Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «C’est seulement avec astuce qu’on parvient à chasser une mouche, non en agissant rapidement.» Proverbe Africain

Musée national du Burkina : Une exposition pour montrer le rôle des « poupées biiga » dans l’éducation de la jeune fille

Accueil > Actualités > Culture • LEFASO.NET • samedi 6 août 2022 à 11h36min
Musée national du Burkina : Une exposition pour montrer le rôle des « poupées biiga » dans l’éducation de la jeune fille

L’atelier d’échanges et de réflexion du Réseau des communicateurs du Musée national du Burkina Faso (RC/MNBF) s’est achevé par le vernissage de l’exposition « Les Kamba ou poupées biiga », le jeudi 4 aout 2022 au sein du musée, à Ouagadougou. Cette exposition met en exergue le rôle des poupées dans l’éducation de la jeune fille dans la société traditionnelle au Burkina.

C’est la salle Jean-Rouch du musée national du Burkina qui a accueilli l’exposition « Les Kamba ou poupées biiga ». Cette exposition met en valeur l’art sculptural traditionnel et l’importance des « poupées biiga » dans l’éducation de la jeune fille dans la société traditionnelle au Burkina Faso. Selon les initiateurs, ces poupées, au-delà du rôle psychologique qu’elles procurent aux détentrices des rites auxques elles participent, sont des œuvres artistiques avec des critères spécifiques morphologiques.

Des élèves scouts de Fada N’Gourma sont venus découvrir les poupées biiga

Aussi, elles sont une source artistique, un régulateur de vie à travers les fonctions qu’elles jouent. Ces statuettes sont un emblème de fertilité ; elles sont chargées de donner à la gent féminine le goût de la maternité et la faculté de perpétuer l’espèce. Elles magnifient la femme comme une mère qui protège, nourrit et allaite.

Des élèves scouts venus de la ville Fada N’Gourma ont pris part à cette exposition, histoire d’occuper sainement leurs vacances. L’événement a été présidé par la représentante du secrétaire général du ministère en charge de la Communication, de la Culture, des Arts et du Tourisme, en présence des ambassadeurs de l’Allemagne et du Brésil. Andreas Pfaffernoschke et Ellen De Barros.

Obissa Juste MIEN
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
6e édition de la nuit de reconnaissance Burkimbila : Pour promouvoir la culture et des actions de personnalités
Culture au Burkina : Une centaine d’adolescents et d’enfants initiés aux arts
Musée national du Burkina : Une exposition pour montrer le rôle des « poupées biiga » dans l’éducation de la jeune fille
Musée national : Des communicateurs outillés pour mieux promouvoir le patrimoine culturel du Burkina
Musique au Burkina : « Je souhaite collaborer avec Salif Keïta », lance Damo Fama
Théâtre au Burkina : « La leçon », une réalisation 100% féminine
Musique : Dr Abdallah sensibilise les femmes enceintes à travers le slam
Développement de l’industrie culturelle au Burkina et en Afrique de l’Ouest : L’Espace culturel Gambidi lance le projet CITAO
Culture : La 23e édition de Fitini Show bientôt lancée
Culture : La première édition de la Nuit du rire à Koudougou prévue ce 16 juillet
Romaric L. Dala, étudiant et slameur : « On peut poursuivre deux lièvres à la fois, il suffit de savoir s’organiser »
Culture : Le metteur en scène Peter Brook a tiré sa révérence
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés