Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Un problème sans solution est un problème mal posé » Albert Einstein

Burkina Faso : Plus de 85% des victimes d’accidents de la circulation routière ont des traumatismes crâniens graves

Accueil > Actualités > Société • LEFASO.NET • mardi 9 août 2022 à 15h10min
Burkina Faso : Plus de 85% des victimes d’accidents de la circulation routière ont des traumatismes crâniens graves

Plus de 85% des victimes d’accidents de la circulation routière ont des traumatismes crâniens graves et 80% d’entre elles sont des utilisateurs de deux roues motorisées. Ce sont les statistiques publiées ce lundi 9 août 2022 à Ouagadougou, lors du lancement de la 6e édition de la semaine consacrée à la sécurité routière.

Selon les chiffres annoncés, sur 100 accidents qui se produisent au Burkina Faso, 80 sont du fait de l’homme. Et les images exposées pour une prise de conscience de chaque Burkinabè parlent d’elles-mêmes.

Ainsi, dans l’optique de sensibiliser davantage les populations, il est prévu une batterie d’activités durant la semaine de la sécurité routière (9 au 13 août 2022).

Ce sont notamment l’organisation d’une séance de sensibilisation sur le port du casque et de la ceinture de sécurité au niveau du Carrefour de la Jeunesse dans le quartier Tampouy de Ouagadougou, le 11 août à 8h. La distribution tout au long de ladite semaine, du décret portant obligation d’intégrer le casque aux équipements de la moto lors de la vente.

Mais aussi l’organisation d’une séance d’aérobic au Rond-point des Martyrs, le vendredi 12 août à 15h30. Sans oublier l’organisation d’une caravane sur le port du casque avec pour lieu de départ, la Place de la Nation, le samedi 13 août.

Le ministre en charge des Transports, Mahamoudou Zampaligré a toutefois, signalé que le port du casque n’aurait aucun sens « si les autres règles de la circulation routière sont foulées au sol ».

Il a par conséquent, rappelé que le bon citoyen est celui qui s’auto discipline. Car il n’a nullement besoin de présence de forces de l’ordre pour marquer l’arrêt à un feu tricolore ou encore à un panneau de stop.

Lefaso.net

Vos commentaires

  • Le 9 août à 18:08, par Bernard Luther King ou le Prophète Impie En réponse à : Burkina Faso : Plus de 85% des victimes d’accidents de la circulation routière ont des traumatismes crâniens graves

    Il faut savoir faire un bon diagnostic du probleme de la securité routière. Nous passons notre temps à le gaspiller et à nous atteler à des mesures peu productives. Du courage pour la sensibilisation. Mais il ya mieux à faire que cela. Traumatisme craniens et après ? Recherchez les vraies causes et vous trouverez les vraies solutions. Depuis 2006, l’année de la Loi sur le port obligatoire du casque, je vois que c’est les mêmes refrains : aucune innovation.
    Qu’on me dise pourquoi les Polices Nationale et Municpale n’ont plus le droit de faire les controles de vitesses en agglomerations ? Les radars sont gatés ouahh ? Dites-le moi !
    Ceci est le resultat du fait que nous ne reflechissons pas par nous-même et il faut encore des partenaires techniques pour recoloniser nos administrations. Chaque fois qu’on change de comportement, c’est sur conseil du PNUD, de l’OMS, du FMI.
    Du courage pour la sensibilisation mais il y a mille fois mieux à innover que de repeter ces "katas" qui n’effraient plus personne.
    A bas Dieu et vive la securité routière !

    Répondre à ce message

  • Le 9 août à 22:45, par SIGOP En réponse à : Burkina Faso : Plus de 85% des victimes d’accidents de la circulation routière ont des traumatismes crâniens graves

    L’Etat doit être clair dans son engagement concernant le port du casque pour la sécurité routière, regardons un peu nos pays voisins ya pas ce pays là que le port du casque n’est pas obligatoire parce qu’ils ont instauré un système rigoureux et ferme, celui qui porte pas son casque une forte amende allant 30000 à 100000 là vous verrez qu’il aura un grand changement je souhaite aux usagés de la route de bonne volonté y pense à porter leurs casques car la sécurité est pour tous.

    Répondre à ce message

  • Le 10 août à 06:44, par Paul En réponse à : Burkina Faso : Plus de 85% des victimes d’accidents de la circulation routière ont des traumatismes crâniens graves

    L’état régalien a démissionné depuis longtemps pour l’application des lois et décrets en vigueur ! Il n’y a rien d’étonnant que plus de la moitié du pays soit conquis par les terroristes. Nous donnons le gite et le couvert à ces terroristes qui contrôlent aujourd’hui presque tous les trafics avec nos frontières poreuses avec la complicité des douaniers...
    Si l’état est incapable de faire appliquer ces textes dont la plupart sont bons, il n’a qu’à supprimer l’Assemblée, le CES et autres commissions interministérielles budgétivores... Autant réaffecter cet argent aux militaires et VDP pour reconquérir le territoire.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Situation à Ouagadougou : Des manifestants ne veulent « personne d’autre à part Ibrahim Traoré »
Spéculation sur les bouteilles de gaz Sodigaz : Les clients invités à dénoncer les points de vente complices
Journée mondiale de l’enseignant : « Je vis dans la psychose et je prie pour que les terroristes n’attentent pas à ma vie ou à celle des élèves », un enseignant du Passoré
Burkina/Attaque de convoi de Gaskindé : Recueillements et prières pour les chauffeurs tombés, du jeudi 6 au vendredi 7 octobre 2022
Saisie de poissons avariés à Bobo-Dioulasso : La population appelée à plus de vigilance
Insertion professionnelle : 125 jeunes formés aux métiers agro-sylvo pastoraux
Situation humanitaire au Burkina : 2.5 tonnes d’aliments thérapeutiques livrées a Djibo
Journée mondiale de l’enseignant : « On ne peut pas transformer le système éducatif sans prendre en compte les préoccupations des enseignants » Souleymane Badiel
Année scolaire 2022-2023 : Les Hauts-Bassins enregistrent environ 1000 élèves déplacés internes au post-primaire et secondaire
Burkina : Un besoin de financement de 35 milliards de francs CFA pour une éducation en situation d’urgence
Burkina Faso/Plan Z : Une nouvelle trouvaille des jeunes pour faire la fête
Attaque de Gaskindé : Les chauffeurs routiers du Burkina en recueillement à la mémoire de leurs camarades disparus
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés