Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «La foule croit qu’elle sait et comprend tout ; et plus elle est sotte, plus ses horizons lui semblent vastes.» Anton Tchekhow écrivain russe

1re édition de la Journée du mutualiste du fisc : Don de vivre, communications et cross populaire au programme

Accueil > Actualités > Economie • Lefaso.net • vendredi 25 novembre 2022 à 15h56min
1re édition de la Journée du mutualiste du fisc : Don de vivre, communications et cross populaire au programme

La Mutuelle des travailleurs du fisc (MUTRAF) tient du 25 au 27 novembre 2022, la première édition de la Journée du mutualiste du fisc (JMF). L’édition est placée sous le thème : « Mutualité et promotion de la solidarité et du vivre-ensemble ». Des activités intellectuelles telles que des communications sur trois thématiques, et divertissantes sont au menu de cette première édition.

Après plusieurs reports, la première édition de la Journée du mutualiste du fisc (JMF) se tiendra finalement du 25 au 27 novembre 2022, sous le thème : « Mutualité et promotion de la solidarité et du vivre-ensemble ». Cet évènement est l’aboutissement d’un travail collectif entrepris depuis plusieurs semaines, à en croire le président du comité d’organisation, Etienne Soma. Tenir cette première édition sous ce thème n’est pas fortuit.

Les PDI des secteurs 42, 43 et 44 des arrondissements 4 et 10, ont reçu des vivres

En effet, ce choix est la conséquence d’une réalité, d’une expérience et d’un vécu à la MUTRAF. La cérémonie de lancement de ces journées a été suivie de don de vivres aux personnes déplacées internes du secteur 42, 43, 44 des arrondissements 4 et 10 de la ville de Ouagadougou. Les jours suivant verront la tenue d’un cross populaire et trois communications sur trois thématiques seront données. Une rue marchande figure également parmi les activités. M. Soma a invité l’ensemble des mutualistes à s’approprier ce chronogramme.

Le président du comité d’organisation, Etienne Soma, invite les mutualistes à s’approprier le chronogramme des JMF

D’après le président des JMF, Daouda Kirakoya, par ailleurs directeur général des impôts, de la naissance de la MUTRAF à sa croissance actuelle, en passant par sa période de léthargie, des acteurs de l’extérieur et de l’intérieur ont été d’un apport « incommensurable ». C’est pourquoi il a rendu un hommage à tous ces acteurs et a sollicité leur accompagnement. Il a aussi invité les mutualistes du fisc à poursuivre leur œuvre d’édification d’une MUTRAF qui fonctionne à plein régime.

Daouda Kirakoya, directeur général des Impôts a été élevé au rang de président d’honneur de la MUTRAF

Le président du conseil d’administration de la MUTRAF, Arsène Métior Somda a exprimé sa satisfaction pour les acquis de la MUTRAF mais également pour ses grandes ambitions, en tant que gardien de la légitimité et de la crédibilité de la structure.

Le PCA, Arsène Métior Somda a exprimé sa satisfaction pour les acquis de la MUTRAF

De la synergie d’action

A cet jour, a-t-il énuméré, la MUTRAF fournit à ses adhérents plusieurs prestations au nombre desquelles des consultations médicales générales et spécialisées, des examens biomédicaux, des médicaments, un service de lunetterie, une assistance aux évacuations sanitaires et aux accouchements, etc. Selon ses dires, la MUTRAF ambitionne d’être un véritable outil d’aide. Elle élargit sa vision en travaillant sur des projets importants comme la finalisation et la mise en œuvre d’un manuel de procédures, etc. Un hommage a été rendu au directeur général des impôts, Daouda Kirakoya, qui a beaucoup contribué au développement de la MUTRAF. Il a été élevé au rang de président d’honneur de la mutuelle.

Sié Christophe Palenfo, directeur de cabinet du ministre en charge de l’économie, représentant le ministre, est revenu sur le thème de cette édition. En effet, pour lui, ce thème ne pouvait être plus pertinent au regard du contexte national qui engage à explorer tous les ressorts de solidarité. Dans le même sens, M. Palenfo a plaidé pour une mutualisation des efforts. « La présence à vos côtés de représentants des autres mutuelles de notre ministère constitue pour moi une belle illustration de la fraternité agissante », a-t-il analysé. Ainsi, il a appelé à une synergie d’actions qui permettra de réaliser des activités d’envergure.

Le parrain des JMF, Sié Christophe Palenfo, a appelé à une synergie d’action entre les mutuelles qui permettra de réaliser des activités d’envergure.

La mutuelle bénéfique à l’ensemble des Burkinabè

Le patron de la première édition des JMF est le ministre d’Etat, ministre de la fonction publique, Bassolma Bazié. Son discours a été lu par le directeur de la Caisse national d’assurance maladie universelle (CNAMU), Smaila Gamsoré. L’activité est en son sens salutaire parce qu’elle s’inscrit dans le cadre global de la mise en œuvre de la stratégie de développement des mutuelles sociales adoptée par son département.

Le patron des JMF, Samaila Gamsoré a indiqué qu’au-delà de la famille des fiscalistes, la mutuelle est bénéfique à l’ensemble des Burkinabè.

A l’écouter, au-delà de la famille des fiscalistes, la mutuelle est bénéfique à l’ensemble des Burkinabè. Il a invité les autres corps de métier à emboiter les pas de la MUTRAF. Il a aussi invité l’ensemble des mutuelles du même département à trouver des pistes de collaboration en vue d’élever la portabilité des autres mutuelles. « L’importance de la mutualité est évidente. En tant que branche de la sécurité sociale, l’organisation des travailleurs en mutuelles professionnelles a un impact certain sur les conditions de travail et l’amélioration de la qualité de vie des bénéficiaires », a-t-il déclaré. Il a clos ses propos en félicitant la MUTRAF au nom du gouvernement pour son exemplarité et l’encourage à tenir bon et à persévérer malgré le contexte national particulièrement éprouvant.

Obissa Juste MIEN
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Banques et finances : Coris bank international et Coris meso finances reçoivent des lettres de félicitations de la direction générale des impôts
Civisme fiscal au Burkina : Les députés et le personnel de l’Assemblée législative de transition donnent l’exemple
Situation économique : Le Burkina Faso enregistre une baisse de croissance de 4,2% en 2022
Ministère en charge du commerce : Hamadou Paré dirige désormais la Direction de la communication et des relations presse
Perception de l’intégrité dans l’administration douanière : Un sondage révèle une appréciation positive des mesures prises pour lutter contre la corruption
Burkina : Ecobank booste l’entrepreneuriat féminin par son programme « Ellever »
Perturbations dans la distribution du super 91 : Le ministre du commerce revient sur les causes profondes
Fiscalité au Burkina : Les innovations et modifications de la loi de finances gestion 2023 expliquées aux acteurs de l’économie
Perception de l’intégrité dans l’administration douanière : Un sondage bientôt lancé
Processus budgétaire au Burkina Faso : La transformation digitale au cœur des journées de réflexion de la direction générale du budget
Financement des collectivités territoriales en Afrique de l’Ouest : Vers la validation d’une étude sur le calcul du taux de transferts
Indice harmonisé des prix à la consommation : Le Burkina Faso enregistre une baisse de 1,4% en novembre 2022
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés