Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «La forêt pour grandir a besoin d’arbres. Frédéric Titinga Pacéré» 

Hommage aux anciens chefs d’Etat : Des rues portent désormais leurs noms

Accueil > Tourisme • • vendredi 30 décembre 2005 à 09h08min

Les anciens chefs d’Etat ont, depuis le 28 décembre 2005, leur nom « immortalisé » par des rues dans la ville de Ouagadougou. L’événement a été officialisé par le maire de Ouagadougou en présence des personnalités concernées ou de leurs représentants.

Mise à part l’absence des représentants du président Thomas Sankara, les présidents Saye Zerbo et Jean-Baptiste Ouédraogo et les représentants du président Maurice Yaméogo ont fêté l’acte du conseil municipal. Les rues portant les noms de Thomas Sankara, Saye Zerbo et Maurice Yaméogo sont situées dans l’arrondissement de Baskuy (centre ville) tandis que celle portant le nom de Jean-Baptiste Ouédraogo se trouve dans l’arrondissement de Nongr’massom.

En effet, désormais, la voie menant de la place des Nations unies vers l’hôpital Yalgado-Ouédraogo, s’appelle Avenue du président Thomas Sankara.

L’avenue du président Maurice Yaméogo, elle, commence aux feux tricolores entre le siège d’ECOBANK et la Caisse générale de Péréquation (CGP) et finit au croisement de l’avenue du Burkina Faso et est longue de 850 mètres.

Quant à celle qui porte le nom du président Saye Zerbo, elle est parallèle à l’avenue Maurice Yaméogo et prend « source » en face de la porte d’entrée de la CGP. Elle aussi est longue de 850 mètres.

On l’aura remarqué, ces deux avenues prennent leur départ à leurs intersections avec une autre avenue présidentielle : général Aboubacar, Sangoulé Lamizana inaugurée il y a quelques mois et qui, elle même, croise l’avenue Thomas Sankara au niveau du musée de la musique.

Pour le maire de la commune de Ouagadougou, Simon Compaoré, des dispositions seront prises pour refaire les avenues Maurice Yaméogo et Saye Zerbo. A la suite, un aménagement prévoit la construction de boutiques marchandes. S’agissant de l’avenue du président Jean-Baptiste Ouédraogo, située à Somgandé dans l’arrondissement de Nongr’massom, elle commence sur l’avenue du Sanmatenga et est longue de 2250 mètres. Elle va donc de la route de Kaya à l’avenue de la Concorde en passant par la Clinique Notre Dame de la Paix. M. Jean-Baptiste Ouédraogo, par la voix de l’un de ses fils a dit toute sa reconnaissance à la commune et lui a témoigné sa gratitude.

Le représentant de la famille du président Yaméogo, Salvador Yaméogo et le porte-parole de la famille du président Saye Zerbo ont remercié leur « bienfaiteur » et tous ceux qui y ont contribué. La commission communale de toponymie dont M. Frédéric Titenga Pacéré est le président travaille depuis 1997 à proposer des dénominations aux rues, places et monuments de la ville.

Pour cette série de baptême, il a été question de saluer chacun des présidents dans ses mérites et aussi ses limites, comme l’a laissé entendre M. Pacéré.

Cette action de baptême des rues s’explique selon M. Simon Compaoré, par le fait que Ouagadougou est une ville où la culture de l’oralité est de mise . « La rue peut être exploitée comme un excellent fil conducteur de l’histoire de notre ville et de sa diversité culturelle » selon toujours Simon Compaoré et cela peut traduire du même coup « notre volonté d’humaniser la ville, de lui donner ou de lui redonner un sens, une âme conforme aux besoins et aux aspirations des citoyens qui l’habitent ».

Souleymane Sawadogo
Sidwaya

Messages

  • L’homme merite plus qu’une rue portant son nom ! Il aimait son peupble pour lequel Il a payé de sa vie, les armes à la main !
    Plus de respect pour les Heros !

    • mon frere salut

      c’es vrai ce que tu dit, Dieu merci c’est déjà un début. pourvu que ça continue.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Air Burkina : Pourquoi les programmes des vols ont été perturbés
Tourisme : Des Burkinabè à la découverte du Pic Nahouri
SIAO 2018 : Permettre aux artisans de vivre de leur métier
Aérport de Donsin : Où en est le projet ?
Air Burkina : L’agence Kwamé N’krhuma sera fermée à compter du 1er avril 2018
Bobo : La Villa Gamaliel, un cadre idéal pour se sentir chez soi
Le musée communal Sogossira Sanon de Bobo-Dioulasso : Sauvons notre patrimoine culturel
Hôtel du week-end : Mermoz Hôtel, un autre style de séjour, un reflet de l’hospitalité
Aviation : Air Sarada vole en toute sécurité dans le ciel burkinabè
Hôtel du week end résidence Lafia
L’hôtel du week-end : Le Ran Hôtel de Bobo-Dioulasso
SITHO 2017 : Le trophée de l’intégrité décerné au Mogho Naaba Baongo
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés