Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Toucher le fond est une victoire pour celui qui s’en sort.» Smarty

Lutte contre l’insécurité au Burkina : 50 000 VDP recherchés, plus de 90 000 inscrits

Accueil > Actualités > DOSSIERS > Attaques terroristes • LEFASO.NET • jeudi 24 novembre 2022 à 21h01min
Lutte contre l’insécurité au Burkina :  50 000 VDP recherchés, plus de 90 000 inscrits

Selon un communiqué du Commandant de la Brigade de Veille et de Défense Patriotique ( BVDP ), sur des besoins estimés à 50 000 VDP, on enregistre plus de 90 000 inscrits.

La BVDP se félicite de cette grande mobilisation des populations , et les remercie pour leur engagement au service de la mère patrie.

Le commandant de la BVDP rappelle que conformément au statut du VDP , tous les inscrits ne peuvent pas pour le moment être retenus, et la BVDP invite tous ceux qui sont dans une situation d’irrégularité à se conformer, s’ils maintiennent leur décision de servir comme VDP.

Aussi, les candidats qui seront retenus devront compléter leurs dossiers le cas échéant. Un communiqué viendra donner plus de détails sur la formation initiale des VDP retenus.

Lefaso.net

Vos commentaires

  • Le 24 novembre à 21:08, par Vérité indiscutable En réponse à : Lutte contre l’insécurité au Burkina : 50.000 VDP recherchés, plus de 90.000 inscrits

    Félicitations, braves fils du pays des hommes intègres !
    Et qui vous a dit que les burkinabè ne sont pas prêts pour défendre leur Patrie ? Encore une fois, que les organisations régionales et internationales comprennent que nous avons besoin de matériel et de soutien financier. Nous n’avons pas besoin de soldats étrangers chez nous pour sécuriser le pays.
    La Patrie ou la Mort, nous Vaincrons !

    Répondre à ce message

  • Le 24 novembre à 21:46, par Bigbale En réponse à : Lutte contre l’insécurité au Burkina : 50 000 VDP recherchés, plus de 90 000 inscrits

    A mon avis, bien qu’on ait pas pour le moment un profil des candidats inscrits notamment les paramètres sur l’âge et l’aptitude physique, c’est unnsignal fort que les Burkinabe envoie au monde entier. Entendant de savoir de quel type de materiel et d’armes seront mis à dispositon pour les VDP, je dirai la fameuse formule "LA PATRIE OU LA MORT" qui se concrétise, 35 ans après la guerre de Noël en 1985. Une raison de plus pour dire que le Burkina veut bien la collaboration avec les autres nations dans la lutte contre le terrorisme mais n’a pas forcément besoin.de troupes étrangères sur son sol. Ceux qui ne seront pas retenus devront travailler dans le renseignement local et national. Bravo aux Burkina pour avoir repondu à l’appel de la Mère Patrie !

    Répondre à ce message

  • Le 24 novembre à 22:37, par Mang Biiga En réponse à : Lutte contre l’insécurité au Burkina : 50 000 VDP recherchés, plus de 90 000 inscrits

    J’aime le Burkina Faso. Nous allons prendre notre destin en main. Formation, armement, et on libère la patrie. En suite on prend notre indépendance. La vraie INDÉPENDANCE. La patrie ou la mort nous vaincrons !

    Répondre à ce message

  • Le 25 novembre à 06:59, par Papa En réponse à : Lutte contre l’insécurité au Burkina : 50 000 VDP recherchés, plus de 90 000 inscrits

    Comme le camarade président disait que tout est urgent, il faut vraiment que le commandant de brigade de veil aille vite sur là sélection des candidats et la formation ainsi que la dotation des armes et que tous ces éléments cités aillent vite même très vite. Plus on traine plus les gens continuent de mourir. Bravo a tous ces patriotes engagés pour la défense de la patrie.

    Répondre à ce message

  • Le 25 novembre à 07:07, par KESINO En réponse à : Lutte contre l’insécurité au Burkina : 50 000 VDP recherchés, plus de 90 000 inscrits

    Bravo à la mobilisation. Et nous autres de la diaspora qui n’avons pas la change de nous enrôler, tenons nous prêt pour contribuer financièrement, matériellement car c’est de notre survie, celle de notre patrie qu’il s’agit. Aussi, le gouvernement du Faso se doit de diligenter la mise en oeuvre des structures pour la mobilisation de la diaspora autour de cet objectif commun. la patrie ou la mort, nous vaincrons

    Répondre à ce message

  • Le 25 novembre à 07:24, par RV En réponse à : Lutte contre l’insécurité au Burkina : 50 000 VDP recherchés, plus de 90 000 inscrits

    Bravo pour la disponibilité et la vie à donner pour le pays. Bon courage à toutes et à tous ! Vivement la Paix au Burkina Faso !

    Répondre à ce message

  • Le 25 novembre à 08:00, par boss En réponse à : Lutte contre l’insécurité au Burkina : 50 000 VDP recherchés, plus de 90 000 inscrits

    Les burkinabés ont toujours été volontaires et ont toujours voulus soutenir. C’est parce-que les choses étaient louches et bizarre que les gens se méfiaient. Si ce pouvoir est et reste dans la franchise et pour le bien du pays, pas d’un groupuscule, le soutien populaire sera toujours là.

    Répondre à ce message

  • Le 25 novembre à 08:21, par porto En réponse à : Lutte contre l’insécurité au Burkina : 50 000 VDP recherchés, plus de 90 000 inscrits

    LE PROBLEME C’EST COMBIEN DE PLAISATINS SONT ALLES S’ENROLES JUSTE POUR AMUSER LA GALERIE OU SE FAIRE INTERESSANT AU QUARTIER OU DEVANT LA PETITE COPINE ?

    Répondre à ce message

    • Le 25 novembre à 11:23, par kwiliga En réponse à : Lutte contre l’insécurité au Burkina : 50 000 VDP recherchés, plus de 90 000 inscrits

      Bonjour Porto,
      Ho, vous gâchez cette belle ambiance de frappage de torses patriotiques.
      Bon, allez, moi aussi, donc, de rappeler que :
      - "Le recrutement du Volontaire pour la défense de la Patrie se fait au niveau de son village ou de son secteur de résidence sur la base du volontariat, subordonné à l’approbation des populations locales, en assemblée générale."
      - "Le Volontaire pour la défense de la Patrie est appelé à servir en tout temps et est tenu de résider dans son village ou secteur"
      Il semblerait donc essentiel, plutôt que de nous "flatter" avec ses 90.000 inscrits de nous instruire de leur localisation. Si pour exemple nous en avons 20.000 à Ouaga 10.000 à Bobo et 5.000 à Koudougou, on pourra toujours se demander à quoi ils vont bien pouvoir servir.
      Par contre, force est de déplorer que quand je lis : "Recrutement de VDP : A Dori, l’engouement n’est pas au rendez-vous" ou "dans la commune de Falagountou, à la date du 16 novembre, il y avait 54 inscrits. A la même date, la commune de Seytenga enregistrait 19 noms sur la liste" et encore : "A Dori, le réceptionniste des dossiers se tourne les pouces. « Les gens ne viennent pas s’inscrire. Je ne sais pas pourquoi, mais ce n’est pas simple », affirme-t-il. Selon ses dires, à la date du 16 novembre, il avait sur sa liste seize inscrits dont deux femmes." Source Le faso.net 19.11.2022, on est en droit de s’interroger, voire de s’inquiéter.
      D’autre part :
      - "L’exercice du droit syndical ou l’appartenance aux organes dirigeants d’un parti ou regroupement de partis politiques ou d’une association à caractère politique sont interdits au Volontaire pour la défense de la Patrie.Toute personne désirant s’engager comme volontaire pour la défense de la patrie et appartenant à un organe dirigeant quelconque d’une organisation à caractère politique ou syndical est tenue de démissionner dudit organe avant son incorporation"
      Et là aussi, combien d’entre eux, ministres, hommes politiques, représentants d’OSC,,.. sont venus frimer, presse à l’appui, dans les bureaux de recrutement des grandes villes, alors qu’ils étaient "hors la loi" ?
      Et non, chers patriotes, le vrai combat n’est pas à Ouaga, face à la presse, ni même devant les représentations consulaires, le vrai combat se mène au nord, à l’est, à l’ouest, en fait, partout ou vous refusez d’aller.
      S’il vous plait, publiez les chiffres du recrutement par localités, sinon, le doute persistera.

      Répondre à ce message

  • Le 25 novembre à 08:52, par sanksone En réponse à : Lutte contre l’insécurité au Burkina : 50 000 VDP recherchés, plus de 90 000 inscrits

    Je suis très fier de ma patrie, vive le BURKINA FASO, ensemble nous ferons du pays un havre de paix en boutant hors de notre contrée, ces extrémistes radicaux et tous ces politiciens véreux qui ne pensent qu’à leur panse.
    LA PATRIE OU LA MORT NOUS VAINCRONS..

    SANKSONE

    Répondre à ce message

  • Le 28 novembre à 13:37, par soyons vrais En réponse à : Lutte contre l’insécurité au Burkina : 50 000 VDP recherchés, plus de 90 000 inscrits

    Une fois de plus, les burkinabè viennent de démontrer qu’ils sont des hommes valeureux, des hommes courageux, des hommes prêts à se battre pour leur patrie, des hommes intègres. Au cours de l’histoire, ces hommes ont prouvé qu’ils sont indomptables. Ils ont toujours su dompter l’adversité de toute nature, et cette fois encore, ils dompterons le terrorisme et les faiseurs de terroristes. Je sais qu’ils y a des villages reculés où les gens n’ont pas pu s’inscrire parce que encerclés et surveillés par les terroristes. Mais déjà avec cet effectif des inscrits, il y a la certitude que même ces villages seront libérés. Dieu a toujours été de votre côté, et Il le sera encore jusqu’à la victoire finale. Dieu vous protège tous, Dieu bénisse le pays des hommes intègres. Victoire, Victoire, Victoire !!!!!!!

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Situation sécuritaire au Burkina : L’armée neutralise plusieurs terroristes dans les Banwa
Centre-Est du Burkina : Six morts dont quatre enseignants dans une attaque à Bittou
Banwa dans la Boucle du Mouhoun : Sept bases terroristes détruites
Attaque de la brigade de gendarmerie et du poste de police de Tougan (Sourou) : Un policier tué, des assaillants neutralisés
Insécurité au Burkina : Une attaque a ciblé le commissariat de police et la gendarmerie de Tougan
Sécurité au Burkina : « Il faut un bon maillage du territoire national avec la mobilité des entités » (gendarmerie nationale)
Lutte contre le terrorisme : Le salut viendra-t-il d’Accra ?
Burkina : Quatre soldats tués dans une attaque à l’engin explosif sur l’axe Bourzanga-Kongoussi
Lutte contre l’insécurité au Burkina : 50 000 VDP recherchés, plus de 90 000 inscrits
Région des Hauts-Bassins : Une attaque repoussée par les Forces de défense à Houndé
Situation sécuritaire au Burkina : Plus d’un million d’élèves privés d’école, Save the Children tire une fois de plus la sonnette d’alarme
Supposé exactions de l’armée burkinabè : Des panafricains invitent à se départir des manipulations des groupes armés terroristes
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés