Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Un problème sans solution est un problème mal posé » Albert Einstein

Restauration du couvert végétal : Nestlé plante 350 arbres sur la ceinture verte de Ouagadougou

Accueil > Actualités > Environnement • LEFASO.NET • mardi 26 juillet 2022 à 15h00min
Restauration du couvert végétal : Nestlé plante 350 arbres sur la ceinture verte de Ouagadougou

Nestlé a procédé à la plantation de 350 plants sur la ceinture verte de Ouagadougou. Le reboisement a eu lieu ce 26 juillet 2022.

Dans l’optique de lutter contre l’avancée du désert au Burkina Faso, Nestlé a souhaité accompagner les pouvoirs publics dans leurs efforts de lutte contre la déforestation en procédant à une plantation de plus de 4 000 arbres dans la ville de Ouagadougou au titre de l’année 2022. Dans la matinée de ce 26 juillet 2022, ce sont au total 350 plants qui ont été mis en terre dans la ceinture verte de Ouagadougou. Cette lutte contre l’avancée du désert entre en droite ligne de l’engagement de Nestlé qui est de planter 20 millions d’arbres par an dans le monde.

Cette activité de reboisement a, entre autres, comme objectif de réitérer l’engagement de Nestlé sur la préservation de l’environnement ; d’assumer son leadership en tant qu’entreprise citoyenne et axée sur le développement durable. L’activité vise également à accompagner les autorités gouvernementales dans la sensibilisation des populations sur les enjeux de la protection de l’environnement ainsi que de la création d’au moins 50 emplois.

Au titre de l’année 2022, Nestlé ambitionne planter plus de 4 000 arbres dans la ville de Ouagadougou

« En tant qu’entreprise citoyenne, participer à l’aménagement et à la préservation de l’environnement est un engagement, une volonté d’accompagner les autorités dans leur lutte contre le désert au Burkina. Mettre en terre est important, mais l’entretien est vital pour la survie de ces arbres. Nous mettrons en place un comité qui va suivre l’évolution des plants pour que notre initiative soit une réalité. Cet espace d’un peu plus d’un hectare est pour Nestlé l’empreinte de l’entreprise. Nous allons continuer à suivre cela pour que la partie se transforme en petite foret Nestlé », a déclaré le directeur général de Nestlé, Sidiki Diawara.

Le conseiller technique du ministre en charge de l’environnement, Paul Guigmdé, a tenu à remercier Nestlé pour cette activité qui intervient en prélude à la campagne de reboisement qui sera lancé le 6 août 2022. Pour lui, cet acte citoyen vient appuyer les efforts du gouvernement dans la restauration du couvert végétal burkinabè.

Cette initiative de reboisement s’étendra dans 50 écoles publiques afin d’offrir aux enfants une aire de jeu épanouissant

« Le ministère plante environ dix millions d’arbres au Burkina par an. Mais nous avons constaté qu’il y avait un taux d’échec très élevé compte tenu d’un certain nombre d’aléas dont notamment le manque d’entretien, le stress hydrique ainsi que certaines actions de l’homme. Nestlé a pris l’engagement d’accompagner le gouvernement dans la restauration du couvert végétal. Pour ce qui concerne ce site, Nestlé a pris la décision de planter ce qu’on appelle les arbres utilitaires, c’est-à-dire des arbres qui produisent un certain nombre de fruits, produits qui peuvent être immédiatement exploités », a indiqué le conseiller technique du ministre en charge de l’environnement.

En plus de la ceinture verte, cette initiative de reboisement s’étendra dans 50 écoles publiques afin d’offrir aux enfants une aire de jeu épanouissant.

Hanifa Koussoubé
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Actions climatiques au Burkina : Les points focaux formés sur la plateforme MRV
Boucle du Mouhoun : Le gouverneur alerte sur des risques d’inondations dans certains villages
Engagement volontaire pour la biodiversité : Biodev2030 dialogue avec les acteurs de la filière élevage
Changement climatique : Un rapport de la Banque mondiale révèle l’urgence pour les pays du Sahel d’agir à travers des mesures fortes d’adaptation
Environnement au Burkina : Le volet national du « Portefeuille thématique climat Sahel » officiellement lancé
Protection de la biodiversité au Burkina : Le projet BIODEV tient un dialogue pour des engagements volontaires des acteurs dans la filière or
L’Afrique et le changement climatique : Une conversation avec le sénateur américain John Kerry en prélude à la COP27
Investissement privé au Burkina Faso : Des acteurs à la recherche de solutions structurantes
Le rafraîchissement passif et la démarche de conception bioclimatique comme stratégies d’adaptation des bâtiments aux enjeux du changement climatique au Burkina Faso
Burkina/Direction générale des eaux et forêts : Prise de commandement du colonel Barnabé Kaboré
Reboisement au Burkina : L’Institut polytechnique Shalom plante 600 arbres à Boula
Burkina/Environnement : Wendkuni Bank international reboise à Kombissiri
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés