Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Peu importe le succès, il s’agit d’être grand, non de le paraître.» Romain Rolland, Ecrivain

Reboisement au Burkina : La « Ville Nouvelle de Yennenga » bénéficie encore de 200 plants

Accueil > Actualités > Environnement • Lefaso.net • mercredi 24 août 2022 à 14h00min
Reboisement au Burkina : La « Ville Nouvelle de Yennenga » bénéficie encore de 200 plants

Dans sa dynamique de faire de la « Ville Nouvelle de Yennenga » un espace vert où il fait bon vivre, CGE Immobilier et le Lions Clubs y ont mis en terre 200 plants. C’était le samedi 20 août 2022 dans la commune de Koubri.

En vue de répondre au mot d’ordre national, celui de planter des arbres pour lutter contre la désertification, mais aussi afin de faire de sa « Ville Nouvelle de Yennenga », un espace vert pour le bien-être de ses habitants, CGE Immobilier et le Lions Clubs ont mis en terre 200 plants. Une initiative, entreprise par la société CGE Immobilier, depuis maintenant quelques années. Ce, dans une vision de susciter en chacun des résidents de la ville futuriste, un comportement citoyen pour un meilleur vivre ensemble et une cohésion sociale, dans un environnement sain.

La mise en terre d’un plant de manguier par le premier résident de la cité de Baobab

Ainsi, les initiateurs de l’activité, avec la participation des résidents de la Ville Nouvelle de Yennenga et de la cité Baobab ont planté individuellement, un arbre sur les deux sites consacrés à cet effet, dans une belle ambiance et beaucoup d’enthousiasme. Parmi les 200 plants mis en terre, une centaine est typiquement composée de manguiers.

Interrogée sur la raison de sa participation à cette initiative, Stéphanie Bassolé, résidente de la cité Baobab (voisine de la Ville Nouvelle de Yennenga), répond sans détour : « Je prends part à cette activité parce que je compte venir manger les mangues », a-t-elle réagi. Madame Bassolé soutient également qu’il est surtout important de planter des arbres d’abord pour leur bien-être mais aussi afin de léguer à la génération future, un environnement radieux.

Stéphanie Bassolé, résidente de la cité Baobab

Madibélé Kam, lui, résidant également dans la ville, a mentionné que l’on peut compter sur l’engagement de l’ensemble des habitants de la zone pour l’entretien de ces arbres. « C’est notre cadre de vie, notre futur. Et je pense que toute la population de la zone sera impliquée dans l’entretien des arbres en question », a-t-il souligné.

À l’issue de cette opération, le président directeur général de CGE Immobilier, Saïdou Tiendrébéogo a dit nourrir l’espoir de pouvoir profiter de l’ombre de ces arbres dans les années à venir. Aussi, la mobilisation des uns et des autres malgré un précédent report de la tenue de cette activité, a donné une entière satisfaction à M. Tiendrébéogo.

« C’est une ville où avec son architecture et son urbanisation, les choses sont voulues être bien organisées », affirme Saïdou Tiendrébéogo, également président du Lions Clubs Ouagadougou Karité

« Ils ont toujours montré un intérêt particulier quand il s’agit de s’occuper de leur ville. Car ce sont des gens qui se réclament de la Ville Nouvelle de Yennega. Ils vivent ici, en une bonne intelligence en communauté et partagent pratiquement tout ce que l’on peut partager sur le plan social. Et ils sont très attentifs non seulement à ce que nous avons fait aujourd’hui. Mais aussi aux autres aspects comme la sécurité et le bien-être dans la cité », a-t-il indiqué.

Chaque année, CGE Immobilier sacrifie à cette tradition en mettant entre 200 et 300 arbres en terre sur des espaces de 3000 m2 appartenant au site. À chaque site est destiné 100 plants. Cela, dans le but de leur offrir suffisamment d’espace pour se développer dans les meilleures conditions.

Hamed NANEMA
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Gestion durable des aires protégées en Afrique de l’Ouest : Le programme PAPBio passé en revue par les acteurs à Ouagadougou
Ouagadougou/Environnement : Pépiniériste, un métier qui nourrit son homme
Eau et assainissement au Burkina : La problématique au cœur de la session du Parlement national des jeunes Burkinabè pour l’eau
Bénin – Burkina Faso : Le sacrifice des espaces protégés au profit des ressources minières
Burkina Faso/Hydrométéorologie : Le rapport d’évaluation à mi-parcours du projet HYDROMET-BF soumis à validation
Environnement : Le deuxième rapport sur la gouvernance environnementale et du développement durable en cours de validation
Lutte contre la dégradation de l’écosystème au Burkina : Vers la validation d’une stratégie nationale 2023-2030
Burkina/environnement : Le document de la vision 2050 de développement à faible émission de carbone validé
Lutte contre le changement climatique : Le Comité régional de contrôle citoyen des Cascades voit le jour
Plan climat/énergie : Un projet pour consolider le statut de ville verte à Bobo Dioulasso
Gestion des ressources naturelles et de la faune : L’AGEREF-CL pour une prise en compte de la question climatique dans les PDC
Reforestation au Burkina : Vers des méthodes de multiplication végétative à moindre coût
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés