Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Toucher le fond est une victoire pour celui qui s’en sort.» Smarty

Burkina Faso : Bientôt la construction de cités communales dans les localités d’accueil de déplacés internes

Accueil > Actualités > Conseil des ministres • Lefaso.net • mercredi 10 août 2022 à 19h29min
Burkina Faso : Bientôt la construction de cités communales dans les localités d’accueil de déplacés internes

En vue de renforcer les capacités des personnes déplacées internes (PDI) en termes de logements et d’habitats, le gouvernement annonce le lancement de construction de cités communales à leur profit.

C’est ce qu’a déclaré Boukary Sawadogo, ministre en charge de l’Urbanisme, à l’issue du conseil des ministres de ce mercredi 10 août 2022 à Kosyam.

Il précise que ces logements seront au nombre de 100 pour la ville de Kaya.

Tougouri, elle, va bénéficier également de 100 logements tandis que Dori et Kongoussi seront respectivement bénéficiaires de 50 et 57 habitations.

Cette initiative entre dans le cadre du projet de résilience pour accompagner les collectivités territoriales selon le ministre de l’Urbanisme, des Affaires foncières et de l’Habitat.

La pose de la première pierre de ces logements se fera lors de la cérémonie officielle de remise d’infrastructures communautaires, prévue le samedi 13 août 2022 à Kaya.

Les infrastructures en question se composent de bâtiments scolaires, de dispensaires, de maternités, de latrines..., et sont destinées aux quatre localités citées plus haut.

Ces réalisations ont été rendues possibles grâce à l’appui de l’ONU-Habitat, le Programme des Nations unies pour les établissements humains.

Les questions foncières également vont être traitées avec diligence pour permettre aux PDI de mener des activités agricoles dans l’optique de leur offrir de meilleures conditions de vie sans oublier les populations hôtes.

Hamed NANEMA
Lefaso.net

Vos commentaires

  • Le 10 août à 19:43, par Teeltaaba En réponse à : Burkina Faso : Bientôt la construction de cités communales dans les localités d’accueil de déplacés internes

    Pour ma part c’est déjà un aveu d’impuissance de la part du MPSR.
    Au lieu de travailler à la reconquête du
    territoire afin que les déplacés internes puissent retourner sur leurs terres, ce gouvernement opte pour la construction de logements d’accueil.
    Que c’est triste quand on est dans l’amateurisme.
    Dieu sauve le BURKINA !

    Répondre à ce message

  • Le 10 août à 19:44, par HUG En réponse à : Burkina Faso : Bientôt la construction de cités communales dans les localités d’accueil de déplacés internes

    Ah bon cela en dit long.Pourtant les personnes deplacés demandent a rentrer chez elles.Donc celz veut dire que les personnes deplacés ne vont pas rentrer chez elles ou bien..Chers mpsr les parmi les personnes que vous avez nomme comme directeurs regionaux il y a un mais. On se demande si vous croyez a votre refondation. Le temps est le meilleur juge de l histoire.

    Répondre à ce message

  • Le 10 août à 20:44, par KK En réponse à : Burkina Faso : Bientôt la construction de cités communales dans les localités d’accueil de déplacés internes

    Bonne vision. Ceux qui crient tous les jours au’retour des déplacés là. Le conflit qui’est là la c’est pas bagarre de femmes au marché de fruits qu’on fini une’fois qu’une femme voit son pagne dénouée.
    Il faut profiter développer les villes d’accueil. Relooker le Burkina. Que les populations d’accueil accepte partager tout’avec les PDI meme leur terre. Les générations futures profiteront de cela et on enseignera ça au monde.
    C’est possible.
    Faire repartir certains déplacés est plus’difficile à faire que de leur’offrir un paradis loin de leur terre natale. C’est difficile à accepter mais’cnest pas impossible
    NB : envoyer les spécialistes mener des enquêtes ( Psy et autres et si les PDi s’expriment en âme et conscience, pas sur que 20% veuillent repartir cultiver au milieu des ossements.
    S’il vous plaît quittez la théorie politique chers frères. Face à une catastrophe il faut repenser tout. Design thinking.

    Répondre à ce message

  • Le 10 août à 21:30, par Sisyphe En réponse à : Burkina Faso : Bientôt la construction de cités communales dans les localités d’accueil de déplacés internes

    Après il sera question d’insertion dans les localités d’accueil, et l’on nous soulignera que la question des PDI est réglée et…Damiba aurait réussi. Seulement, est-ce vraiment ce qu’on attendait ? J’aimerais entendre nos chères OSCs, qui hier encore, vilipendaient Rock et exigeaient des actions fortes pour le retour des déplacés dans leurs localités d’origine. Je pense que maintenant, il n’en sera implicitement plus question. Un euphémisme pour traduire un certain échec ! On ne règle cependant pas le problème à mon avis. C’est comme si l’on acceptait de céder des zones à ces hommes armés qui nous attaquent, en espérant que l’envie d’aller plus loin ne les prenne pas !
    Est-ce cela la restauration, pour laquelle on a interrompu notre processus démocratique ?

    Répondre à ce message

  • Le 10 août à 23:22, par caca En réponse à : Burkina Faso : Bientôt la construction de cités communales dans les localités d’accueil de déplacés internes

    Il précise que ces logements seront au nombre de 100 pour la ville de Kaya.Tougouri, elle, va bénéficier également de 100 logements tandis que Dori et Kongoussi seront respectivement bénéficiaires de 50 et 57 habitations.
    Boulsa qui est chef lieu de province où Tougouri dépend ne gagne rien. C’est une insulte pour la province du Namentenga.

    Répondre à ce message

    • Le 11 août à 07:35, par Passakziri En réponse à : Burkina Faso : Bientôt la construction de cités communales dans les localités d’accueil de déplacés internes

      @ Caca,
      Je suis vraiment perdu aprés lecture de votre commentaire .
      Ici il s’agit de logements pour les personnes déplacées. Personne ne connait les contours, mais je suppose que c’est l’idée d’un de ces PTF qui a débarqué acvec son idée et son argent, et comme nos gouvernements ne savent pas réorienter , ils adhèrent, oubliant que vu le nombre de Pdi , ca risque de créer des problèmes si tous les déplacés ne sont pas satisfaits, et ca créera aussi des problèmes si tous sont satisfaits parce que l’envie de repartir peut disparaitre de la tête de certains. C’est triste de le dire mais c’est une possibilité . ; Sans oublier que les non déplacées des villes concernées ne sont souvent pas mieux loties , ce qui pourrait si l’on n’y prend garde créer des frustrations. Dans le principe l’idée est bonne , mais je crains fort que la pratique ne soit plus compliquée. à moins qu’on ne parle ici de centre d’acceuil avec une conséquente capacité d’acceuil et limité dans le temps pour canaliser le retour des déplacés. Bref, c#est une délicate maneouvre .

      Pour ce qui concerne vos revendications , on ne peut pas vous suivre si vous ne nous dites pas combien de déplacés sont acceuillis à Tougouri et combien à Boulsa. C’est pas parce que Boulsa est le chef lieu d’une province que cette ville acceuille forcément plus de déplacés que tout autre département de la province. Pour nous autres qui ne connaissons ni l’une ni l’autre de ces deux localités, il est difficile de comprendre l’objectivité de votre révendication parce qu’il ne s’agit pas d’infrastructures pour les chefs lieu de provinces.
      D’ailleurs cette idée de certains ressortisants de chefs lieu de province qui pris d’un égoisme débordant détourne une partie de ce ce qui reviendrait aux départements pour le chef lieu ( ambulances etc) a toujours créé des frustrations, à tel point que certains Burkinabé se sentent délaissés par l’Etat. quittons dans ca pour enfin voir le Burkina Faaso comme nation. Si quelque chose de bien est réalisé à Soudougui, je dois pouvoir en tant que ressortissant de Solenzo me rejouir parce que ca profite á mes fréres et soeurs burkinabè.

      Passakziri

      Répondre à ce message

      • Le 11 août à 13:49, par caca En réponse à : Burkina Faso : Bientôt la construction de cités communales dans les localités d’accueil de déplacés internes

        Passakziri ! Je ne sais si vous connaissez bien les critères pour développer une localité. Ma revendication est légitime dans la mesure où je suis originaire du Namentenga. dès le départ, le gouvernement de Roch a sous-estimé Boulsa chef lieu du province. Les PDI ne retourneront tous pas après la paix retrouvée. Il faut voir dans ces déplacements massifs de population une moindre mal pour développer les villes moyennes. Le fait de vouloir faire Tougouri une zone activité économique est une insulte à Boulsa d’où Toujouri dépend administrativement. Le choix de Tougouri est fait sur la base de sa proximité avec Kaya. Boulsa à l’heure actuelle accueille aussi les PDI qui viennent des département de Tougouri, Zeguedeguin, et Boala. Mais Kaya a toujours éventré les projets de Boulsa. Contruire 100 villas à Toujouri, le gouverneur devait avoir la sagesse de mettre au moins 50 à Boulsa. Ma revendication est juste et légitime.

        Répondre à ce message

  • Le 11 août à 00:11, par Nabiiga En réponse à : Burkina Faso : Bientôt la construction de cités communales dans les localités d’accueil de déplacés internes

    SI SEULEMENT LA HONTE TUAIT !

    Nous vivons le rétrécissement de notre territoire.

    - Pourquoi chercher à loger de façon permanente les déplacés bien loin de leurs localités.
    - Et que deviennent alors de ces mêmes localités.
    - Doit-on comprendre que chaque jour le burkina perd du terrain face à ces terroristes que Damiba a poutant juré qu’il terroriserait.

    La vie de soi ne se limite pas au logement quoique important. Les déplacés comment allez-vous les nourir ou alors comment vont-ils se nourir, voire même vivre. Se lever le jour, assis en train de tourner les doigts pour manque de quoi faire.

    VOUS ÊTES UN ÉCHEC. RIEN NE MARCHE.

    Répondre à ce message

  • Le 11 août à 00:40, par Kouda En réponse à : Burkina Faso : Bientôt la construction de cités communales dans les localités d’accueil de déplacés internes

    J’abonde dans le même sens que les commentaires précédents sauf celui de caca qui qualifie d’insulte le fait que Boulsa, chef-lieu de province, ne gagne rien. Deux commentaires à propos de ce que caca a dit. "ne gagne rien" : caca, ce qui se passe est très douloureux et la construction des ces infrastructures au profit des PDI n’est et ne saurait être un gain. Jamais. C’est un aveu d’impuissance, d’échec face aux hordes de barbares qui sèment la terreur sur 60 % du territoire du Burkina Faso qui échappent au contrôle de l’Etat burkinabè. Ensuite, caca, dans ta logique, Ouagadougou aurait également reçu ces infrastructures puisque Boulsa n’est que chef-lieu de province alors que Ouagadougou est LA capitale du Burkina Faso.
    Dans l’article, il est aussi écrit "Ces réalisations ont été rendues possibles grâce à l’appui de l’ONU-Habitat, le Programme des Nations unies pour les établissements humains."
    Pays de merde vraiment. Pendant que le président, le premier ministre, les ministres et les députés se distribuent des millions et des millions de FCFA sur le compte des contribuables, ce même gouvernement va tendre la sébile pour construire quelques infrastructures au profit de quelques PDI alors que chaque jour, chaque semaine, des centaines et des centaines de PDI apparaissent du fait de l’incompétence, de l’inconscience et de l’incapacité de ce régime d’imposteurs.

    Répondre à ce message

    • Le 11 août à 14:05, par caca En réponse à : Burkina Faso : Bientôt la construction de cités communales dans les localités d’accueil de déplacés internes

      Peut être que nous n’avons pas la même compréhension d’un développement socio-économique d’une localité. Les PDI sont des burkinabé et à ce titre ont droit de s’installer là où ils veulent. Il y a certainement un gain à gagner dans ce déplacement massif de la population sur le plan de l’urbanisation que le gouvernement ne veut travailler. Les gens ne retourneront pas chez eux même après un retour de paix. Si le gouvernement de Roch était visionnaire, il devait repartir les PDI de manière équitable entre les chefs lieux de province et les départements. Ce projet de construction date de la période du régime Roch que la transition a appliquée sans rien chercher à comprendre l’injustice du projet entre province.

      Répondre à ce message

  • Le 11 août à 07:17, par Claudine En réponse à : Burkina Faso : Bientôt la construction de cités communales dans les localités d’accueil de déplacés internes

    Donc vous savez qu’ils vont s’installer durablement là !!! Ehhhhh Faso... On veut restaurer l’intégralité du territoire... Et maintenant on va construire des cités dans des villes de déplacement des populations.... Hummmmmmmm

    Répondre à ce message

  • Le 11 août à 15:55, par Sidpawalemde Sebgo En réponse à : Burkina Faso : Bientôt la construction de cités communales dans les localités d’accueil de déplacés internes

    Hum... Décidément, le mensonge est la constante de la gouvernance de ce régime.

    Le programme de logements dont il est question a été initié par le gouvernement de Roch Kaboré avec l’aide de l’ONU-Habitat pour aider à résorber la forte demande en logements au Burkina.
    Dans ce même cadre, il était aussi prévu de restructurer les zones non-loties dans les grandes villes, notamment à Ouaga entre la zone Une et Saaba. Ce projet n’avait aucun lien avec les déplacés internes, appelés à repartir chez eux.

    Un programme sensé aurait été un accompagnement à la réinstallation chez eux, comprenant aide à la reconstruction, aide au semis et au redémarrage d’élevage et aide alimentaire pour la période soudure, et non des maisons en ville.

    Si j’avais l’esprit mal tourné, je pourrais penser que le MPSR a décidé de céder les territoires du nord aux terroristes, et pour cela vide lui même les localités de ses habitants pour les réinstaller ailleurs, utilisant pour cela un projet de ses prédécesseurs.

    Sauf qu’on parlait d’aider une classe moyenne de quelques centaines de milliers de travailleurs a acquérir des maisons à un cout abordable qu’ils peuvent payer, alors que ces gens veulent reloger gratuitement 2 millions de personnes avec.

    Mais on suppose qu’il vont donner la priorité à ceux qu’ils vont eux même chasser au détriment des autres.

    Ils sont fous, ces "un peu est cher" là !

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Burkina Faso : Compte rendu du Conseil des ministres du mercredi 7 décembre 2022
Burkina Faso : La loi sur les VDP relue par le gouvernement en vue d’intégrer la nouvelle doctrine de leur emploi
Burkina : Le Conseil des ministres adopte un projet de loi portant dépolitisation de l’Administration publique
Compte rendu du Conseil des ministres du mercredi 30 novembre 2022
Ministère de la Communication : Ateridar Galip Somé occupe désormais le poste de directeur de cabinet
Loterie nationale burkinabè : Ibrahim Ben Harouna Zarani nommé directeur général
Ministère de la Communication : Fidèle Tamini nommé secrétaire général
Direction générale des douanes : Mathias Kadiogo porté à la tête de l’institution
Compte rendu du Conseil des ministres du mercredi 16 novembre 2022
Conseil des ministres du 9 novembre 2022 : Un plan opérationnel d’appui à l’Agriculture adopté
Compte rendu du Conseil des ministres du mercredi 09 novembre 2022
Modernisation de l’administration au Burkina : Le magistrat Karfa Gnanou est nommé Secrétaire permanent (Conseil des ministres)
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés