Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Toucher le fond est une victoire pour celui qui s’en sort.» Smarty

Semaine nationale de la culture (SNC 2022) : Le comité national d’organisation de la 20e édition officiellement installé

Accueil > Actualités > Culture • LEFASO.NET • mercredi 21 septembre 2022 à 11h30min
Semaine nationale de la culture (SNC 2022) : Le comité national d’organisation de la 20e édition officiellement installé

La 20e édition de la Semaine nationale de la culture (SNC Bobo 2022) se tiendra du 26 novembre au 3 décembre 2022 à Bobo-Dioulasso. Cette édition est placée sous le thème : « Diversité culturelle, ferment de l’unité nationale ». Afin d’assurer le bon déroulement de la biennale, il a été installé ce mardi 20 septembre, un comité national d’organisation (CNO), présidé par le ministre en charge de la culture, Valérie Kaboré, et un comité régional d’organisation (CRO), avec à sa tête le gouverneur des Hauts-Bassins, le colonel Moussa Diallo.

Dans moins de deux mois, les Burkinabè vivront au rythme de la 20e édition de la Semaine nationale de la culture (SNC Bobo 2022). Afin de réussir le pari de l’organisation de cette 20e édition, le ministre en charge de la communication, de la culture, des arts et du tourisme, Valérie Kaboré, a procédé à l’installation officielle des membres du comité national ainsi que le comité régional d’organisation de la SNC Bobo 2022. Forts d’une centaine de membres, les deux comités sont répartis dans plusieurs commissions. Ils ont ainsi pour tâche l’organisation réussie de cet évènement culturel combien important pour le Burkina Faso.

La cellule de coordination du comité national d’organisation, instance supérieure de décision et de coordination générale de l’ensemble des activités de cette 20e édition, est l’organe d’orientation et d’impulsion des activités des intervenants dans l’organisation de la SNC. La cellule de coordination du comité régional d’organisation (CRO), selon le secrétaire général du ministère en charge de la culture, est l’instance de coordination régionale des activités de la 20e édition de la SNC. Victorien Aimar Sawadogo a rappelé que le CNO et le CRO se réunissent ensemble ou séparément chaque fois que de besoin sur convocation des présidents.

Les participants à la cérémonie d’installation du CNO et du CRO SNC 2022

« Le comité national d’organisation est chargé de prendre les dispositions nécessaires en vue de la programmation et de la réalisation des activités nationales entrant dans le cadre de la 20e édition de la SNC. Aussi, il oriente et appuie le CRO dans l’accomplissement de ses tâches et exécute toute autre tâche qui participera à la réussite de l’évènement », a-t-il exposé dans une communication au cours de cette cérémonie d’installation.

Le CNO est composé au maximum de 35 membres et comprend une cellule de coordination et des commissions. La cellule de coordination du CRO est l’instance de coordination régionale des activités de la 20e édition de la SNC. Elle est chargée de coordonner et superviser les travaux des commissions régionales, compiler et faire remonter au CNO les besoins du CRO. Présidé par le gouverneur de la région des Hauts-Bassins, le CRO est composé au maximum de 65 membres et comprend par ailleurs plusieurs commissions. Il s’agit, des commissions de programmation et régie artistique ; de festival, foire artisanale et commerciale ; de transport et logistique ; d’accueil et hébergement ; de restauration ; de presse et animation ; de secrétariat ; de sécurité ; de santé et la commission djatiguiya.

La ministre en charge de la culture, Valérie Kaboré

« La culture, puissant levier de rassemblement des communautés »

C’est la ministre en charge de la culture qui a présidé cette cérémonie d’installation. Selon elle, la culture est un puissant levier de rassemblement des communautés. C’est pourquoi, elle affirme que dans ce contexte actuel où le Burkina Faso fait face à de nombreux défis le peuple burkinabè doit faire appel à sa culture et à ses valeurs culturelles pour consolider la paix, la cohésion sociale, l’unité nationale, pour un développement économique et social du pays.

A l’en croire, cette édition de la SNC apporte des innovations dont l’une d’elles est la mise en place du comité régional d’organisation, composante principale du comité national. « Cette innovation vise à donner plus d’efficience à l’organisation en confiant le lead de l’organisation à la région des Haut-Bassins avec en tête le gouverneur. Nous avons constaté aussi que les soirées de la SNC n’attirent plus les gens, c’est pourquoi nous avons transformé ça en soirée évènementielle. Donc nous allons faire venir de grandes figures de la musique burkinabè au niveau local et national, pour accompagner ceux qui sont en compétition et en quête d’excellence », a expliqué Valérie Kaboré.

La secrétaire générale de la région des Hauts-Bassins, Mariama Konaté/Gnanou

Elle a invité tous les acteurs impliqués dans l’organisation de cette biennale ainsi que tous les Burkinabè à mouiller le maillot, pour faire en sorte que cette édition puisse donner de l’espoir au Burkinabè, au regard de la situation sécuritaire du pays. Car, elle reste convaincue que « la culture peut toujours ressouder les liens ».

La secrétaire générale de la région, représentant le gouverneur, a tenu à exprimer sa reconnaissance à la ministre et au gouvernement burkinabè pour avoir autorisé cette activité dans les Hauts-Bassins malgré les nombreux défis. Aussi, elle a affirmé, au nom du gouverneur, l’engagement du CRO à faire en sorte que cette édition soit une réussite.

Romuald Dofini
Lefaso.net

Vos commentaires

  • Le 22 septembre à 09:55, par kwiliga En réponse à : Semaine nationale de la culture (SNC 2022) : Le comité national d’organisation de la 20e édition officiellement installé

    « Diversité culturelle, ferment de l’unité nationale »
    « la culture peut toujours ressouder les liens »
    Mais de qui se moque-t-on ?
    Ces thèmes auraient eu toute leur place en temps de paix, mais aujourd’hui, ce n’est ni la mise en valeur de la diversité culturelle, ni la mobilisation de centaines de personnes en cellules de coordination, commissions régionales,... qui nous aidera à regagner du terrain et à réinstaller les déplacés internes.
    Les énergies et les moyens doivent être injectés dans nos priorités.
    Tout le reste n’est que distraction pour faire vivre les populations en "Nazemsamie" et, pourquoi pas, s’en mettre un peu dans les poches au passage.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Bobo-Dioulasso accueille la première édition des Rencontres cinématographiques de Sya
Burkina Faso : La 13e édition du festival « Rendez-vous chez nous » se tient du 7 au 11 décembre 2022
Burkina : Une session de formation sur l’entretien et la réfection des instruments de musique au profit de 60 jeunes
Cinéma : La ville de Bobo-Dioulasso accueille la première édition des Rencontres Cinématographiques de Sya du 5 au 11 décembre 2022
Burkina/Musique : The Mec Nayala Gentleman, un espoir de la musique san
5e édition des REMA : Faire de Ouagadougou, un incubateur de l’écosystème musical africain
FESPACO : La 28e édition aura bel et bien lieu du 25 février au 4 mars 2023, le visuel dévoilé
Cérémonie d’ouverture du festival les RENCONTRES CINÉMATOGRAHIQUES DE SYA
Report de la SNC, Bobo 2022 : Des acteurs culturels craignent une « mort programmée » de la biennale
Festival international de court métrage de Ouagadougou (Ouaga côté court) : 9 films primés
Coopération : Un festival pour célébrer l’amitié entre le Burkina Faso et les Pays-Bas
1re édition du festival « La voix de la kora » : Kantala veut donner de la voix aux instrumentistes
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés