Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «On ne tombe pas dans un piège les yeux ouverts.» Ferdinand Oyono

Retour de Blaise Compaoré au Burkina : « Cette venue est très probable, même attendue », annonce Lionel Bilgo

Accueil > Actualités > Conseil des ministres • • mercredi 6 juillet 2022 à 22h35min
Retour de Blaise Compaoré au Burkina : « Cette venue est très probable, même attendue », annonce Lionel Bilgo

L’hebdomadaire conseil des ministres s’est tenu ce mercredi 6 juillet 2022 sous la présidence du chef de l’Etat, Paul-Henri Damiba. Le retour de l’ancien président Blaise Compaoré et les décisions de la 61e session des chefs d’Etats de la CEDEAO ont été, entre autres, les sujets retenus au cours du point de presse.

« D’ici la fin de la semaine, une rencontre importante entre les anciens chefs de l’Etat du Burkina Faso sera organisée dans le but d’accélérer la question de la réconciliation mais aussi de mutualiser les énergies et les synergies pour sauvegarder ce qu’il y a de plus précieux à nos yeux, c’est-à-dire l’existence de notre terre le Burkina Faso, et la solidarité pour lutter efficacement contre la tragédie qui nous frappe mais aussi réduire la fracture interne ». C’est l’une des informations principales donnée par le porte-parole du gouvernement, Lionel Bilgo, à la sortie du conseil des ministres.
A la question de savoir si le gouvernement annonce officiellement le retour de l’ancien président Blaise Compaoré, Lionel Bilgo n’a pas donné de précision. « Si on vous dit qu’une rencontre entre les chefs de l’Etat du Burkina Faso et l’actuel, c’est qu’il y aura bien sûr une rencontre présentielle entre les différents chefs de l’Etat. Donc cette venue est très probable, même attendue par les anciens chefs de l’Etat présents au Burkina Faso afin de pouvoir tenir cette rencontre de haut niveau ».

Suspension du Burkina Faso des instances de la CEDEAO

Au cours de ce point de presse, le porte-parole du gouvernement était accompagné de sa collègue ministre en charge des affaires étrangères, Victoria Rouamba. Elle a fait le point de la 61e session des chefs d’Etats et gouvernements de la CEDEAO, tenue le dimanche 3 juillet 2022 à Accra, au Ghana. La transition au Burkina Faso étant inscrit à l’ordre du jour, des décisions ont été prises à son égard. La session a adopté un nouveau calendrier de la transition burkinabè. Un mécanisme conjoint de suivi et d’évaluation avec la CEDEAO pour accompagner le processus de transition a aussi été adopté.

Il y a eu la levée des sanctions économiques et financières qui avaient été adoptées le 25 mars 2022 mais qui étaient toujours pendantes et non appliquées. « Cependant, il ressort le maintien de la suspension du Burkina Faso de toutes les instances de décisions de la CEDEAO. Ces instances concernent essentiellement la conférence des chefs d’Etats et de gouvernements de la CEDEAO, le conseil des ministres, le conseil des médiations et de sécurité, le comité de l’administration et des finances », a indiqué Victoria Rouamba.

Selon la ministre, le maintien de cette suspension du Burkina Faso est « une sanction minimale que la CEDEAO applique aux Etats qu’elle juge ne pas être en conformité avec l’Etat de droit ».

En ce qui concerne le délai de la transition réduit à 24 mois à compter du 1er juillet 2022, Victoria Rouamba a insisté que c’est « une proposition des autorités burkinabè ». « Ça n’a jamais été un diktat comme d’aucuns le relèvent sur la toile », a-t-elle affirmé.
Toutefois, le Burkina Faso a perdu le poste de la direction générale du GIABA (Groupement intergouvernemental d’action contre le blanchiment d’argent en Afrique de l’Ouest). « C’est un compromis dynamique. Qui parle de dynamisme parle aussi de suivi et de recadrage par rapport aux enjeux du moment », a-t-elle clarifié.

Cryspin Laoundiki
Lefaso.net

Vos commentaires

  • Le 6 juillet à 20:05, par HUG En réponse à : Retour de Blaise Compaoré au Burkina : « Cette venue est très probable, même attendue », annonce Lionel Bilgo

    Cher MPSR un mandat d arret internationale pese sur blsise compaoré, Blaise compaoré a été consamné a perpetuité.Allons seulement.

    Répondre à ce message

  • Le 6 juillet à 20:08, par HUG En réponse à : Retour de Blaise Compaoré au Burkina : « Cette venue est très probable, même attendue », annonce Lionel Bilgo

    Cher MPSR un mandat d arret internationale pese sur blsise compaoré, Blaise compaoré a été consamné a perpetuité.Allons seulement.

    Répondre à ce message

  • Le 6 juillet à 20:11, par West En réponse à : Retour de Blaise Compaoré au Burkina : « Cette venue est très probable, même attendue », annonce Lionel Bilgo

    S’il vient c’ est pour aller en prison ?
    Tout cela fait pitié... beaucoup de désespoir présentement au Burkina.
    Rappel :
    Le trio Blaise Compaoré, Hyacinthe Kafando et Gilbert Diendéré ont écopés de la prison à vie en avril dernier.

    Répondre à ce message

  • Le 6 juillet à 20:13, par HUG En réponse à : Retour de Blaise Compaoré au Burkina : « Cette venue est très probable, même attendue », annonce Lionel Bilgo

    Maitre sankara, je ne partage pas vos opinions car vous avez rejoint la soupe du mpp mais j admire et vous soutien par rapport a votre ecrit demandant la justice a prendre sa responsabilité en faisant arreté blaise compaoré

    Répondre à ce message

  • Le 6 juillet à 20:16, par HUG En réponse à : Retour de Blaise Compaoré au Burkina : « Cette venue est très probable, même attendue », annonce Lionel Bilgo

    Cher MPSR un mandat d arret internationale pese sur blsise compaoré, Blaise compaoré a été consamné a perpetuité.Allons seulement.

    Répondre à ce message

  • Le 6 juillet à 20:29, par Bigbale En réponse à : Retour de Blaise Compaoré au Burkina : « Cette venue est très probable, même attendue », annonce Lionel Bilgo

    Me Lionel BILGO, votre gouvernement ne semble être constitué d’hommes et de femmes courageux !.Vous êtes incapables de confirmer que Blaise Compare sera bel et bien à Ouaga ? C’est qui vous craignez dans tout ça puisque Mr Sandaogo à dit que celui qui est fort n’a qu’à faire son coup d’Etat et faire ce qu’il veut. De plus, Mr Sandaogo à affirmé que les dossiers judiciaires seront conduits à terme et comme Mr Blaise Comparé est condamné, on espère qu’il sera transféré en prison directement. Enfin, par cette rencontre, vous confirmez que c’est bel et bien à cause de Blaise Comparé que l’on tue tant de d’hommes, de femmes, d’enfants faisant des milliers de veuves, de veufs, d’orphelins et de sans domiciles. Mr Lionel BILGO, pensez-vous que vous avez remplacé Dieu sur terre ? Non ! L’histoire des peuples enregistre toujours le passage des médiocres dans les tragédies collectives et vous assumerez devant l’histoire tout le mal qui a été fait au nom de votre recherche effrénée du pouvoir et de l’argent. "À vaincre sans péril, on triomphe sans gloire" dixit le Cid !

    Répondre à ce message

  • Le 6 juillet à 20:59, par Indjaba En réponse à : Retour de Blaise Compaoré au Burkina : « Cette venue est très probable, même attendue », annonce Lionel Bilgo

    « Les Burkinabé ont été vraiment abusés en janvier. Pour comprendre le processus ayant conduit au putsch de janvier 2022, il suffit de faire l’historique des publications de dame Amina Rachowx sur Facebook. J’ai l’impression que même les Basolma étaient dans le processus d’affaiblissement du régime Rock depuis 2015 afin de préparer le terrain. Il était question de saboter tout et dans tous les secteurs surtout au niveau de la défense via des scenario comme INATA et au niveau de l’administration via les frappes chirurgicales. Une fois le régime affaibli, passer à l’action et faire tout pour faire rentrer le commanditaire et j’ai cité B C. C’est là le début de la désillusion des Dmib. Ça ne marchera pas comme prévu parce que Blaise ne prendra pas la parole pour reconnaître son rôle dans la mort de Sankara. ça ne marchera pas parce qu’il y a encore des dossiers en cours comme Dabo Boukary ou Blaise est impliqué. Ça ne marchera pas parce que les HANI qui sont sur le terrain ne sont pas tous des gens du réseau de Blaise et de yad AG Gali . Depuis 6 ans , le terrorisme est devenu leur job et leur gagne pain. Ça ne marchera pas parce que les Burkinabè seront encore plus divisé avec l’arrivée de B C. Damib joue avec les nerfs des Burkinabè mais j’ai l’impression qu’il ne connait pas bien ce peuple.

    Répondre à ce message

  • Le 6 juillet à 21:33, par Vérité Indiscutable En réponse à : Retour de Blaise Compaoré au Burkina : « Cette venue est très probable, même attendue », annonce Lionel Bilgo

    Le retour de Blaise est attendu ?
    Pour la prison ou pour quoi ?
    Je me demande si ce sont des hommes avec un cerveau qui parlent. Quelle misère de gouvernement !

    Répondre à ce message

  • Le 6 juillet à 21:50, par Sidnooma En réponse à : Retour de Blaise Compaoré au Burkina : « Cette venue est très probable, même attendue », annonce Lionel Bilgo

    Le plan du CDP et de l’ex RSP qui ont pris le pouvoir le 24 janvier 2022 est bel et bien en marche. Le retour de Blaise et la libération des prisonniers étaient dès le départ dans leur programme qu’ils mettent doucement en œuvre avec la complicité de quelqu’un comme Jean-Baptiste Ouédraogo. Après le retour de Blaise, soit-il de courte ou de longue durée, ce sera à l’assemblé législative de passer à la vitesse supérieure en votant une lois d’amnistie pour lui et ses collaborateurs.
    Si le retour de Blaise est la solution au problème sécuritaire, cela signifie qu’il est bel et bien un complice de ceux qui endeuillent ce pays. Cela signifie que ses liens avec eux restent solides.
    Que l’ex RSP au pouvoir nous disent qu’ils veulent faire revenir Blaise et remettre le CDP au pouvoir. Qu’ils arrêtent de se foutre du peuple burkinabe en parlant de réconciliation avec des gens qui ne reconnaissent pas leurs tors. Si le peuple se laisse faire, il le regrettera un jour, car la dictature des 27 ans ne sera rien devant ce qui viendra.

    Répondre à ce message

  • Le 6 juillet à 22:22, par Dibi En réponse à : Retour de Blaise Compaoré au Burkina : « Cette venue est très probable, même attendue », annonce Lionel Bilgo

    Patissangana !
    Il a mis sa grande gandoura à poche pectorale bien oblique et bien brodée ! Plus de 2 Millions par mois, ça aide ! Mais la débilité idéologique, l’abonnement aux paradigmes du néocolonialisme, en vendu du moment, n’arrange rien et n’offre aucune perspective politique crédible pour les maux qui accablent notre peuple !
    Ici, Bilgo ne peut pas se dédire. Il fait parti du cercle étroit du cauchemar de Darwin qui guette notre peuple et tout le pays ; où il est un virulent militant fieffé, dédié au retour du malfaisant et criminel mafieux, corrompu et ethno-majoritaire centriste, qu’a été Kouacou B.Compaoré !
    Là, il parle des chefs d’Etat burkinabè, comme d’une rencontre clanique de famille : Kouacou Compaoré, R.M.C. Kaboré, J. B. Ouédroago, et l’autre Sandaogo Damiba ; tous seront de nouveau, assis devant un grand baobab en bronze pour la symbolique et la photo !
    Rien que de l’entre-soi satisfait, ethnocentriste, réactionnaire néocolonial et non-evénémentiel en tant que solution aux problèmes multiples qui assaillent notre peuple !
    Cala fait bientôt plus que quarante ans que cette élite comprado-féodale bureaucratique est aux affaires ; et sans soucis de l’effondrement de notre peuple dans la misère, l’insécurité, et la gestion incompétente corrompue et affairiste de toutes nos institutions et administrations !
    Dédiés à leurs affaires personnelles et privées, ces gens ne rentreront jamais dans l’Histoire de notre peuple dans sa diversité ; il ne leur reconnait aucun leadership progressiste révolutionnaire, apte à changer nos vies, dans le sens d’une émancipation sociale et politique globale et vraie !
    Na an lara, an sara !
    La patrie ou la mort !

    Répondre à ce message

  • Le 6 juillet à 22:32, par Legrand2000 En réponse à : Retour de Blaise Compaoré au Burkina : « Cette venue est très probable, même attendue », annonce Lionel Bilgo

    Moi je ne sais pas meme pas pourquoi les gens epiloguent sur un sujet comme ca. Comme l’a dit quelqu un, quelqu’un qu on cherchait pour mettre au gnouf et il vient se livrer. D’apres le comedien :"le Burkina Faso sera restreint pour nous contenir tous". Si vous pensez que la terre tourne autour de Blaise Compaore, on vera, le reveil sera douloureux.

    Répondre à ce message

    • Le 7 juillet à 11:14, par INTEGRE En réponse à : Retour de Blaise Compaoré au Burkina : « Cette venue est très probable, même attendue », annonce Lionel Bilgo

      Le MPSR n’a pas pitié des Burkinabès ? Depuis le 15 octobre 1987 vers 16 heures , les fils du Burkina Faso ont rompu avec le bonheur . Pendant 27 ans , ils ont vécu l’enfer ; l’éducation de la jeunesse a été faite dans le mensonge , la corruption ,la criminalité et tout ce qui ressemble à cela . Du sang a coulé de manière "mystérieuse" sur la terre de nos ancêtres puisque apparemment il n’y a pas de coupables . C’est quels ancêtres qui sont dans le secret de Dieu c’est à dire qui volent tout qui vont bénir ses mensonges . Qu’es ce que la mascarade de la journée du pardon a donné ? Rien que du pire . C’est la même mascarade . Parmi les anciens présidents qui en veut à qui pour qu’ils se rencontrent pour une réconciliation ? C’est le peuple burkinabè qui en veut à blaise . Il n’ a qu’ à venir à la place de la révolution, mettre le front par terre, confesser tout ce qu’il a fait au peuple , demander pardon aux ancêtres pour tout le sang versé , pleurer ses péchés comme un enfant et ensuite purger sa peine . Idem pour ses acolytes de guinguiéré , son frère petit président et autres RSP . Sinon cette rencontre entre anciens présidents n’est qu’une comédie de la mascarade
      Il y a quelque chose que je ne comprends pas ;on dirait blaise et son cdp sont des super hommes , que la loi du Burkina ne concerne pas . Qu’es ce qu’ils ont fait si ce n’ai pas nous détruire . Même le Sauveur JESUS qui guérissait les malades et même a eu à ressuscité des morts quand on a menti sur lui ,les juifs l’ont crucifié . mais la force de la vérité et de la justice a fait, il est ressuscité .
      Malheur à ceux qui ballonnent leur peuple ; ils doivent répondre . Damiba tant que tu vas prendre la voie de la vérité et de la justice pour calmer l’esprit des ancêtres du Faso ce sera peine perdue. C est plus fort que le peuple .

      Répondre à ce message

  • Le 6 juillet à 23:34, par L’Ingénieur En réponse à : Retour de Blaise Compaoré au Burkina : « Cette venue est très probable, même attendue », annonce Lionel Bilgo

    Concrètement, est ce qu’un retour de blaise sans prison sera une bonne chose pour le Burkina. Si DAMIBA veut, il peut aller voir Blaise en côte d’ivoir.
    Admettons qu’à l’arrivée de Blaise il y est des problèmes de sécurité, que X essai de porter atteinte à Blaise ou à une ou des personnes de sa suite (Ne pas penser que c’est le cas Thomas SANKARA seulement qui est reproché à Blaise) ; admettons que des pro et des contres se rentrent dedans à cause de l’arrivée de Blaise.
    Que fera le MPSR si une ou toutes ces situations se matérialisait ?
    Que direz vous au peuple ?
    De grace, n’enfoncez pas le peuple dans les malheurs. Epargnez le peuple de l’arrivée de Blaise. Allez y le voir là où il est.

    Répondre à ce message

  • Le 7 juillet à 00:56, par Sacksida En réponse à : Retour de Blaise Compaoré au Burkina : « Cette venue est très probable, même attendue », annonce Lionel Bilgo

    C’est clair nous saurons si dans ce pays la Justice existe car Blaise compaore est sous le Coup d’un Mandat d’arrestation Internationale dans le dossier criminel d’assassinat de Thomas Sankara et ses compagnons le 15 octobre 1987. Sur toute la ligne le Tribunal Militaire rendu son Verdict clair et l’Impide donc Blaise compaore doit aller en Prison et c’est par la suite bien sur qu’il peut demander d’autres faveurs Judiciaires qui seraient et a charge de la Justice d’examiner as requete. Oui a la Reconciliation nationale, mais la Verite, la Justice et suivrait la Reconciliation nationale. C’est seulement clair. Salut

    Répondre à ce message

  • Le 7 juillet à 03:20, par Grandsank En réponse à : Retour de Blaise Compaoré au Burkina : « Cette venue est très probable, même attendue », annonce Lionel Bilgo

    Donc tous ces morts et deplaces pour le retour De quelqu’un et sa famille.

    Répondre à ce message

  • Le 7 juillet à 04:21, par La Paix En réponse à : Retour de Blaise Compaoré au Burkina : « Cette venue est très probable, même attendue », annonce Lionel Bilgo

    Le président Damiba sera immortalisé si la rencontre de haut niveau des pères de la nation arrivent à se concrétiser. La paix du Burkina Faso est le fondement de la vie de la nation, du développement, de l’éducation, du droit et de la justice. Tous les Burkinabè doivent travailler à cela.
    Longue vie au Président Damiba et à tous les Burkinabè qui oeuvrent pour la paix en transcendant les barrières optionnelles pour ne voir que le Burkina Faso.
    Le fonds de commerce de tous ceux et de toutes celles qui s’emmurent dans des bulles fictives et cyniques est entrain de s’éclater. On les entend s’égosiller à longueur de journée en multipliant des conférences et des déclarations dépouillées de tout germe de paix et du vivre ensemble.
    La déliquescence de notre pays provoquée par des politiciens à courte vue dont la palme de pourriture politique est détenue par le régime du président ROCH (MPP et ses appelés) commande en nous l’union sacrée. Le politique a échoué au Faso !
    Je félicite le MPSR qui n’a pas emprunté la même voie que les acteurs de la transition de fin 2014-2015. Ces acteurs étaient trop calculateurs mais au finish les politiciens de carrière leur ont damé les pions.
    A cette occasion du retours des pères de la nation, je souhaite vivement que :
    - tous les anciens présidents sans exception soient graciés et amnistiés ;
    - tous les militaires du putsch du 24 janvier 2022 soient amnistiés ;
    - tous les militaires détenus pour Coup d’Etat, du complot de la carrière de Gnimdi soient graciés pour qu’il servent le pays en péril.
    - les militaires et policiers radiés en 2011-2012 soient graciés et réemployés.
    - la dépolitisation de l’Administration prônée dès le début de l’avènement du MPSR soit accélérée ;
    - les audits lancés connaissent un coup d’accélérateur afin d’instaurer une gestion vertueuse de la chose publique.
    Vive l’Armée du Burkina Faso !
    Vive les Pères de la nation !
    Vive le Burkina Faso.

    Répondre à ce message

  • Le 7 juillet à 05:07, par Ahmed En réponse à : Retour de Blaise Compaoré au Burkina : « Cette venue est très probable, même attendue », annonce Lionel Bilgo

    YERO BOLY seul dans le groupe de DAMIBA. a bien connu SANKARA et a vu comment il a été enterré comme un animal. Mais DAMIBA a connu on te fait et il n’y a rien. Il doit se laisser convaincre que c’est Dieu qui a lâché BLAISE pour lui montrer qu’après lui Dieu ce n’est pas BLAISE. Pendant qu’il se prépare à rentrer le CDP est en lambda. J’espère que DAMIBA va le faire conduire au conseil pour voir le mausolée de THOMAS avant de rencontrer celui qui refuse de se repentir. BLAISE va tout voir de son vivant avant de mourir. Lui et son frère ont fini avec les honneurs

    Répondre à ce message

  • Le 7 juillet à 05:48, par Le Vigilent En réponse à : Retour de Blaise Compaoré au Burkina : « Cette venue est très probable, même attendue », annonce Lionel Bilgo

    Retour de Blaise Compaore, Leonel Bilgo ne peut pas être affirmatif, car lui même sait que Blaise Compaore n’ose pas prendre ce risque. En fait, cela n’est qu’un ballon d’essai !

    Répondre à ce message

  • Le 7 juillet à 06:41, par Bessida En réponse à : Retour de Blaise Compaoré au Burkina : « Cette venue est très probable, même attendue », annonce Lionel Bilgo

    Nulle part au monde on n’a vu un tel niveau de déni ignoble de la justice. Blaise Compaoré est condamné à vie par une juridiction du Faso pour crimes de sang et on permet à des burkinabè d’aller le rencontrer en Côte d’Ivoire sans que la justice ne cherche à savoir s’ils ne sont en complicité avec l’assassin. Pire c’est un soit disant pouvoir d’état qui se permet de violer une décision de justice en invitant cet assassin comme pouvant aider à la réconciliation dans ce pays ?
    Si le rspm le protège et lui permet de fouler le sol de ce pays impunément, il paiera un jour le prix de la trahison d’un peuple qui a versé son sang pour la justice, la liberté contre son dictateur de plus de 3 décennie. Non à l’impunité. Blaise Compaoré à la MACA ! Bassolé doit rejoindre sa cellule à la MACA.

    Répondre à ce message

  • Le 7 juillet à 06:50, par Passakziri En réponse à : Retour de Blaise Compaoré au Burkina : « Cette venue est très probable, même attendue », annonce Lionel Bilgo

    Normalement le voyage d’un burkinabé qui rentre dans son pays comme il l’a quitté ne devrait choquer personne, donc nous restons sereins.... En attendant ce que la justice fera de son indépendance. En tous cas, Sandaoga est en passe de lui voler le dernier souffle de dignité et d’indépendance qui lui restait. Mais elle a toutes les cartes entre ses mains pour se liberer et pour un dernier sursaut de survie, sinon elle se serait suicidé et avec elle le Burkina Faso, parce qu’aucun pays ne peut durablement survivre sans la justice.
    Sandaogo par une eniéme hasardeuse maneouvre fonce sur le mur, le Burkina Faso avec lui. Là se situe le drame, sinon le retour d’un voyageur ne m’emeut pas. Quand mon cousin aprés plus de 20 ans de Weogo rentrait de son voyage, ca n’a interessé personne en dehors de nous ses proches, parce que lui n’était pas condamné et n’avait aucun compte à rendre à une quelconque victime. Sandaogo etant le putschiste mal conseillé, il risque fort de se casser ce nez là qu’il veut sauver.
    S’il a déja reussi là ou Zida, Kafando et Kaboré ont échoué, c’est d’avoir véritablement reussi à diviser le peuple burkinabè et à reduire la justice burkinabè en une caisse de resonnance ( ca dépendra) : peut-être qu’il lui fallait nous diviser pour faire valoir sa "reconciliation" qui autrement serait une vraie arnaque séculaire ?
    Autrement , Sandaogo avait d’autres moyens de reunir les anciens présidents pour sa photo qui lui tient à coeur sans ridiculiser la justice burkinabé. Il aurait pu se déplacer vers Blaise Compaoré avec les autres et préserver ainsi l’image de la justice burkinabé.
    Bref , le scénario est plein de suspens, et ma curiosité se porte sur la reaction des panafricanistes sankaristes aux poings lévés , Kemi Seba en tête : iront-ils bloquer le cortège du voyageur Blaise Compaoré, eux qui ont eu la force de bloquer tout un convoi militaire pendant des jours ? Wait and see.

    Passakziri

    Répondre à ce message

  • Le 7 juillet à 07:00, par DABIRE Sylla En réponse à : Retour de Blaise Compaoré au Burkina : « Cette venue est très probable, même attendue », annonce Lionel Bilgo

    J’avais bien dit pendant l’enquête sur les 100 premiers jours du MPSR que ce groupe d’ancien RSP est venu au pouvoir avec un agenda caché. Je crois qu’ils font une erreur politique en mettant, sous le couvert de la réconciliation,leur vœu, l’arrivée du Président Blaise COMPAORE en vue de lui offriir sur un plateau d’or une amnistie . Les Mossi disent à juste raison que celui qui parle pense que ceux qui l’écoutent ne sont pas suffisamment intelligents pour discerner sa pensée.
    Vous allez accentuer la division dans ce pays. Pensez vous qu’elle vont applaudir l’arrivée de Blaise les familles endeuillées : SANRARA, celles de chacune des 12 victimes, celle de Henri Zongo ; ; du juge NEBIE, etc. et etc.
    C’est maintenant que le BURKINA sera divisé pour satisfaire un clan. Cela fait honte.

    le
    C

    Répondre à ce message

  • Le 7 juillet à 07:30, par Ka En réponse à : Retour de Blaise Compaoré au Burkina : « Cette venue est très probable, même attendue », annonce Lionel Bilgo

    Monsieur Damiba : Je vais être indulgent avec vous : Mais cessez de berner un peuple mûri par les crimes gratuits pour le pouvoir, la corruption à ciel ouvert, les mensonges comme les tiennes. Avoir un agenda caché et faire une fleur en invitant les anciens présidents que vous considérez comme des bleus ne marcheront pas.

    Qu’il soit Blaise Compaoré, Zida, personne ne les empêche de revenir au Burkina leur pays. Je me demande qu’un introverti très intelligent qui est Blaise Compaoré accepte ce genre d’humiliation venant d’un président illégitime ? Comme il l’a bien dit le feu Koff Annan ’’’’C’est l’ignorance, et non la connaissance, qui dresse les hommes les uns contre les autres.’’’’’’’’

    Mentir en utilisant la réconcilions pour ton agenda caché est criminel. Blaise Compaoré est un fils de Bila Compaoré, il est Burkinabé et libre de revenir dans son pays : Et s’il a rendre des comptes a la justice et de son peuple, c’est à lui de décider, mais vouloir l’utiliser pour camoufler son incapacité de sauver le Burkina est un crime.
    Combien de temps cesserez-vous de berner le peuple ? Ce qui est certain, quand le peuple Burkinabé dit que ça ne se fait pas, ça ne se fait pas.

    Laisse les Burkinabé se réconcilié dans la justice : Car, ‘’’’’’’’’’’’’la réconciliation est l’œuvre de tous, elle n’est pas l’apanage ni l’exclusivité du microcosme politique, qu’il soit ou non représentatif. S’il y a une volonté ferme et clairement revendiquée du peuple à se réconcilier, la réconciliation s’imposera d’emblée aux décideurs et il leur suffira d’en prendre acte. Invité Blaise Compaoré avec des poursuites judiciaires pour défier le peuple, c’est de créer des foyers de haine profonde et viscérale comme on en voit encore, et la réconciliation ne pourra avoir lieu.’’’’’’’’’’’’’’

    Personne au pays des hommes intègre n’a la clé de la réconciliation, surtout pas les anciens présidents, en passant vous aviez prie le pouvoir en disant qu’un président élu démocratiquement est incapable, pourquoi le consulter de nos jours. Ce que je veux dire, ‘’ou bien on est réellement réconcilié, ou bien on n’est pas réconcilié du tout, car, cette affaire de "réconciliation démagogique instrumentale que tu veux imposer aux anciens chefs d’états" c’est de la foutaise.

    Répondre à ce message

  • Le 7 juillet à 07:42, par pabebyam ouedraogo En réponse à : Retour de Blaise Compaoré au Burkina : « Cette venue est très probable, même attendue », annonce Lionel Bilgo

    véritablement ce monsieur Sandaogo est une honte pour l’armée nationale et en général pour tout le peuple burkinabé.

    Répondre à ce message

  • Le 7 juillet à 08:20, par LeCONsultant En réponse à : Retour de Blaise Compaoré au Burkina : « Cette venue est très probable, même attendue », annonce Lionel Bilgo

    On savait déjà que cette justice qui a accepté l’investiture d’un putschiste n’a pas d’honneur, Le plus déplorable dans cette histoire n’est pas la justice du Burkina mais les attaques orchestrées de terrorisme, des morts d’innocents, etc pour simplement le retour d’une seule personne.
    Ne pouvait-il pas vivre tranquillement à Abidjan et même venir au Faso clandestinement faire ses affaires sans terrorisme ?
    L’honneur d’un seul homme en vaut la mort des milliers ?
    On continue à indexer les autres (CEDEAO, France, Russie, Chine, etc) et nous même, on s’en fou de la vie humaine de notre peuple.
    Si son honneur dépasse la vie humaine de ce peuple partout dans ce pays, pourquoi pas.

    Répondre à ce message

  • Le 7 juillet à 08:34, par Jeprospere En réponse à : Retour de Blaise Compaoré au Burkina : « Cette venue est très probable, même attendue », annonce Lionel Bilgo

    Sandaogo ! Combien toi et ta suite, avez vous reçu sous la table pour trahir vos propres familles et le peuple burkinabè tout entier ?
    "Si l’âne veut te terrasser, tu ne vois pas ses oreilles".
    Je vois que vous avez déjà signé votre propre déchéance. Si telle est votre volonté, qu’il en soit ainsi. Je vois vos familles en train d’aller grossir le nombre des déplacés qui est déjà ahurissant.
    Conseil d’une mère qui voit loin : ressaisis toi vite et oublie ce projet de retour de Blaise Compaoré dans les conditions actuelles.
    Ne divise pas davantage ce peuple déjà bien divisé. Malheur à celui par qui un malheur arrive.

    Répondre à ce message

  • Le 7 juillet à 09:32, par Dibi En réponse à : Retour de Blaise Compaoré au Burkina : « Cette venue est très probable, même attendue », annonce Lionel Bilgo

    Patissangana !
    Il a mis sa grande gandoura à poche pectorale bien oblique et bien brodée ! Plus de 2 Millions par mois, ça aide ! Mais la débilité idéologique, l’abonnement aux paradigmes du néocolonialisme, en vendu du moment, n’arrange rien et n’offre aucune perspective politique crédible pour les maux qui accablent notre peuple !
    Ici, Bilgo ne peut pas se dédire. Il fait partie du cercle étroit du cauchemar de Darwin qui guette notre peuple et tout le pays ; où il est un virulent militant fieffé, dédié au retour du malfaisant et criminel mafieux, corrompu et ethno-majoritaire centriste, qu’a été Kouacou B.Compaoré !
    Là, il parle des chefs d’Etat burkinabè, comme d’une rencontre clanique de famille : Kouacou Compaoré, R.M.C. Kaboré, J. B. Ouédroago, et l’autre Sandaogo Damiba ; tous seront de nouveau, assis devant un grand baobab en bronze pour la symbolique et la photo !
    Rien que de l’entre-soi satisfait, ethnocentriste, réactionnaire néocolonial et non-evénémentiel en tant que solution aux problèmes multiples qui assaillent notre peuple !
    Cala fait bientôt plus que quarante ans que cette élite comprado-féodale bureaucratique est aux affaires ; et sans soucis de l’effondrement de notre peuple dans la misère, l’insécurité, et la gestion incompétente corrompue et affairiste de toutes nos institutions et administrations !

    On est écœuré de savoir et de voir, que la chose jugée par la cour du Mogho-Naba, tient plus à leurs yeux, pour fétiche inviolable et sacrée, que la chose jugée par les tribunaux de la République burkinabè !

    Dédiés à leurs affaires personnelles et privées, ces gens ne rentreront jamais dans l’Histoire de notre peuple dans sa diversité ; il ne leur reconnait aucun leadership progressiste révolutionnaire, apte à changer nos vies, dans le sens d’une émancipation sociale et politique globale et vraie !
    Na an lara, an sara !
    La patrie ou la mort !

    Répondre à ce message

  • Le 7 juillet à 10:01, par Max En réponse à : Retour de Blaise Compaoré au Burkina : « Cette venue est très probable, même attendue », annonce Lionel Bilgo

    Il serait extrêmement indécent de ne pas libérer Golf avant l’arrivée de Blaise. Après que tout le monde soit sur le sol burkinabe, une deuxième insurrection balayera toute cette racaille ( Damiba et tous les autres : Eddie, Sakandé, Benewendé, Zéph, Achille ....,) tout en empêchant quiconque de sortir du territoire et ensemble, extrémistes ou non, nous nous occuperons nous.

    Répondre à ce message

  • Le 7 juillet à 11:35, par wimsam En réponse à : Retour de Blaise Compaoré au Burkina : « Cette venue est très probable, même attendue », annonce Lionel Bilgo

    j’admire le porte parole du gouvernement mais le défaut chez nous est que nos ministres ne traduisent pas en acte le message qu’ils véhiculent. il devaient refléter en image la réalité de leur peuple. monsieur Bilgo s’habille en bazin 3 pièces pour donner des informations à une population meurtrie par le terrorisme.il pense qu’il faut faire les choses de façon sobre. c’est ce que le MPSR recommande. le problème il donne pas l’exemple.

    Répondre à ce message

  • Le 7 juillet à 12:49, par Popol En réponse à : Retour de Blaise Compaoré au Burkina : « Cette venue est très probable, même attendue », annonce Lionel Bilgo

    Bonjour ,

    Je suis profondément meutri de la vérité qui s’affiche enfin sous nos yeux.
    En réalité , nous avons tous refusé de croire malgré les évidences que le mal qui ronge le Faso , ce terrorisme a été créé alimenté et entretenu pour seul objectif le retour au bercail des exilés de force de 2014.
    On ne peut pas participer par son action , inaction , lacheté , calcul politique , interêt personnel....à endeuiller des populations qui n’ont jamais rien demandé que vivre leur vie et chercher de meilleures conditions par leur travail.

    J’ai honte de :
    1°) l’armée Burkinabè qui n’a jamais fais le bon choix
    2°) les bonnets rouges , les chefs traditionnels qui ont trahi leur mission , leur rôle de "dernier rempart" au nom de leur confort et avantages
    3°) les politiciens qui n’ont pas une "once" d’amour pour leur patrie , champions du louvoiement , des calculs et du nomadisme politique
    .....j’ai honte de cette race/génération "de has been" ,des dirigeants qui dans leur discours pronent la paix , mais dans leurs coeurs/actes sement la terreur pour "leur paix".

    En fait , nous allons avons un retard societal de 50 ans au moins....

    Mais Dieu est juste et Fidèle...son autre nom est également le "temps"

    Que Dieu nous prête longue vie pour assister à la suite ...de ce que le MPSR a commencé ....

    Répondre à ce message

  • Le 7 juillet à 12:52, par HUG En réponse à : Retour de Blaise Compaoré au Burkina : « Cette venue est très probable, même attendue », annonce Lionel Bilgo

    Maitre Farama a parlē sur RFi ce midi 34 minutes.Merci Farama pour votre courage et votre luciditë.Il q dit que les officiers de ppolice judiciaire doivent prendre leur responsabilitë.Quand aux supporters de blaise compaorë dont maitre kerë est le plus emblematique, je lui dirai : maitre kere retenez bien ceci ce proverbe africain : le mangeur d oeufs ignore les peines de la poule.. Maitre kere la reconciliation ne peut pas etre au dessus de tout.Aussi l equipe de debat de presse sur bf1 á l exception de quelques uns doivent jubiler ccar leur seul objectif est la rehabilitation de leur dieu blaise compaoré.Retenez tous que le temps est le meilleure juge de l histoire. Dieu esr juste et il aime la justice et la verité.Qui vit longtemps voit la danse de la colombe.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Burkina : L’audit de l’Assemblée nationale entre les mains d’Albert Ouédraogo
Compte rendu du Conseil des ministres du mercredi 3 août 2022
SIAO 2022 : La résilience des populations au menu de la 16e édition
Compte rendu du Conseil des ministres du mercredi 27 juillet 2022
Suspicion de l’existence d’une piste d’atterrissage clandestine : Des investigations en cours
Compte rendu du Conseil des Ministres du mercredi 20 juillet 2022
Lutte contre le terrorisme : « Tout est fin prêt pour accueillir les personnes désirant quitter les zones d’intérêt militaire »
Compte rendu du Conseil des Ministres du mercredi 13 juillet 2022
Retour de Blaise Compaoré au Burkina : « Cette venue est très probable, même attendue », annonce Lionel Bilgo
Compte rendu du Conseil des Ministres du mercredi 6 juillet 2022
Burkina Faso : L’otage d’origine polonaise libéré et remis aux autorités de son pays d’origine
Compte rendu du Conseil des Ministres du mercredi 29 juin 2022
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés