Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Toucher le fond est une victoire pour celui qui s’en sort.» Smarty

Burkina/Hauts-Bassins : La mairie de la commune rurale de Boni incendiée par des hommes armés

Accueil > Actualités > DOSSIERS > Attaques terroristes • LEFASO.NET • mardi 27 septembre 2022 à 12h38min
Burkina/Hauts-Bassins : La mairie de la commune rurale de Boni incendiée par des hommes armés

La mairie de Boni située à une quinzaine de kilomètres de Houndé, dans la province de Tuy (région des Hauts-Bassins) a été visée par des hommes armés dans la nuit du 26 au 27 septembre 2022.

Selon des sources locales de l’AIB, d’énormes dégâts matériels ont été enregistrés. Les mêmes sources informent qu’un professionnel de la santé a été enlevé par les agresseurs au cours de leurs opérations.

En rappel, dans la nuit du 25 au 26 août 2022, des hommes armés ont attaqué la gendarmerie de Houndé, située non loin du Haut-commissariat.

Lefaso.net

Vos commentaires

  • Le 27 septembre à 13:33, par HUG En réponse à : Burkina/Hauts-Bassins : La mairie de la commune rurale de Boni incendiée par des hommes armés

    L armée monte en puissance.Allons seulement Le mpsr et ses supporters doivent nous apporter la securité.Vous avez justifie votre coup d etat par la montee de l insécuritè.Si la situation securitaire ne s aneliore pas.vous savez ce que vous devrez faire.

    Répondre à ce message

  • Le 27 septembre à 13:34, par Lepenseur En réponse à : Burkina/Hauts-Bassins : La mairie de la commune rurale de Boni incendiée par des hommes armés

    Qu´est ce que ce coup d´État a
    Apporté ? Tant que le pouvoir sera conçu comme la voie pour accéder aux ressources et s´enrichir, le Burkina ne s´ensortira jamais.

    Répondre à ce message

  • Le 27 septembre à 13:54, par PIONG YANG En réponse à : Burkina/Hauts-Bassins : La mairie de la commune rurale de Boni incendiée par des hommes armés

    Tout en condamnant, mentalement nous sommes conditionner pour attendre le prochain fait éclatant. Impuissant complètement à terre.
    Qu’est qui coûte de supprimer les versets djihadistes de certains livres religieux ? Voici des questions intelligentes que les "panafricanistes de pacotille" devraient se poser ? Je pense que chaque pays, se fondant sur sa culture morale, doit faire adapter tous les livres dits sacrés à son contexte en faisant éliminer tout le contenu violent où qui appel à la violence. A partir de là, tout sera claire pour tout le monde. En toute innocence je m’exprime. Par ce qu’il nous revient que l’idéologie recrute et marche d’une part à cause de ces versets.

    Répondre à ce message

  • Le 27 septembre à 14:51, par @@GOG En réponse à : Burkina/Hauts-Bassins : La mairie de la commune rurale de Boni incendiée par des hommes armés

    SVP ;armez les populations.C’est la seule solution qui vaille à présent.Décrétez une guerre populaire généralisée.Allons-nous continuer éternellement à convoiyer, à assister à des tuéries massives ?
    Armez les populations SVP.

    Répondre à ce message

    • Le 27 septembre à 20:13, par Mafoi En réponse à : Burkina/Hauts-Bassins : La mairie de la commune rurale de Boni incendiée par des hommes armés

      Armer la population n’est pas la solution.D’ailleurs c’est une hérésie,un délire qui ne dit pas son nom.En tout cas à court terme,armer la population sera un vrai pain béni pour ces terroristes qui n’en demanderaient pas plus pour approvisionner leur stock en armements.Dans le long terme,armer la population engendrerait un autre problème à savoir que notre pays deviendra un enfer,un far west où pour un oui ou pour un non,ça dégaine de partout.On n’a des militaires qui se sont engagés pour défendre la patrie,qu’ils aillent au combat au lieu de se planquer dans les salons feutrés.Ici il n’est pas question de manque de d’hommes ou de moyens.C’est juste une question d’engagement,de stratégie gagnante car n’oubliez pas que la quasi totalité des individus qui rentraient dans l’armée ne pensaient pas aller au front un jour.Donc ils rentrent dans l’armée sans amour,sans passion,sans conviction qui n’accepteront jamais se sacrifier pour la défense de leur pays:ce sont des poules mouillées,des militaires d’opérette

      Répondre à ce message

      • Le 28 septembre à 02:46, par @@GOG En réponse à : Burkina/Hauts-Bassins : La mairie de la commune rurale de Boni incendiée par des hommes armés

        Les terroristes ont horreur de voir les populations des localités armées.Ils le font savoir aux innocents qu’ils abattent avec lâcheté partout où ils passent.Ils exigent que les villageois restent là , bras croisés , à leur merci ,sans réagir,pour qu’ils soient les maîtres des lieux,régnant en toute puissance,appliquant leurs lois sataniques .Ces criminels savent que le jour où tous les braves villageois auront chacun une calach avec 4 ,5 ou 9 chargeurs ,ils n’auront plus
        d’espaces où résider , parader,contrôler les axes routiers ,opérer des prélèvements et vanter leur canibalisme . Il faut être niais pour suivre vos conseils spécieux.Ça ne sera pas du pain béni pour eux .Ces villageois ,non seulement seront formés au maniement de l’arme , mais en plus seront bien équipés et aguerris pour le combat.
        Ça sera plutôt la fin de l’égoïsme et de l’inhumanité de ces mécréants.
        Enfin,cher Mafoi ,enourager nos militaires que de les traiter de poules mouillées ,d’opérettes ;le contexte l’exige.A moins que vous ne soyez un terroriste.Que les populations soient enfin armées pour qu’ils se défendent légitimement.Sont-elles des mollusques ?des invertébrées ?

        Répondre à ce message

  • Le 27 septembre à 18:42, par Le berger En réponse à : Burkina/Hauts-Bassins : La mairie de la commune rurale de Boni incendiée par des hommes armés

    Ainsi on dirait que ces hommes sans foi ni loi sont. entrain de dérouler tranquillement et avec assurance leur projet de contrôler la route nationale no 1. Attaques gendarmerie de koumbia et de Houndé , poste de péage de Pa et maintenant la mairie de Boni. Vite barrons leur la route

    Répondre à ce message

  • Le 27 septembre à 20:06, par Xadcos En réponse à : Burkina/Hauts-Bassins : La mairie de la commune rurale de Boni incendiée par des hommes armés

    Observez ces faits. 1. Les koghlewéogos étaient violemment attaqués pour violation de droit de l’homme et les terroristes jamais. Ils sont même traités de frères qui pour diverses raisons ont pris les armes contre l’Etat.
    2. Tout a été fait pour empêcher les kogleweogos de s’étendre à l’ouest en les opposant aux dozos dont ce serait le territoire naturel et culturel.
    3. Enfin, les koghléwéogos ont été savamment diabolisés et neutralisé même sur leurs zones d’origine, au lieu d’être encadrés pour faire face ne serait-ce qu’au grand banditismes classique
    4. le peuple naif et des dirigeants totalement incompétents ont assisté à toutes ces étapes sans en comprendre les enjeux.
    5. La destabilisation du pays s’est proprement faite de l’intérieur où le terrain a été bien préparé pour que les terroristes s’y sentent comme dans une cour de récréation
    6. Bravo à l’incompétence et au cynisme de nos politiciens

    Répondre à ce message

  • Le 27 septembre à 21:23, par KingBaabu En réponse à : Burkina/Hauts-Bassins : La mairie de la commune rurale de Boni incendiée par des hommes armés

    @Xadcos, vous posez mal le problème. Toute dérive se doit d’être dénoncée et combattue dans sa juste limite. Quand les koglewegos sévissaient, nous les avons combattu avec des discours et des déclarations, pour les atteintes aux de l’homme. Maintenant le djihadisme sévit, tous les jours que Dieu fait, des fils de ce pays tombent en le combattant les armes à la main et vous venez nous dire qu’on a été injuste avec les Kogleweogos ? Où sont d’ailleurs les Kogleweogos ? N’est-ce pas eux qui sont reconvertis en VDP pour la plupart ? Sauf que parmi les Kogleweogos il y avait des peuls (certains de ces Kogleweogos peuls ont même été exécutés par leurs ’’collègues’’ non peuls après l’attaque de Yirgou.) Maintenant, dites-moi si vous allez trouver un seul VDP peul, j’en doute fort. Sortez de votre délire nostalgique et voyez la réalité en face. Au temps des Kogleweogos on s’amusait, maintenant c’est différent.

    Répondre à ce message

  • Le 28 septembre à 15:33, par Xadcos En réponse à : Burkina/Hauts-Bassins : La mairie de la commune rurale de Boni incendiée par des hommes armés

    KingBaaboo, l’observation de Xadcos est la suivante : les dérives des kolgwéogos ne sont en rien comparables à celles des terroristes et l’unamimité à été faite sur leur condamnation et l’appel à leur dissolution sans se donner la possibilité de les encadrer et les canaliser ne serait - ce que dans la lutte contre le grand banditisme. Une fois cette entreprise de démentèlement des Kolgwéogos réussie et que subitement ceux qui vociféraient contre ces derniers ne se font plus entendre au point de permettre que les terroristes soient traités de frères, il y a de quoi se poser des questions sur la sincérité et l’honnêteté de ces derniers face à la tragédie que nous vivons.
    Alors KingBaaboo, le délire est de quel côté ?

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Attaque de la brigade de gendarmerie et du poste de police de Tougan (Sourou) : Un policier tué, des assaillants neutralisés
Insécurité au Burkina : Une attaque a ciblé le commissariat de police et la gendarmerie de Tougan
Sécurité au Burkina : « Il faut un bon maillage du territoire national avec la mobilité des entités » (gendarmerie nationale)
Lutte contre le terrorisme : Le salut viendra-t-il d’Accra ?
Burkina : Quatre soldats tués dans une attaque à l’engin explosif sur l’axe Bourzanga-Kongoussi
Lutte contre l’insécurité au Burkina : 50 000 VDP recherchés, plus de 90 000 inscrits
Région des Hauts-Bassins : Une attaque repoussée par les Forces de défense à Houndé
Situation sécuritaire au Burkina : Plus d’un million d’élèves privés d’école, Save the Children tire une fois de plus la sonnette d’alarme
Supposé exactions de l’armée burkinabè : Des panafricains invitent à se départir des manipulations des groupes armés terroristes
Lutte contre le terrorisme au Burkina : La France n’écarte pas l’éventualité d’un départ de ses forces spéciales
Insécurité au Burkina : Couvre-feu prorogé de 90 jours dans la région de l’Est
Recrutement de VDP : A Dori, l’engouement n’est pas au rendez-vous
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés