Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «La foule croit qu’elle sait et comprend tout ; et plus elle est sotte, plus ses horizons lui semblent vastes.» Anton Tchekhow écrivain russe

Dano : L’ONEA lance les travaux de construction d’une station de traitement de boues de vidange

Accueil > Actualités > Société • Lefaso.net • jeudi 1er décembre 2022 à 09h00min
Dano : L’ONEA lance les travaux de construction d’une station de traitement de boues de vidange

L’Office national de l’eau et de l’assainissement (ONEA) a procédé le mercredi 30 novembre 2022 à Dano (province du Ioba, région du Sud-ouest) à la pose de la première pierre pour la construction d’une station de traitement des boues de vidange. Une cérémonie qui a connu la présence des responsables du projet, des notabilités coutumières et des autorités communales.

L’assainissement est un défi majeur pour bon nombre de communes. Et pour y parvenir, la commune de Dano a fait un plaidoyer auprès de l’ONEA, nous confie le président de la délégation spécial de Dano, Denis Zanré. « Notre commune a bénéficié de la part de la KFW, de l’ONEA, et du PEA/ GIZ, un financement pour la réalisation de plusieurs latrines. Nous avions mené une réflexion sur la gestion de ces boues parce que les populations les vidangeaient et les déversaient dans la nature à l’état frais. Ce qui n’est pas sans conséquences pour la santé de ces mêmes populations avec des maladies d’origine fécale et d’origine hydrique », a-t-il fait savoir.

D’un coût global d’environ 247 millions de FCFA, le projet de réalisation de la station de traitement des boues de vidange dans la commune de Dano a pour objectif principal la protection de la santé publique et de l’environnement. Pour le directeur général de la nationale de l’eau et de l’assainissement, Gilbert Bassolé, « cette station est le fruit d’un partenariat entre l’ONEA ; le PEA/ GIZ et la commune de Dano. Chacun a apporté sa contribution inestimable pour la réalisation de cet ouvrage ».

Il n’a pas manqué de faire un appel à l’endroit de la population : « nous devons tous prendre conscience qu’un cadre de vie sain passe par une latrine ou d’autres équipements comme les puisards et autres au sein des domiciles. Ce qui constitue le premier maillon de la chaîne de l’assainissement. Cette station vient ensuite pour la collecte et la valorisation au mieux de ces boues ».

Pour la responsable du projet, Juliette Sanou, « le traitement de ces boues de vidanges se fera en deux phases : le séchage et le compostage. Les résultats du compostage profiteront à la population, en ce sens qu’on obtiendra des fertilisants pour les champs ou du biogaz pour produire de l’électricité ».

Ce projet est d’une importance capitale pour la commune et ses environnants, rappelle le président de la délégation spécial de Dano M. Zanré. Il rassure : « pour une gestion efficace du centre, la sensibilisation doit se poursuivre pour la construction de latrines, leur entretien, le transport hygiénique de ces boues vers le centre de traitement ».

Le haut-commissaire de la province du Ioba, Bernadette Adenyo /Sermé, qui a présidé cette cérémonie, estime que ce centre servira au-delà de la commune de Dano. [ Cliquez ici pour lire l’intégralité ]

Boubacar TARNAGDA

Vos commentaires

  • Le 1er décembre 2022 à 15:18, par KONGOUSSI En réponse à : Dano : L’ONEA lance les travaux de construction d’une station de traitement de boues de vidange

    Je lance un appel aux autorite competent de voir le cas de ONEA KONGOUSSI car rien ne vas ....Partout dans la ville il ya des fuite d eau et rien ne reparerrez . en plus de cela si tu demande une installation cest comme tu na pas le droit . ..moi personnellement jai demander une installation dans le quartier lioudougou plus de 9 mois de nos jours jamais on ne parle pas de moi jai meme les document a main.Je pense que personne a kongoussi ne dirais le constraire de ce que je parle a Kongoussi. Je suis desolee avec ce departement pourru

    Répondre à ce message

  • Le 1er décembre 2022 à 15:54, par BEN En réponse à : Dano : L’ONEA lance les travaux de construction d’une station de traitement de boues de vidange

    Bonjour
    J’en profite de cet article pour tirer la sonnette d’alarme sur ONEA Ouaga
    Cela fait plusieurs mois que j’ai payé mon abonnement d’eau, et jusqu’à présent je n’ai pas encore eu mon installation, les agents sur le terrains disent qu’ils manquent de matériels pour l’installation. et pourtant ils arrivent à trouver du matériel pour installer pour ceux qui donnent les dessous de la table
    Ce qui est déplorable il n’y a aucune ligne téléphonique de l’ONEA qui marche, j’ai essayer de joindre la direction mainte fois, mais le téléphone sonne personne ne décroche.
    Car c’est une catastrophe sur le terrain, les citoyens souffrent pour avoir accès à l’eau, malgré le paiement de leur abonnement les agents sur le terrain demandent des pourboires exorbitants plus cher que l’abonnement soit disant qu’ils manquent de matériels pour faire monter les enchères. Je demande au chef d’agence de l’ONEA plus précisément au 1200 logement de prendre les affaires en main pour soulager la souffrance de la population prise en otage après avoir payer notre abonnement légalement à l’ONEA les agents se permettent d’encaisser un montant plus chers que l’abonnement l’égale.
    IL faut que ce calvaire cesse pour nous sauver, je pense que l’eau est une denrée qu’on ne doit pas chercher à s’enrichir au dos des citoyens qui n’arrive pas déjà à joindre les deux bouts, face aux agents qui sont payé avec l’argent du contribuable.
    s’il vous plait laisser passer mon message pour sauver des citoyens en détresse à Ouaga pour faute d’installation d ’eau potable, l’eau fait partie des besoins primordial

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Nayala : Toma dans l’obscurité depuis près de trois semaines
Burkina : Quatre nouveaux officiers des forces armées nationales nommés à des postes de responsabilité
Burkina Faso : Une conférence publique pour discuter des enjeux et défis de l’enregistrement des décès
Amicale des femmes de la Sitarail : Une journée pour faire découvrir le métier de cheminot aux enfants des travailleurs
Administration du travail : Le Burkina accueille la 44e session du Centre régional africain d’administration du travail
High-tech : Abstergo Store à la conquête du marché burkinabè
Ouagadougou : Un dépôt de matériels explosifs et de produits médicaux prohibés découvert au quartier Larlé
Burkina Faso : « En 2020 il y a eu près de 1132 cas de cancer du col de l’utérus avec près de 839 cas de décès liés à cette maladie », Pr Aboubacar Bambara.
Santé et pollution de l’air au Burkina Faso : Des experts se penchent sur un plan d’action
Burkina : Les restes mortuaires de Thomas Sankara seront inhumés au Mémorial Thomas Sankara courant février 2023
Burkina Faso : Des civils non armés auraient été tués par des FDS, selon le Collectif contre l’impunité et la stigmatisation des communautés
Burkina : Le PNUD offre 14 véhicules et trois motos au ministère de la Justice
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés