Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Peu importe le succès, il s’agit d’être grand, non de le paraître.» Romain Rolland, Ecrivain

Projet BENKADI-Burkina Faso : l’ONG APIL forme 25 acteurs des services déconcentrés de l’Etat et du secteur privé

Accueil > Actualités > Société • LEFASO.NET • mercredi 26 octobre 2022 à 23h07min
Projet BENKADI-Burkina Faso : l’ONG APIL forme 25 acteurs des services déconcentrés de l’Etat et du secteur privé

L’ONG Action pour la promotion des initiatives locales a organisé un atelier de formation de 25 personnes des services déconcentrés de l’Etat et du secteur privé sur le processus de mise en œuvre, de suivi évaluation de la Contribution déterminée au niveau national (CDN) et des politiques publiques sensibles au climat dans la région du Centre-nord. Un atelier qui se tient du 25 au 26 octobre 2022 à Kaya au siège de L’ONG sous la présidence du haut-commissaire de la province du Sanmatenga, Abraham Yiyé Somdo.

Renforcer les capacités d’au moins 25 acteurs des services déconcentrés de l’Etat et du secteur privé sur le processus de mise en œuvre, suivi évaluation de la CDN et des politiques publiques sensibles au climat dans la région du Centre-nord, c’est l’objectif recherché par l’ONG APIL à travers cet atelier de deux jours :« Nous voulons à travers cette activité renforcer les capacités des acteurs pour qu’ils puissent jouer leur rôle dans l’influence des politiques publiques en matière d’environnement et de climat » a expliqué Saïdou Bamogo, chef de bureau APIL Kaya.

Saïdou Bamogo, chef de bureau APIL Kaya

Pour lui, il va s’agir d’orienter les participants sur le processus de mise en œuvre et le suivi de la Contribution déterminée au niveau national (CDN), à travers des communications sur le projet BENKADI, le système national MRV, CDN, PNA, et finance climat.

Dans son discours d’ouverture, le haut-commissaire de la province du Sanmatenga, Abraham Yiyé Somdo a invité les participants à s’approprier les modules qui leurs seront dispensés, afin de pouvoir jouer pleinement leur partition dans la mise en œuvre du projet Benkadi au Centre-nord. « Je vous exhorte à vous approprier des compétences qui vous seront dispensées par les professionnels, en vue de pouvoir jouer votre rôle dans la mise en œuvre du projet Benkadi qui met l’accent sur les renforcements des capacités des acteurs pour qu’ils puissent jouer leur rôle dans l’influence des politiques publiques en matière d’environnement et de climat » a lancé Abraham Yiyé Somdo.

Abraham Yiyé Somdo, haut-commissaire de la province du Sanmatenga

Au cours des 24 heures de formation, ces 25 personnes sont outillées sur les politiques climatiques et le système MRV avec des personnes ressources expérimentées en matière d’environnement et de climat. La formation a débuté sur une présentation de l’ONG APIL, partenaire opérationnel de mise en œuvre du projet Benkadi au Centre-nord avec un accent sur les différents axes dudit projet.

Vue de la salle

Elle s’est déroulée principalement en plénière suivi d’échanges à travers le jeu de questions réponses. Le programme Benkadi qui signifie « travailler ensemble dans la même direction » initié par le SPONG et ses partenaires réunis en consortium dans quatre pays, vise à aider le Burkina Faso à relever le défi de gouvernance inclusive des politiques, programmes, les pratiques en matière de changement climatique, la gestion durable et inclusive de l’environnement dans le secteur minier, y compris l’exploitation aurifère.

Tibgouda Samuel SAWADOGO
Collaborateur LeFaso.net/Kaya

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Handicap au Burkina : « Fermer la porte d’une école à un enfant parce qu’il est handicapé, c’est fermer la porte de toutes les opportunités à cet enfant », selon Abdoulaye Traoré président de la CORAH/HBS
Pèlerinage national au sanctuaire marial de Yagma : « Cette année, un hymne chanté, sera dédié à Marie », précise Abbé Jules Pascal Zagré
Ouagadougou : L’aménagement annoncé de la voie de Marcoussis, un ouf de soulagement pour les riverains
Santé et hygiène des menstrues : Des journalistes et des OSC sensibilisés sur la problématique
Secteur privé : Les patrons d’Afrique se rencontrent à Ouagadougou les 13 et 14 juillet 2023
Programme de certification au métier de consultant et de conseiller d’entreprise : 38 auditeurs mis sur le marché
Humeur : M. le directeur général du Trésor public, il y a beaucoup d’argent à prendre dans la circulation !
Journée mondiale des maladies tropicales négligées : « Le Burkina a enregistré 238 nouveaux cas de lèpre en 2022 dont huit enfants », Dr Ilboudo, dermatologue-vénérologue
Incendie à « Sankar-Yaaré » de Ouagadougou : Environ 70% des boutiques sont parties en fumée, selon le ministre du commerce Serge Poda
Arrondissement 6 de Ouagadougou : Des riverains révoltés suite à l’attribution d’une réserve administrative à un particulier
Incendie à Sankar-Yaaré de Ouagadougou : Le syndicat national des commerçants soutient les sinistrés et les encourage à se ressaisir
Femmes et pratique des arts martiaux : Philippe Sawadogo explique des raisons des réticences
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés