Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Toucher le fond est une victoire pour celui qui s’en sort.» Smarty

Santé au Burkina : Un colloque international pour contrecarrer les maladies tropicales

Accueil > Actualités > Société • LEFASO.NET • jeudi 24 novembre 2022 à 18h02min
Santé au Burkina : Un colloque international pour contrecarrer les maladies tropicales

L’Institut international des sciences et technologies (IIS Tech) et Vaccines against schistosomiasis for Africa (VASA) organisent, du 24 au 26 novembre 2022, le premier colloque international des médecins, pharmaciens, biologistes, paramédicaux et étudiants. Il se tient au CHU de Tengandogo à Ouagadougou.

Le thème retenu pour cette rencontre est : « Innovations technologiques et lutte contre les maladies tropicales ». Les maladies tropicales se trouvent essentiellement dans les régions des tropiques, surtout en Afrique. Les sous thèmes abordés par les participants sont : « Innovations diagnostiques des maladies tropicales », « Efficience des systèmes de santé dans la lutte contre les maladies tropicales », « Innovations biotechnologiques et prise en charge nutritionnelle des maladies tropicales ». Les autres sous thèmes sont libres.

Les participants sont venus, entre autres, du Niger, de la Guinée Conakry, du Bénin, du Mali, de la Côte d’Ivoire et du Sénégal

Ce colloque se veut être le lieu pour permettre aux acteurs d’échanger sur des résultats obtenus et renforcer la collaboration entre les acteurs du domaine. Aussi, les populations vont être les grandes bénéficiaires. En effet, les innovations technologiques disponibles vont favoriser une meilleure prise en charge des patients atteints de ces maladies. Durant ces trois jours, il y aura des communications, des tables-rondes, des exposés. En outre, des stands sont disponibles pour que les sociétés exerçant dans le domaine de l’innovation technologique puissent présenter leur savoir-faire.

Les ministres de la santé et de l’enseignement supérieur ont été représentés

Pour soulager les patients

Les participants attendus en présentiel et en ligne sont environ 200. Des dires de la présidente du comité d’organisation, la Pr Rasmata Ouédraogo/ Traoré, « nous espérons qu’après ce colloque, le niveau de prévalence de certaines pathologies seront connues non seulement au Burkina, mais aussi dans les autres pays. Avec les résultats obtenus, cela va permettre à tout un chacun de pouvoir se remettre en cause pour améliorer notre vision. La vision c’est que durant les échanges, les techniques que nous allons trouver puissent renforcer les connaissances scientifiques », a-t-elle souhaité.

Pr Rasmata Ouédraogo/ Traoré est aussi la directrice générale de l’IIS Tech

Le président du comité scientifique du colloque, le Pr Robert Guiguemdé a fait l’état des lieux des maladies tropicales au Burkina Faso. Il a expliqué qu’en tête de ces maladies dans le pays, figurent le paludisme. Il y a également la bilharziose qui concerne surtout les enfants, les vers intestinaux, l’onchocercose et bien d’autres. Aussi, il a affirmé que ces maladies ont été accentuées par le dérèglement climatique lié surtout au gaz à effet de serre. Les pays en voie de développement sont les plus touchés. « Ces maladies entraînent des conséquences socio-économiques dont la pauvreté. Elles sont conditionnées par l’environnement bio-climatique. Pour lutter contre ces maladies, il faut des moyens efficaces au niveau du diagnostic, du traitement et des vaccins pour faire la prévention. Il est donc important de faire des recherches. L’Organisation mondiale de la santé encourage les pays à mener des programmes nationaux pour faire reculer ces maladies ou les éliminer afin qu’ils puissent se développer », dit-il.

Pr Robert Guiguemdé, médecin spécialisé dans la parasitologie

Le comité d’organisation espère organiser d’autres colloques de ce type pour contribuer efficacement à la lutte contre les maladies de tout genre.

SB
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Crise sécuritaire au Burkina Faso : Les forces militaires étrangères sont inefficaces, selon une étude de la fondation Rosa Luxembourg
Procès Kalifa Yemboado Rodrigue Namoano : Le procureur a requis 36 mois dont 12 ferme contre l’accusé
Agriculture au Burkina : Des formateurs outillés sur l’approche SHEP
Formation régionale en genre à l’ISSP : « Le genre prône l’égalité, mais ce n’est pas une égalité mathématique », Dr Bilampoa Gnoumou/Thiombiano
Koudougou : L’ENS organise ses 1ères journées scientifiques pour apporter sa contribution au traitement des préoccupations du Burkina
Séminaire international sur "Enseignement bilingue francoo-arabe au Burkina Faso : état des lieux et perspectives "
Burkina Faso : Les procédures collectives, l’autre moyen pour sauver les entreprises en difficulté
Réconciliation nationale au Burkina : Vers un consensus sur la démarche appropriée
Journées nationales du refus de la corruption : Le REN-LAC réfléchit sur la corruption dans les secteurs de la défense et de la sécurité
Passation à la direction générale de la LONAB : « Je n’ai pas été nommé pour commander mais pour coordonner », annonce Ibrahim Ben Harouna Zarani
34e Journée mondiale de lutte contre le SIDA : Agir pour l’égalité dans l’accès à la prévention et aux soins
Distribution du gaz butane : Le groupe April Oil met sur le marché April Butagaz
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés