Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Peu importe le succès, il s’agit d’être grand, non de le paraître.» Romain Rolland, Ecrivain

Journée de don de sang : Un acte de solidarité de « Faso immobilier et services » pour sauver des vies

Accueil > Actualités > Société • Lefaso.net • mardi 29 novembre 2022 à 14h15min
Journée de don de sang : Un acte de solidarité de « Faso immobilier et services » pour sauver des vies

L’entreprise Faso immobilier et services (FASIMMOB) a initié ce mardi 29 novembre 2022, une journée de don de sang. Une action de solidarité envers ceux qui sont en besoin de sang. Une centaine de poches de sang sont attendus à l’issue de cette journée qui est placée sous le thème : « Donner son sang : un acte de solidarité qui sauve des vies ».

Au Burkina Faso, le besoin de sang est estimé à 180 000 poches par an. Parce que l’Organisation mondiale de la santé (OMS) fixe un objectif de 1% de la population pour qu’une société ou un pays soit au-dessus du besoin. Ce pourcentage est loin d’être atteint et le besoin de sang se pose toujours avec acuité dans nos centres médicaux.

Le premier responsable de FASIMMOB a donné l’exemple en donnant son sang

Pour combler un tant soit peu le gap et témoigner sa solidarité à ceux qui sont dans le besoin, Faso immobilier et services (FASIMMOB) a initié ce mardi 29 novembre 2022, une journée de don de sang à son siège, sis à Ouaga 2000. Le don a été placé sous le thème : « Donner son sang : un acte de solidarité qui sauve des vies ». Et c’est le premier responsable de l’entreprise qui donne le ton. Après les procédures d’usage, l’administrateur général de la société immobilière, Jean Fidèle Tapsoba est jugé apte par les agents de santé à donner son sang. Après quelques minutes, sa poche est pleine. Une poche déjà de disponible.

Environ 150 personnes sont inscrites pour donner leur sang et sauver des vies. L’administrateur général de la société immobilière, Jean Fidèle Tapsoba, espère regrouper au moins 100 poches de sang pour le service de transfusion sanguine. Revenant sur les motifs qui l’ont poussé à initier une telle activité, M. Tapsoba a laissé entendre que cette activité a été pensée en signe de compassion pour les Burkinabè qui sont dans un besoin de sang, surtout en ces moments difficiles que traverse notre pays. « Nous souhaitons rendre pérenne cette activité. Au-delà de cela, nous espérons, à travers cette initiative, inspirer d’autres structures à emboîter nos pas. Que ceux-là qui donnent leur sang aujourd’hui, qu’on puisse les fidéliser afin qu’ils soient des donneurs permanents de sang », a-t-il espéré.

Abdoulaye Sondé a promis faire en sorte que ce don ne soit pas le dernier

Abdoulaye Sondé a décidé de participer pour la première fois à un don de sang. La raison de ce geste, a-t-il déclaré, c’est de sauver une vie avec sa poche de sang. Car, a-t-il dit, tout le monde peut être dans le besoin. « C’est la première fois que je participe à un don de sang. J’avais peur de me lancer mais comme le problème de sang se pose tous les jours, j’ai décidé de faire le pas. Je ferais en sorte que cela ne soit pas le dernier don », a-t-il promis.

Obissa Juste MIEN
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Journée mondiale des maladies tropicales négligées : « Le Burkina a enregistré 238 nouveaux cas de lèpre en 2022 dont huit enfants », Dr Ilboudo, dermatologue-vénérologue
Incendie à Sankar-Yaaré de Ouagadougou : Environ 70% des boutiques sont parties en fumée, selon le ministre du commerce Serge Poda
Arrondissement 6 de Ouagadougou : Des riverains révoltés suite à l’attribution d’une réserve administrative à une personne
Incendie à Sankar-Yaaré de Ouagadougou : Le syndicat national des commerçants soutient les sinistrés et les encourage à se ressaisir
Femmes et pratique des arts martiaux : Philippe Sawadogo explique des raisons des réticences
Humeur : M. le directeur général du Trésor public, il y a beaucoup d’argent à prendre dans la circulation !
BCB golf challenge 2023 : Salif Samaké et Justine Sanou sacrés meilleurs joueurs de la 2e édition
Construction de la Cour d’appel de Ouagadougou : Plus de six milliards de francs CFA mobilisés pour les travaux
Autosuffisance alimentaire au Burkina : La question de la maîtrise d’eau au centre d’une réflexion à Ouagadougou
Ouagadougou : Le marché Sankar-Yaaré ravagé par le feu, "des centaines de boutiques" parties en fumée
Transition au Burkina : « Notre soutien au capitaine Traoré ne se marchande pas », clament les Patriotes du Nord
Bobo-Dioulasso : Un meeting pour soutenir les autorités de la transition
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés