Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Toucher le fond est une victoire pour celui qui s’en sort.» Smarty

Agenda 2063 de l’UA, volet Burkina Faso : Une consultation nationale pour évaluer le 1er plan décennal 2014-2023

Accueil > Actualités > Diplomatie - Coopération • LEFASO.NET • lundi 26 septembre 2022 à 13h16min
Agenda 2063 de l’UA, volet Burkina Faso : Une consultation nationale pour évaluer le 1er plan décennal 2014-2023

Les acteurs nationaux de mise en œuvre du plan décennal de l’agenda 2063 de l’Union africaine (UA), volet Burkina Faso, étaient réunis ce 23 septembre 2022 à Ouagadougou. Il a été question de l’ouverture de la consultation nationale multipartite sur l’évaluation du premier plan décennal 2014-2023, et la préparation du deuxième plan de l’agenda 2063. La cérémonie d’ouverture de cette consultation nationale a été présidée par le directeur général adjoint de l’économie et de la planification, Mahamadou Bokoum.

L’objectif global de cette consultation nationale multipartite est de servir de plates-formes de réflexion collective, de canal pour obtenir les points de vue des acteurs nationaux sur les principaux enseignements tirés de l’évaluation et les orientations qui articuleront les domaines de développement prioritaires du prochain plan.
Plus spécifiquement, il s’agira, selon le directeur général de l’économie et de la planification, Mahamadou Bokoum, d’échanger avec les acteurs de mise en œuvre du plan décennal de l’agenda 2063, notamment sur la réalisation des objectifs qui étaient fixés et les progrès qualitatifs et quantitatifs réalisés dans la mise en œuvre de ce premier plan. Toujours au titre des objectifs, il a, par ailleurs, cité aussi les difficultés et les contraintes rencontrées à la mise en œuvre de l’Agenda 2063, les bonnes pratiques et les leçons apprises dans sa mise en œuvre.

A ces objectifs spécifiques, s’ajoutent, poursuit-il, la formulation de recommandations à prendre en compte dans le prochain cycle décennal (2023/2032), et l’identification des domaines prioritaires sur la base des enseignements tirés de la mise en œuvre du précédent plan.

Mahamadou Bokoum, directeur Général adjoint de l’économie et de la planification

La cérémonie d’ouverture était également l’occasion pour le directeur général adjoint de revenir sur la réunion qui a prévalu à la tenue effective de cette consultation nationale multipartite. Tout en soulignant que c’est lors de la réunion virtuellement du 30 juin 2022 du comité ministériel de suivi sur la mise en œuvre de l’Agenda 2063 élargie aux ministres de l’Union africaine (UF) chargés de la planification nationale, du développement et des finances qui s’est tenue que le projet spécial d’évaluation du premier plan décennal de mise en œuvre et de préparation du deuxième plan décennal de mise en œuvre de l’Agenda 2063 a été décidé.

Pour ce faire, cette évaluation du premier plan décennal et l’élaboration du deuxième plan décennal offrent à l’Union africaine l’occasion de se positionner dans un contexte marqué par les leçons tirées des crises sécuritaires, humanitaires, de la pandémie du covid-19 et du conflit russo-ukrainien, qui ont mis en évidence la nécessité de construire un paradigme nouveau de développement, a-t-il dit.

Vue des acteurs multipartites de la consultation nationale

Toutefois, rappelons qu’au Burkina Faso, l’agenda 2063 de l’UA s’est opérationnalisé à travers deux référentiels de développement que sont la stratégie de croissance accélérée et de développement durable (SCADD 2011-2015) et le plan national de développement économique et social (PNDES 2016-2020). Dans le cadre de En 2020, un aperçu global de la production statistique national donne alors un niveau de correspondance satisfaisante entre les indicateurs nationaux et les indicateurs de suivi de l’agenda 2063.

Ainsi, 39 indicateurs nationaux disponibles correspondent parfaitement avec ceux de l’Agenda 2063, soit un taux de 61%. L’analyse indique également que 31% des indicateurs disponibles sont des proxys. Ce qui porte à 59 indicateurs (92%), la proportion d’indicateurs disponibles pour le suivi de l’Agenda 2063. Les 8% restant des indicateurs nécessitent de nouvelles opérations de collecte, de calcul ou d’enquêtes pour être renseignés.

Le paquet des indicateurs produits pour le suivi de la mise en œuvre de l’Agenda 2063 au niveau national était de 71 indicateurs dont 95,8% sont de sources nationales, contre seulement 4,2% issue de sources internationales.

Yvette Zongo
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Terrorisme au Burkina : La CEDEAO appelle à un soutien international pour faire face aux défis sécuritaires
Coopération : Le PNUD et le gouvernement burkinabè mutualisent leurs efforts pour le développement et la paix
Union africaine : Un sommet des Chefs d’Etat et de gouvernements africains à Washington pour parler coopération
Coopération culturelle : L’ambassadrice du Brésil au Burkina reçoit la chorale Vox Christi
Semaine de la diplomatie climatique : La contribution de l’Union européenne au Burkina débattue au cours d’un panel
Coopération Japon-Burkina : Le comité consultatif évalue l’efficacité de la distribution du riz KR
Coopération franco-burkinabè : « On a intérêt à ce que le Burkina reste débout », affirme l’ambassadeur Luc Hallade
Coopération UE-Burkina : « Nous avons décidé de donner beaucoup plus », affirme la représentante spéciale pour le Sahel
Convention sur la diversité biologique au Canada : Les délégués burkinabè préparent leur participation
Conduite de la Transition : Le Médiateur de la CEDEAO échange avec le Président de la Transition
Diplomatie : Cinq nouveaux ambassadeurs pour renforcer la coopération avec le Burkina
CEDEAO : La cour de justice lève les suspensions de procedure à l’encontre du Burkina Faso, du Mali de la Guinée
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés