Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Toucher le fond est une victoire pour celui qui s’en sort.» Smarty

Burkina Faso : Vers la formation de 40.000 animateurs sportifs de proximité

Accueil > Actualités > Conseil des ministres • Lefaso.net • mercredi 14 septembre 2022 à 22h15min
Burkina Faso : Vers la formation de 40.000 animateurs sportifs de proximité

Le ministre des Sports de la Jeunesse et de l’emploi, Abdoul Wabou Drabo a annoncé la formation de 40.000 animateurs sportifs de proximité pour très bientôt sur toute l’étendue du territoire. C’était au cours du point de presse du conseil des ministres de ce mercredi 14 septembre 2022 à Ouagadougou.

En plus des 40.000 animateurs, le ministre des Sports indique que 1.500 jeunes volontaires vont être formés à la « pratique du sport pour tous », avant d’être équipés et installés sur des sites sécurisés.

« Sur l’ensemble du territoire, nous constatons de plus en plus de mobilisation à divers endroits pour la pratique du sport de masse. Mais il n’est pas évident que ceux qui encadrent les participants aient les compétences requises », a-t-il souligné.

C’est donc en vue de renforcer les capacités de ces derniers que le ministère des Sports lance cette formation afin que les exercices proposés soient adaptés aux
conditions physiques des pratiquants.

Pour le ministre Drabo, ce projet va d’abord se dérouler dans une phase pilote qui s’étend d’octobre 2022 à septembre 2024.

Des 1500 jeunes formés à la pratique du sport pour tous, 1000 vont bénéficier d’un accompagnement à l’insertion professionnelle à la fin du programme. Ce, dans le cadre de la création d’emplois dans le domaine du sport.

En rappel, les autorités de la transition ont inscrit dans leur plan d’action, la promotion des activités physiques et sportives comme outils de cohésion sociale et de paix mais aussi d’insertion professionnelle.

Et ce programme s’inscrit en droite ligne de cette vision.

Hamed NANEMA

Lefaso.net

Vos commentaires

  • Le 14 septembre à 22:07, par Bigbale En réponse à : Burkina Faso : Vers la formation de 40.000 animateurs sportifs de proximité

    C’est bien de maintenir la santé par le sport mais est-ce vraiment la priorité pour un pays en guerre ? Cet argent pourrait servir à former plus de jeunes dans la défense de nos communautés (VDP) en attendant des jours meilleurs pour dérouler cette politique du sport ! Attention au populisme inutile !

    Répondre à ce message

  • Le 15 septembre à 00:42, par TANGA En réponse à : Burkina Faso : Vers la formation de 40.000 animateurs sportifs de proximité

    C’est bien mais pour le moment c’est hors sujet !
    On maintient la santé quand on l’a. Personne ne peut se venter d’être normal sans ce pays avec la montée en puissance du terrorisme.
    Bon peut être que ça va servir quand tout le monde devra courir pour se sauver.
    De grâce, soyons sérieux ; c’est quoi cette chose alors que le pays a besoin de tous ces moyens surtout pour les déplacés .
    On vous suit, on vous regarde !

    Répondre à ce message

  • Le 15 septembre à 06:59, par Tony En réponse à : Burkina Faso : Vers la formation de 40.000 animateurs sportifs de proximité

    “Ce sont des techniciens qu’il leur faut et ce sont des artistes qu’ils forment”. Est-ce vraiment ce qu’il faut dans un pays en guerre, dans un état failli ? Il faut croire que ça ne vole pas bien haut dans ce pays. Continuez de penser que le Burkina Faso c’est Ouagadougou.

    Répondre à ce message

  • Le 15 septembre à 07:55, par Baoyam En réponse à : Burkina Faso : Vers la formation de 40.000 animateurs sportifs de proximité

    40 000 combattants nous seraient plus utile que 40 000 sportifs. Quand on veut imiter la revolution sans la conviction ! Le Burkina, pays dont les dirigeants siccessifs vivent dans un univers parallel. Roch Kaboré a voulu construire des routes. Damiba veut faire semblant d’être revolutionnaire sans l’être. Il n’y a qu’une seule priorité : mener la guerre qui nous est livrée. Tout le reste n’est que distraction.

    Répondre à ce message

  • Le 15 septembre à 09:49, par Deafnot En réponse à : Burkina Faso : Vers la formation de 40.000 animateurs sportifs de proximité

    L’idée est très noble mais il serait mieux plutôt de former des réservistes de l’armée au vu de la situation actuelle du pays.

    Répondre à ce message

  • Le 15 septembre à 14:45, par Swartskoff En réponse à : Burkina Faso : Vers la formation de 40.000 animateurs sportifs de proximité

    Bof ! Celui-là à certainement fait un trop plein de yantôrô. Comment en période de guerre un Ministre puisse croire et imaginer la formation de sportif comme activité ou axe de développement ? Dire qu’avec maïga ils sont les concepteurs civils du mpsr. Bof ! Y a beaucoup d’intelligence, de logique et de chohérence depuis que ce mpsr à fait irruption. On n’est pas foutu du tout avec ces experts financés et mis en route par Blaise Koissy Terrassons compaoré depuis Babi.

    Répondre à ce message

  • Le 15 septembre à 16:34, par Article 37 En réponse à : Burkina Faso : Vers la formation de 40.000 animateurs sportifs de proximité

    Au lieu de former 40 000 Supplétifs des FDS, c’est 40 000 animateurs sportifs de proximité vous voulez créer ? C’est sur les ressources fiscales ou bien c’est quelle ligne budgétaire.
    On a du mal à vous suivre Mr le ministre des sports.
    Ou bien c’est une source de sortie d’argent qui va aller inutilement à des fans ?

    Répondre à ce message

  • Le 15 septembre à 17:08, par SIENOU En réponse à : Burkina Faso : Vers la formation de 40.000 animateurs sportifs de proximité

    Les inquiétudes des uns et des autres sont motivées ! Mais il ne faudra pas oublier aussi que c’est une guerre multidimensionnelle ! Alors, la gagnée suppose mener des batailles à tous les niveaux ! D’ailleurs le chômage des jeunes en est la grande source d’approvisionnement ! Absorber cette jeunesse désœuvrées a travers la création d’emplois, au travers de telle initiative est à mon sens la bienvenue ! Que dans les autres secteurs des projets de ce genre jaillissent !

    Répondre à ce message

  • Le 17 septembre à 12:04, par Pierre En réponse à : Burkina Faso : Vers la formation de 40.000 animateurs sportifs de proximité

    C’est de la diversion car ce n’est pas une PRIORITÉ NATIONALE ! Si vous voulez recruter, faites le pour des animateurs capable de donner des éléments de base à la jeunesse pour s’opposer aux terroristes : lutte passive en cas d’attaque y compris se protéger, s’entrainer avec des moyens de défense comme les arts martiaux, faire du sport pour être en forme, etc.
    A ce jour : les priorités nationales sont la question sécuritaire, la question agricole pour se nourrir et la question de l’éducation pour nos enfants.
    On se demande à quoi sert ce conseil des ministres pour recadrer les propositions qui ne sied pas ! Comment allons nous faire des élections dans 2 ans si plus de la moitié du pays est encore occupée car à ce rythme, ce sera même les 3/4 du pays...

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Burkina : Le Conseil des ministres adopte un projet de loi portant dépolitisation de l’Administration publique
Compte rendu du Conseil des ministres du mercredi 30 novembre 2022
Ministère de la Communication : Ateridar Galip Somé occupe désormais le poste de directeur de cabinet
Loterie nationale burkinabè : Ibrahim Ben Harouna Zarani nommé directeur général
Ministère de la Communication : Fidèle Tamini nommé secrétaire général
Direction générale des douanes : Mathias Kadiogo porté à la tête de l’institution
Compte rendu du Conseil des ministres du mercredi 16 novembre 2022
Conseil des ministres du 9 novembre 2022 : Un plan opérationnel d’appui à l’Agriculture adopté
Compte rendu du Conseil des ministres du mercredi 09 novembre 2022
Modernisation de l’administration au Burkina : Le magistrat Karfa Gnanou est nommé Secrétaire permanent (Conseil des ministres)
Réconciliation nationale : 28 679 contentieux administratifs et 282 contentieux fonciers urbains en instance
Compte rendu du Conseil des ministres du mercredi 28 septembre 2022
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés