Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Peu importe le succès, il s’agit d’être grand, non de le paraître.» Romain Rolland, Ecrivain

Utilisation d’internet : Un forum pour sensibiliser les jeunes sur la cybersécurité

Accueil > Actualités > Multimédia • Lefaso.net • samedi 5 novembre 2022 à 17h58min
Utilisation d’internet : Un forum pour sensibiliser les jeunes sur la cybersécurité

Le Gouvernement jeunesse Burkina (simulation de gouvernement où des jeunes occupent des fonctions d’hommes d’Etat) a organisé, ce 5 novembre 2022 à Ouagadougou, la première édition du forum sur la cybercriminalité et la cybersécurité. A travers des communications et des tables rondes, les participants, venus de différents horizons et constitués essentiellement de jeunes, ont été sensibilisés à comment utiliser sereinement internet et les réseaux sociaux, pour ne pas tomber dans le piège des cyber-malfaiteurs.

La première édition du forum sur la cybercriminalité et la cybersécurité s’est tenue sous le thème « Lutte contre la cybercriminalité : enjeux et perspectives pour se protéger sur internet et les réseaux sociaux ». A en croire Romuald Ouédraogo, jeune ministre de l’Innovation, de la Transition digitale et des Postes, l’idée de l’organisation de ce forum est parti du constat qu’internet est aujourd’hui très utilisé par les jeunes. Cependant, le numérique est un outil qui présente aussi bien des avantages que des inconvénients. Ce forum se présente donc, selon lui, comme une opportunité pour non seulement sensibiliser les jeunes pour une utilisation responsable d’internet et des réseaux sociaux, mais aussi leur donner les armes nécessaires pour lutter contre les cybers-malfaiteurs.

Romuald Ouédraogo, jeune ministre de l’Innovation, de la Transition digitale et des Postes.

Au cours de la journée, les participants seront édifiés sur plusieurs thématiques, qui seront développées à travers des conférences et des tables rondes. Ces thématiques portent essentiellement sur les défis de la cybercriminalité et les réponses apportées, la lutte contre la cybercriminalité, la régulation du cyber-espace, la protection des données à caractère personnel, la lutte contre la pédocriminalité en ligne, etc.

Le lieutenant de police Julien Legma, chargé de la collaboration policière à la Brigade centrale de lutte contre la cybercriminalité (BLCC), s’est entretenu avec les jeunes sur l’organisation de la lutte contre la cybercriminalité au Burkina Faso ainsi que sur la sécurité sur internet. Le communicateur a confié que pour les trois premiers trimestres de l’année 2022, sa structure a reçu un peu plus de 2 000 plaintes, et une trentaine de personnes ont été déférées au parquet pour répondre de leurs actes. Il confie que le préjudice financier causé par ces cybercriminels avoisine 1 milliard de F CFA. Des chiffres qui prouvent que le phénomène de la cybercriminalité prend de l’ampleur et qu’il faut intensifier les actions de lutte.

Le lieutenant de police Julien Legma, chargé de la collaboration policière à la Brigade centrale de lutte contre la cybercriminalité.

En ce qui concerne les bonnes pratiques à observer pour ne pas être victime des cybercriminels, le lieutenant de police Julien Legma recommande entre autres de ne pas être avide de facilité car, « très souvent, c’est quand on est un fervent de la facilité que l’on est beaucoup exposé. Il suffit que l’on nous fasse une petite offre et nous nous campons sur l’offre et nous perdons les mesures de sécurité à prendre ».

Une vue des participants.

Il ajoute que sur les réseaux sociaux, il faut éviter d’accepter les demandes d’amitié des inconnus, car c’est de là que naît le contact et plus tard ce profil peut être utilisé pour escroquer. Autres conseils, le lieutenant recommande d’éviter de cliquer sur les liens douteux, de définir un mot de passe pour protéger son compte et d’apprendre à paramétrer son compte, notamment Facebook, pour mieux le protéger. [ Cliquez ici pour lire l’intégralité ]

Armelle Ouédraogo/Yaméogo
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Technologie au Burkina : PUBBIX TECH outille une dizaine de jeunes au ‟UX Design″
Editorial : Non, les médias burkinabè ne sont pas des « Radio mille collines »
« Reporters du Faso » : Moumouni Simporé succède à Charles Tiendrébéogo à la tête de l’organisation
Médias au Burkina : « Le travail du journaliste n’est pas de chanter les louanges de quelqu’un », rappelle le journaliste Boureima Ouédraogo
Utilisation des réseaux sociaux : La responsabilité sociale et citoyenne des internautes au cœur d’une rencontre du SEPAFAR
Prix Norbert Zongo du journalisme d’investigation en Afrique : Le comité CNP-NZ dénonce son usurpation par l’ONG M&D
Régulation de la communication au Burkina : Les Burkinabè invités à faire attention à ce qu’ils véhiculent comme information
Création de visuels et d’infographies : Polotno Studio, l’alternative gratuite à Canva
Protection des données à caractère personnel : La Commission de l’informatique et des libertés sensibilise les étudiants du Centre universitaire polyvalent du Burkina
Régulation des médias : Le CSC présente sa vision au Chef de l’Etat et sollicite son soutien
Sécurisation des musées au Sahel : ICOM international arme les professionnels maliens et burkinabè
Création de contenus : Cinq YouTubeurs africains à suivre de près
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés