Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «La foule croit qu’elle sait et comprend tout ; et plus elle est sotte, plus ses horizons lui semblent vastes.» Anton Tchekhow écrivain russe

Éducation inclusive : Adeline Kafando/Ouédraogo soutient sa thèse sur le trouble déficitaire de l’attention/hyperactivité

Accueil > Recherches et innovations • Lefaso.net • jeudi 10 novembre 2022 à 16h00min
Éducation inclusive : Adeline Kafando/Ouédraogo soutient sa thèse sur le trouble déficitaire de l’attention/hyperactivité

Adeline Ouédraogo a soutenu sa thèse de doctorat le jeudi 3 novembre 2022 à l’Université Norbert Zongo de Koudougou sur le thème : « le trouble déficitaire de l’attention/ hyperactivité dans le système éducatif burkinabè : effet de l’entraînement cognitif sur les aptitudes cognitives, comportementales et affectives (TDA/H) ».

L’éducation inclusive est une approche dynamique, permettant de répondre positivement à la diversité des élèves et de considérer les différences entre les élèves non comme des problèmes, mais comme des opportunités pour enrichir l’apprentissage.

Toutefois, Mme Adeline Kafando/Ouédraogo a indiqué dans sa thèse de doctorat que même si les systèmes éducatifs œuvrent à intégrer les apprenants vivant avec un handicap ou atteints d’un trouble d’apprentissage ou de comportemental à travers l’éducation spécialisée ou l’éducation inclusive, force est de constater que dans le système éducatif burkinabè, les élèves atteints du Trouble Déficitaire de l’Attention avec ou sans Hyperactivité (TDA/H) peinent à connaître cette inclusion dans l’environnement scolaire.

« Une analyse de notre contexte a permis de révéler qu’au moins quatre élèves par classe sont susceptibles d’être diagnostiqués TDA/H. Elle a également révélé une méconnaissance du trouble dans l’environnement scolaire, si bien que les élèves atteints du TDA/H sont considérés par les enseignants comme des enfants perturbateurs, bavards, indisciplinés, paresseux, timides, », a -t-elle ajouté.

Elle a fait savoir qu’afin de conduire ces élèves vers la réussite dans leurs apprentissages, les enseignants se servent du changement fréquent de place au sein de la classe, du tutorat et des sanctions. Ces stratégies sont inefficaces, car elles n’induisent qu’un bref instant de calme et d’attention chez les élèves TDA/H. Il est donc nécessaire que des techniques plus efficaces soient développées dans le contexte burkinabè à l’instar des pays occidentaux, afin de leur garantir une meilleure prise en charge.

Dans cette perspective, Mme Kafando a expérimenté une remédiation cognitive informatisée grâce au Programme de Rééducation et de Stimulation Cognitive (PRESCO). Les résultats montrent que l’entraînement cognitif induit une amélioration des fonctions cognitives, notamment l’attention sélective et la mémoire de travail. Il a également un effet positif sur l’estime de soi des élèves TDA/H.

Par contre, son effet sur le comportement des élèves TDA/H en milieu familial n’est pas significatif. « Nos résultats révèlent aussi l’existence potentielle de techniques parentales pour contenir le comportement de l’enfant TDA/H. Une analyse des pratiques parentales s’avère nécessaire pour identifier ces stratégies et en apprécier la pertinence », a-t-elle révélé.

En termes de perspectives, Mme Adeline Kafando/ Ouédraogo envisage la construction d’un outil d’entraînement informatisé adapté au contexte burkinabè et accessible pour la mise en œuvre d’un dispositif de prise en charge des élèves TDA/H. Pour l’élaboration d’un tel logiciel, la mise en place d’une équipe pluridisciplinaire composée de psychologues, d’informaticiens et d’enseignants s’avère nécessaire. Cet outil mettra l’accent sur l’entraînement des fonctions cognitives les plus importantes pour les apprentissages scolaires à savoir l’attention et la mémoire.

À la fin de la présentation, le jury composé de Dr François Sawadogo, Maitre de conférences et directeur de thèse, du Pr Afsata Paré/Kaboré, Professeure Titulaire et présidente du jury, Pr Boroba François N’douba, Professeur Titulaire à , l’Université Félix Houphouët Boigny d’Abidjan et examinateur externe, du Dr Sébastien Yougbaré, Maitre de conférences et Examinateur interne et Dr innocent, Maitre de conférences et Examinateur interne ont jugé la thèse bien menée et recevable. De ce fait elle a été sanctionnée de la Mention très honorable et consacre désormais Mme Adeline Kafando Dr en psychologie cognitive.

Adama Sawadogo

N.B. : La psychologie cognitive est une branche de la psychologie qui étudie les grandes fonctions psychologiques de l’être humain que sont la mémoire, le langage, l’intelligence, le raisonnement, la résolution de problème, la perception, l’attention, la mémoire etc.

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Soutenance de thèse de doctorat : Salifou Kabré s’intéresse à la protection du moringa contre les insectes ravageurs
Enseignement au Burkina : Un hommage rendu au Pr Tanga Pierre Zoungrana lors d’un colloque international
Recherche scientifique au Burkina : « Environ 1500 technologies sont désormais disponibles », Dr François Kagambega, ANVAR
Usage d’une motopompe alimentée par du gaz butane pour le pompage et l’irrigation de riz au Burkina Faso
CAMES : Pr Souleymane Konaté prend les rênes de l’institution
La culture de confiance ou le ciment de la construction de bonnes relations sociales et professionnelles
Effet PYGMALION et Effet GOLEM : les bases intuitives de la réussite ou non en entreprise.
Étalement urbain et sécurité alimentaire dans les villes en Côte d’Ivoire
Soutenance de master : Aziz Bansé mène la réflexion sur l’apport du « projet élevage » de l’Association Tind- Yalgré (ATY) à la lutte contre la pauvreté dans la province du Kourwéogo
Soutenance de thèse de doctorat/UNZ : Jean André Ki élevé au rang de docteur avec la mention très honorable
Soutenance de thèse de doctorat unique à l’UNZ : Mention très honorable pour le désormais Dr Hilaire Sampebego
Recherche en mathématiques appliquées : Mention très honorable pour la thèse de Sougoursi Jean Yves Zaré
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés