Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Toucher le fond est une victoire pour celui qui s’en sort.» Smarty

Burkina : Le capitaine Ibrahim Traoré remercie les manifestants pour leur soutien et sonne la fin de la récréation

Accueil > Actualités > Politique • Déclaration - © FASO7 • mardi 4 octobre 2022 à 22h38min
Burkina : Le capitaine Ibrahim Traoré remercie les manifestants pour leur soutien et sonne la fin de la récréation

Ceci est un message du Président du MPSR à l’endroit des manifestants.

Au vu des manifestations observées sur l’ensemble du territoire et surtout dans les grandes villes du pays, je voudrais remercier l’ensemble des manifestants pour leur mobilisation et les différents messages d’encouragement et de soutien.

Je les invite à présent à :

1. Libérer les voies publiques,

2. S’abstenir de porter atteinte à tout biens publics ou privés,

3. Respecter les libertés des autres concitoyens.

Je puis vous rassurer que vos différents messages ont été entendus et guideront nos actions durant cette transition.

Afin de nous permettre de travailler dans la sérénité, au regard de la nécessité d’aller très vite, je vous exhorte à nous faire confiance afin que nous puissions ensemble relever les multiples défis auxquels notre pays fait face.

Fait à Ouagadougou, le 04 octobre 2022.

Le Président du MPSR, assurant la gestion des affaires courantes de l’État,

Le Capitaine Ibrahim TRAORE

Vos commentaires

  • Le 4 octobre à 23:42, par Sonni ALIBER En réponse à : Burkina : Le Capitaine Ibrahim Traoré remercie les manifestants pour leur soutien et sonne la fin de la récréation

    ‘Invite instamment la HÉROS NATIONAL IBRAHIM TRAORÉ DE SE MÉFIER DE LA VIELLE GARDE ,surtout les généraux félons et gros ventre /il faudrait les maîtriser tous à la retraite d’office,car cette vielle garde sont des sous préfets français ,ils obéissent tous à la France 🇫🇷 de Macron :SI TU REFUSES CETTE PROPOSITION,ils feront y’a peau facilement ,et personne ne viendra à ton secours :ALORS MÉFIANCE ET MÉFIANCE

    Répondre à ce message

    • Le 6 octobre à 07:19, par Passakziri En réponse à : Burkina : Le Capitaine Ibrahim Traoré remercie les manifestants pour leur soutien et sonne la fin de la récréation

      ‘Invite instamment la HÉROS NATIONAL IBRAHIM TRAORÉ DE SE MÉFIER DE LA VIELLE GARDE
      Mon ami, en quoi le capitaine Traoré est un héro national ? à ma connaissance il n’a pas fait réculé les terroristes qui sont à quelques km de Kaya alors qu’il y était en tant qu’un des chefs . Oú est l’héroisme dans tout ca ? S#il arrive à liberer rapidement le pays, on pourrait en reparler. en attendant, c’est un putschiste comme les autres . On ne comptera pas ses dents pendant qu’il est vivant. Ce qui m#intrigue avec les militaires officiers du Faso c’est que quand après des menaces un rapport est annoncé, il y’a coup d’état avant même que le peuple n’en prenne connaissance. C’´était comme ca avec INATA, c’est pareil avec Seytenga. finalement je ne puisse m’empêcher de me poser la question quelles revelations la conférence de presse du 30 Septembre nous aurait livrées ? quels secrets contient le rapport sur INATA ? Donc je me méfierai encore de soldats qui s’éloignent du front pour le show à Ouaga.

      Passakziri

      Répondre à ce message

  • Le 5 octobre à 06:10, par Yiriba En réponse à : Burkina : Le Capitaine Ibrahim Traoré remercie les manifestants pour leur soutien et sonne la fin de la récréation

    Il y a un véritable espoir de changement en cours au Burkina avec l’avènement d’Ibrahim Traoré. Soutenons ce fils courageux et humain, potentiellement du calibre du capitaine Thomas Sankara, père de la transformation profonde de l’image et du peuple du Burkina Faso. Thomas Sankara avait une vaste vision des solutions à apporter au sous-developpement des pays africains par leur propre travail, apprentissage et maîtrise de la science et des connaissanses universelles. La travail et la science appartiennent à tous les peuples et personne ne doit être laisser de côté pour comprendre cette idée. Si nous ignorons ou observons de loin ce nouvel espoir d’Ibrahim Traoré, comme on a fait avec Thomas Sankara, avec qui, peu de personnes ont bien compris ou supporter son message, le Burkina revivra les mêmes regrets. Le pays repartira alors sur un autre cycle de 35 ans avec des responsables d’état orientés vers l’affairisme, l’avenir de la famille, des amis et du village. Donnons à Ibrahim Traoré une chance de nous mobiliser, et si par malheur il trahissait le peuple, il partirait sans regret comme ses prédécesseurs. Par contre vaincre le terrorisme en ces temps présents n’est pas honnêtement une chose à promettre dans le temps. Analysons surtout le niveau de mobilisation des fils et filles du Faso autour du combat, de la resiistance, des solutions et des strategies appliquées sur le terrain.

    Répondre à ce message

  • Le 5 octobre à 06:13, par SOME En réponse à : Burkina : Le Capitaine Ibrahim Traoré remercie les manifestants pour leur soutien et sonne la fin de la récréation

    Il est vital de nettoyer les forces de sécurité et de défense et sans pitié

    Eliminer une certaine vieille classe politique politicienne c’est le plus difficile car ils sont spécialistes de l’hypocrisie et de l’entrisme destructeur. Ils s’allieront à la branche anti patriotique de l’armée pour se faire les relais des ennemis. Ce n’est par hasard que damiba s’est réfugié au Togo

    Évite de parler au médias français et européens. Adresse toi aux peuples burkinabe et africains

    La rupture doit être cl’aire et ferme : si tu fais du libi libi, diplomatie, etc tu es mort.

    Suis le peuple et le peuple te suivra. Nous chantions ceci :
    - Sankara n’est pas menteur,
    - jamais, jamais !
    - C’est pourquoi nous le suivons,
    - toujours, toujours !
    - Sankara n’est pas voleur
    -jamais, jamais !
    - C’est pourquoi nous le suivons
    - toujours, toujours !

    Et enfin je te rappelle l’hymne du wasulu que tu connais

    Si tu ne peux organiser, diriger et défendre le pays de tes pères, fais appel aux hommes les plus valeureux ;
    Si tu ne peux dire la vérité, en tout lieu et en tout temps, fais appel aux hommes les plus courageux ;
    Si tu ne peux être impartial, cède le trône aux hommes justes ;
    Si tu ne peux protéger le fer pour braver l’ennemi, donne ton sabre de guerre aux femmes qui t’indiqueront le chemin de l’honneur ;
    Si tu ne peux exprimer courageusement tes pensées, donne la parole aux griots.
    Oh Fama ! Le peuple te fait confiance, il te fait confiance parce que tu incarnes ses vertus.”

    Ces belles paroles composées par les griots de l’empire Wassoulou (ou empire Mandingue), à la gloire du Fama d’alors, Almamy Samory TOURE.

    C’est du verbe débordant de sens, ce regard sur le passé nous indique la voix du peuple ainsi que la voie de la sagesse. C’est surtout un enseignement pour les leaders de tout âge qui doivent s’en inspirer en toute sincérité, sinon le peuple te dégagera. Et mal, mal ! Car Vox populi Vox dei. Si tu suis le peuple, les ancêtres te protégeront et le peuple te défendra.
    SOME

    Répondre à ce message

    • Le 5 octobre à 11:45, par kwiliga En réponse à : Burkina : Le Capitaine Ibrahim Traoré remercie les manifestants pour leur soutien et sonne la fin de la récréation

      Bonjour SOME,
      Il s’agit donc d’ "Eliminer une certaine vieille classe politique politicienne..." et de vous écouter à vous qui nous parlez de :
      - Thomas Sankara
      - Des griots de l’empire Mandingue
      - De Samory Touré
      Hum, tout ça respire la nostalgie des anciens.
      Peut-on construire l’avenir sur la nostalgie ?
      Rebâtir les grands empires musulmans, comme le souhaite l’EIGS, par exemple, vous semble-t-il une option.
      Si je ne peux qu’être en parfait accord avec vous sur "l’élimination" d’une vieille classe politique pourrie, je suis persuadé que, la construction de l’avenir de notre pays, doit se faire en fonction des réalités de notre siècle et, malheureusement, de notre monde capitalistique.

      Répondre à ce message

  • Le 5 octobre à 07:14, par Génération En réponse à : Burkina : Le Capitaine Ibrahim Traoré remercie les manifestants pour leur soutien et sonne la fin de la récréation

    J’espère que tous les SG des ministères ont fait le point des véhicules PICK UP au PF tel que exigé. J’invite le PF à ne pas oublier les véhicules V8 des institutions, ministères, des projets et programmes et surtout de l’Armée. Notre Armée s’est embourgeoisée. Nous a connu le Chef militaire dans la JEEP PICK UP. il faut récupérer tous les V8, les revendre et payer des PICK UP pour la troupe qui combat au front. Repensons sérieusement le train de vie de l’Etat. DIEU SAUVE LE BURKINA FASO

    Répondre à ce message

  • Le 5 octobre à 07:34, par Enfants qui meurent de faim En réponse à : Burkina : Le Capitaine Ibrahim Traoré remercie les manifestants pour leur soutien et sonne la fin de la récréation

    Je voudrais proposer qu’à chaque fois que le ravitaillement de Djibo est fait par hélico ou tout autre moyen, qu’au retour, on essaie de repérer les enfants très vulnerables, en passe de mourir de faim, qu’on les achemine à Ouaga ou dans les grands centres specialisés en nutrition pour leur prise en charge urgente. On ne doit plus entendre que des enfants sont morts de faim au Faso.
    Signé : L’Etalon Enragé

    Répondre à ce message

  • Le 5 octobre à 11:53, par Vérité Indiscutable En réponse à : Burkina : Le capitaine Ibrahim Traoré remercie les manifestants pour leur soutien et sonne la fin de la récréation

    Jusqu’à présent, zéro faute.
    Beaucoup de respect pour le peuple.
    Courage.
    On sortira tous pour t’aider. Pour porter les armes à nous confiées : qu’elles soient en métal, en verbes ou en conscience de libération.
    Nous sommes prêts à tout si on nous écoute.
    La Patrie ou la Mort, nous Vaincrons.✊🏽

    Répondre à ce message

  • Le 5 octobre à 13:11, par l’Intègre En réponse à : Burkina : Le capitaine Ibrahim Traoré remercie les manifestants pour leur soutien et sonne la fin de la récréation

    Merci mon capitaine. un capitaine reste un capitaine.
    je suis désolé pour les "gros-bras" qui menaçaient la quiétude des citoyens sans bénéficier de tel remerciement.

    Répondre à ce message

  • Le 5 octobre à 13:28, par HUG En réponse à : Burkina : Le capitaine Ibrahim Traoré remercie les manifestants pour leur soutien et sonne la fin de la récréation

    Il se sursure que vous etes pro mpp mais moi HUG je ne crois paa en.cela.Si vous avez des intentions de restaurer le mpp ou un autre parti qui sont a l origine de notre malheur vous allez nous trouver sur notre chemin.Mai comme je ne dit je ne crois pas au fait que vous vouliez restaurer le mpp comme damiba a restaurer le cdp mais il.a appris cela douleureusement.Depuis plus de 30 nous souffrons grace a blaise compaoré et ses apprentis.Bonne chance on croise lles mains et on attend.

    Répondre à ce message

  • Le 6 octobre à 01:55, par GUY EDGARD En réponse à : Burkina : Le capitaine Ibrahim Traoré remercie les manifestants pour leur soutien et sonne la fin de la récréation

    Celui-ci est l’homme que le Burkina faso attendait. Soyons patriotique et soutenons ce jeune capitaine Patriotique .......qui risque son tous pour le burkina faso....et nous serions plus libres et contents s’il vous plait .......
    La Patrie ou la Mort ; Nous Vaincrons !

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Burkina, MPSR2 : Attention aux dérives du MPSR1 avec les OSC vuvuzelas
Lutte contre le terrorisme : « Un État gangrené par la corruption ne peut gagner aucune guerre », déclare le politologue Abdoul Karim Saidou
Contribution à l’effort de guerre : Le Président de la Transition échange avec les partenaires sociaux
Processus électoraux en Afrique : Des présidents d’organes de gestion des élections chez le Président de la Transition
Gouvernance au Burkina : « Les manquements de cette transition, c’est qu’il n’y a pas de contrôle sur les démarches du président et du MPSR 2 » (Kalifara Séré)
Processus électoraux en Afrique : Les organes de gestion des élections de l’Afrique sub-saharienne renforcent leurs compétences
Burkina : Le lieutenant-colonel Ismaël Diaouari nommé chef d’Etat major particulier de la présidence du Faso
Burkina : Le Collectif des leaders panafricains va rendre compte des échanges avec le président Traoré, le 9 décembre 2022
Abdoul Karim Sango, président du PAREN : « Un individu sans formation politique et civique est un sujet extrêmement dangereux pour la paix sociale »
Rumeurs de tentative de coup d’État au Burkina Faso : Le porte-parole du gouvernement apporte des précisions
Velléités de déstabilisation de la transition : « C’est bien de privilégier le dialogue, mais nous ne sommes pas rassurés », lance le CISAG au capitaine Ibrahim Traoré
Burkina Faso : Le président de l’Assemblée législative de transition prend conseils auprès de personnes ressources
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés