Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «L’œil qui a connu le malheur et qui n’a pas crevé, connaitra certainement le bonheur.» Proverbe Africain

Transition au Burkina : « Des stratégies proposées permettent de garder espoir pour des lendemains meilleurs », pense le M21

Accueil > Actualités > DOSSIERS > Attaques terroristes • LEFASO.NET • jeudi 30 juin 2022 à 22h20min
Transition au Burkina : « Des stratégies proposées permettent de garder espoir pour des lendemains meilleurs », pense le M21

Les responsables du mouvement M21 ont animé une conférence de presse ce jeudi 30 juin 2022 pour donner leur lecture de la situation nationale.

Sur le plan sécuritaire, cette organisation de la société civile pense que depuis l’avènement des nouvelles autorités, des stratégies ont été proposées et permettent de garder espoir pour des lendemains meilleurs. « Le constat heureux qu’il convient de dresser est que nos Forces de défense et de sécurité sont dans une phase purement offensive contre l’ennemi », a déclaré Marcel Tankoano, président du M21.

Pour Marcel Tankoano, la situation actuelle de l’insécurité au Burkina Faso est la résultante de la négligence du régime déchu. « C’est la faute d’un homme qui ne prend rien au sérieux, en dehors de ses affaires », a-t-il ajouté en citant l’ancien président Roch Kaboré.

La situation nationale a été aussi marquée par la rencontre entre le président de la transition, Paul-Henri Damiba et les anciens chefs d’État Jean Baptiste Ouédraogo et Roch Kaboré, le 21 juin 2022. Pour le M21, c’est un tournant décisif pour le Burkina Faso. « Elle pose les jalons d’un processus de restauration des relations brisées que traîne notre pays depuis son accession à l’indépendance. Et cette phase de transition politique doit nous offrir l’opportunité de recoller le tissu social fortement effrité par de longues années de soubresauts politiques », a-t-il ajouté.

A en croire le mouvement M21, si la réconciliation est un processus global et inclusif, elle ne saurait être effective sans certains exilés politiques. « Nous ne pouvons passer sous silence quelques acteurs clés de notre histoire commune qui se retrouvent hors de notre territoire dont le retour au pays contribuera à rendre le processus de réconciliation dynamique. Je vais citer Blaise Compaoré, Yacouba Zida,… et dans une moindre mesure Djibril Bassolé en permission de soin médical en France », a notifié Marcel Tankoano.

Étant favorable à leur retour au pays, le président du M21 leur demande « d’éviter l’activisme débordant ». Il souhaite leur retraite politique et qu’ils évitent « les intrusions hasardeuses dans la conduite actuelle de la transition ». Pour lui, leur retour n’est rien d’autre qu’une « opportunité qui leur est offerte par la nouvelle dynamique de rentrer chez eux sans toutefois prétendre à quelques responsabilités politiques à quelque niveau que ce soit ».

Quant à ceux (les exilés) qui ont des dossiers en justice, ils pourront y faire un tour pour répondre de leurs actes, ont fait comprendre les conférenciers.

Cryspin Laoundiki
Lefaso.net

Vos commentaires

  • Le 30 juin à 11:28, par Citoyen En réponse à : Transition au Burkina : « Des stratégies proposées permettent de garder espoir pour des lendemains meilleurs », pense le M21

    Qu’ils aillent tout de suite reconstruire le pont de Nare puisque Dori est maintenant coupé de Kaya. Des gens de mauvaise foi qui croient qu’ils peuvent embarquer tout le monde dans le mensonge !

    Répondre à ce message

    • Le 1er juillet à 07:19, par lepaysvamal En réponse à : Transition au Burkina : « Des stratégies proposées permettent de garder espoir pour des lendemains meilleurs », pense le M21

      J’ai honte à la place de cette organisation de la société civile. Comment on peut être foncièrement mauvais et méchant à telle enseigne ? DAMIBA occupait quel poste sous Roch. Quel est l’acte de bravoure qu’il a posé quand il était à ce poste ? De grâce arrêtez d’insulter notre intelligence. Arrêtez de vous moquer de nos frères assassinés par ces fous de dieu car nous sommes tous mortels. Toi TANKOANO tu peux nous dire que comparativement à il y a un ou deux ans tu peux aller aujourd’hui comme tu veux dans ton village ? Quitte dans ce jeu car tu seras tout de rattrapé par tes turpitudes.

      Répondre à ce message

  • Le 30 juin à 12:21, par Mafoi En réponse à : Transition au Burkina : « Des stratégies proposées permettent de garder espoir pour des lendemains meilleurs », pense le M21

    Wow......bravo mes chers mange-mils pour ce retournement spectaculaire de veste en servant des contre vérités comme si tous les Burkinabé sont des nez percés.Acceptons que tout ce qui nous arrive est de la seule faute de RMCK mais avancer sans rire que nos FDS ont maintenant pris le dessus depuis la prise de pouvoir de leurs amis,c’est nous prendre pour des moins que rien.En effet de quelle offensive,de quelle stratégie parle ce m21 composé de griots affamés ?Honte à vous

    Répondre à ce message

  • Le 30 juin à 12:36, par I.Nacanabo En réponse à : Transition au Burkina : « Des stratégies proposées permettent de garder espoir pour des lendemains meilleurs », pense le M21

    J’ai rarement rencontré quelqu’un d’aussi malhonnête que M. Tankoano. Il y a peu il racontait qu’il a fait le tour du Burkina Faso et que certaines zones étaient infréquentables. Sur quoi on avait envie de lui demander comment lui il fait dans ce cas pour fréquenter ces dites zones. La situation à l’époque n’était certes pas bonne, mais elle était meilleure que aujourd’hui. Alors comment ne pas être ébahi quand quelqu’un comme Tankoano, qui a critiqué le pouvoir de RMCK dont les stratégies militaires étaient en partie penser par les autorités actuelles, trouve une lueur d’espoir dans cette situation de quasi-siège ? Quel paradoxe, quel larbinisme, quel méchanceté.... à vrai dire les mots me manquent

    Répondre à ce message

    • Le 2 juillet à 10:59, par MyMy En réponse à : Transition au Burkina : « Des stratégies proposées permettent de garder espoir pour des lendemains meilleurs », pense le M21

      - @I.Nacanabo : "... le pouvoir de RMCK dont les stratégies militaires étaient en partie penser par les autorités actuelles..." : FAUX.

      C’est ça que nous ne comprenons toujours pas au B.Faso. Sous le régime de M. Kaboré, aucun B.bê n’avait la moindre main sur le système anti-terrorisme. (Le Mali a compris et a donc fait un choix patriotique pour sa libération et sa liberté.)
      Sous le régime de M. Damiba, nos FDS font un effort important pour agir selon les intérêts de notre peuple. (Nos FDS/régime-Damiba doivent sauver un peuple dont les pires ennemis y sont dans ses rangs. C’est complexe.) Aussi et surtout, les civils dudit régime n’ont ni les connaissances, ni les relations, ni le savoir-faire...

      - Je dis et répète : Si Damiba ne fait pas appel à la diaspora instruite et avertie, il va échouer.

      La première faute relativement fatale de l’actuel 1er ministre est d’avoir écarté toute la diaspora instruite. (Il a "ramasser "sa famille et ses potes d’à côté". Il a "ramasser" des Anciens déjà incompétents en temps de paix. Ce n’est donc pas en temps de guerre hybride dont ils ne comprennent absolument rien..., qu’ils vont réussir. (Le 1er ministre Albert Ouédraogo est un "bon commerçant du village". Plus haut que ça, il ne peut pas. Il n’a pas la carrure, il n’a pas le contenu.

      Ce n’est pas un gouvernement d’action que nous avons. C’est un "troupeau" chargé de gérer le quotidien ; un quotidien toxique pour le plus grand nombre. Ce "troupeau" est cependant meilleur à ceux de l’ex-régime dit Kaboré.

      Les gars autour de M. Albert Ouédraogo, et M. Ouédraogo lui-même ne sont pas "armés" pour comprendre la présente situation. (Les copier/coller qu’ils font ne suffisent pas, et ne sont pas la solution.) Comment peuvent-ils effectivement apporter ladite solution, alors qu’ils ne comprennent pas la problématique ? Qu’ils répondent à cela d’abord. D’autres questions de fond suivront.

      Répondre à ce message

  • Le 30 juin à 12:41, par l’Intègre En réponse à : Transition au Burkina : « Des stratégies proposées permettent de garder espoir pour des lendemains meilleurs », pense le M21

    S’il plait à Dieu, même l’enfer va vous refuser.

    Répondre à ce message

  • Le 30 juin à 13:03, par Lartiste En réponse à : Transition au Burkina : « Des stratégies proposées permettent de garder espoir pour des lendemains meilleurs », pense le M21

    C’est vraiment des griots mais pas encore affamés puisque depuis janvier, ils sempiffrent de l’argent sale volé au tresor national par leurs copains du MPSR. Mais s’ils ne font pas attention, la faim peut advenir pour eux comme c’est déjà le cas pour beaucoup de nos compatriotes déplacés internes. Ce qui est écoeurant, c’est que cette bande à encore le culot de tout rejeter toute la faute sur le Président Roch en oubliant malhonnêtement le rôle des patrons actuels du MPSR. Quoiqu’on fasse la vérité sera dite un jour !

    Répondre à ce message

  • Le 30 juin à 13:04, par Lartiste En réponse à : Transition au Burkina : « Des stratégies proposées permettent de garder espoir pour des lendemains meilleurs », pense le M21

    C’est vraiment des griots mais pas encore affamés puisque depuis janvier, ils sempiffrent de l’argent sale volé au tresor national par leurs copains du MPSR. Mais s’ils ne font pas attention, la faim peut advenir pour eux comme c’est déjà le cas pour beaucoup de nos compatriotes déplacés internes. Ce qui est écoeurant, c’est que cette bande à encore le culot de tout rejeter toute la faute sur le Président Roch en oubliant malhonnêtement le rôle des patrons actuels du MPSR. Quoiqu’on fasse la vérité sera dite un jour !

    Répondre à ce message

  • Le 30 juin à 15:46, par IDE En réponse à : Transition au Burkina : « Des stratégies proposées permettent de garder espoir pour des lendemains meilleurs », pense le M21

    Nous avons toujours connu les gourmantches comme Moustapha Laabli pour leur franc parler et leur honnêteté. Marcel dit TANKOANO fait tâche et je doute de son origine. Ainsi toute cet activisme débordant dont il a fait preuve auparavant était commandé par son maître le lapin boucher de Ziniare aussi méchant que peureux qui a fui à Abidjan. Si d’aventure ce prisonnier en fuite revient au Burkina c’est pour aller directement en prison. Dans le cas contraire qu’on libère tous les détenus actuels qui ont assisté à leur procès. Depuis ce matin le Burkina a perdu une RÉGION et il trouve qu’il y’a du mieux. Il ne peut même plus aller fanfaronner à Fada à plus forte raison dans son village et il trouve qu’il y’a des progrès dans la lutte anti terroriste ! Si la mauvaise foi et le mensonge tu aient nous serions débarrassés de ce thuriféraires qui veut nous faire prendre des vessies pour des lanternes. J’espère qu’après le MPSR tous ces pantins qui ont semé la zizanie dans le pays seront jugés et exécutés.

    Répondre à ce message

  • Le 30 juin à 22:44, par HUG En réponse à : Transition au Burkina : « Des stratégies proposées permettent de garder espoir pour des lendemains meilleurs », pense le M21

    Je vous croyait l unique OSc credible mais vous decevez maintenant.Blaise compaore a éte condamné et s il revient sa place est en prison.Si le MPSR pense le rehabilité il faut qu il essaie.

    Répondre à ce message

  • Le 1er juillet à 09:34, par Deafnot En réponse à : Transition au Burkina : « Des stratégies proposées permettent de garder espoir pour des lendemains meilleurs », pense le M21

    OSC est devenu est un métier dans ce pays. Allez-y émarger maintenant et foutez-nous la paix avec vos élucubrations remplies de contradictions. Un soleil nouveau se lèvera dans ce pays tôt ou tard et chacun saura sa place et son rôle.

    Répondre à ce message

  • Le 1er juillet à 09:36, par RAZOUGOU En réponse à : Transition au Burkina : « Des stratégies proposées permettent de garder espoir pour des lendemains meilleurs », pense le M21

    Les vrais enemis du peuple ce sont ces soi-disants acteurs de la societé civil. Ils ne savent que gueuler seulement. S ils sont aussi forts qu ils aillent au front. Des gens qui ont pour unique profession l activisme

    Répondre à ce message

  • Le 1er juillet à 10:05, par Citoyen LAMBDA En réponse à : Transition au Burkina : « Des stratégies proposées permettent de garder espoir pour des lendemains meilleurs », pense le M21

    Connaissez vous les délinquants qu’on appelle les "microbes " en Côte d’Ivoire et plus précisément à ABIDJAN . Il s’agit de ce groupe de délinquants et de malfrats qui infectent la quiétude et la vie des populations de certains quartiers et zones de la capitale ivoirienne . Ils ont tellement fait du mal aux populations ,que celles -ci face à l’incapacité des forces de l’ordre ivoiriennes de venir à bout de ces bandits ,se sont organisées pour affronter ces délinquants qui se croyaient très forts et tout permis .
    Depuis que la population a décidé de se défendre contre " les microbes "abidjanais ,toutes les semaines on apprend et on lit des reportages de lynchage d’un ,de deux ,ou de trois "microbes " dans tel ou tel quartier d’Abidjan avec les images à l’appui . Depuis aussi ce temps , cette réaction vigoureuse des populations a permis de diminuer considérablement les agressions et les crimes dans certaines parties de la ville d’Abidjan .
    Si j’ai tenu à rappeler ces faits, c’est pour faire le parallèle avec certaines prétendues OSC du BURKINA FASO, notamment leurs dirigeants qui pensent qu’ils ont plus de droit que tous les autres burkinabè ,et qui empoisonnent la vie nationale à tout moment depuis un certain nombre d’années .
    Versatiles à couper le souffle , désœuvrés, mais vivant pourtant dans le luxe et la luxure ,ils étaient hier aux côtés du MPP ,défilaient chez RMCK pour sortir avec des enveloppes bien bourrées de billets de banque . Aujourd’hui, les voilà entrain, à travers des contorsions et des masturbations phraséologiques creuses, de faire le pro dada sans vergogne du MPSR.
    En réalité ces responsables opportunistes et versatiles ,sans principes moraux de vie en sont arrivés à se convaincre qu’ils sont les faiseurs et les tombeurs de régimes . Du coup, devenus arrogants et hautains ,s’attribuant des glorioles dans la chute du régime de Blaise COMPAORE, puis de RMCK , ils ont opté pour profession ,outre le chantage aux autorités en place , la création de l’anarchie et de la pagaille dans le pays , le montage des intrigues. De ce fait envahissent ,les organes de presse écrite , les plateaux de télé et les réseaux sociaux pour entretenir la haine et la division entre burkinabè car ils trouvent leur compte dans ce désordre .
    Il est donc temps maintenant ,que d’autres burkinabè plus responsables et ayant un sens élevé de l’intérêt supérieur d’une nation s’organisent pour mettre fin aux activités destructrices du pays de ces "microbes " burkinabè . La suite viendra .

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Réconciliation au Burkina : « Des terroristes satisfaits du message du président du Faso », affirme le ministre Yéro Boly
Lutte contre l’insécurité au Burkina : Bientôt une « Journée nationale de refus du terrorisme »
Sécurité au Burkina : Bientôt l’opérationnalisation du ‘’Plan de résilience et de stabilisation de l’axe Ouaga-Kaya-Dori’’
Lutte antiterroriste au Burkina : Vers la création de formations militaires dans certaines provinces pour garantir la quiétude des populations
Insécurité dans le Nord du Burkina : Dix morts dans une attaque dans le département de Seguenega (officiel)
Burkina : Quinze militaires morts dans un double incident à l’engin explosif improvisé
Insécurité au Burkina/Kaya : Blaise Bargo relâché après 5 mois de captivité
Burkina : « On ne chante qu’un seul couplet de notre hymne national, une grande partie reste méconnue », regrette un contemporain de la Révolution
Allégations de "deal" avec les terroristes au Burkina : Le gouvernement dément
Attaque contre Sâ dans la Boucle du Mouhoun : Les agissements des VDP ont provoqué la furie des terroristes, selon un témoin
Boucle du Mouhoun : Près de 4 000 nouveaux déplacés internes sont arrivés à Dédougou
Lutte contre le terrorisme : Le Président du Faso galvanise les troupes à l’Est et au Centre-Est
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés