Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Peu importe le succès, il s’agit d’être grand, non de le paraître.» Romain Rolland, Ecrivain

Journées de la responsabilité sociale de l’entreprise : La deuxième édition lancée à Bobo-Dioulasso

Accueil > Actualités > Economie • LEFASO.NET • jeudi 27 octobre 2022 à 16h11min
Journées de la responsabilité sociale de l’entreprise : La deuxième édition lancée à Bobo-Dioulasso

Le Réseau burkinabè des experts en responsabilité sociale des entreprises (RBE–RSE) organise, du 27 au 29 Octobre 2022, les Journées de la responsabilité sociale des entreprises (JRSE) à la Maison de la Culture Mgr. Anselme Titianma Sanon.

Ces journées sont placées sous le thème « Bâtir la paix et la solidarité basées sur les principes de la RSE ». La Journée de la responsabilité sociale des entreprises a pour but de promouvoir la RSE au sein des entreprises et organisations privées et publiques du Burkina Faso.

Elle vise par ailleurs à informer et sensibiliser les acteurs du privé et du public en vue d’améliorer leur perception et leurs connaissances sur la RSE ; promouvoir les pratiques socialement responsables au sein des entreprises, des organisations et des territoires ; développer un partenariat et une synergie entre les acteurs en faveur de la RSE ; encourager l’engagement des entreprises dans la RSE…

Les participants

La responsabilité sociale des entreprises est la prise en compte des impacts sociaux et environnementaux de l’activité d’une entreprise à travers le développement de stratégies et de dispositifs de management de réponses aux interpellations sociétales.

Le Burkina Faso apparaît en Afrique comme un bon exemple en matière d’adoption de la RSE selon les classements de l’institut de recherche RESPECO (Responsability Economic). En 2017 et 2018, le Burkina Faso a occupé la première place en Afrique dans le classement RESPECO des pays qui favorisent et encouragent le développement de la RSE.

Jean Bosco Dibouloni, président du Réseau burkinabè des experts en RSE, directeur général de AGRODEV Services

Toutefois, les entreprises burkinabè dans leur majorité ne sont pas suffisamment engagées dans la RSE. Pourtant, le lien entre la performance économique d’une entreprise et les normes et principes de la RSE est indéniable.

C’est dans ce contexte que le Réseau burkinabè des experts en responsabilité sociale des entreprises organise cette deuxième édition des Journées de la responsabilité sociale des entreprises.

Comme activités, il est prévu une conférence inaugurale avec des experts du Burkina, du Ghana et la Côte-d’Ivoire avec comme thème : « La RSE, un levier pour les ODD ». Sont également au programme deux panels sur « Quelle politique RSE pour les MPME au Burkina Faso », et sur « Les certifications biologiques et du commerce équitable sont-ils suffisants pour prétendre à la RSE, des expositions ? »

Abdoulaye Hema, Co-parrain de la cérémonie, responsable qualité et référent RSE pour la filiale OLVEA Burkina Faso

Les participants sont les entreprises certifiées RSE, les grandes écoles, les ONG, les citoyens ordinaires, les élèves ...

Comme l’indique Jean Bosco Dibouloni, président du Réseau burkinabè des experts en RSE, directeur général de AGRODEV Services, patron de la cérémonie, le constat est que la nature, l’environnement global au Burkina et dans le monde a beaucoup changé. Il y a beaucoup d’inégalités et les sociétés qui utilisent les ressources naturelles ainsi que les entreprises qui travaillent sont souvent mal perçues ou ne rendent pas suffisamment le retour à la nature ou aux hommes qui travaillent pour eux. Mais cela est à son avis dû souvent à l’ignorance. Si dans d’autres pays, la culture de la responsabilité sociétale est avancée, nous, dit-il, « nous sommes encore à la traîne. Donc nous avons trouvé que c’était ultra important de développer la conscience populaire autour de la responsabilité citoyenne, la responsabilité entrepreneuriale sur l’utilisation des ressources des hommes et de la nature. Donc, nous nous sommes engagés pour les prochaines années que 100% des entreprises burkinabè soient RSE sensibles ».

Photo de famille avec les participants

Il indique que le choix du thème est lié au contexte national, à l’insécurité mais aussi au manque de solidarité et de cohésion alors qu’il y a des principes simples de la RSE qui peuvent amener un tant soit peu à amener à réduire les conflits, à tenir compte de l’ensemble des parties prenantes dans un territoire, une entreprise ou dans la société. C’est pourquoi ils pensent qu’on peut se servir des principes de la RSE pour pouvoir bâtir une société de paix et une société plus solidaire.

Selon Abdoulaye Hema, co-parrain de la cérémonie, responsable qualité et référent RSE pour la filiale OLVEA Burkina Faso, ils sont dans le processus RSE depuis plusieurs années et c’est en sens qu’ils ont accepté partager leurs expériences en participant à ces journées.

Photo de famille avec les responsables d’entreprises

Il indique qu’à OLVEA, ils sont engagés pour l’homme et la nature. Aussi pour l’homme, plusieurs activités sont menées sur le terrain où chaque année près de 3 000 femmes collectent les amandes de karité, 3 000 femmes formées sur les activités génératrices de revenus, 2 300 élèves scolarisés et dotés en équipements scolaires, plusieurs forages réalisés. Autant d’activités qui peuvent permettre à la population de se sentir mieux. Il souligne également que ces journées sur la responsabilité sociale des entreprises sont à prendre au sérieux et à mettre au cœur des activités des entreprises parce qu’il est important de mettre l’homme et la nature au cœur de ses activités.

Le Réseau burkinabè des experts en responsabilité sociale des entreprises est une association nationale de référence qui s’est fixé pour objectif de promouvoir et d’accompagner les entreprises et organisations du Burkina Faso à l’adoption de principes et normes socialement responsables.

Visite des stands

La RBE-RSE est une association de référence nationale, créée par des experts burkinabè en RSE aux profils diversifiés (sociologues, agronomes, juristes, économistes, environnementalistes, experts en certification, chefs d’entreprise, travailleurs, organisations de travailleurs, etc.). Son siège social est fixé à Bobo-Dioulasso, dans la région des Hauts-Bassins.

A travers ces journées, le réseau souhaite promouvoir le concept et la démarche RSE auprès des entreprises et organisations du secteur public et privée du Burkina Faso ; contribuer au développement d’une économie responsable basée sur de nouveaux modèles économiques et d’organisation sociale.

Haoua Touré
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Banques et finances : Coris bank international et Coris meso finances reçoivent des lettres de félicitations de la direction générale des impôts
Civisme fiscal au Burkina : Les députés et le personnel de l’Assemblée législative de transition donnent l’exemple
Situation économique : Le Burkina Faso enregistre une baisse de croissance de 4,2% en 2022
Ministère en charge du commerce : Hamadou Paré dirige désormais la Direction de la communication et des relations presse
Perception de l’intégrité dans l’administration douanière : Un sondage révèle une appréciation positive des mesures prises pour lutter contre la corruption
Burkina : Ecobank booste l’entrepreneuriat féminin par son programme « Ellever »
Perturbations dans la distribution du super 91 : Le ministre du commerce revient sur les causes profondes
Fiscalité au Burkina : Les innovations et modifications de la loi de finances gestion 2023 expliquées aux acteurs de l’économie
Perception de l’intégrité dans l’administration douanière : Un sondage bientôt lancé
Processus budgétaire au Burkina Faso : La transformation digitale au cœur des journées de réflexion de la direction générale du budget
Financement des collectivités territoriales en Afrique de l’Ouest : Vers la validation d’une étude sur le calcul du taux de transferts
Indice harmonisé des prix à la consommation : Le Burkina Faso enregistre une baisse de 1,4% en novembre 2022
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés