Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «La foule croit qu’elle sait et comprend tout ; et plus elle est sotte, plus ses horizons lui semblent vastes.» Anton Tchekhow écrivain russe

Burkina Faso : RFI suspendue jusqu’à nouvel ordre

Accueil > Actualités > Société • • samedi 3 décembre 2022 à 15h40min
Burkina Faso : RFI suspendue jusqu’à nouvel ordre

Dans ce communiqué signé, de ce 3 décembre 2022, du porte-parole du gouvernement burkinabè, Jean Emmanuel Ouédraogo, il est annoncé à l’opinion publique que la radio France internationale est suspendue jusqu’à nouvel ordre. Ce, sur toute l’étendue du territoire national.

Une décision prise suite à des manquements graves sur des informations véhiculées, précise le communiqué.

Toutefois, le gouvernement réaffirme son attachement à la liberté de presse et d’opinion, mais également au droit public à l’information.

Les détails dans le communiqué ci-dessous.

Lefaso.net

Vos commentaires

  • Le 3 décembre 2022 à 15:49, par Kenichi En réponse à : Burkina Faso : RFI suspendue jusqu’à nouvel ordre

    Monsieur les gouvernants..ce n’est pas RFi le problème.. ce sont ces gens qui font circuler les messages vocaux qui sont les vrais problèmes. Ce sont vos manifestants de vendredis contre la France qui sont les problèmes du Burkina.. Ne vous trompez pas de combats.

    Répondre à ce message

    • Le 4 décembre 2022 à 08:20, par Negblanc En réponse à : Burkina Faso : RFI suspendue jusqu’à nouvel ordre

      Cher ou chère Kenichi, la France n’a t elle pas suspendu le média russe RT au même motif ? Arrêtez de suivre naïvement certains concepts venus d’ailleurs !

      Répondre à ce message

      • Le 6 décembre 2022 à 21:10, par Renault HÉLIE En réponse à : Burkina Faso : RFI suspendue jusqu’à nouvel ordre

        RT n’est pas un « journal » ! C’est un média de propagande, une arme de guerre qui n’hésite pas à mentir, à distordre, à diffamer ouvertement ; RT est surtout connu pour ses infoxes pernicieuses et la perversité de ses présentations de faits. Traiter RFI de « symétrique de RT » est d’une mauvaise foi à hurler de rire...
        Ceux qui tentent de mettre un signe « = » entre une affreuse dictature dirigée par une clique de super-mafiosi appelés « oligarques » et une grande démocratie occidentale ne savent pas où ils mettent les pieds. D’ailleurs les petites gens du tiers-monde ne s’y trompent pas : qui a jamais entendu parler d’Algériens, de Cubains ou de Congolais risquer la noyade par centaines de milliers pour rejoindre la mirifique Russie et sa merveilleuse prospérité ? La Russie, c’est une espèce de Zaïre-Congo-Kinshasa avec la bombe atomique, un arrière pays glacial d’une pauvreté inouïe et des blondinets totalement dépressifs et fous de violence alcoolique ; personnellement, je trouve les Congolais autrement plus joyeux et les deux Congos bien plus vivables. Bien entendu, la Russie exhibe en premier ses quelques « grandes villes vitrines » qui peuvent faire croire au naïf qu’il est en Scandinavie, au Canada ou en Autriche, mais c’est un artifice de tricheur, spécialité de RT.
        Bon, si je pouvais, je vous collerais des travaux pratiques : j’envoie un millier de Ouagalais bac+5 à Khabarovsk et un autre millier à Liège en Belgique, avec liberté de décamper facilement ; on attend 10 ans et on pèse les restes.... Je ne suis pas sûr qu’il reste beaucoup de Burkinabè en Russie, je parie 1000 caisses de Flag contre un mois de « porc au four », si vous voulez. Par contre, nos Ouagalais de Khabarovsk risquent de devenir champions du monde de course à pied, à force de fuir les lynchages racistes par des « Gopniks » en Adidas- noir-3-bandes pintés à la « vodka-clair-de-lune » à l’alcool de bois.
        Bon, j’dis ça, j’dis rien, mais vous voilà avertis.
        Quant à moi, si la France disparaissait sous les eaux, je choisirais Pointe-Noire au Congo plutôt que Kazan ou Krasnoïarsk...

        Répondre à ce message

    • Le 4 décembre 2022 à 09:22, par Vigilent En réponse à : Burkina Faso : RFI suspendue jusqu’à nouvel ordre

      Si tu connaissais la raison pour laquelle ce média est chez nous. Nous savons tous que ce n’est pas parce qu’ils nous aiment qu’il ont couvert nos territoires. Au grand jamais. Mais comme il y a des moins éclairés pour croire en ça, allons-y seulement. Vous faites rire dans ce pays.
      Vive nos autorités !
      A bas la propagande pestilentielle !

      Répondre à ce message

    • Le 4 décembre 2022 à 16:47, par Vincent BIRBA En réponse à : Burkina Faso : RFI suspendue jusqu’à nouvel ordre

      Quel rapport entre une manifestation contre la politique française et la suspension d’une radio qui diffuse des info erronées .

      Répondre à ce message

  • Le 3 décembre 2022 à 16:10, par Burkinabè En réponse à : Burkina Faso : RFI suspendue jusqu’à nouvel ordre

    Aywa. Ça reste France 24, TV5 et Oméga s’ils ......

    Répondre à ce message

  • Le 3 décembre 2022 à 16:28, par Bebeto En réponse à : Burkina Faso : RFI suspendue jusqu’à nouvel ordre

    Les Burkinabè sont avec vous. Nous vous soutenons. Cette mesure de suspension était nécessaire pour que les animateurs de RFI comprennent que nous savons bien lire entre les lignes.
    Restons tous bien soudés derrière le gouvernement pour défendre notre pays le Burkina.
    Non à la tromperie !!!
    Non au mensonge !!!
    Non à la fourberie !!!
    Vive le Burkina la grande terre de nos ancêtres !!!

    Répondre à ce message

  • Le 3 décembre 2022 à 16:30, par Indjaba En réponse à : Burkina Faso : RFI suspendue jusqu’à nouvel ordre

    Perte inutile de temps et d’énergie. En quoi les déclarations de RFI changent la perception et la détermination des burkinabè face au terrorisme ? Les burkinabè seront tout de suite dans les contradictions car après avoir condamné le bloquage de l’Internet par Rock, ils viendront applaudir la suspension d’un média. On n’est pas obligé de faire exactement comme le Mali. C’est inquiétant et j’espère que la famille des journalistes va se défendre sinon après RFI c’est le tour des presses locales.

    Répondre à ce message

  • Le 3 décembre 2022 à 16:36, par R En réponse à : Burkina Faso : RFI suspendue jusqu’à nouvel ordre

    Bravo au gouvernement burkinabè ! Cette décision a été prise très tard. Cette radio est devenue la Radio des Fausses Informations (RFI) Depuis le régime de Roch, ce media ne cesse de donner des informations erronées sur le Burkina. Il faut aussi s’ occuper de ces ONG dit de droits de l’homme qui se taisent quand les terroristes massacrent des innocents et qui s’indignent quand notre armée tuent des terroristes.

    Répondre à ce message

  • Le 3 décembre 2022 à 16:41, par Diongwale En réponse à : Burkina Faso : RFI suspendue jusqu’à nouvel ordre

    .
    Suspendre une radio est-il le meilleur moyen de "réaffirmer son attachement à la liberté de presse et d’opinion, mais également au droit public à l’information" ? J’en doute !

    Si l’information selon laquelle une tentative de coup d’Etat aurait visé le président de la Transition est mensongère, pourquoi cette information a-elle était reprise par fasonet sans qu’il soit "sanctionné" ?

    Mon impression est que cette suspension de RFI est pour faire plaisir aux anti-France, et je trouve ça mal venu et lamentable.

    Vive la liberté d’expression !

    Répondre à ce message

  • Le 3 décembre 2022 à 16:47, par Sonni ALIBER En réponse à : Burkina Faso : RFI suspendue jusqu’à nouvel ordre

    CE N’EST QUE LE DÉBUT MR LE MINISTRE ,IL FALLAIT AUSSI SUSPENDRE TOUS LES MÉDIAS LIÉS À RFI /France 24/ et médias qui prônent la provocation et diffusion de haine sur le territoire burkinabé //N’EN DÉPLAISE À MON CHER FRÈRE DU BURKINA S.T :

    Répondre à ce message

  • Le 3 décembre 2022 à 16:48, par Article 37 En réponse à : Burkina Faso : RFI suspendue jusqu’à nouvel ordre

    Le CSC fait quoi pour que le gouvernement suspende un média ?
    Nous avons appris le coup d’état par des manifestants à la place de la nation.
    Le ministre dément le coup d’état.
    Pardonnez, il y a trop damateurisme dans la gouvernance actuelle, si non quand on suspend RFI, on ne laisse pas France 24.

    Répondre à ce message

    • Le 5 décembre 2022 à 08:06, par verite no1 En réponse à : Burkina Faso : RFI suspendue jusqu’à nouvel ordre

      Bonjour Article 37, vous avez toujours ete lucide que ca soit sur le faso.net, zoodomail, obsrvateur et autres mais dans ces 2 jours je ne vous reconnait plus !!!!! IB a bien parle de la lourdeur administrative, il va remettre le dossier au CSC et avant qu’une decision tombe, RFI aurait atteind ses objectifs. N’oubliez pas que tout est urgent !!!!!!

      Répondre à ce message

  • Le 3 décembre 2022 à 16:56, par Somda Roland En réponse à : Burkina Faso : RFI suspendue jusqu’à nouvel ordre

    Mieux vaut tard que jamais. Merci pour le courage assumé.

    Répondre à ce message

  • Le 3 décembre 2022 à 17:13, par Kato En réponse à : Burkina Faso : RFI suspendue jusqu’à nouvel ordre

    It faut interdire tout média néfaste à l’opinion et morale publique.

    Répondre à ce message

    • Le 4 décembre 2022 à 09:01, par kwiliga En réponse à : Burkina Faso : RFI suspendue jusqu’à nouvel ordre

      Bonjour Kato
      Vous écrivez : "It faut interdire tout média néfaste à l’opinion et morale publique."
      Ok, mais qui va décider de ce qui est bon ou mauvais, néfaste ou bienfaisant, moral ou amoral ?
      Un organisme libre et indépendant ou une junte militaire, venue au pouvoir par la force des armes ?
      Ou est le CSC dans cette affaire ?
      Est-il néfaste de donner de vrais infos, même si elles sont démoralisantes ? Dans ce cas, il ne fallait pas nous parler d’Inata, ni de Solhan, ni de rien d’ailleurs.
      Dormez en paix braves gens, big brother is watching you.
      Tellement marre de la démocratie, que l’on applaudit à deux mains l’installation de la dictature ?
      Honni soit qui Mali pense !

      Répondre à ce message

  • Le 3 décembre 2022 à 17:21, par AHMED En réponse à : Burkina Faso : RFI suspendue jusqu’à nouvel ordre

    La France finira par comprendre que l’esclavage est abolie. Que le colonialisme est mort HOUPHOUET. Il reste le néo colonialisme qui agonise avec les ALASSANE. Le CFA va les suivre. Nous serons libres à jamais

    Répondre à ce message

    • Le 6 décembre 2022 à 21:19, par Renault HÉLIE En réponse à : Burkina Faso : RFI suspendue jusqu’à nouvel ordre

      @AHMED
      Ah la la, mon cher Ahmed, vous êtes impayable, je vous cite :
      « La France finira par comprendre que l’esclavage est abolie. Que le colonialisme est mort HOUPHOUET. Il reste le néo colonialisme qui agonise avec les ALASSANE. Le CFA va les suivre. Nous serons libres à jamais »
      Voilà comment on dévalorise sa parole en accumulant les excès de propagande creuse...
      « Esclavage », « Colonialisme », « Néocolonialisme », que des mots creux totalement inadaptés à la réalité du Burkina Faso depuis des dizaines d’années. Les mots gros comme des camions russes, ça produit du mil ? des bananes ?

      Répondre à ce message

  • Le 3 décembre 2022 à 17:21, par TANGA En réponse à : Burkina Faso : RFI suspendue jusqu’à nouvel ordre

    Clé on dit, le chien ne change pas sa façon de s’asseoire.
    Cette attitude d’autein, de patron etc n’a pas encore quitté ce pays qu’est la France. Elle veut donc se comporter comme elle veut la où elle veut avec nos pays et nos dirigeants.
    Mais comme cela était déjà dit aux temps de la RDP, ’’l’imperialisle n’a pas appris la leçon de sa défaite’’ et Ouagadougou sera le tombeau de l’impérialisme.

    Répondre à ce message

  • Le 3 décembre 2022 à 17:26, par Koutourlè En réponse à : Burkina Faso : RFI suspendue jusqu’à nouvel ordre

    Bonjour,
    Qu’est-ce cette change pour le Burkina, la France ou le monde entier ? En d’autres termes, quelle en est la plus-value ?
    Évitons la goïtalisation du Burkina.
    Laissons les tambours résonner mais focalisons nous sur l’essentiel.

    Répondre à ce message

    • Le 4 décembre 2022 à 09:34, par Vigilent En réponse à : Burkina Faso : RFI suspendue jusqu’à nouvel ordre

      La même question : et qu’est-ce que ça fait de bien en laissant RFI pourrir nos populations ? C’est quoi l’essentiel ? Un média étranger qui déploit des ressources inimaginables pour couvrir tout votre territoire sait pertinemment qu’il est essentiel. Sauf pour ceux qui ne veulent pas faire attention. Le suspendre est donc ESSENTIEL.

      Répondre à ce message

  • Le 3 décembre 2022 à 17:31, par Barou En réponse à : Burkina Faso : RFI suspendue jusqu’à nouvel ordre

    DECISION SAGE ET A FELICITER
    ÇA DEVAIT ETRE FAIT DEPUIS UNE RADIO JUSTE POUR INTOXIQUER.

    Répondre à ce message

  • Le 3 décembre 2022 à 17:45, par Mogo En réponse à : Burkina Faso : RFI suspendue jusqu’à nouvel ordre

    Bravo ! Bravo ! Félicitations à nos autorités. Il reste France 24 à suspendre. Que de foutaises pour notre pays et nos autorités de la part de ces médias. Que le Seigneur bénisse le Burkina Faso.

    Répondre à ce message

  • Le 3 décembre 2022 à 18:00, par verite no1 En réponse à : Burkina Faso : RFI suspendue jusqu’à nouvel ordre

    Bravo au gouvernement !!!!!!! Le Burkina Faso n’est pas un cabaret ou on fait ce qu’on veut !!!!!!

    Répondre à ce message

  • Le 3 décembre 2022 à 18:19, par Floda En réponse à : Burkina Faso : RFI suspendue jusqu’à nouvel ordre

    Il était temps, car depuis ce matin je me suis demandé pourquoi RFI diffuse ce genre d’informations et dans quel but ? Se faire le relais de groupes terroristes est vraiment absurde. Il faut agir vite car je ne sais pas pourquoi on doit toujours annoncer des choses et la mise en œuvre traîne.Depuis, les VDP devaient à ce jour avoir leurs armes et en pleine formation. Il vaudrait que le gouvernement revoit sa copie car on ne peut pas demander à l’initiative d’Accra que nous finançions nous mêmes et recevoir l’ambassadeur français quelques jours plus tard, pour demander à la France d’armer et prendre en charge les VDP.Que le PM soit cohérent.

    Répondre à ce message

  • Le 3 décembre 2022 à 18:22, par Pourou En réponse à : Burkina Faso : RFI suspendue jusqu’à nouvel ordre

    Merci au Burkina faso, notre Afrique est en train de célébrer cette décision héroïque.

    Répondre à ce message

  • Le 3 décembre 2022 à 18:22, par Sacksida En réponse à : Burkina Faso : RFI suspendue jusqu’à nouvel ordre

    C’est la 1ere fois que RFI est suspendu au Burkina Faso depuis longtemps et donc la Radio RFI devrait faire son autocritiques sur ces derives car le Ministre de la Communication Jean Emmanuel Ouedraogo est un Professionnel ouvert et dispose a Donner la Bonne Informations aux Medias Nationaux et Etrangers. Pourquoi alors RFI fait de la desinformation subversives ?.Personnellement, ca fait au moins 5 a 6 ans que je n’ecoute plus RFI par choix personnel..Salut

    Répondre à ce message

  • Le 3 décembre 2022 à 18:43, par Baron En réponse à : Burkina Faso : RFI suspendue jusqu’à nouvel ordre

    La liberté de la presse devrait être un incontournable de toute gouvernance. RFI qui est écouté partout en Afrique francophone se passera donc provisoirement des auditeurs du Burkina ou du moins de ceux qui ne sauront pas contourner cette interdiction ridicule. La vérité est toujours difficile à entendre et éventuellement à dire. Pauvre Burkina !

    Répondre à ce message

  • Le 3 décembre 2022 à 18:46, par Papa En réponse à : Burkina Faso : RFI suspendue jusqu’à nouvel ordre

    RFI ( Radio Fausses Informations) devait être supendue voire même fermée définitivement il y a très longtemps mais, comme il n’est pas trop tard pour bien faire alors cette suspension est la bienvenue.Cette radio mille colines et ses journalistes se croient en terrain conquis en Afrique , il faut que les Africains se fassent respecter . Ce qui n’est pas permis aux Africains en France ne le sera pas aussi permis aux Français en Afrique .

    Répondre à ce message

  • Le 3 décembre 2022 à 18:55, par Oudera En réponse à : Burkina Faso : RFI suspendue jusqu’à nouvel ordre

    Le réveil a commencé ! Vive l’Afrique ! En tout cas c’est salutaire et ça va permettre de lutter sereinement et efficacement contre les HANI

    Répondre à ce message

  • Le 3 décembre 2022 à 18:58, par Issaka En réponse à : Burkina Faso : RFI suspendue jusqu’à nouvel ordre

    Toutes les dictatures se mettent en place de la même façon : tout est toujours de la faute de l’autre.

    Répondre à ce message

  • Le 3 décembre 2022 à 19:41, par lamoussaa En réponse à : Burkina Faso : RFI suspendue jusqu’à nouvel ordre

    Bravo. Les choses commencent a bouger dans le bon sens.

    Répondre à ce message

  • Le 3 décembre 2022 à 19:48, par Jazz En réponse à : Burkina Faso : RFI suspendue jusqu’à nouvel ordre

    Qu’en pensent les collègues journalistes burkinabè ? Même pas une petite protestation ? Elle est la confraternité ? Réveillez vous : aujourd’hui c’est RFI et demain c’est vous. Les principes avant le confort intellectuel personnel.

    Répondre à ce message

  • Le 3 décembre 2022 à 19:52, par Alpha2025 En réponse à : Burkina Faso : RFI suspendue jusqu’à nouvel ordre

    Casser le thermomètre ne fera pas baisser la fièvre. Par ailleurs une telle décision n’est pas du ressort du gouvernement. Elle relève du CSC. Le gouvernement aurait dû saisir le CSC plutôt que de poser cet acte. Enfin, les panafricain seront contents, mais ce n’est pas ça qui libère des territoires !

    Répondre à ce message

  • Le 3 décembre 2022 à 19:56, par Ollo En réponse à : Burkina Faso : RFI suspendue jusqu’à nouvel ordre

    Bravo à tout ce qui tend à restaurer la dignité du Burkina Faso. A un moment donné, le pays a tellement permis aux gens de danser sur sa poitrine ! Je souhaite que le gouvernement étende la mesure à toutes les média et mette les téléphonies mobiles devant leurs responsabilités. On ne peut pas payer la communication et laisser les terroristes s’en servir gratuitement. Le Burkina Faso ne peut pas continuer d’entretenir des gens ou institutions qui servent la cause de ses ennemis. Par ailleurs, il faut sévèrement sanctionner toute personne qui donne la position de nos troupes lorsqu’elles se déplacent ou sont en opération, ce qui est une façon indirecte d’alerter les terroristes. Dès qu’une opération est engagée, les renseignements doivent surveiller toutes les communications pour traquer les complices des terroristes. Il faut même demander l’historique des communications depuis le début de la crise. J’invite enfin les gouvernants à créer des VDP spécialisés, en armement, renseignement, informatique, télécommunication, télédétection, déminage etc. La jeunesse burkinabè est remplie de compétences et ne demande qu’à être employée surtout en ces temps-ci.

    Répondre à ce message

  • Le 3 décembre 2022 à 20:10, par Alain En réponse à : Burkina Faso : RFI suspendue jusqu’à nouvel ordre

    Une des bouches de la chose a été ainsi fermée jusqu’à nouvel ordre.
    En attendant il lui reste deux têtes donc deux bouches qui sont une à la porte 24 et l’autre la dernière.
    A qui le tour ? A quelle tête bouchue le tour car ça se sait que ces bouches là gueulent trop.
    C’est bien fait car le message du Burkina est on ne peut plus clair : PLUS RIEN NE SERA COMME AVANT !
    HUGH.

    Répondre à ce message

  • Le 3 décembre 2022 à 20:30, par BITIE OBISSA En réponse à : Burkina Faso : RFI suspendue jusqu’à nouvel ordre

    Cela devrait être fait depuis fort longtemps. Cette radio m’avait personnellement surprise dans un de leur reportage au MALI entre "RFI mandekan" et RFI "Afrique midi". Une information reportée différemment. Tout ça en moins de 30min. Cette mesure doit être appliquée à tout autre media Partisan.

    Répondre à ce message

  • Le 3 décembre 2022 à 20:36, par À qui la faute ? En réponse à : Burkina Faso : RFI suspendue jusqu’à nouvel ordre

    Sur l’histoire du coup d’état on a lu le même titre dans les autres médias. L’article est encore en ligne sur la rencontre du président avec son OSC.
    En tout cas ce n’est pas bon tout ça.
    Que dieu nous sauve

    Répondre à ce message

  • Le 3 décembre 2022 à 21:09, par Bikutu En réponse à : Burkina Faso : RFI suspendue jusqu’à nouvel ordre

    Bravo au gouvernement ! C’est une excellente décision ! Je trouve même qu’elle aurait dû être prise plutôt ! TOUS NOS ENCOURAGEMENTS À CE GOUVERNEMENT !

    Répondre à ce message

  • Le 3 décembre 2022 à 21:10, par A woto ! En réponse à : Burkina Faso : RFI suspendue jusqu’à nouvel ordre

    Voilà ! Dites au gouvernement que nous savons qu’il est attaché à la liberté de la presse. La preuve, la presse locale évoque tous les sujets, qu’elle traite de manière intelligente. Relayer les messages d’un terroriste est faire preuve de complicité avec ces terroristes. Quand je pense que nous avons été écorchés vifs quand RFI a perdu ses deux journalistes au Mali. Voir cette même chaîne se faire aujourd’hui le relais du discours de ces êtres haineux qui ont tué ses journalistes, je ne peux que dire Bravo au gouvernement ! !!

    Répondre à ce message

  • Le 3 décembre 2022 à 21:20, par bouc émiqqaire En réponse à : Burkina Faso : RFI suspendue jusqu’à nouvel ordre

    C’est suicidaire et mauvais et méchant de faire un coup d’État dans notre situation actuelle. Toutefois IB n’a produit aucun résultat depuis qu’il est là. L’évocation du terrorisme fait applaudir après un coup de force mais c’est les résultats antiterroristes qui déterminera votre longévité au pouvoir et non l’utilisation de la population comme bouclier anti-coup d’État. IB, il faut rapidement un résultat symbolique. Ex : reconquête de la route Kongoussi-djibo ou libération de solenzo. Il faut marquer rapidement les esprits par un résultat visible, accessible et incontestable. Les tournures philosophiques et de bonne intention ne suffiront pas. Oui vous avez diminué votre salaire ; oui il y’a des ravitaillements en vivres de certaines localités ; oui il y’a le projet des VDP ; oui il y’a eut la diabolisation de la France etc etc. Tout ça c’est bon et beau mais est-ce que une compagnie privée de transport peut aller librement avec des passagers à Djibo, à Pama, à Solenzo. Est ce que l’infirmier de arbinda peut venir chercher du vaccin à Djibo ? C’est de ça qu’il s’agit et non des conférences avec des osc qui risquent de diviser davantage l’armée et de compliquer la lutte. Une question pour terminer. Est ce que quelqu’un qui a une info sur la déstabilisation des institutions peut la garder pour lui seul ? Est ce que le procureur n’est pas dans l’obligation de s’auto-saisir afin que le président donne les noms des présumés putschistes afin que ces derniers subissent la rigueur de la loi ? La réconciliation pourra venir après avec une grâce présidentielle.

    Répondre à ce message

  • Le 3 décembre 2022 à 21:42, par bouc émiSSaire En réponse à : Burkina Faso : RFI suspendue jusqu’à nouvel ordre

    Le mensonge était tellement grossier qu’on tente de rétropédaler sans succès en voulant jouer sur les mots.Il faut que ces gens nous prennent au sérieux et surtout qu’ils arrêtent de nous embrouiller maintenant dans leur inertie avec des ministres qui ne foutent rien,un premier ministre nullard et un président qui passe son temps à louvoyer.Pitié pour mon pays

    Répondre à ce message

  • Le 3 décembre 2022 à 22:37, par Yako En réponse à : Burkina Faso : RFI suspendue jusqu’à nouvel ordre

    Je pense que le gouvernement a eu tort de suspendre la RFI à une époque où il est quasiment impossible de censurer à cause de l’internet qui est aussi un moyen de diffusion par excellence.Et puis l’article incriminé ne me paraît pas excessif ni dans le ton ni comme analyse.A moins que le but recherché par la censure serait de satisfaire une partie de la rue qui confond médias français et gouvernement français.Dans tous les cas c’est une mesure inutile tendant à une " goïtisation" dangereuse du régime MPSR.le président IB qui incarne à nos jeux à la fois modération et patriotisme devra s’émanciper de sa gauche maximaliste,anti-colonialiste anachronique de son PM.Yako

    Répondre à ce message

    • Le 3 décembre 2022 à 23:39, par verite no1 En réponse à : Burkina Faso : RFI suspendue jusqu’à nouvel ordre

      Salut Yako, on dit quoi, je pense que c’est une tres bonne decision de la part du gouvernement !!!!!! Je suis tres content de la decision !!!!!!!

      Répondre à ce message

      • Le 5 décembre 2022 à 11:31, par Yako En réponse à : Burkina Faso : RFI suspendue jusqu’à nouvel ordre

        @vérité n01 bonjour, je ne suis pas sûr que cette suspension soit dans l’intérêt du gouvernement si ce n’est un signal de goïtisation graduelle suscitée par l’aile radicale du gouvernement celà ne sert pas les intérêts du pays à mon avis.En effet, le Mali a fait le choix de l’isolement le nôtre peut-il se le permettre ? Le nouveau pouvoir est sincère et patriote sans aucun doute sauf qu’il peine à avoir une existence autonome loin des injonctions de la rue et de sa gauche maximaliste.En interdisant RFI d’émettre c’est d’autres médias qui prendront le relai il n’y a qu’à écouter BBC Afrique et la presse écrite en ligne ! Bien à toi. Yako

        Répondre à ce message

    • Le 4 décembre 2022 à 09:42, par Vigilent En réponse à : Burkina Faso : RFI suspendue jusqu’à nouvel ordre

      Il n’y a absolument rien de dangereux pour le Burkina Faso. Vous ne faites que pleurnicher de la sorte depuis la nuit des temps (c’est dangereux, c’est dangereux...), et vous ne croyez même plus en vos propres capacités de développement. Ce n’est pas en buvant tout de la France que vous sortirez de la misère. Vous vous trompez lourdement. Nos autorités ont pleinement raison et elles ont très bien fait.

      Répondre à ce message

  • Le 3 décembre 2022 à 23:16, par Sheikhy En réponse à : Burkina Faso : RFI suspendue jusqu’à nouvel ordre

    J’ai été un adepte de RFI (et Africa No 1 qui a été suicidée entre temps) depuis mon enfance et cela date de près de 40 ans. Les fréquences MW, SW... pour ceux qui savent). J’ai gardé les réflexes d’écoute bien ancrés dans mon cerveau naturellement. Ils en profitent. Mais depuis un bon moment, je sens du cynisme pur et de la manipulation de ce type de média, parce qu’il ne faut pas oublié facilement la VOA. Le mensonge pur, bien mûri et bien travaillé. J’ai essayé de faire le parallèle entre différentes situations depuis 10 années et après le 30 septembre 2022. C’est difficile... La demande de soutien direct et sans compromissions révèlent des choses et des actions. Ils ne nous veulent que du bien en conclusion.
    Que Dieu bénisse notre Faso

    Répondre à ce message

  • Le 4 décembre 2022 à 00:13, par Burkinabè En réponse à : Burkina Faso : RFI suspendue jusqu’à nouvel ordre

    Bravo au gouvernement. Cette décision devait être prise depuis mais mieux vaut tard que jamais.

    Répondre à ce message

  • Le 4 décembre 2022 à 03:56, par HUG En réponse à : Burkina Faso : RFI suspendue jusqu’à nouvel ordre

    Hier.midi, j ai ecouté rfi, et il.y avait une dame soi disant.specialiste qui disait que jusqu a la les terroristes n attaquaient pas les civils et que les terroristes risquent d attaquer maintenant les civils car ils ont decider d etre des vdp.Quelle.mensonge ?/sohlan et autres, seytenga.Qui sont les victimes ?ce sont des civils.Rfi a aussi dit que les terroristes ont dit qu ils vont s adapter a la.nouvelle situation en accroissant les blocus des villes.Non, on n.a pas.besoin de.ces informations.Courage aux autorités.

    Répondre à ce message

  • Le 4 décembre 2022 à 04:38, par Alexio En réponse à : Burkina Faso : RFI suspendue jusqu’à nouvel ordre

    RFI= Radio France Intoxication. Si la France a fermer la television russe pour intoxication liee a la guerre de l Ukraine qui touche les les soit- disant interts francais. D apres Macron. Malgre que cette television etait geree par des francais.

    Cette guerre de l information intoxicative en Afrique est la France championne en Afrique. Depuis les annees de la pseudo- independance des etats africains encore sius tutelle des 11 accords lionins qui lient nos pays a la France.

    La capacite de nuisance de RFI et des autres canals comme TV5, France 24. Ils nous empoisonnent chaque jours avec leurs infos manipulatives quand il s agit la geopolitique.

    Répondre à ce message

  • Le 4 décembre 2022 à 05:06, par Alpha2025 En réponse à : Burkina Faso : RFI suspendue jusqu’à nouvel ordre

    Je n’écoutais presque plus RFI. Grâce à cette décision inutile et improductive, me voilà en train d’écouter à nouveau ce média !

    Répondre à ce message

  • Le 4 décembre 2022 à 06:07, par Sakisida En réponse à : Burkina Faso : RFI suspendue jusqu’à nouvel ordre

    Bravo ! Le gouvernement nous sommes avec vous. Que cela se poursuive pour les autres médias qui font l’apologie du terrorisme au Burkina Faso.

    Répondre à ce message

  • Le 4 décembre 2022 à 07:18, par SID PAWALEMDÉ En réponse à : Burkina Faso : RFI suspendue jusqu’à nouvel ordre

    Suspension des programmes de rfI, la première grosse bêtise du gouvernement Kielem de Tambela, quant au motif pour lequel et par qui (Institution) la suspension a été actée. Tous ceux qui vont me lire, vont me donner raison dans environ 8 mois c’est-à-dire juin juillet 2023. Même Thomas Sankara, au plus fort de la Révolution, n’a cassé un thermomètre. Il a toujours exploité les indicateurs du thermomètre pour travailler.

    Répondre à ce message

  • Le 4 décembre 2022 à 08:03, par Sacksida En réponse à : Burkina Faso : RFI suspendue jusqu’à nouvel ordre

    Alpha 2025, meme si RFI est ton Ancien Patron soit objectif car cette Radio semble devenue le porte parole des terroristes et l’on sait que la France historiquement est un Etat Barbare pret a tous les complots pour ses interets personnels et Imperialistes. C’est le Gouvernement qui a cree le CSC alors un enfant peut il etre une epreuve pour son Pere ? Dieu Sublime aide notre Peuple Burkinabe qui est integre. Salut
    .
    .

    Répondre à ce message

    • Le 5 décembre 2022 à 12:39, par Renault HÉLIE En réponse à : Burkina Faso : RFI suspendue jusqu’à nouvel ordre

      @Sacksida
      M. ou Mme Sacksida,
      Nietzsche, grand philosophe allemand, a dit :
      « Ce qui est excessif est insignifiant »

      Vous écrivîtes :
      « RFI ... semble devenue le porte parole des terroristes et l’on sait que la France ... est un état BARBARE »

      En employant des termes excessifs, pour ne pas dire peu réfléchis, sinon carrément haineux, vous discréditez votre parole. Vous manquez tant de subtilité que votre maladresse elle-même suffit à contrecarrer vos théories.
      Il n’est donc pas nécessaire de vous répondre pour de bon sur le fond.
      À moins que le seul public que vous visez ne soit composé que de militants arriérés, sinon analphabètes ?
      À moins que vous ne soyez chargé de ridiculiser le Burkina Faso ?

      Répondre à ce message

      • Le 5 décembre 2022 à 18:15, par Gwandba En réponse à : Burkina Faso : RFI suspendue jusqu’à nouvel ordre

        @Renault HÉLIE
        Nietzsche, grand philosophe allemand, a dit :
        « Ce qui est excessif est insignifiant »
        Et le sage de mon village d’ajouter que : "Lorsque le chiot n’est pas encore apte aux plaisirs sexuels et s’essaie, c’est un chien mort"

        Je vous l’ai dit et répété dans des postes antérieures. Chacun perçoit les choses à la hauteur de ses compétences.

        vous êtes comme l’a mentionné quelqu’un sur ce forum, on dirait un poisson rouge translucide dans un aquarium jété dans mer dont la notion de l’infini sont les six frontières de l’aquarium. Ignorant qu’au delà, d’autres infinis existent.

        Nietzsche est forcement un grand grand philosophe pour vous mais personne pour nous autres qui avons d’autres références.

        Ceux qui ont bâti les pyramides, inventés les mathématiques et diverses sciences et disciplines dont certains prestidigitateurs s’attribuent la paternité avec une mauvaise foi sans égale.

        Vous taxez Sacksida de manquer tant de subtilité sans vous-même être capable de posséder des compétences qu’il contrairement à vous. Il peut vous tenir une conversation du matin au soir dans votre langue. Pas vous !!!

        Il a non seulement acquit de la subtilité dans langue et peut vous en revendre dans la vôtre. Vous en êtes incapable. Alors, si seulement vous avez un peu d’intelligence, cela vous éviterait de traiter les autres d’analphabètes pendant que vous l’êtes dans la culture des autres à couper au couteau.

        Vous êtes donc la cabine et le moteur du monde et les autres, que vous méconnaissez gravement sont la charrue ??? autrement dit c’est de la bêtise et manque subtilité de votre part.
        Cordialement

        Répondre à ce message

        • Le 6 décembre 2022 à 10:30, par Renault HÉLIE En réponse à : Burkina Faso : RFI suspendue jusqu’à nouvel ordre

          Réponse à Gwandba
          @Gwandba
          Très cher Gwandba,
          Il m’avait semblé qu’on peut avec vous maintenir un dialogue d’une certaine qualité.
          Donc, pour vous, j’aime à construire des réponses structurées. Bien entendu, je reconnais volontiers mon incompétence littéraire, puisque je ne suis qu’un malheureux vieillard au cerveau ratatiné par la technologie et les« Sciences Dures » les plus desséchées. Pour aggraver mon cas, j’ai le tort de vivre une retraite confortable épicée par les souvenirs de quelques voyages et séjours de travail, commencés à bord de vrombissants avions à hélice lorsque se préparaient les indépendances africaines. Heureusement, de longues promenades et chasses dans la verdure me rafraîchissent les méninges dans la contemplation des moulins, des forêts et des châteaux, sans oublier mes maquettes d’avion RC ; sinon, je serais enfermé dans mon bocal à poissons, hé, hé.
          Je reconnais volontiers que j’ai bien apprécié votre comparaison vacharde de « Bibi » (moi-même) avec un poisson rouge dans son bocal ; bien qu’injuste et vache, j’apprécie la pique, oui, oui ! Comme on disait au 16e siècle, « se non è vero, è ben trovato » (« Si ce n’est peut-être pas vrai, c’est quand même une belle trouvaille »).

          1) « Vous taxez Sacksida de manquer tant de subtilité sans vous-même être capable de posséder des compétences qu’il a »
          Je maintiens : les propos de M. Sacksida sont tout simplement violents et exagérés, ils se discréditent eux-mêmes sans qu’il soit nécessaire de les combattre.
          Les laïus de M. SS semblent plutôt destinés à exciter une foule à commettre des actes graves dont la principale victime serait l’avenir d’un peuple. J’ai parfaitement le droit de les trouver abusifs jusqu’au COMIQUE. Mais sinon, ce n’est pas moi qui paierai l’addition, ce sont des Subsahariens qui souffriront de l’isolement induit par de dangereux manipulateurs. Moi, je me réjouis d’avance qu’enfin moins d’argent ne soit détourné de NOTRE recherche scientifique pour financer des politiques d’auto-destruction d’états sahéliens fonçant vers le gouffre comme des canards sans tête.

          2) « Il peut vous tenir une conversation du matin au soir dans votre langue. Pas vous !!! »
          Ha ha ! L’argument des langues fait tellement « étudiant de 1e année » que moi-même je n’oserai jamais l’utiliser à mon avantage. Donc, je ne prendrai guère la peine de vous chamailler sur ce point-là. Mais bon, vous avez osé ; « ose, Joséphine », comme disait un afro-descendant de chez nous (Alain Bashung). Langues ou pas, je m’insurge contre les dérives violentes dont de malheureux burkinabè risquent de souffrir plus que moi.

          3) « Ceux qui ont bâti les pyramides, inventés les mathématiques et diverses sciences et disciplines dont certains prestidigitateurs s’attribuent la paternité avec une mauvaise foi sans égale »

          Ha ha ! Une petite louche de ce « Cheickantadiopisme » qui amuse tant les scientifiques égyptiens, généticiens ou égyptologues. Vous savez, les Égyptiens sont des gens très fins qui ont pour spécialité la « nokta », la flèche humoristique qui ridiculise mortellement. Les tentatives de s’approprier leur glorieux passé au profit d’un fumeux Zaïre ou d’une improbable Scandinavie déchaînent chez mes cousins égyptiens de belles rafales de fines « noktats » qui pulvérisent les annexeurs ; chez eux, on ne raisonne pas en terme de couleur de peau, ils laissent ça aux ridicules racialistes nord-américains. Pour eux, l’Égypte antique fait partie de la civilisation du Levant méditerranéen, comme l’étaient les civilisations mésopotamiennes, perse, hellénistiques, chrétiennes orientales puis arabo-musulmanes, c’est tout simple. Il n’y a qu’un petit bras de mer entre Alexandrie, la Crète, l’Anatolie et la Grèce, le monde berbère était entremêlé à l’Égypte (on mange du couscous à Siwa), et la Syrie-Palestine-Liban fut une un temps une voisine vassale accessible à pied à l’est. À la fin de l’antiquité, l’Égypte faisait partie du monde byzantin-hellénistique et chrétien, depuis elle est un des plus grands pôles arabo-musulmans. L’Égypte a toujours eu des relations avec Soudan et Éthiopie, mais ce n’était ni exclusif ni dominant. Donc « annexer » l’Égypte à l’Afrique « noire » en oubliant ses 90% ou 95% proche-orientaux est, tout simplement, un abus que rejettent les Égyptiens, une manipulation frauduleuse de l’histoire antique. L’Égypte est, tout simplement, une partie africaine dominante du Levant méditerranéen, un des pôles les plus importants du Proche-Orient, et cela depuis 5000 ans et plus. Je vous rappelle qu’Assouan est à 2000km du Congo-Kinshasa, et c’était un trajet presque impossible il y a 2 siècles, alors que passer d’Égypte en Crète ou à Chypre, c’est 300km en mer, facile dans l’Antiquité. De la même façon, le Maroc est depuis mille ans un acteur important de l’Afrique de l’Ouest et il fut AUSSI un acteur important de l’Europe du sud ; mais annexer le Maroc au Golfe de Guinée est tout aussi ridicule que de faire du Maroc un pays scandinave au prétexte qu’il y a beaucoup de blonds aux yeux clairs à Taza et dans le Rif. « Guinée-Gnawa » signifie noir dans une langue amazighe du Maroc. La musique Gnawa est une des musiques marocaines venues du monde « noir ».
          Vous savez, j’ai connu des Thaïlandais plus sombres de peau que les pygmées de la forêt congolaise. Qui oserait « voler » la civilisation thaïe l’annexant au Congo-Brazzaville ? Donc, les raisonnement historiques pervers basés sur la couleur de peau, je les laisse allègrement aux sectes « antadiopistes » plus ou moins racialistes…

          Bien à vous !
          Renault HÉLIE

          Répondre à ce message

          • Le 10 décembre 2022 à 02:07, par Gwandba En réponse à : Burkina Faso : RFI suspendue jusqu’à nouvel ordre

            @Renault HÉLIE

            "Cher Gwandba.
            Il m’avait semblé qu’on peut avec vous maintenir un dialogue d’une certaine qualité
            Donc, pour vous, j’aime à construire des réponses structurées."

            Maître Corbeau, sur un arbre perché,
            Tenait en son bec un fromage.
            Maître Renard, par l’odeur alléché,
            Lui tint à peu près ce langage :
            Et bonjour, Monsieur du Corbeau,
            Que vous êtes joli ! que vous me semblez beau !
            Sans mentir, si votre ramage
            Se rapporte à votre plumage,
            Vous êtes le Phénix des hôtes de ces bois.
            À ces mots le Corbeau ne se sent pas de joie,
            Et pour montrer sa belle voix,
            Il ouvre un large bec, laisse tomber sa proie.
            Le Renard s’en saisit, et dit : Mon bon Monsieur,
            Apprenez que tout flatteur
            Vit aux dépens de celui qui l’écoute.

            Je suis ravis que vous ayez vécu des expériences qui vous plaisent avec au bout une confortable retraite qui vous comble.

            Quant à vos souvenirs, je vous les laisse volontiers. ne me demandez pas pourquoi !!

            Question : Pourquoi alors s’acharner pour que les états africains, avant même de consolider quoi que ce soit, ouvres les marchés à des prédateurs d’autres contées sans foi ni loi quand il s’agit d’Afrique ???

            Dommage que les vrombissements d’avions et autres appareils permettant les fuites rapides vous ramènes à votre réalité loin de la paisible et profonde Afrique à la froideur demeure de la grisaille des moulins, des forêts fantomatiques et des châteaux enveloppés d’histoire de voles et de viols digne de films d’horreurs.

            Quoi de plus normal qu’à même à l’approche des 80 ballets, on a toujours les yeux rivés vers ce paradis perdus lorsque ses habitant manifeste ses désirent de parler d’eux-même et se projeter vers ce qu’ils auront choisit. ce que vous nommez naïvement et comme pour donnez bonne conscience, "indépendance"
            dites-moi. Votre France est dépendante ou indépendante ??

            Décidément je ne manque pas de compliments de votre part.
            Ma trouvaille du poisson dans l’aquarium est en réalité la clé de la cellule dans les mains d’un gardiens de prison vous ouvrant définitivement les portes pour une liberté pure et vraie.

            Mais comme cet oiseau né en cage ne connait que la cage, et trouve "vache" qu’on lui propose la liberté, il fait un quelques mètres et revient dans la cage souhaitant de tout son coeur que la porte se referme pour que tout lui redevient normal.

            On dit en Afrique que si tu veux quantifier la profondeur d’une personne, montre lui du bout des doigts, un crocodile à côté d’un tronc d’arbre dans l’eau et observe ce qu’elle regarde.
            Si c’est le crocodile il comprend. Mais si c’est le tronc d’arbre, ou tu recommence ou tu comprend qu’il n’y a plus grand chose à faire pour elle.

            Quant à votre réponse à Saksida, je ne suis pas son avocat mais la condescendance et le mépris de vos arguments si s’en est, me sidère. Disposez le nombre 96, vous du côté du 6 et du côté du 9. Que voyez vous chacun ???

            Plus tard avec des arguments vous pouvez arriver à une entente qui ferait que vous n’auriez pas et lui non plus.

            "Moi, je me réjouis d’avance qu’enfin moins d’argent ne soit détourné de NOTRE recherche scientifique pour financer des politiques d’auto-destruction d’états sahéliens fonçant vers le gouffre comme des canards sans tête."

            Bon bah... il est temps que vous rendiez les réserves taux de changes des états d’Afrique. Comme vous êtes solide. Sachant que sans ces réserves africaines à la banque de France, la Roumanie octroierait des crédits à la France.

            "« ose, Joséphine », comme disait un afro-descendant de chez nous (Alain Bashung)."
            La nuit ment aussi en prenant des trains à travers des pénéplaines.

            Dans l’aquarium, le poisson rouge continu de croire que l’infini est ce qu’il perçoit.
            Parlons-en. A combien s’élève la pension d’un haut cadre. Celui qui n’a pas besoin de racler les fond de marmites africaines ??
            Ensuite on voir si vous voulez pour ceux qui sont pendus aux mamelles de l’Afrique.
            Tout finit par se savoir. J’ai ma petite idée mais ayant un éducation à l’africaine, je n’humilie pas les vieillards d’où qu’ils viennent.

            Que vous vous faites des soucis pour l’avenir du burkinabé alors que la France est au bord du gouffre, rien à dire. Vous êtes seul à savoir pourquoi donnez-vous tant de mal pour laisser penser que tout va bien chez vous.

            Répondre à ce message

  • Le 4 décembre 2022 à 12:52, par L’oeil du citoyen En réponse à : Burkina Faso : RFI suspendue jusqu’à nouvel ordre

    RFI est plus victime de sa nationalité que de ses erreurs.

    Répondre à ce message

    • Le 5 décembre 2022 à 08:17, par verite no1 En réponse à : Burkina Faso : RFI suspendue jusqu’à nouvel ordre

      @Oeil du citoyen, vous oubliez que c’est en Afrique plus particulierement au Burkina que RFI agit ainsi !!!!! Et puis, on dirait que vous voulez allez vers le raci.....!!!!!! Stop it !!!!!!

      Répondre à ce message

      • Le 6 décembre 2022 à 09:58, par kwiliga En réponse à : Burkina Faso : RFI suspendue jusqu’à nouvel ordre

        Bonjour verite no1
        Vous écrivez : "c’est en Afrique plus particulierement au Burkina que RFI agit ainsi"
        Hum, peut-être, mais pas sur quand même, il ne faudrait pas que l’on se prenne pour le centre de l’univers.
        "RFI est diffusée mondialement en français et en 15 autres langues*, via 156 relais FM, en ondes moyennes, en ondes courtes, sur une trentaine de satellites à destination des cinq continents, sur Internet et applications connectées, et compte plus de 1400 radios partenaires qui reprennent ses programmes.
        (* français, anglais, khmer, chinois simplifié, chinois traditionnel, espagnol, haoussa, mandingue, fulfulde, kiswahili, persan, Portugais, brésilien, roumain, russe, vietnamien )
        La radio mondiale réunit chaque semaine 40,8 millions d’auditeurs (mesurés dans 33 pays sur les plus de 150 où elle est distribuée) et ses environnements numériques enregistrent 16,4 millions de visites chaque mois (moyenne 2018) ainsi que 21,5 millions d’abonnés sur Facebook et Twitter (décembre 2018)."

        Avec tout ça, il doit y avoir tout un tas d’endroits dans le monde où ils sont mécontents de certaines diffusions de RFI, sans se sentir obligés pour autant de les censurer.
        Plutôt que de lutter contre nos propres insuffisances, on préfère les masquer.
        Honni soit qui Mali pense.

        Répondre à ce message

  • Le 4 décembre 2022 à 21:52, par Warba En réponse à : Burkina Faso : RFI suspendue jusqu’à nouvel ordre

    Ne riez pas trop car après RFI les médias locaux risquent les même sanctions qui nous semble pas trop justifiées.mr de Omega,de BF1,savane FM,....preparez vous car pour vous peut arriver.le gouvernement a ignoré le CSC qui a une mission d’interpellation, d’avertissement et de sanction.En vérité ce n’est pas au PM de couper ou suspendre un signal radio ou télé mais cela revient au CSC qui constate l’infraction,rencontre le fautif avant de prendre une sanction.si RFI saisi la justice burkinabè,le PM sera condamné et ce sera une honte pour nous.je vous garantit que si la mesure n’est pas levée d’ici une semaine la justice va s’en mêler.restons dans le droit même si les autres ont fautes tout en renforçant nos capacités dans tous les domaines

    Répondre à ce message

  • Le 5 décembre 2022 à 08:26, par verite no1 En réponse à : Burkina Faso : RFI suspendue jusqu’à nouvel ordre

    Salut les amis !!!!!!
    Celui qui n’est pas content de la decision, peut prendre sa pancarte et aller manifester a la place de la NATION !!!!! N’oubliez surtout pas de calculer la distance entre la place de la nation et chez le chef !!!!!! Very important !!!!!!

    Répondre à ce message

  • Le 5 décembre 2022 à 08:30, par One punch burkinbilaman En réponse à : Burkina Faso : RFI suspendue jusqu’à nouvel ordre

    A tous ceux qui sont payés ou non pour dénigrer la france sur les réseaux sociaux, au gouvernement de transition, sachez que faire des calculs à gains populistes ou économiques rapides à court terme ne nous amènera nulle part sur le long terme. Ce n’est pas la france le problème encore moins RFI. Et ce n’est pas le faire de payer des mercenaires russes la solution. Y a pas de problème de souveraineté ou d’ennemis extérieurs. La solution est dans une volonté de fer de combattre le terrorisme, dans une transparence et une intégrité total. Toutes les autres formes de manigances font partie de ce qui a contribué à nous faire perdre 40% du territoire. prions dans tous les cas pour que les débuts de résultats du gouvernement de transition se consolident et que nous retournions à la démocratie.

    Répondre à ce message

    • Le 10 décembre 2022 à 00:57, par Gwandba En réponse à : Burkina Faso : RFI suspendue jusqu’à nouvel ordre

      @One punch burkinbilaman

      "Y a pas de problème de souveraineté ou d’ennemis extérieurs. La solution est dans une volonté de fer de combattre le terrorisme, dans une transparence et une intégrité total."

      Ah.. ouais.. bravo !! j’applodie des deux mais. Que-est-ce qu’on tous cons ??? On y avait pas penser depuis.

      Maintenant comment fait-t-on concrètement pour combattre le terrorisme ???

      Exemple pour comprendre votre raisonnement :
      vous êtes dans zodiac sur la mer qui coule car un trou laisse passer l’eau. Faut-t-il trouver tout de suite le trou et voir comment le boucher pour que ça aille mieux et éviter la noyade ou il faut malgré tout continuer parce que vous avez une volonté de fer et une transparence totale sur votre objectif qui est d’atteindre les rives ???

      Répondre à ce message

  • Le 5 décembre 2022 à 12:42, par Passakziri En réponse à : Burkina Faso : RFI suspendue jusqu’à nouvel ordre

    Une décision inutile et sans effet puisque ceux qui le voudront continueront à écouter ou à lire RFI sur le net . Et moi qui n ecoutais pas RFI , je me retrouve à m intéresser à ce qu ils ont bien pu dire. Vraiment le capitaine Traoré doit arrêter de divertir et s attaquer aux vrais problèmes !

    Passakziri

    Répondre à ce message

    • Le 9 décembre 2022 à 18:46, par Gwandba En réponse à : Burkina Faso : RFI suspendue jusqu’à nouvel ordre

      @Passakziri
      Que proposez à la place de la suspension de cette radio corrompue, dont personne n’écoute en Europe et surtout en France où elle subventionnée à coups de sommes énorme pour continuer l’abrutissement des africains du continent ???
      Voulons attendre encore pour ensuite dire avec virulence et énergie que nos gouvernants n’ont pas fait ce qui va bien pour qu’on avance d’un centimètre ???
      A un moment il faut savoir que l’on veut. Ou c’est d’être des bons toutous ou nous assumés honnêtement et dignement sans chercher à plaire à qui que ce soit. Même aux retraités français sur ce forum.

      Répondre à ce message

  • Le 5 décembre 2022 à 12:52, par Article 37 En réponse à : Burkina Faso : RFI suspendue jusqu’à nouvel ordre

    Je suis au Burkina et je n’écoute pas RFI. Sa suspension ne me fait ni chaud ni froid. J’ai simplement demandé à ce que le Burkina respecte ses propres textes ; Il va falloir dissoudre rapidement le CSC, qui devient une boite qui ne sert à rien. L’argent de cette institution peut servir à équiper en partie les VDP.
    Il va falloir montre que le pays est gouverné. Des activistes qui menaces ouvertement des citoyens sans être inquiétés ?
    On verra dans un mois si la suspension de RFI a permis le retour des PDI.
    Personne ne se pose la question combien vont couter 50 000 VDP à 60 000 F par mois. ça fait 3 milliards soit 36 milliard par an. Il faudra aussi les équiper. D’où viendra la ressource ?
    J’attends du présent gouvernement de vrais problématiques plutôt que des décisions pour contenter les activistes illégaux de la place de la nation. Il faudra penser à les enrôler comme VDP dans le cadre d’un enrôlement complémentaire.

    Répondre à ce message

  • Le 5 décembre 2022 à 16:18, par Article 37 En réponse à : Burkina Faso : RFI suspendue jusqu’à nouvel ordre

    Je pense que le parquet a entendu l’appel des loyalistes. Une arrestation a échoué, mais je pense que ce sera la belle occasion d’interpeler toutes ces personnes qui feront obstruction à notre police judiciaire.
    Sur une vidéo les activistes appellent les burkinabè de sortir les soutenir. Une organisation de la société civile non reconnus par l’autorité qui a plus de droit que les OSC reconnues. Pardon, nous ne voulons pas de cet incivisme au Burkina.
    Demain matin nous sauront si la nuit a porté conseil et si la personne recherchée s’est rendue. Ces arrestations sont très attendues et il faudra prendre toutes les mesures pour protéger Newton H. BARRY.

    En attendant, l’échangeur du nord ne peut être une centre de rassemblement d’activistes.

    Le pouvoir à l’épreuve de la rue.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Nayala : Toma dans l’obscurité depuis près de trois semaines
Burkina : Quatre nouveaux officiers des forces armées nationales nommés à des postes de responsabilité
Burkina Faso : Une conférence publique pour discuter des enjeux et défis de l’enregistrement des décès
Amicale des femmes de la Sitarail : Une journée pour faire découvrir le métier de cheminot aux enfants des travailleurs
Administration du travail : Le Burkina accueille la 44e session du Centre régional africain d’administration du travail
High-tech : Abstergo Store à la conquête du marché burkinabè
Ouagadougou : Un dépôt de matériels explosifs et de produits médicaux prohibés découvert au quartier Larlé
Burkina Faso : « En 2020 il y a eu près de 1132 cas de cancer du col de l’utérus avec près de 839 cas de décès liés à cette maladie », Pr Aboubacar Bambara.
Santé et pollution de l’air au Burkina Faso : Des experts se penchent sur un plan d’action
Burkina : Les restes mortuaires de Thomas Sankara seront inhumés au Mémorial Thomas Sankara courant février 2023
Burkina Faso : Des civils non armés auraient été tués par des FDS, selon le Collectif contre l’impunité et la stigmatisation des communautés
Burkina : Le PNUD offre 14 véhicules et trois motos au ministère de la Justice
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés