Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Peu importe le succès, il s’agit d’être grand, non de le paraître.» Romain Rolland, Ecrivain

Culture au Burkina : L’exposition ‘’Pinal’’, pour aborder le passé, le présent et le futur

Accueil > Actualités > Culture • Lefaso.net • mercredi 16 novembre 2022 à 12h31min
Culture au Burkina : L’exposition ‘’Pinal’’, pour aborder le passé, le présent et le futur

Dans le cadre de la promotion de l’exposition ‘’Pinal’’, le Goethe-Institut a organisé une conférence de presse. C’était le mardi 15 novembre 2022 dans ses locaux de Ouagadougou.

En novembre 2021, le Goethe-Institut a initié une formation sur « le commissariat d’exposition » au profit d’acteurs culturels burkinabè. Un/une commissaire d’exposition appelé également curateur /curatrice se charge de créer et d’organiser une exposition.

Les 9 apprenants (es) ont, grâce au Goethe-Institut appris le cadre théorique, effectué des voyages d’études en Afrique de l’Ouest et en Allemagne. Ils/elles pourront démontrer le résultat de cette année d’apprentissage à travers trois grandes expositions. Intitulées ‘’Pinal’’ ce qui veut dire "éveil" en langue fulfuldé. Cette série d’exposition aborde trois sous-thématiques à savoir : ‘’Transversalité ’’ qui questionne le passé.

Le programme de l’exposition ‘’Pinal’’

Le second, ‘’D-Mission’’, qui mire les réalités actuelles des arts plastiques au Burkina Faso. Enfin, une projection dans le futur avec ‘’ Fasotopia 2075’’. Elles vont se tenir du 17 au 19 novembre 2022. Selon l’une des actrices culturelles formées à ce programme, Mariam Sougué, « la pratique va nous rendre plus professionnels. La formation m’a beaucoup aidé puisse qu’au niveau de ma galerie j’organise souvent des expositions. Le but de la formation est de nous aider à mieux défendre et vendre l’artiste, ses idées, ses œuvres et à trouver un marché pour les vendre », s’est-elle exprimée.

Elle a insisté sur le fait que désormais, le Burkina Faso a de la matière grise en ce qui concerne le commissariat d’exposition. Car, a-t-elle rappelé, en général, les curateurs / curatrices sont généralement sollicités (es) à l’étranger. Mais grâce à cette initiative, les compétences locales seront mises à contribution. Comme doléance, Mariam Sougué a dit espérer que d’autres formations soient initiées.

Martin Pockrandt est le directeur du Goethe-Institut

Selon les dires du directeur du Goethe-Institut, Martin Pockrandt, il est envisagé de reproduire continuellement ce type de formation. « L’exposition est le résultat de la formation. Pour participer à la formation, il fallait être motivé. S’il y a la demande, nous ferons d’autres formations allant dans ce sens » a-t-il notifié. Martin Pockrandt a invité les populations à sortir massivement pour soutenir l’art.

SB
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Commune de Ouagadougou : Du 28 janvier au 5 février 2023, les horaires des cours sont fixés de 7h30mn à 14h en raison du SIAO
Lefaso TV présente Les « A- côtés du SIAO » : A la rencontre des artisans burkinabè
Les 12PCA, acte 11 : Une édition placée sous le signe de la résilience
SIAO : La 16e édition s’ouvre sous le signe de la résilience des artisans
« Dafra académie music live » : Une compétition pour la relance de la pratique musicale live au Burkina
Cinéma au Burkina : "Naras City", le premier long métrage de Malick Naboalga dénonce l’injustice, l’insécurité et les conflits fonciers
Visite du parc d’exposition du SIAO : « La commission est prête à 98% » Serge Poda, ministre de l’artisanat
Musique au Burkina : Jules O s’offusque du désordre avec son titre ‘’Zoundzandé ’’
Bobo-Dioulasso : Des artisans redoutent « une mort programmée du pagne koko dunda »
SIAO 2023 : « Les foires, c’est en même temps une école où on part découvrir, vendre et se faire connaître », foi des créateurs
Koudougou : L’entreprise François 1er, une opportunité d’emplois pour les étudiants
MCCAT/DGCA : Trois nouveaux promus prennent leurs fonctions
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés