elle sait et comprend tout ; et plus elle est sotte, plus ses horizons lui semblent vastes.» Anton Tchekhow écrivain russe

Conseil des ministres du 25 janvier : Le référentiel de développement de la Transition revu

Accueil > Actualités > Conseil des ministres • Lefaso.net • mercredi 25 janvier 2023 à 20h08min
Conseil des ministres du 25 janvier : Le référentiel de développement de la Transition revu

(Ouagadougou, 25 janvier 2023). Le Président de la Transition, Chef de l’Etat le Capitaine Ibrahim TRAORE, a présidé ce mercredi l’hebdomadaire conseil des ministres qui a examiné et adopté plusieurs rapports, dont les plus importants concernent le ministère de l’Economie, des Finances et de la Prospective, selon le Porte-parole du Gouvernement, Jean-Emmanuel OUEDRAOGO.

Le premier rapport adopté par le Conseil des ministres, au titre du ministère de l’Economie, des Finances et de la Prospective porte sur le contrôle de présence des agents publics de l’Etat. Selon le ministre en charge de l’économie, Aboubacar NACANABO, il s’agira de s’assurer que tous les agents du public qui touchent les rémunérations sont des agents publics qui travaillent effectivement pour l’administration publique.

« Il sera question d’aller contrôler les présences effectives de ces agents publics et s’assurer que véritablement le salaire payé est fait pour un service effectif. Ça sera également l’occasion de faire une mise à jour de l’enrôlement biométrique et d’avoir un fichier des travailleurs considéré comme sain et qui permettra de rationaliser les rémunérations », a indiqué le ministre NACANABO. Pour mener à bien ce processus, le gouvernement entend commencer par une phase pilote avec le ministère de l’Economie, des Finances et de la Prospective, et celui de la Défense et des Anciens combattants. Cette phase pilote permettra, selon le ministre, de voir les acquis et les insuffisances avant d’aller à l’échelle de tous les ministères.

Le deuxième rapport au titre du même ministère porte sur les baux administratifs. Pour le ministre en charge de l’économe, il est ressorti que le coup des baux administratifs est très élevé. Pour cela, le gouvernement veut faire une évaluation de tous les bâtiments qui sont loués par l’Etat pour s’assurer que ces bâtiments sont effectivement occupés. « Il s’agira de faire le point de l’occupation de ces bâtiments, identifier les bâtiments non occupés, les bâtiments insuffisamment occupés et faire une réorganisation pour faire en sorte qu’on puisse optimiser sans avoir à continuer de louer d’autres bâtiments », a soutenu le ministre NACANABO.

Le gouvernement prévoit aller plus loin avec la mise en œuvre du programme immobilier de l’Etat qui permettra la construction d’un complexe administratif pour regrouper plusieurs ministères et faire en sorte que les structures puissent être logées dans des bonnes conditions et dans des bâtiments appartenant à l’Etat.

Le troisième rapport adopté par le conseil des ministres porte sur l’adoption du Programme d’actions de la Transition (PAT). Pour le ministre, il a été question de réviser le Programme d’actions de la Transition, qui était en cours, pour tenir compte des nouvelles orientations et des nouvelles priorités de la Transition. Le document change de nom et devient le Plan d’actions pour la stabilisation et le développement. Il décline les priorités de la Transition en quatre axes à savoir la question sécuritaire, les questions humanitaires, les questions de gouvernance et les questions de réconciliation.

« Cela va nous permettre d’avoir un référentiel qui permettra à tous les acteurs de développement du Burkina Faso de considérer ce document comme leur document de référence et d’inscrire toutes leurs actions dans le cadre de ce document », a indiqué le ministre de l’Economie, des Finances et de la Prospective, Aboubacar NACANABO.

Direction de la communication de la Présidence du Faso

Vos commentaires

  • Le 25 janvier à 20:37, par HUG En réponse à : Conseil des ministres du 25 janvier : Le référentiel de développement de la Transition revu

    Et la remise a plat des salaires ? Savez vous le Burkina faso est le seul pays au monde où les fonctionnaires du public de categorie inferieure ont des salaires plus eleve que des fonctionnaires de categorie superieure.Cela est a l actif du mpp et ses acolytes.Meme le pouvoir de blaise compaoré n a pas commis cette forfaiture.

    Répondre à ce message

    • Le 26 janvier à 09:42, par LePenseur En réponse à : Conseil des ministres du 25 janvier : Le référentiel de développement de la Transition revu

      Salut M. HUG,
      Votre question entre dans le cadre des questions de bonne gouvernance. Je suis tellement fier de ce Gouvernement de Transition qui doit vraiment durer. Il commence par un audit (qui ne dit pas son nom) de deux ministères à problèmes et à polémiques : Economie et Finances en plus de la Défense. En clair, qui fait quoi là-bas pour avoir de gros salaires ? Le General Bassolma BAZIE qui semble digne de confiance, saura convaincre ses anciens combattants de lutte de la justesse et de la justice de la mise à plat des salaires... Nous sommes tous des patriotes. Just wait and see... « La justice est la sagesse des rois »
      A bon entendeur, salut !

      Répondre à ce message

  • Le 26 janvier à 06:28, par KingBaabu En réponse à : Conseil des ministres du 25 janvier : Le référentiel de développement de la Transition revu

    Rien sur la guerre et les déplacés ? On ne parle plus de retour de nos PDI dans leurs villages ? Je vous dis que ce gouvernement de Transition est en train de se considérer comme un gouvernement élu. Leur préoccupation n’est pas de créer une armée populaire forte pour vaincre le terrorisme, mais plutôt de créer des chantiers pour s’accrocher au pouvoir.

    Répondre à ce message

  • Le 26 janvier à 07:42, par KPL En réponse à : Conseil des ministres du 25 janvier : Le référentiel de développement de la Transition revu

    Pour les agents de la fonction publique, il faudra organiser un billetage afin de s’assurer aussi de la présence des Hommes et des comptes. Pour les morts ou personnes inexistants qui auront des comptes bancaires, il faudra les saisir et passer à leurs vérification pour trouver les vrai propriétaire.

    Cordialement

    Répondre à ce message

  • Le 26 janvier à 09:40, par ABDOUL DE NEW YORK En réponse à : Conseil des ministres du 25 janvier : Le référentiel de développement de la Transition revu

    Vous etes une transition et le temps qui vous est imparti ou qui reste ne vous permet pas de faire des reformes.
    Laissez ces reformes au pouvoir legitime qui sera issu des elections.
    Votre transition doit juste se limiter a la securite et a securise le pays .

    Répondre à ce message

  • Le 26 janvier à 10:51, par rachidsidpayété En réponse à : Conseil des ministres du 25 janvier : Le référentiel de développement de la Transition revu

    Salut au FASO.NET pour le travail quotidiennement abattu pour nous informer en temps réel Seulement je voulais rappeler aux accroches du pouvoir démocratiquement élu que c’est bien un POUVOIR DEMOCRATIQUEMENT ELU qui a signé les accords militaires suicidaires avec la FRANCE et non un pouvoir de TRANSITION : nous prendrons le temps pour reconquérir notre territoire avant parler de cette fameuse démocratie pro occidentale empoisonnée . bonne journée au VALETS LOCAUX de l’IMPERIALISME

    Répondre à ce message

  • Le 26 janvier à 11:24, par Wendmi En réponse à : Conseil des ministres du 25 janvier : Le référentiel de développement de la Transition revu

    Ainsi donc le Plan d’Actions de la Transition (PAT) s’appelle désormais Plan d’Actions pour la Stabilisation et le Développement. Hé, bonne gens ne jouez pas avec les mots pour donner un mandat illimité à la Transition en cours. Si toutefois, vous estimez que la Transition en peux plus se limiter aux délais auxquelles elle est soumise, alors consultez le peuple à travers ses différentes composantes et mettez la communauté régionale et internationale devant le fait accompli.

    Répondre à ce message

  • Le 26 janvier à 13:21, par Kladjou En réponse à : Conseil des ministres du 25 janvier : Le référentiel de développement de la Transition revu

    Dans ce pays là, montrer moi un pouvoir légitime qui a pu faire une réforme courageuse. Même le décrochage du chef de l’Etat du conseil supérieur de la magistrature pour une vraie indépendance de la justice n’a pu se faire que par la transition de m’Ba Michel. Et tout le monde a entendu Salf Diallo qui cherchait à revenir sur cette disposition qui coupait l’herbe sous les pieds de l’exécutif qui ne plus nommé de magistrat.
    Il faut que ce gouvernement, engage sans délai les reformes, parce que ce n’est pas le ministre qui fait la guerre qui fait en même temps les reformes. Laisser les reformes pour un gouvernement légitime est une simple ineptie et un non sens. Qu’est ce que vous appelez d’ailleurs gouvernement légitime ? Rock le Président légitime a été élu avec moins de 1.5 millions de voix (malgré les millards dépenser pour acheter les voix) ici alors que nous sommes plus de 12.5 millions de personnes au moins en âge de voter . C’est ça la légitimité ? chrrrr
    Il reste encore plus d’un an sans oublier que la transition pourra aussi demander son droit à un linga comme le Mali s’est octroyé 18 mois de linga et la CEDEAO a validé. ça ne fait que commencé et attachez vos ceintures, le saut para pour certains et la MACO ou MACB pour d’autres c’est pour bientôt. tous les criminels au col blanc doivent rendre gorge sans possibilité de se cacher dernière un politicien véreux

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Compte rendu du Conseil des Ministres du mercredi 8 février 2023
Conseil des ministres du 8 février 2023 : Le gouvernement décide de la création d’une Agence de promotion de l’économie communautaire
Compte rendu du Conseil des Ministres du mercredi 25 janvier 2023
Conseil des ministres du 25 janvier : Le référentiel de développement de la Transition revu
Diplomatie : Le Burkina Faso relève son représentant permanent à l’ONU
Compte rendu du Conseil des Ministres du mercredi 18 janvier 2023
Traitement des dossiers du Conseil des Ministres : Les acteurs de la chaîne s’approprient la plateforme « eCM »
Compte rendu du Conseil des ministres du mercredi du 11 janvier 2023
Conseil des ministres du 11 janvier 2023 : Le gouvernement crée un fonds de soutien aux Volontaires pour la Défense de la Patrie
Compte rendu du Conseil des ministres du vendredi du 30 décembre 2022
Compte rendu du Conseil des ministres du mercredi 21 décembre 2022
Burkina Faso : Compte rendu du Conseil des ministres du vendredi 16 décembre 2022
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés