Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Toucher le fond est une victoire pour celui qui s’en sort.» Smarty

Nayala : Plusieurs édifices publics attaqués, du matériel et des vivres emportés par des HANI

Accueil > Actualités > DOSSIERS > Attaques terroristes • LEFASO.NET • lundi 26 septembre 2022 à 22h20min
Nayala : Plusieurs édifices publics attaqués, du matériel et des vivres emportés par des HANI

Dans la période du 6 au 14 septembre 2022, des hommes armés non identifiés (HANI) ont détruit le service de l’environnement et la CEB (Circonscription d’enseignement de base) de Gossina, le commissariat de police et la mairie de Yaba. Ils ont vidé le magasin de la SONAGESS de Yaba et emporté un tricycle de la mairie. Des bâches de la mairie de Yé ont également été emportées.

Le mardi 13 septembre 2022, des hommes armés non identifiés (HANI) ont dynamité la mairie et le commissariat de police de Yaba. Selon des sources locales et sécuritaires, ils étaient une quarantaine et seraient arrivés en binômes. À leur arrivée, ils ont effectué des tirs en l’air pour terrer les populations chez elles avant de commettre leurs actes. Le lendemain 14 septembre, les assaillants seraient revenus sur les lieux. Cette fois-ci en nombre plus important que la veille. Un tricycle de la mairie a été emporté et le stock du magasin de la SONAGESS (Société nationale de gestion des stocks alimentaires) d’environ deux tonnes aurait été vidé.

Yaba venait d’enregistrer sa deuxième attaque après celle du 28 mai dernier. Aux dernières nouvelles, certains fonctionnaires de l’État ont plié bagage. Comme dans toutes les communes où ils étaient déjà passés le message était le même : ils ne veulent pas du mal aux populations, mais plutôt aux VDP (Volontaires pour la défense de la patrie) et aux FDS (Forces de défense et de sécurité).

Une semaine avant, le 6 septembre, le service de l’environnement et la CEB de la commune de Gossina avaient été saccagés. Le 10 septembre, quatre bâches de la mairie de la commune de Yé ont été emportées par des HANI. Avant l’attaque à Gossina, le 31 août, les populations avaient été mises en garde contre l’installation des VDP dans la localité sous peine de déguerpissement.

C’est du côté de la fenêtre de la mairie que l’impact est visible

Une journée de frayeur à Toma

Le 31 août 2022, les commerçants de la ville de Toma fermaient leurs enseignes de commerce sur invitation des FDS. Des HANI seraient en route pour Toma. La nouvelle se repend dans la ville comme une traînée de poudre. Très vite, la ville se vide de ses occupants. Seuls quelques voyageurs et quelques rares personnes qui n’avaient pas encore l’information, ainsi que des curieux circulaient toujours dans les artères de la ville. Pendant ce temps les populations s’étaient mises à l’abri chez elles et d’autres étaient devant leurs domiciles.

Du côté des FDS, des dispositions avaient été prises pour faire face à l’ennemi. Des tirs ont été entendus du côté sud de la ville.

En fin de compte, les HANI auraient marqué une escale à Sien (à 7 km de Toma, avant de continuer à Zouma.

Aucune perte en vie humaine n’a été enregistrée au cours de ces attaques, mais la situation sécuritaire dans la province du Nayala est alarmante. Les HANI y gagnent du terrain. Leur présence est de plus en plus signalée ces dernières semaines. Selon plusieurs sources, ils seraient dans une forêt à Bô et auraient reçu du renfort venu de Douroula.

Toma, chef-lieu de la province du Nayala serait leur cible. Ils sont désormais présents dans toutes les six communes du Nayala dont cinq ont déjà subi des assauts. Les populations jusque-là résilientes attendent la réaction des autorités compétentes. Si rien n’est fait, le Nayala risque de subir le même sort que les provinces sœurs de la région de la Boucle du Mouhoun, à savoir la Kossi et les Banwa.

Babakourou Fougui

Vos commentaires

  • Le 26 septembre à 13:56, par HUG En réponse à : Nayala : Plusieurs édifices publics attaqués, du matériel et des vivres emportés par des HANI

    Hum. Pourtant on disait a l onu que la situation s ameliore Hum, allons seulement.

    Répondre à ce message

  • Le 26 septembre à 14:54, par Alexio En réponse à : Nayala : Plusieurs édifices publics attaqués, du matériel et des vivres emportés par des HANI

    Je n arrive pas a comprendre que dans cette d insecurite galopante, on ne veuille pas grain qui est une strategie funebre pour ses cingles qui troublent la vie quotidienne des provinciers (res)=

    Dans un contexte comme le notre tous les secteurs strategiques qui sont exposes a d eventuelles attaques dwvraient etre securise optimale avant ses attaques, Meiux vaut prevoir que de guerrir apres que la maladie s est infiltrer.

    A QUOI SERT-IL UN MEDECIN APRES LA MORT ?
    Les modes operatoires de ses bandits sont les memes. rReste a savoir quelles sont les strategies locales de preventions,de dissuasions, et de rispostes ?

    Répondre à ce message

  • Le 26 septembre à 16:12, par PIONG YANG En réponse à : Nayala : Plusieurs édifices publics attaqués, du matériel et des vivres emportés par des HANI

    Pas d’inquiétude. L’armée monte en puissance. Tout le matériel volé et pillé sera récupéré. Et les édifices reconstruits.

    Répondre à ce message

  • Le 27 septembre à 01:49, par Le berger En réponse à : Nayala : Plusieurs édifices publics attaqués, du matériel et des vivres emportés par des HANI

    Vraiment inquiétant. Vivement que quelque chose soit fait pour stopper ces terroristes dans leur projet funeste d’encerclement du territoire. L’attaque du commissariat de Yaba montre clairement qu’ils veulent un boulevard pour se rapprocher de la province du Passoré qui vient d’enregistrer aussi l’attaque de la brigade de gendarmerie de Latodin.

    Répondre à ce message

  • Le 27 septembre à 06:50, par Lom-Lom En réponse à : Nayala : Plusieurs édifices publics attaqués, du matériel et des vivres emportés par des HANI

    Internaute Teeltaaba, il faut nommer les gens par leurs vrais noms : il s’agit de la grande dame Sarah Sereme, ancienne Médiatrice du Faso sous le gouvernement Roch qui a démission quand le complot contre Roch était devenu un Projet mûr et il.sagit de son député Abdul Wahab DRABO de la.mouvance présidentielle sous Roch, devenu Ministre des sports du MPSR et qui envisage aujourd’hui de mettre 3 milliards pour former des moniteurs de sport à travers le Faso pendant des PDI cherchent à manger, que les militaires ont besoin d’équipements et de formation. Ces gens sont devenus subitement invisibles, inaudibles, incolores et inodores. Ce qui se passe dans leur NAYALA ne les intéresse plus ! C’est ce que leur envoyé de Dieu Mr Sandaogo peut leur donner à manger et à boire qui les intéresse ! " MPSR is way of life" a déclaré Mr Sandaogo face aux ressortissants Burkina burkinabe aussi États-Unis ! Nous espérons qu’au sortir de cette épreuve du terrorisme, les électeurs et particulièrement ceux du NAYALA, auront tiré les vraies leçons pour la suite ! Ainsi va la politique au Burkina !

    Répondre à ce message

  • Le 27 septembre à 08:52, par Levieux En réponse à : Nayala : Plusieurs édifices publics attaqués, du matériel et des vivres emportés par des HANI

    Pas d’inquiétudes à vous faire car les terroristes n’agissent que par actions d’éclats et c’est ce que le prédisent du MPSR a dit dans son discours bilan.

    Répondre à ce message

  • Le 27 septembre à 08:54, par Kado En réponse à : Nayala : Plusieurs édifices publics attaqués, du matériel et des vivres emportés par des HANI

    Teeltaaba, attention, on ne critique pas la conseillère spéciale de Damiba ici au risque de rejoindre Mr Kambou Ollo Mathias la il est.
    A l’ONU, nous avons entendu que la transition est populaire et adhérée par tous les burkinabés. C’est le chef lui même qui dit cela. Faut-il rire ou pleurer ?

    Répondre à ce message

  • Le 27 septembre à 09:15, par Pifo En réponse à : Nayala : Plusieurs édifices publics attaqués, du matériel et des vivres emportés par des HANI

    Chers internautes, c’est le même scenario que dans les Banwa, Toma va tomber comme Solenzo dans les semaines ou mois à venir si rien n’est fait. La stratégie de notre armée est incompréhensible, comment laisser détruire tout avant d’attaquer. Depuis des mois dans les Banwa, l’armée a été plusieurs fois alertée mais sans réaction.

    Répondre à ce message

  • Le 27 septembre à 10:56, par SAA En réponse à : Nayala : Plusieurs édifices publics attaqués, du matériel et des vivres emportés par des HANI

    j’admire le courage et la détermination des forumistes qui continuent de commenter.
    Des propositions ont été faites ici, et je crois que personne ne lie cela.
    Combien de fois, nous avons souhaité une guerre généralisée sans succès ?
    Comment quarante personne peuvent continuer de terroriser toute une province ?
    combien de fois nous avons souhaité l’équilibre de la terreur en armant la population civile sans succès ?
    Comment voulez-vous que des civiles sans arme aident nos FDS ?
    Comment voulez-vous que les civiles aident nos FDS épuisé depuis plus de 6 ans si eux même nous disent qu’ils montent en puissance ?
    Depuis plus de 6 ans personne n’a le courage de dire qui arment ces terroristes ?
    Oui, on nous dira que ce sont " des frères" qui ont décidé de retourner des armes contre leur frère sans nous dire pourquoi ils le font.
    Je ne comprend pas ce silence coupable des Burkinabè dans cette situation qui s’empire.

    Répondre à ce message

  • Le 27 septembre à 11:24, par Floda En réponse à : Nayala : Plusieurs édifices publics attaqués, du matériel et des vivres emportés par des HANI

    Les terroristes ont compris qu’à la moindre escarmouche, nos FDS prennent la clé des champs au lieu de tenir leurs positions, mais que peuvent-ils si on ne leur donnent que des armes légères. Nos armées n’anticipent pas alors que les terroristes ont une logique qu’ils suivent et déroulent leurs stratégies. Lorsque des terroristes sont à 5 ou 10km et on ne va pas les traquer, ils viendront sûr de leurs forces.

    Répondre à ce message

  • Le 27 septembre à 17:51, par KingBaabu En réponse à : Nayala : Plusieurs édifices publics attaqués, du matériel et des vivres emportés par des HANI

    Doucement mais surement, ce pays va tomber...apres Gossina, Yaba, etc...on voit ces bandits armés fondre sur le Haut-Sanguié. Et pendant ce temps, on recrute des militaires par milliers nous dit-on ? Est-ce que ces militaires sont formés pour se battre sur le terrain ou pour fuir à la moindre escarmouche ?

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Banwa dans la Boucle du Mouhoun : Sept bases terroristes détruites
Attaque de la brigade de gendarmerie et du poste de police de Tougan (Sourou) : Un policier tué, des assaillants neutralisés
Insécurité au Burkina : Une attaque a ciblé le commissariat de police et la gendarmerie de Tougan
Sécurité au Burkina : « Il faut un bon maillage du territoire national avec la mobilité des entités » (gendarmerie nationale)
Lutte contre le terrorisme : Le salut viendra-t-il d’Accra ?
Burkina : Quatre soldats tués dans une attaque à l’engin explosif sur l’axe Bourzanga-Kongoussi
Lutte contre l’insécurité au Burkina : 50 000 VDP recherchés, plus de 90 000 inscrits
Région des Hauts-Bassins : Une attaque repoussée par les Forces de défense à Houndé
Situation sécuritaire au Burkina : Plus d’un million d’élèves privés d’école, Save the Children tire une fois de plus la sonnette d’alarme
Supposé exactions de l’armée burkinabè : Des panafricains invitent à se départir des manipulations des groupes armés terroristes
Lutte contre le terrorisme au Burkina : La France n’écarte pas l’éventualité d’un départ de ses forces spéciales
Insécurité au Burkina : Couvre-feu prorogé de 90 jours dans la région de l’Est
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés