Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Un problème sans solution est un problème mal posé » Albert Einstein

Zagtouli : Les agents de la Sonabel mettent en terre 800 plants

Accueil > Actualités > Environnement • LEFASO.NET • mercredi 17 août 2022 à 11h00min
Zagtouli : Les agents de la Sonabel mettent en terre 800 plants

Les agents de la Société nationale burkinabè d’électricité (SONABEL) ont planté, le samedi 13 aout 2022, 800 arbres sur le site de la centrale photovoltaïque de Zagtouli. Pour Chantal Ilboudo, présidente de l’Association pour la préservation et la restauration de la nature (APRN), cela répond à la volonté de la nationale d’électricité de contribuer à la restauration de la nature.

Des manguiers, des tamariniers, des baobabs, des néré et bien d’autres espèces, ce sont les plantes mises en terre par les agents de la SONABEL. Réunis au sein de l’Association pour la préservation et la restauration de la nature, responsables et agents de la nationale d’électricité étaient sur le site de la centrale photovoltaïque pour leur reboisement annuel.

Chantal Ilboudo, présidente de l’APRN

Après l’opération de 2021 au cours de laquelle plus de 500 arbres ont été plantés, ils ont rebeloté année 2022 avec 800 plants. « Dans le cadre des activités de la Sonabel, elle est obligée de déboiser de grands espaces pour les lignes électriques. La Sonabel a donc estimé qu’il était nécessaire, pour optimiser ses ressources et avoir de la performance sur le plan environnemental, de mettre en place cette association dont l’objectif principal est de réaliser des reboisements maîtrisés et entretenus sur de longs termes », a expliqué Chantal Ilboudo, présidente de l’APRN.

Le Secrétaire général de la Sonabel expliquant la procédure de reboisement au public

Les plantes reboisées en 2021 ont connu plus de 72 % de taux de succès. Un motif de satisfaction pour Chantal Ilboudo et ses collègues qui entendent avoir plus de succès pour 2022. « Cette activité est la deuxième du genre. Nous avons organisé un reboisement l’année dernière avec un taux de survie de 72,33%. Cette année, nous avons fait une extension d’un hectare pour mener la présente activité », a-t-elle ajouté. Pour se donner la chance d’avoir un taux de survie, l’APRN va bénéficier d’un château d’eau et de personnel pour veiller sur les plants. « Nous avons bon espoir que le taux de survie sera meilleur à celui que nous avons connu cette année », a espéré Chantal Ilboudo.

Le Directeur général de la Sonabel, Daniel Sermé, mettant en terre un plan

L’activité a enregistré la présence du directeur général de la Sonabel. Pour Daniel Sermé, le reboisement est un moyen pour sa structure de participer à la restauration de la nature. « On se retrouve aujourd’hui dans le cadre des activités de l’APRN. Il faut noter que même avant la création de l’APRN, la Sonabel a toujours organisé des activités de reboisement depuis la création de ce site. Nous organisons ce reboisement parce que la Sonabel, dans la construction de son réseau, détruit la nature. Il y a obligatoirement des mesures compensatoires et la Sonabel matérialise cela en organisant des plantations d’arbres annuellement », a-t-il indiqué.

Jacques Théodore Balima
Lefaso.net

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Actions climatiques au Burkina : Les points focaux formés sur la plateforme MRV
Boucle du Mouhoun : Le gouverneur alerte sur des risques d’inondations dans certains villages
Engagement volontaire pour la biodiversité : Biodev2030 dialogue avec les acteurs de la filière élevage
Changement climatique : Un rapport de la Banque mondiale révèle l’urgence pour les pays du Sahel d’agir à travers des mesures fortes d’adaptation
Environnement au Burkina : Le volet national du « Portefeuille thématique climat Sahel » officiellement lancé
Protection de la biodiversité au Burkina : Le projet BIODEV tient un dialogue pour des engagements volontaires des acteurs dans la filière or
L’Afrique et le changement climatique : Une conversation avec le sénateur américain John Kerry en prélude à la COP27
Investissement privé au Burkina Faso : Des acteurs à la recherche de solutions structurantes
Le rafraîchissement passif et la démarche de conception bioclimatique comme stratégies d’adaptation des bâtiments aux enjeux du changement climatique au Burkina Faso
Burkina/Direction générale des eaux et forêts : Prise de commandement du colonel Barnabé Kaboré
Reboisement au Burkina : L’Institut polytechnique Shalom plante 600 arbres à Boula
Burkina/Environnement : Wendkuni Bank international reboise à Kombissiri
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés