Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Toucher le fond est une victoire pour celui qui s’en sort.» Smarty

Burkina Faso : L’écrivain Adama Siguiré invite les jeunes officiers à assumer leur pouvoir

Accueil > Actualités > Opinions • Tribune • dimanche 2 octobre 2022 à 21h53min
Burkina Faso : L’écrivain Adama Siguiré invite les jeunes officiers à assumer leur pouvoir

Après le coup d’Etat du 30 septembre 2022, le capitaine Ibrahim Traoré a prévu convoquer des assises nationales afin que les fils et filles du Burkina désignent un président, fut-il civil ou militaire. Selon l’écrivain et consultant Adama Siguiré, cette entreprise risque de tirer le pays vers le bas. "L’erreur serait de vouloir désigner un président civil et procéder à des répartitions de postes comme en 2014 dans ce contexte de guerre" dira t’il à ce propos. Il propose donc "que les jeunes officiers qui ont évincé DAMIBA assument leur pouvoir et qu’ils nous montrent la voie à suivre".

C’est le capitaine TRAORE et ses hommes qui ont évincé DAMIBA, qu’ils assument la plénitude du pouvoir d’État avec toutes les prérogatives régaliennes

Dans ce contexte de guerre et face à la mauvaise gestion du pouvoir par DAMIBA, le capitaine TRAORE et ses hommes ont évincé le chef de l’État DAMIBA.Et il leur appartient d’assumer la plénitude du pouvoir d’État. Nous ne sommes pas en 2014.

Ce n’est pas une insurrection conduite par des OSC et des partis politiques. C’est un coup d’État dans un coup d’État. Que les jeunes officiers assument leur pouvoir et qu’ils nous montrent la voie à suivre. Si elle est bonne, les masses populaires suffisent largement pour leur donner la légitimité.

L’erreur serait de vouloir désigner un président civil et procéder à des répartitions de postes comme en 2014 dans ce contexte de guerre. Voilà une méthode qui arrange les civils , les leaders d,OSC et de partis politiques et qui reste un imbroglio dans ce contexte de guerre. Ce serait encore la guerre des clans, des égos, des individus au détriment de la bonne marche de la Nation..

Le capitaine TRAORE et ses hommes doivent aller vite.C,est la fuite des responsabilités et le manque de leadership qui ont nuit au pouvoir de DAMIBA. Et les mêmes erreurs produiront les mêmes effets. C’est pourquoi les jeunes officiers doivent assumer leur pouvoir devant le peuple .

Vouloir désigner un président civil dans ce contexte de guerre revient au partage des postes dans un climat de bagarres et de toutes les incompréhensions. Que les jeunes officiers qui ont évincé DAMIBA assument leur pouvoir . Et qu’ils rentrent dans l’histoire de la bonne ou de la mauvaise manière.

Adama SIGUIRE

Écrivain Professionnel/ Consultant.

Vos commentaires

  • Le 2 octobre à 22:16, par Diakité En réponse à : Burkina Faso : L’écrivain Adama Siguiré invite les jeunes officiers à assumer leur pouvoir

    Bien dit. Les dix conseils que j’ai au nouvel homme fort, j’ai commencé par dire qu’il doit rester au pouvoir. C’est en connaissance de cause. Malheureusement j’ai l’impression qu’on refuse de poster ces dix conseils

    Répondre à ce message

  • Le 2 octobre à 22:19, par Diakité En réponse à : Burkina Faso : L’écrivain Adama Siguiré invite les jeunes officiers à assumer leur pouvoir

    DIX (10) CONSEILS POUR LE NOUVEL HOMME FORT DU BURKINA FASO

    1. Qu’il soit lui-même Président de la transition ;
    2. Qu’il nomme un Premier Ministre de consensus, peu importe que celui-ci ait un carnet d’adresses rempli ou pas ; cela n’a pas d’importance ;
    3. Qu’il fasse attention aux brebis galeuses et aux personnes malintentionnées dans son entourage ;
    4. Qu’il combatte farouchement la corruption au sein de l’administration publique civile et militaire ;
    5. Qu’il n’oublie jamais les raisons qui ont conduit à l’évincement de ses deux prédécesseurs, dont un compagnon d’armes ;
    6. Qu’il renforce la coopération militaire avec la Russie, la Chine, la Turquie et l’Iran, sans pour autant faire complètement dos à la France et ses alliés, quitte à ceux-ci de rester ou plier bagages ;
    7. Qu’il n’accepte pas qu’il y ait un rideau noir entre lui et son peuple ;
    8. Qu’il évite l’hypocrisie et le mensonge d’État sous toutes ses formes ;
    9. Qu’il respecte et fasse respecter la loi pour tous et sur tous ;
    10. Qu’il croit en Dieu et au destin, mais pas aux hommes.

    DMM

    Répondre à ce message

  • Le 2 octobre à 22:22, par Mya En réponse à : Burkina Faso : L’écrivain Adama Siguiré invite les jeunes officiers à assumer leur pouvoir

    En tout cas je soutien cette idee parce que Thom Sank avait assume et il a fait des prodiges en 4 ans !!!!
    Qu’ils assument et le peuple va juger.

    Répondre à ce message

  • Le 2 octobre à 22:38, par TRAORE SITIOSSO En réponse à : Burkina Faso : L’écrivain Adama Siguiré invite les jeunes officiers à assumer leur pouvoir

    Absolument d’accord avec vous M. SIGUIRE. Que le Capitaine et ses hommes assument le pouvoir d’Etat et leur responsabilité en déclarant l’Etat de guerre (si nous sommes vraiment en guerre) ; mon Capitaine, à l’heure du bilan, vous serez le SEUL RESPONSABLE DEVANT LES JEUNES ET TOUT LE PEUPLE BURKINABE si les résultats ne sont pas atteints. Merci pour la compréhension.

    Répondre à ce message

  • Le 2 octobre à 22:39, par Moussa ouedraogo En réponse à : Burkina Faso : L’écrivain Adama Siguiré invite les jeunes officiers à assumer leur pouvoir

    je suis d’accord avec les propositions de mon frère Adama qui defend la thèse selon laquelle "de laisser le Capitaine Traoré et ses collaborateurs qui sont à la base de ce changement de gérer la situation, et pour moi jusqu’à la fin de la transition. Le Capitaine Traoré et ses collaborateurs ont mis le cap sur la restauration de la paix et de l’intégrité du territoire dans moins de 12 mois. Ce qui veut dire qu’ils ont déjà des stratégies face à la dégradation de la situation. Ce qui peut permettre d’engranger rapidement des résultats et de mettre en doute les terroristes. Mais en responsabilisant d’autres personnes qui ne sont pas au même niveau d’engagement ou de discernement de la réalité de la situation on va inéluctablement ralentir le processus d’atteinte des résultats escomptés. Certes, ils peuvent rencontrer des obstacles, ce qui est tout à fait normal face à la volatilité de la situation, et c’est à ce niveau que nous devons toutes et tous nous engager pour lui apporter tous nos soutiens en vue de la libération totale de notre territoire. Comme nous pouvons le constater leur engagement est tout à fait désintéressé. Remettre le pouvoir à une tiers personne entraînera inéluctablement le risque de remettre à jour les rivalités politiques et de la lutte pour les intérêts égoïstes ce qui fera la part belle aux HANI qui gagnent de jour en jour du terrain.
    A ce titre,cher (e) s toutes et tous SOUTENONS LE CAPITAINE TRAORE POUR LA GESTION DE LA TRANSITION.

    Répondre à ce message

  • Le 3 octobre à 00:11, par Marcel Coulibaly En réponse à : Burkina Faso : L’écrivain Adama Siguiré invite les jeunes officiers à assumer leur pouvoir

    Mr. SIGUIRE a raison le pouvoir doit rester entre les mains du capitaine qui a la confiance de la population pour sa vision. Sinon donner le pouvoir à un civil dans ces conditions pourra nuire à la restauration de l’ordre en plus de celle de la sécurité qui est la particularité.

    Répondre à ce message

  • Le 3 octobre à 03:06, par Papa En réponse à : Burkina Faso : L’écrivain Adama Siguiré invite les jeunes officiers à assumer leur pouvoir

    Merci Mr Siguire . des l’annonce de vouloir. remettre le pouvoir à un.civil j’ai immédiatement posté un message sur ce forum où je disais que c’était une grave erreur fatale . Les capitaines devraient assumer leur cp-d’état et diriger le pays. Si les jeunes officiers transfèrent le pouvoir à un.civile. attendons nous a un autre cp-detat imminent Tous ces politiciens sont des faux-types qui ne.pensent qu’a leur seul intérêt égoïste. En conclusion , pas de transfère du pouvoir à.un civile.

    Répondre à ce message

  • Le 3 octobre à 06:49, par ZORRO En réponse à : Burkina Faso : L’écrivain Adama Siguiré invite les jeunes officiers à assumer leur pouvoir

    Vous avez fait votre coup, assumez le pouvoir. Assises nationales ? C’est faire rentrer de la politique dans la transition. La politique ordinaire reprendra avec le retour à l’ordre constitutionnel.

    Répondre à ce message

  • Le 3 octobre à 07:08, par Le FASO ensemble En réponse à : Burkina Faso : L’écrivain Adama Siguiré invite les jeunes officiers à assumer leur pouvoir

    Bonjour Mr Siguiré

    Toujours prompte à faire de la politique au lieu d’illuminer le public par vos livres...
    Dans la complexité de cette situation(sécuritaire , alimentaire, économique,...)nous avons intérêt à faire un casting qui va nous permettre en très peu de temps d’améliorer la situation du pays dans l’intérêt de nos populations. Sans calcul comme vous. Notre vaillant capitaine Traoré doit être celui qui permet à l’armée d’être efficace sur le terrain et il pourra être aidé par des personnalité qui pourront mobiliser pour nous des moyens et des renforts en hommes et en renseignement. Un attelage ou lui (le capitaine TRAORE) s’occupe de l’efficacité de l’armée et un civil qui permet de faire tourner l’économie, en mobilisant les soutiens extérieurs (militaires et financiers) indispensables pour finir rapidement avec cette crises qui n’a que trop durée.

    Répondre à ce message

  • Le 3 octobre à 07:36, par Kamjon En réponse à : Burkina Faso : L’écrivain Adama Siguiré invite les jeunes officiers à assumer leur pouvoir

    Je suis tout à fait d’accord avec cette proposition car elle est logique ! Que le Capitaine et son équipe ne prennent pas le risque de fausser l’élan actuel du peuple qui a soif du retour rapide à la paix. Actuellement, le pays n’a pas besoin de politiciens à sa tête, mais des hommes de guerre qui ont l’idéal du retour rapide à la sécurité et à la quiétude, des hommes qui ont soif de voir les populations retourner chez eux sans plus jamais être inquiétées. Quant aux politiciens, ils viendront après les élections.
    Mon Capitaine, regarde les traces de ton grand-frère du Mali. Il doit t’inspirer. Je suis au garde-à-vous ! 😁😁

    Répondre à ce message

  • Le 3 octobre à 09:15, par kk En réponse à : Burkina Faso : L’écrivain Adama Siguiré invite les jeunes officiers à assumer leur pouvoir

    Le capitaine TRAORE doit penser à sa sécurité surtout ;
    Il est devenu une cible à abattre pour les énémis externes mais aussi et surtout INTERNES.
    Je vous conseille de : parler moins ; ne pas vous exposer ; garder la tête sur les épaules ; démeurer modeste, et rester avec le bas peuple ;

    Répondre à ce message

  • Le 3 octobre à 09:49, par Armand En réponse à : Burkina Faso : L’écrivain Adama Siguiré invite les jeunes officiers à assumer leur pouvoir

    Président IBRAHIM TRAORÉ. NE REMETTEZ LE POUVOIR À PERSONNE D’AUTRE QUE VOUS-MÊME.
    C’EST VOUS ET LE MPSR QUI AVEZ ET QUI PORTEZ LA VISION.
    JE VOUS RECOMMANDE S’ASSUMER CE POUVOIR. LE PEUPLE VOUS SUIVRA ET VOUS CONSEILLERA, VOUS RECADRERA SI NÉCESSAIRE, Mais de grâces, ne passez pas CE POUVOIR à qui que ce soit.
    SINON VOUS LE REGRETTEREZ ET VOUS LE PAIEREZ CASH.
    VOUS POUVEZ, AVEC LE PEUPLE ET VOS AMIS, GÉRER CE GRAND PAYS QU’EST LE BURKINA FASO.
    JE NE VOUS DEMANDE PAS D’AIMER LE POUVOIR, JE DEMANDE DE L’ASSUMER EN LE GERANT SELON VOTRE VISION INITIALE : SÉCURITÉ, LUTTE CONTRE LES MAUX DE NOS ADMINISTRATIONS DONC BONNE GOUVERNANCE ET RÉCONCILIATION NATIONALE.
    DIEU BÉNISSE LE BURKINA FASO

    Répondre à ce message

  • Le 3 octobre à 11:38, par Jango En réponse à : Burkina Faso : L’écrivain Adama Siguiré invite les jeunes officiers à assumer leur pouvoir

    L’Afrique n est pas à une honte près..
    En 2022,Voir des gars en treillis débarquer des pouvoir civils et des masses béats brûler leur pays,
    Se faire manipuler par des mercenaires russes..qui par ailleurs sont les plus racistes des occidentaux !
    En même temps la faute au pseudo pouvoir civil, qui se déguisé en démocratie, mais reste une affaire de clan et de corruption.
    Vous pouvez accuser les français américains chinois, mais la vérité c est que en Afrique il y a toujours un Mathias Pogba prêt à trucider son frère, en écoutant les intérêts extérieurs à son peuple. Ceux qui tuent leur frère, reste 30 au pouvoir, pour ne rien faire , 0 progrès.
    C est sans espoir.

    Répondre à ce message

  • Le 3 octobre à 14:18, par Passate En réponse à : Burkina Faso : L’écrivain Adama Siguiré invite les jeunes officiers à assumer leur pouvoir

    Continuer de dérouter le Président Capitaine Traoré ! Ce sera la première trahison de sa parole donnée. S’il joue à ce jeu, on aura un coup d’état dans moins de six mois car les raisons qui ont prévalu au coup contre Damiba sont présentes et s’accentueront car personne ne peut les juguler en six mois, ne vous tromper pas.

    Conseiller au Capitaine d’être un homme de parole et se replier sur le terrain pour servir de tampon contre les coup-d’états à venir et de préparer son futur soit dans l’armée ou dans la politique.

    En réalité, le vrai caractère de quelqu’un est son destin.
    Le Président Traore est face à son destin

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Lutte contre le terrorisme : La veille citoyenne doit demeurer plus que jamais debout, selon un citoyen burkinabè
Newton Ahmed Barry : « Si je devrais être un mort de plus, alors qu’il en soit ainsi...Mais personne ne me fera taire »
Sécurité au Burkina : Me Hermann Yaméogo rappelle le délai de « trois mois solennellement donné » par le président Ibrahim Traoré
Violences basées sur le genre : Elles peuvent prendre plusieurs formes et ne commencent pas uniquement à l’âge adulte, selon Hierbine Aïcha Palé
Pillage du magasin de la SONAGESS à Arbinda : Le supplice de Tantale n’aura pas eu lieu !
Néo-Sankarisme et panafricanisme : Des défis majeurs au Burkina
Renaissance africaine : L’écrivain Hassane Baadhio rend hommage à Nioussérê Kalala Omotundé
Burkina Faso :L’ex-députée ALT Adja Zarata Zoungrana dénonce une cabale contre des opérateurs économiques
Le Mouvement M30 Naaba Wobgo à l’Union européenne : « Pourquoi vous ne condamnez pas les fournisseurs d’armes et les sponsors des groupes armés ? »
Mobilisation et contribution citoyennes : Faisons autrement les choses !
Sauvegarde et restauration du territoire burkinabè : Mohamed Sawadogo invite les salariés à suivre l’exemple du président et des ministres
Propos du Premier ministre sur l’insuffisance de l’engagement des femmes : Véridiques à bien des égards, mais avec une part de responsabilité de la société et surtout des hommes
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés