Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «La foule croit qu’elle sait et comprend tout ; et plus elle est sotte, plus ses horizons lui semblent vastes.» Anton Tchekhow écrivain russe

El Hadji Boureima Koanda – Alassane Compaoré : Zoom sur deux lauréats AJSB en pétanque

Accueil > Actualités > Sport • Lefaso.net • jeudi 17 novembre 2022 à 21h54min
El Hadji Boureima Koanda – Alassane Compaoré : Zoom sur deux lauréats AJSB en pétanque

Sans conteste, le club de pétanque Sountong nooma, est le lauréat AJSB (Association des journalistes sportifs du Burkina) le plus heureux lors de la Nuit des champions 2022 le 11 novembre dernier, à Ouagadougou. Côté athlète, Alassane Compaoré, joueur de Sountong nooma, a été sacré meilleur bouliste de la saison. Et ce n’est pas tout, côté personnalité, le président du même club El Hadji Boureima Koanda est élu personnalité AJSB. Le club a donc été doublement sacré, chose rare pour une discipline.

Qui sont ces deux récipiendaires de Sountong nooma ? Boureima Koanda, la cinquantaine, exerçant dans le domaine du transit, est amoureux de la pétanque depuis de longue date. Il jouait en tant que dilettante et suivait beaucoup les compétitions qui regroupent les grands joueurs. Ce virus de la pétanque qui était en lui va prendre de l’ampleur, jusqu’à l’amener à créer son propre club en 2014. Il aime l’excellence et il mettra les moyens qu’il faut pour la formation des joueurs et pour recruter dans son club les meilleurs boulistes.

De nos jours, près de la moitié de la crème de boulistes sur le plan national est dans son club. Il ne lésine pas sur les moyens pour mettre à l’aise ses joueurs. Sountong nooma compte plus d’une quarantaine de joueurs, mais le président veut dégrossir le nombre, en envoyant la moitié dans le club de son fils afin que tous les joueurs aient un temps de jeu acceptable.

A Sountong nooma, les salaires varient selon la catégorie du joueur entre 50 000 et 200 000 FCFA et sont régulièrement versés. De quoi faire pâlir de jalousie des clubs de football de première division du Fasofoot. En l’espace de seulement huit ans d’existence, toutes compétitions confondues, ce sont environ une trentaine de trophées dont certains parmi les plus prestigieux. Pour cette saison 2021-2022, le club a remporté la coupe de la ligue (deux fois de suite), le championnat national, la coupe de l’ambassadeur de France, l’open de Saaba.

Sur le plan international, le club a remporté le tournoi open de Saly au Sénégal, un autre tournoi international au Bénin. Pour le tournoi de Saly, c’est sur fonds personnel, sans l’aide ni de la fédération, ni du ministère des Sports (excepté les documents de voyage) qu’il a déplacé son club pour aller jouer, et représenter le Burkina. Après le succès du club, les boulistes ont été accueillis à leur retour en grande pompe, par toute la famille bouliste et l’UNSE (Union nationale des supporters des Etalons) pour avoir porté haut les couleurs du pays au Sénégal.

A seulement huit ans d’existence, Sountong nooma a remporté plusieurs trophées.

El Hadji Boureima Koanda dépense sans compter pour la pétanque. Hormis les moyens qu’il injecte dans son club, il parraine à tour de bras beaucoup de compétitions au cours de la saison. Que gagne-t-il dans la pétanque ? M. Koanda répond « rien ». Il assure que s’il injecte autant de moyens, c’est pour l’amour de la discipline et parce qu’il aime son pays en aidant la jeunesse à s’occuper sainement.

C’est au vu des efforts inlassables de Boureima Koanda dans la pétanque que l’AJSB a reconnu ses mérites en le désignant personnalité sportive de l’année. En outre, ce n’est pas dans la pétanque seulement qu’il s’investit. Son entourage rend témoignage, le président Koanda fait preuve de générosité dans la vie sociale.

Alassane Compaoré, meilleur bouliste

Le club Sountong nooma a tout raflé cette saison, et a une armoire qui déborde de trophées. N’y a-t-il pas de « wack » (gris-gris) quelque part, quel est votre secret ? A cette question, Alassane Compaoré, joueur AJSB, sourit. « Oh ! Il n’y a pas de secret » dit-il, « c’est le travail », répond-il, avant d’expliquer : « quand vous avez un président qui fait tout pour vous mettre à l’aise, pour que vous jouez sans soucis, vous ne pouvez que vous donner à fond pour en retour le satisfaire, en lui offrant des trophées ». Et d’ajouter qu’à Sountong nooma, ils vivent en famille.

Alassane Compaoré, 1, 81m, pour 79 Kg, fait partie d’un quatuor magique du club Sountong nooma pour les grandes joutes. Il a commencé le jeu de boules à l’âge de 17 ans dans des clubs structurés. Aujourd’hui, il en a 27, et Sountong nooma est son troisième club. Dix ans après, "Lasso", pour les intimes, s’est bonifié. Il est joueur polyvalent, pointeur, tireur, milieu. Avec Sountong nooma, il a tout remporté sur le plan national, et aussi sur le plan international, avec deux trophées (Sénégal et Bénin).

Alassane Compaoré se dit satisfait de son trophée AJSB, de ses performances dans l’ensemble. Mais il dit garder au travers de la gorge, l’échec des Etalons dont il faisait partie, lors de la finale du championnat d’Afrique, que le Burkina a organisé, contre le Maroc, en novembre 2021. Il dit rechercher de tout cœur dans son palmarès, un trophée de champion d’Afrique. Et pour ce faire, il va continuer à s’entraîner dur dans la pétanque. Autre ambition, il en rêve grandement briller avec le Burkina au championnat du monde l’année prochaine au Bénin.

Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
CAN U17 2023 : Les Etalons cadets logés dans le groupe C avec le Cameroun, le Mali et le Soudan du Sud
Arbitrage au Burkina : « Il faut avoir un mental fort et aimer vraiment le métier », conseille Jean Emmanuel Compaoré, ancien arbitre international
Tour cycliste "Tropicale Amissa Bongo" : Le maillot de la combativité sur les épaules de Paul Daumont
Triple saut : Le Burkinabè Hugues Fabrice Zango débute la saison en or
Réconciliation nationale : « Nous ne ferons pas les mêmes erreurs que les précédentes initiatives », Boubakar Savadogo, ministre des sports, de la jeunesse et de l’emploi
Ministère des Sports : Le ministre Boubakar Savadogo à l’écoute des fédérations sportives
Rumeurs sur la réhabilitation du stade du 4-Août : La mise au point du groupement d’entreprises chargé de l’exécution du marché
Football : Bakary Koné met un terme à sa carrière de footballeur
Burkina Faso : « Aujourd’hui, la fédération burkinabè d’athlétisme est la plus pauvre en matière d’infrastructures », assure Missiri Théophile Sawadogo
Karaté Do : « Nous voulons terminer parmi les quatre meilleures équipes africaines en 2023 », confie Corneille Maré, directeur technique de la Fédération burkinabè de karaté do
Football : Dango Ouattara annoncé à Bournemouth en Angleterre
CHAN Algérie 2023 : Ce sera sans le Burkina Faso et le Maroc, double tenant du titre
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés