Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Les graines de gombo ne se cachent jamais dans la sauce.» Proverbe Africain

RDC : Les protestations contre la MONUSCO font 36 morts, possible retrait de la force internationale

Accueil > Actualités > International • Crédit-photo : VOA Afrique • mercredi 3 août 2022 à 19h00min
RDC : Les protestations contre la MONUSCO font 36 morts, possible retrait de la force internationale

Les manifestations contre la Mission de l’Organisation des Nations-unies pour la stabilisation en République démocratique du Congo (MONUSCO), éclatées en fin juillet 2022, ont fait 36 morts, selon des sources locales.

Ces expressions populaires hostiles à la force internationale ont été constatées notamment à Goma, Butembo et Uvira, partie Est du pays qui souffre des attaques d’une dizaine de groupes armés locaux et étrangers, depuis près de trente ans maintenant. Présentes en République démocratique du Congo (RDC) depuis 1999, ces forces internationales sont jugées inefficaces, voire passives, par des Congolais. C’est d’ailleurs le principal sentiment qui est à la base de l’éclatement des manifestations anti-MONUSCO, exigeant clairement son départ.

Les mécontentements ont entraîné le saccage et pillage du quartier général de la mission, apprennent plusieurs médias internationaux. Dès le 26 juillet 2022, trois membres du contingent et au moins douze manifestants ont été tués dans différentes villes de l’Est du pays.

A ce jour, où un calme fragile semble régner, les Congolais pleurent et rendent hommage à 36 personnes décédées dans ces manifestations.

Les autorités demandent, elles, l’expulsion du porte-parole de la mission, dont la présence n’est pas, justifient-elles, de nature à favoriser un climat d’apaisement. Aussi prévoient-elles une rencontre avec la MONUSCO, un échange qui n’exclut pas le retrait de cette force internationale du pays.

Cette situation en RDC vient poser à nouveau le rôle des missions des forces internationales dans les pays en conflits armés. Si les conventions internationales semblent assigner un rôle d’interposition à ces forces, cette attribution ne répond pas au besoin d’efficacité attendue par les populations meurtries.

Il y a donc nécessité de revoir les compétences octroyées à ce type de missions, qui engagent d’énormes ressources, pour qu’elles puissent répondre aux attentes des populations.


Lefaso.net
Crédit-photo : VOA Afrique

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Tchad : Le FACT, le groupe rebelle responsable de la mort d’ Idriss Déby Itno a refusé de signer les accords de paix
Mali : Un attentat aux cadavres piégés fait au moins douze morts
Elections législatives au Sénégal : Macky Sall perd sa majorité et peut être aussi ses désirs inavoués
RDC : Les protestations contre la MONUSCO font 36 morts, possible retrait de la force internationale
Crises institutionnelles en Afrique : Quand le président en exercice de la CEDEAO Embalo fait du vernissage !
Lutte contre le terrorisme : Le chef d’Al-Qaïda Ayman al-Zawahiri tué par les américains
Hydrocarbures en Côte d’Ivoire : Pas de changement de prix pour l’essence et le gasoil en août 2022
USA : "McKinney" a déjà détruit plus de 20.000 hectares en Californie
Arrestation des 49 soldats ivoiriens : Le Mali exige « des regrets » de la Côte d’Ivoire
Élections législatives au Sénégal : Abdoulaye Wade en tête de la liste nationale de Wallu
Mali : Les États-Unis ordonnent le départ de leur personnel non essentiel
50e session du Conseil des droits de l’homme : Sur l’initiative du Burkina Faso, un projet de résolution sur l’élimination des Mutilations génitales féminines adopté
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés